Culot : définition de culot


Culot : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CULOT1, subst. masc.

A.− Ce qui constitue la partie inférieure ou la dernière partie de quelque chose.
1. [En parlant d'objets] Ce qui constitue le fond, la partie postérieure, généralement renflée, de quelque chose.
a) Partie inférieure d'un vase, d'une lampe. Ces vases grecs, (...) par leurs culots et une seule anse de côté ressemblent à nos pots à l'eau (A. Brongniart, Arts céram.,1844, p. 286).Le culot [de la lampe de sûreté] renferme la provision d'huile ou d'essence nécessaire pour la durée d'un poste (Haton de La Goupillière, Exploitation mines,1905, p. 1036).
b) ARCHIT. ,,Ornement de sculpture donnant naissance à des volutes, des arabesques, des rinceaux, des feuilles d'acanthe, etc.`` (Vogüé-Neufville 1971).
c) ARMURERIE, ARTILL. Fond métallique, muni d'un bourrelet, de la douille d'une cartouche, d'une balle ou d'un obus et contenant la capsule ou l'amorce de fulminate. Rouletabille fit jouer le barillet de revolver de Darzac, sauter le culot de la cartouche (Leroux, Parfum,1908, p. 110).Obus non éclatés qui, (...) sortent leur pointe ou présentent leurs culots ou leurs flancs (Barbusse, Feu,1916, p. 165).
d) ÉLECTR. Partie métallique d'une lampe électrique, recevant l'ampoule, et se fixant dans la douille de façon à relier la lampe au circuit d'alimentation. Culot à ailettes, à baïonnette, à vis (Siz.1968).Cellule-lampe (...) avec (...) prise de cathode par borne supérieure et culot à trois broches (Catal. instrum. lab. [Prolabo], 1932, p. 44).
Spéc., AUTOM. Partie inférieure d'une bougie :
1. Ces bougies sont de deux types : les bougies monopolaires et les bougies bipolaires. Seules les secondes sont très employées. Le filament est relié d'une part à la tige centrale, d'autre part à une douille. Celle-ci est isolée à la fois de la tige centrale et du culot qui se visse dans le moteur. Chapelain, Cours mod. de techn. automob.,1956, p. 279.
2. Au fig. [En parlant d'êtres animés]
a) Dernier-né d'une couvée ou d'une portée (d'apr. Ac. 1798-1932).
b) Familier
Dernier-né d'une famille. Moi, le dernier-né, le « culot », comme disent les paysans! (Coppée, Mon franc-parlerI, 1894, p. 45).
Dernier (d'une classe, etc.), dernier reçu (à un concours). En mettant les choses au mieux, il [Bergaillot] arriverait dans les culots (Magnane, Bête à concours,1941, p. 447).
B.− Ce qui reste au fond de quelque chose, résidu.
1. Résidu, formé par la combustion du tabac, qui s'amasse au fond d'une pipe. Le docteur tapotait le fourneau de sa pipe afin d'en expulser le culot (Arnoux, Double chance,1958, p. 48).Une sorte de voyou (...) se traînant sur les genoux pour ramasser, à la terrasse des cafés entre les jambes des consommateurs, des mégots de cigares et des culots de pipe (Huysmans, Art mod.,1883, p. 156).
P. méton. Partie de la pipe où se dépose ce résidu. Elle [la pipe] était toute blanche, du suçoir au culot (Giono, Gd troupeau,1931, p. 109).
P. métaph. Il se croit un penseur en remâchant les plus vieux culots d'idées (Bloy, Journal,1906, p. 324):
2. − Va lézard démodé! Faut passer, mon vieux type; il faut te voir t'éteindre et s'éteindre ta pipe... Passer, ta pipe et toi, parmi les vieux culots... T. Corbière, Les Amours jaunes,1873, p. 224.
2. Reste de vin. Synon. fond.Entre une demie Saint-Émilion et plusieurs autres culots de crus célèbres (Hamp, Marée,1908, p. 73).
3. CHIM., MÉD., PHARM. Un culot de plomb (Kapeler, Caventou, Manuel pharm. et drog.,t. 2, 1821, p. 582).Qu'était donc cette fraction légère surnageant un culot de grosses particules? (P. Morand, Confins vie,1955, p. 48).
Culot globulaire. ,,Amas d'érythrocytes tassés au fond du récipient de conservation après centrifugation du plasma sanguin`` (Méd. Biol. t. 1 1970). Culot urinaire. ,,Résidu de la centrifugation des urines`` (Méd. Psychanal. 1971).
4. GÉOL. Forme isolée de caractère résiduel (d'apr. George 1970).
Culot volcanique. ,,Pointement de lave de forme massive à versants abrupts correspondant à une extrusion magmatique`` (d'apr. George 1970).
Culot de glace morte. ,,Volume important de glace abandonné par une langue glacière ou un inlandsis en cours de récession`` (d'apr. George 1970).
5. MÉTALL. ,,Partie métallique qui reste au fond d'un creuset après la fusion et qui s'est séparée des scories`` (Ac. 1835-1932).
Prononc. et Orth. : [kylo]. Ds Ac. 1740-1932. Étymol. et Hist. Cf. culot2. Fréq. abs. littér. : 17.

