Fréquentation : définition de fréquentation


Fréquentation : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

FRÉQUENTATION, subst. fém.

A.− Action de se rendre souvent dans un lieu ou chez quelqu'un.
1. [Le compl. du n. désigne un lieu] Action de se rendre souvent dans un lieu où se déroule généralement une activité. La fréquentation des théâtres, des concerts (Ac.1932).[Les] querelles, [les] maladies et (...) l'abrutissement, qui sont les suites infaillibles de la fréquentation des cabarets (Brillat-Sav., Physiol. goût,1825, p. 249).La fréquentation des temples par les personnes auxquelles l'accès en est interdit (Durkheim, Divis. trav.,1893, p. 134):
1. Le petit carreau de cette pièce, mis en couleur, n'avait pas encore été frotté; mais il était propre, ce qui annonçait une fréquentation publique assez rare. Balzac, Illus. perdues,1843, p. 255.
2. [Le compl. du n. désigne une pers.] Action de se rendre souvent chez une personne avec laquelle on entretient des relations sociales, amicales; action de la rencontrer souvent. Je renouvelle dans une fréquentation journalière avec Paul et François les anciennes causeries (M. de Guérin, Corresp.,1836, p. 243).Le sentiment de familiarité ou d'intimité que nous ressentons précisément dans la fréquentation d'autrui lorsqu'il se révèle dans sa singularité (J. Vuillemin, Être et trav.,1949, p. 42).
P. ext., rare. [Le compl. du n. désigne des animaux] Dans la fréquentation des animaux, elle [une servante de ferme] avait pris leur mutisme et leur placidité (Flaub., MmeBovary,t. 1, 1857, p. 172):
2. Saint-Pierre n'est fréquenté que par des pêcheurs de phoques, de rares baleiniers, gens fort grossiers d'habitude, et qui n'ont pas beaucoup gagné à la fréquentation des chiens de mer. Verne, Enf. cap. Grant,t. 2, 1868, p. 31.
En partic., vieilli ou région. Fait d'avoir des relations amoureuses avec quelqu'un, généralement en vue du mariage. Le mariage est souvent précédé de longues fréquentations (C. Bérard, Au cœur d'un vieux pays, Sierre, 1926, p. 188):
3. Pour sa première visite à Florentine, celle qui marquerait le début de leurs nouvelles relations, il lui apparut qu'il valait mieux se présenter à la maison de la jeune fille, selon la coutume des fréquentations sérieuses. Roy, Bonheur occas.,1945, p. 354.
P. méton. Personne chez laquelle on se rend souvent, avec laquelle on entretient des relations sociales, amicales. Avoir de bonnes, de mauvaises fréquentations. Ça va cesser d'être si copains, mon mignon! (...) il est pas une fréquentation pour toi (Céline, Voyage,1932, p. 506):
4. On savait quelles avaient été les fréquentations de son père, on savait donc quelles étaient les siennes, avec quelles personnes il était « en situation » de frayer. Proust, Swann,1913, p. 16.
B.− Au fig., littér. [Le compl. du n. désigne une chose abstr., une manifestation de l'esprit hum.] Fait d'être souvent en relations avec quelque chose. Daudet, dont la pensée est dans une continue et perpétuelle fréquentation avec la mort (Goncourt, Journal,1887, p. 1056).Un homme de goût, cultivé, entraîné à la fréquentation des chefs-d'œuvre classiques (Lhote, Peint. d'abord,124):
5. L'initiative (...) s'éduque par l'exercice des responsabilités et par la fréquentation des obstacles, à un poste de commandement solitaire qui contraigne à prendre les devants pour n'être pas vaincu. Mounier, Traité caract.,1946, p. 427.
Spécialement
[Le compl. du n. désigne une œuvre littér. ou un aut.] Fait de lire souvent. Tu fais bien de te livrer au bon Plutarque : la fréquentation de ces bonshommes-là est tout ce qu'il y a de plus sain (Flaub., Corresp.,1870, p. 119).Cf. aimable ex. 54 :
6. ... aucun livre de Gide n'a été pour moi un de ces livres de chevet, sur lesquels on se modèle insensiblement à la suite d'une lente et longue fréquentation. Martin du G., Notes Gide,1951, p. 1418.
Fréquentation des sacrements. Fait d'avoir souvent recours aux sacrements. La pratique fidèle des commandemens de l'Église, et la fréquentation des sacrements que cette mère inépuisable en bienfaits offre à tous ses enfans (Montalembert, Ste Élisabeth,1836, p. 66):
7. Le dimanche, on voit l'assistance entière se rendre à la communion, mais la messe dite, tout le monde sort sans attendre; pas d'oraison dans la vie du fidèle moyen; sans doute, la fréquentation des sacrements remédie-t-elle à ce manque. Green, Journal,1943, p. 7.
Prononc. et Orth. : [fʀekɑ ̃tasjɔ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Ca 1350 « action de fréquenter » (G. Le Muisit, Poésies, I, 272 ds T.-L.); 1853 « la personne elle-même que l'on fréquente » (au plur.) (Champfl., Avent. Mlle Mariette, p. 267). Empr. au lat. class. frequentatio « abondance, emploi fréquent ». Fréq. abs. littér. : 260. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 154, b) 254; xxes. : a) 487, b) 544.

