La langue française

Grossièrement

Sommaire

  • Définitions du mot grossièrement
  • Étymologie de « grossièrement »
  • Phonétique de « grossièrement »
  • Citations contenant le mot « grossièrement »
  • Traductions du mot « grossièrement »
  • Synonymes de « grossièrement »
  • Antonymes de « grossièrement »

Définitions du mot grossièrement

Trésor de la Langue Française informatisé

GROSSIÈREMENT, adv.

A. − D'une manière imparfaite, maladroite ou sommaire. Accroc raccommodé grossièrement; homme vêtu grossièrement; pierre grossièrement sculptée. Mélanie, au coin de la cheminée, dans un haut fauteuil de bois blanc grossièrement paillé, tricotait de la laine bleue (A. France, Pt Pierre,1918, p. 239).Alors que mon écriture était grossièrement enfantine, la sienne m'étonnait par son élégance (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 113) :
1. Vêtue d'une robe noire extrêmement simple, presque pauvre, d'un manteau court, grossièrement chaussée, coiffée d'un béret de tricot qui couvrait entièrement ses cheveux ras, fraîchement coupés « à la garçonne », (...) elle ne risquait guère d'attirer l'attention de personne... Bernanos, Mauv. rêve,1948, p. 987.
P. ext. [En parlant d'une chose abstr.] D'une manière approximative. Évaluer grossièrement un prix de revient, des frais; exprimer qqc. grossièrement. Tu es mon ami de trop fraîche date pour que je te donne grossièrement mon opinion là-dessus (Colette, Naiss. jour,1928, p. 32).Tantôt on rappelle les définitions du grand siècle, où tout l'art est de plaire, tantôt on évoque une sensibilité vaguement mystique, plutôt (...) grossièrement émotionnelle (Schaeffer, Rech. mus. concr.,1952, p. 174) :
2. Réduire l'imagination à l'esclavage, quand bien même il y irait de ce qu'on appelle grossièrement le bonheur, c'est se dérober à tout ce qu'on trouve, au fond de soi, de justice suprême. Breton, Manif Surréal., 1erManif., 1924, p. 15.
B. −
1. D'une manière qui dénote un manque de civilisation, d'éducation, de culture :
3. Ils mangeaient grossièrement et fortement, en vrais ruraux; ils eussent fourni à des citadins une impression un peu animale et comme d'un troupeau dont toute la beauté tient dans la santé et dans la robustesse. Barrès, Colline insp.,1913, p. 139.
2. D'une manière qui dénote beaucoup d'ignorance, de bêtise. Se tromper grossièrement. Quelle confiance peut avoir le pays en des hommes qui se sont laissé si grossièrement duper (Clemenceau, Vers réparation,1899, p. 121).
En partic. D'une manière qui dénote beaucoup de maladresse. Louer quelqu'un grossièrement (Ac. 1878-1932).
C. − D'une manière inconvenante ou injurieuse. Insulter, interrompre grossièrement qqn; répondre grossièrement à qqn; ricaner grossièrement. Il se fit apostropher grossièrement : on le traita de morveux, et on l'envoya se coucher (Rolland, J.-Chr., Antoinette, 1908, p. 915).Des domestiques riaient grossièrement dans l'office de l'appartement d'en face (Drieu La Roch., Rêv. bourg.,1939, p. 310).
Prononc. et Orth. : [gʀosjε ʀmɑ ̃]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1488 « simplement, sans complication » (Oresme, Ethiques d'Aristote, éd. 1488, X, 16 ds Gdf.); b) 1580 « à peu près, sommairement » (Montaigne, Essais, I, XXVI, éd. A. Thibaudet, p. 177); 2. 1580 « de manière peu raffinée » nourry grossierement (Id., ibid., p. 186); 3. 1694 « de manière impolie » (Ac. : il parle, il respond, il fait tout si grossierement). Dér. de grossier*; suff. -(e)ment2*. Fréq. abs. littér. : 390. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 498, b) 436; xxes. : a) 565, b) 659.

Wiktionnaire

Adverbe

grossièrement \ɡʁo.sjɛʁ.mɑ̃\

  1. D’une manière grossière.
    • Il y avait dans la chaise un jeune homme grossièrement vêtu. — (Voltaire, Jeannot et Colin)
    • Quelques chiffres grossièrement ébauchés sur l’écorce des ormeaux. — (Stéphanie Félicité Ducrest de St-Albin, Mlle de Clermont, p. 9, dans POUGENS)
  2. D’une façon opposée à ce qu’il y a de spirituel, d’intellectuel.
    • L’usage des pensées et de l’écriture me sert au besoin [dans l’absence] ; mais cependant, ma fille, je vous avoue grossièrement que j’ai une très sensible envie de vous voir et de vous embrasser de tout mon cœur. — (Marquise de Sévigné, 451 — cité par Littré)
  3. Avec maladresse.
    • Il loue grossièrement.
  4. D’une manière qui suppose ignorance.
    • S’ils s’emportent seulement contre les répréhensions et non pas contre les choses qu’on a reprises, je ne m’empêcherai jamais de leur dire qu’ils sont grossièrement abusés et que leur zèle est bien aveugle. — (Blaise Pascal, Provençal XI)
    • Vous êtes donc grossièrement et visiblement trompé, quand, au préjudice de cette divine loi, vous n’apportez à la prière nulle préparation. — (Louis Bourdaloue, 5e dim. après Pâq. Dominic., t. II, p. 228)
  5. Avec incivilité.
    • Répondre grossièrement.
  6. Sommairement, imparfaitement.
    • Les bases des tours visigothes sont carrées ou ont été grossièrement arrondies pour recevoir les défenses du Ve siècle. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Si on entend un coup de canon ou le son d’une cloche […], on pourra juger grossièrement de la distance à laquelle on se trouve du canon ou de la cloche. — (Georges Louis Leclerc, Histoire naturelle de l’homme, Œuv. t. IV, p. 470)
    • Content d’avoir grossièrement esquissé mon plan, je revins aux situations de détail que j’avais tracées. — (Jean-Jacques Rousseau, Confess. IX)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GROSSIÈREMENT. adv.
D'une manière grossière. Un individu grossièrement têtu. Cela est travaillé grossièrement. Une pierre grossièrement taillée. Des mets grossièrement apprêtés. Il signifie aussi Avec une maladresse excessive. Louer quelqu'un grossièrement. Il signifie encore D'une manière incivile. Il lui répondit grossièrement. Il signifie, de plus, D'une manière qui suppose une complète ignorance. Vous vous trompez grossièrement. Ils se sont grossièrement abusés.

