Délaissement : définition de délaissement


Délaissement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉLAISSEMENT, subst. masc.

A.− Rare. Action de délaisser :
1. ... on tira pour moi du tabernacle d'une pharmacie très bien garnie une petite boîte bien enveloppée, et paraissant contenir deux onces de la précieuse cristallisation : politesse que je reconnus par le délaissement de trois francs, suivant les règles de compensation dont M. Azaïs agrandit chaque jour la sphère et les principes. Brillat-Savarin, Physiol. du goût,1825, p. 325.
En partic.
1. DR. CIVIL. Abandon d'un bien, d'un droit. Le preneur est lui-même cité en justice pour se voir condamner au délaissement de la totalité ou de partie de cette chose (Code civil,1804, p. 315).
Délaissement par hypothèque. Abandon par le tiers détenteur d'une propriété hypothéquée pour se soustraire aux poursuites d'un créancier envers lequel il n'est pas personnellement obligé. Quant au délaissement par hypothèque, il peut être fait par tous les tiers détenteurs qui ne sont pas personnellement obligés à la dette (Code civil,1804p. 395).
2. DR. MAR. Acte de délaissement. ,,Acte par lequel l'assuré dénonce la perte à l'assureur et lui abandonne la chose assurée avec sommation de payer la somme due à raison de l'assurance`` (Littré). ,,Faire aux assureurs d'une cargaison le délaissement des objets assurés`` (Ac.1878-1932).
B.− État de ce qui est délaissé, laissé à l'abandon.
1. [En parlant d'une chose] Aridité, délaissement du cimetière, plein de ronces (Michelet, Journal,1849, p. 61).
2. [En parlant d'une pers.] :
2. « Ils ne combattaient pas au grand jour, comme des soldats, écrit admirablement Jean-Paul Sartre. En toute circonstance ils étaient seuls, ils étaient traqués dans la solitude, arrêtés dans la solitude, et c'est dans le délaissement, dans le dénuement le plus complet qu'ils résistaient aux tortures... ». Mauriac, Le Bâillon dénoué,1945, p. 470.
En partic. Délaissement sacré. État spirituel d'une personne qui se croit abandonnée de la grâce. Mais elle sentit au profond de l'âme, et jusqu'à la moelle des os, le délaissement sacré, seuil et porche de toute sainteté (Bernanos, Joie,1929, p. 605).
Prononc. et Orth. : [delεsmɑ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1274 « abandon, cession (d'un droit) » (Bercé et la Hubaud., 30, Arch. Sarthe ds Gdf. Compl.); 1681 en partic. dr. mar. (Ordonnance ds Kuhn, p. 202). Dér. de délaisser*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér. : 88.

Délaissement : définition du Wiktionnaire

Nom commun

délaissement \de.lɛs.mɑ̃\ masculin

  1. Action de délaisser ou, plus souvent, résultat de cette action.
    • Ses parents et ses amis l’ont abandonné, il est dans un grand délaissement, dans un entier délaissement.
    • À mon délaissement je ne pense jamais ; d’abord il n’y a pas de mot pour le nommer ; et puis je ne le vois pas : on ne cesse pas de m’entourer. — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 82.)
    • J’avais gardé le sentiment qu’on naît superflu à moins d’être mis au monde spécialement pour combler une attente. Mon orgueil et mon délaissement étaient tels, à l’époque, que je souhaitais être mort ou requis par toute la terre. — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 141.)
    • Le délaissement d’un mineur de 15 ans en un lieu quelconque est puni de sept ans d’emprisonnement et de 100 000 euros d’amende, sauf si les circonstances du délaissement ont permis d’assurer la santé et la sécurité de celui-ci (article 227-1 du code pénal). — (Laurent Delprat, L’autorité parentale et la loi: Droits et devoirs des parents, 2006)
  2. (Mysticité) État de l’âme qui se croit abandonnée de la grâce.
  3. (Droit) (Commerce) Action d’abandonner une chose à quelqu’un.
    • Le délaissement d’un héritage. - Délaissement par hypothèque. - Faire aux assureurs d’une cargaison le délaissement des objets assurés.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Délaissement : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉLAISSEMENT. n. m.
Action de délaisser ou, plus souvent, Résultat de cette action. Ses parents et ses amis l'ont abandonné, il est dans un grand délaissement, dans un entier délaissement. En termes de Mysticité, il désigne l'État de l'âme qui se croit abandonnée de la grâce. Il signifie spécialement, en termes de Jurisprudence et de Commerce maritime, Action d'abandonner une chose à quelqu'un. Le délaissement d'un héritage. Délaissement par hypothèque. Faire aux assureurs d'une cargaison le délaissement des objets assurés.