Fréquentation : définition du Wiktionnaire

Nom commun

fréquentation \fʁe.kɑ̃.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de fréquenter ou de se fréquenter.
    • Je savais, par une longue fréquentation de Jan-Mayen, qu'il y a peu de régions où tout change avec plus de brusquerie et d'inattendu. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Les détracteurs du nudisme - les moralistes ou hygiénistes conservateurs d’État ou d’Église - prétendent que la vue du nu, que la fréquentation entre nudistes des deux sexes exaltent le désir érotique. — (Émile Armand, Le nudisme révolutionnaire, dans L’Encyclopédie anarchiste, 1934)
    • Une longue fréquentation des ouvrages ésotériques m’a souvent fait croiser des ouvrages bourrés d’affirmations non vérifiées et contraires à toute démarche scientifique, garnis de citations introuvables, […]. — (Les grands esprits manipulés par les astrologues, dans Le Québec sceptique, n°56, p.29, printemps 2005)
    • C'est désormais au Pakistan, ou en Iran, que la fréquentation des sites de téléchargement de films X est le plus assidue. Qui sait quelles bombes mentales s'allument dans les nuits solitaires de Kaboul ou de Karachi ? — (Hervé Juvin, Le gouvernement du désir, Éditions Gallimard, 2016)
  2. Relation de société.
    • Vous avez, docteur, de bien curieuses fréquentations, dit-il d'un ton un peu méprisant, un représentant de ces mauvais moines adorateurs du démon ! Que les Chinois sérieux estiment un peu plus qu'un soldat, mais un peu moins qu'une prostituée ! — (Albert Gervais, Æsculape dans la Chine en révolte, Gallimard, 1953, p.30)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Fréquentation : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRÉQUENTATION. n. f.
Action de fréquenter. La fréquentation des théâtres, des concerts. La fréquentation des gens de bien. La fréquentation des sacrement, L'usage fréquent des Sacrements de Pénitence et d'Eucharistie. Il s'emploie aussi au pluriel pour signifier Relations de société. Ce jeune homme a été perdu par de mauvaises fréquentations.

Fréquentation : définition du Littré (1872-1877)

FRÉQUENTATION (fré-kan-ta-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • Action de fréquenter. La fréquentation des gens de bien, l'habitude de voir des gens de bien. Les uns et les autres, surtout les Anglais, se relâchent trop sur la fréquentation de leurs matelots avec les captives, Raynal, Hist. phil. XI, 21. Dans la fréquentation des deux sexes, je ne vois plus aucune trace de cette ancienne et célèbre galanterie, qui donne une si belle opinion de nos aïeux à ceux qui ne les connaissent que par les romans, Saint-Foix, Ess. Paris, Œuv. t. III, p. 441, dans POUGENS.