Littré (1872-1877)

GROSSIÈREMENT (grô-siè-re-man) adv.
  • 1D'une manière grossière. Il y avait dans la chaise un jeune homme grossièrement vêtu, Voltaire, Jeannot et Colin. Quelques chiffres grossièrement ébauchés sur l'écorce des ormeaux, Genlis, Mlle de Clermont, p. 9, dans POUGENS.
  • 2D'une façon opposée à ce qu'il y a de spirituel, d'intellectuel. L'usage des pensées et de l'écriture me sert au besoin [dans l'absence] ; mais cependant, ma fille, je vous avoue grossièrement que j'ai une très sensible envie de vous voir et de vous embrasser de tout mon cœur, Sévigné, 451.
  • 3Avec maladresse. Il loue grossièrement.
  • 4D'une manière qui suppose ignorance. S'ils s'emportent seulement contre les répréhensions et non pas contre les choses qu'on a reprises, je ne m'empêcherai jamais de leur dire qu'ils sont grossièrement abusés et que leur zèle est bien aveugle, Pascal, Prov. X. Vous êtes donc grossièrement et visiblement trompé, quand, au préjudice de cette divine loi, vous n'apportez à la prière nulle préparation, Bourdaloue, 5e dim. après Pâq. Dominic., t. II p. 228.
  • 5Avec incivilité. Répondre grossièrement.
  • 6Sommairement, imparfaitement. Voilà grossièrement ce qu'il a dit sur ce sujet. Si on entend un coup de canon ou le son d'une cloche…, on pourra juger grossièrement de la distance à laquelle on se trouve du canon ou de la cloche, Buffon, Hist. nat. hom. Œuv. t. IV, p. 470. Content d'avoir grossièrement esquissé mon plan, je revins aux situations de détail que j'avais tracées, Rousseau, Confess. IX.

HISTORIQUE

XIVe s. Il convient par aventure premierement parler figuralment et grossierement [en gros], Oresme, Eth. X (16).

XVIe s. Je sçay grossierement ce à quoy elles visent, Montaigne, I, 154. Enfant nourry grossierement comme il fault et hazardeusement, Montaigne, I, 464.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « grossièrement »

Dérivé de grossier avec le suffixe adverbial -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Grossière, et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « grossièrement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
grossièrement grɔsjɛrœmɑ̃

Citations contenant le mot « grossièrement »

  • L'artichaut (le gros, celui de Bretagne) se cuit à la vapeur. Pour cuire un artichaut entier, nettoyez-le grossièrement à la brosse et disposez-le dans le panier de votre autocuiseur ou de votre cocotte-minute. Recouvrez-le d'eau salée. Le temps de cuisson en cocotte minute est de 10 minutes environ. France Bleu, L'artichaut se fait beau sur France Bleu Alsace
  • D’après les chercheurs, il serait donc possible d’identifier grossièrement ce que les occupants d’un logement sont en train de faire chez eux. Des voleurs pourraient notamment profiter de ce type d’informations pour savoir quand le logement est inoccupé. Une manière de contrecarrer ce type d’espionnage serait de générer de manière aléatoire du faux trafic vidéo, soulignent les chercheurs. 01net, Comment votre caméra de surveillance peut vous trahir et faciliter la vie... des voleurs
  • Trente ans que Christian n'avait pas sorti de chez lui sa vieille mallette de jeu. Sous le cuir travaillé par le temps, un bouchon de liège et plusieurs dizaines de palets grossièrement fabriqués par ses aïeuls en coulant du plomb dans une boîte de cirage. « La butte, on y jouait dans les années 1970, avec mon grand-père, après une communion ou un événement important. C'est ma jeunesse ! », sourit le Normand, qui participe à un tournoi de butte dans le village de La-Haye-de-Routot (Eure). leparisien.fr, Dans l’Eure, on redécouvre la butte, la pétanque normande - Le Parisien
  • Prélevez le pédoncule de la tomate à l’aide du bout de votre couteau puis découpez la moitié grossièrement, réservez l’autre moitié. LCI, "Quatre à table" : un menu pour 30 euros signé du chef Juan Arbelaez | LCI

Traductions du mot « grossièrement »

Langue Traduction
Anglais roughly
Espagnol aproximadamente
Italien approssimativamente
Allemand grob
Chinois 大致
Arabe بقسوة
Portugais aproximadamente
Russe грубо
Japonais おおよそ
Basque gutxi gorabehera
Corse apprussimatamente
Source : Google Translate API

Synonymes de « grossièrement »

Source : synonymes de grossièrement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « grossièrement »

Partager