Délaissement : définition du Littré (1872-1877)

DÉLAISSEMENT (dé-lê-se-man) s. m.
  • 1Action de mettre en abandon ; résultat de cette action. Lui dont la main invisible prépare la nourriture aux petits corbeaux mêmes qui l'invoquent dans leur délaissement, Massillon, Car. Aumône. Voilà les délaissements que Marie avait éprouvés sur la terre, Massillon, Myst. Assompt. Dans un délaissement total et de la part du ciel et de la part des hommes, Bourdaloue, Exhort. sur la prière de J. C. Le délaissement [de la part du maréchal de Saxe] où tombait ma Zaïre [une actrice qui jouait le rôle de Zaïre] nous accabla tous les deux de douleur, Marmontel, Mém. IV.

    Il se dit aussi des choses qu'on délaisse. On regarde ordinairement cette sorte de délaissement des sciences comme une conséquence des invasions des barbares ; mais il est évidemment très antérieur ; il se manifesta, dès les premiers siècles du christianisme, par l'état de langueur où tomba le musée d'Alexandrie, A. Comte, Consid. phil. sur les sciences et les savants, dans Politique posit. t. IV, append. p. 179.

  • 2 Terme de jurisprudence. Abandonnement d'une chose.

    Délaissement par hypothèque, abandon, par le tiers détenteur, d'un immeuble hypothéqué pour éviter des poursuites.

    Terme de droit maritime. Acte par lequel l'assuré dénonce la perte à l'assureur et lui abandonne la chose assurée avec sommation de payer la somme due à raison de l'assurance.

HISTORIQUE

XVIe s. En transaction portant delaissement d'heritages, moyennant deniers baillés, sont dues ventes, Loysel, 540.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉLAISSEMENT. - HIST. Ajoutez : XIVe s. Et est fais cils dis delaissemens, ou transpors… (1344), Varin, Arch. administr. de la ville de Reims, t. II, 2e part. p. 1015.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « délaissement »

Étymologie de délaissement - Littré

Délaisser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de délaissement - Wiktionnaire

 Dérivé de laisser avec le préfixe dé- et le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « délaissement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
délaissement delɛsœmɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « délaissement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « délaissement »

  • La Cour de cassation vient de rendre deux avis concernant les conditions et les conséquences d’une déclaration de délaissement parental qui ne frappe que l’un des deux parents.  , L’impact de la déclaration de délaissement unilatéral sur le parent non délaissant - Autorité parentale | Dalloz Actualité
  • Le délaissement de près de dix dessertes régionales par Air Canada pourrait vite devenir catastrophique pour certains secteurs de la province si Québec n’intervient pas, selon la nouvelle chef du Parti libéral du Québec, Dominique Anglade. Journal Métro, Arrêt des dessertes régionales: des «catastrophes» à prévoir, selon le PLQ
  • L'organisation a déposé plainte pour «délaissement d'une personne hors d'état de se protéger», «mise en danger de la vie d'autrui» et «non assistance à personne en danger». Ce type de procédure à l'encontre d'un conseil départemental est une «première en France», a assuré à l'AFP l'avocat de l'ONG, Emmanuel Daoud. «C'est un dossier emblématique, mais nous avons d'autres jeunes dans le même cas», a ajouté l'association. Libération.fr, ​MSF dépose plainte contre la Seine-Saint-Denis pour non-prise en charge d'un jeune migrant - Libération
  • Médecins sans Frontières a déposé plainte contre le département de Seine-Saint-Denis pour le “délaissement” d'un migrant souffrant de troubles psychiatriques. Une première en France.  Valeurs actuelles, Migrants : la Seine-Saint-Denis attaquée en justice pour “non-assistance à personne en danger” | Valeurs actuelles
  • Les jours passés sont un délaissement. Ils attendrissent. De Jacques Folch-Ribas / La chair de pierre

Traductions du mot « délaissement »

Langue Traduction
Corse negligenza
Basque utzikeria
Japonais 忘れる
Russe халатное отношение
Portugais negligência
Arabe إهمال
Chinois 忽略
Allemand vernachlässigen
Italien trascurare
Espagnol negligencia
Anglais neglect
Source : Google Translate API

Synonymes de « délaissement »

Source : synonymes de délaissement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « délaissement »



mots du mois

Mots similaires