    La fréquentation des sacrements, le fréquent usage de la confession et de la communion. Un homme a ses heures et ses temps marqués pour la prière, pour la lecture des bons livres, pour la fréquentation des sacrements, Bourdaloue, 5e dim. après la Pentec. dominic. t. II, p. 444.

HISTORIQUE

XIVe s. Par acoustumance et frequentacion de bonnes operacions, Oresme, Éth. 33. Par usage et frequentation de mer, Oresme, Thèse de MEUNIER.

XVIe s. La frequentation de Pericles estoit superbe et arrogante, Amyot, Péric. 8. Les chapons prejudicient grandement aux poules, leur empeschant de faire des œufs en abondance, tant en les chauchans qu'affamans par leur continuelle frequentation, De Serres, 347. Il se tire une merveilleuse clarté, pour le jugement humain, de la frequentation du monde, Montaigne, I, 170. Les livres sont plaisants ; mais, si de leur frequentation nous en perdons enfin la gayeté et la santé, nos meilleures pieces, quittons les, Montaigne, I, 284.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fréquentation »

Étymologie de fréquentation - Littré

Prov. frequentacio ; espagn. frequentacion ; ital. frequentazione ; du lat. frequentationem ; de frequentare, fréquenter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de fréquentation - Wiktionnaire

Du latin frequentatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fréquentation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fréquentation frekɑ̃tasjɔ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « fréquentation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fréquentation »

  • Pour connaître la fréquentation dans le métro ou dans les bus, allez sur le site du STAR et sélectionnez votre ligne. , Cet outil vous donne la fréquentation dans le métro et les bus de Rennes | Actu Rennes
  • Manque de fréquentation après le Covid-19 : comment faire revenir les clients dans mon magasin , Manque de fréquentation après le Covid-19 : comment faire revenir les clients dans mon magasin - L'Officiel de la Franchise
  • Comment relancer la fréquentation dans les pubs et restaurants britanniques, alors qu'ils viennent tout juste de rouvrir samedi après trois mois et demi de fermeture pour cause d'épidémie de coronavirus ? Réponse du Trésor britannique : en prenant directement en charge, sur les deniers du contribuable, une partie de l'addition. Les Echos, Quand le Trésor britannique paie l'addition pour relancer la fréquentation des restaurants | Les Echos
  • Il y a encore pas mal d’incertitudes en ce début juillet par rapport à la fréquentation touristique en Charente-Maritime, même si l’on peut d’ores et déjà dresser quelques grandes lignes pour cette saison pas comme les autres. France 3 Nouvelle-Aquitaine, Saison touristique : plus de fréquentation en août qu’en juillet sur le littoral
  • Une bonne partie du conseil syndical du SIMOUV, le syndicat des transports du Valenciennois, a été consacrée à la crise sanitaire sans précédent. Il a été question de manque à gagner, mais aussi de la baisse de fréquentation sur le réseau. Sera-t-elle pérenne ? La Voix du Nord, À cause du Covid, une fréquentation des transports en baisse dans le Valenciennois
  • De la fréquentation de son pénis on tire des satisfactions inépuisables. De Louis Scutenaire / Mes inscriptions I
  • Un bon éditeur doit avoir plus d’auteurs dans ses fréquentations que d’éditeurs. De Florent Massot
  • La fréquentation des hommes induit à s’observer soi-même. De Franz Kafka

Images d'illustration du mot « fréquentation »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « fréquentation »

Langue Traduction
Corse assistenza
Basque bertaratzea
Japonais 出席
Russe посещаемость
Portugais comparecimento
Arabe الحضور
Chinois 出勤率
Allemand teilnahme
Italien partecipazione
Espagnol asistencia
Anglais attendance
Source : Google Translate API

Synonymes de « fréquentation »

Source : synonymes de fréquentation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fréquentation »


Mots similaires