CULOT2, subst. masc.

Fam. Aplomb, audace excessifs, voisins de l'effronterie. Un fameux, fier culot; avoir du culot, tous les culots; se payer de culot. L'espèce d'entregent qu'il avait [un Parisien], son « bagout », « son culot » se transformèrent en une effronterie et en une familiarité vulgaire (Larbaud, Jaune,1927, p. 275):
1. Nous convenons que « de notre temps » − c'est-à-dire : quand nous étions jeunes − jamais nous n'aurions eu le « culot » de déranger nos aînés pour leur faire lire de maladroits essais et solliciter d'eux des conseils, que du reste nous n'étions nullement disposés à suivre. Gide, Journal,1938, p. 1313.
Au culot. Audacieusement, par intimidation. (Y) aller au culot. ,,Agir, ou parler, sans vergogne`` (Esnault, Notes compl. Poilu, 1956).
Rare [En bonne part] Il [l'instituteur] a essayé de m'influencer, (...) à cause de mon cran, de mon culot dans les métingues (Arnoux, Pour solde,1958, p. 86):
2. − Je suis sûr que tu réussirais, dit Lambert avec chaleur. Tu as du culot, tu sais faire parler les gens, tu es débrouillarde, tu passerais partout. Beauvoir, Les Mandarins,1954, p. 164.
Prononc. et Orth. : [kylo]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1. 1292 « partie basse, extrémité d'un objet » (Cart. de Fervaq., Richel. 1 11071, fo23 vods Gdf.); 1319 « partie la plus profonde d'une bourse, bourse » (Compte de Gieffroy de Fleury, Pièc. relat. à l'hist. de France, XIX, 62 ds Gdf.); 1752 « base de l'étui d'un engin explosif » (Trév.); 2. 1562 « creuset à fondre les métaux » (Du Pinet, trad. de Pline, XXXIII ds Delboulle d'apr. FEW t. 2, 2, p. 1516 a); 1638 « métal fondu » (Sully, Mémoires, t. IV, p. 78 ds Littré); 1835 culot d'une pipe (Ac.); 3. 1606 « dernier-né » (Nicot); 1611 « le dernier reçu dans une compagnie » (Cotgr.); 4. 1879 fam. « aplomb » (d'apr. Esn.). Dér. de cul*; suff. -ot*. Le sens 4 se rattache soit au sens 1 (celui qui a du culot ne perd pas facilement son équilibre, il est bien assuré sur ses bases, cf. aplomb), soit plus prob. à culot de pipe, le fait d'être aguerri, endurci ayant quelque analogie avec une pipe bien culottée; cf. culotter2. Fréq. abs. littér. : 70. Bbg. Archit. 1972, p. 93. − Deny (J.). Culot ds le sens d'aplomb. Vie Lang. 1955, pp. 315-317. − La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 213. − Mat. Louis-Philippe 1951, p. 97. − Quem. Fichier. − Sain. Lang. par. 1920, p. 396.

Culot : définition du Wiktionnaire

Nom commun

culot \ky.lo\ masculin

  1. Ce qui est au bas, ce qui reste au fond d’une chose.
  2. La matière ayant sédimenté lors d’une centrifugation.
  3. Partie métallique qui reste au fond d’un creuset après la fusion et qui s’est séparée des scories.
  4. Résidu épais et noirâtre qui se forme et s’amasse dans le foyer d’une pipe, lorsqu’elle sert longtemps.
    • Il débourra sa pipe pour s’occuper, il écrasa le culot sous sa semelle en réfléchissant avec lenteur. — (Charles-Louis Philippe, Dans la petite ville, 1910, réédition Plein Chant, page 65)
    • Le culot n’est pas seulement réparti au fond du fourneau de la pipe, mais aussi contre ses parois. — (Georges Herment, Traité de la Pipe, p. 218)
  5. Petit plateau cylindrique de terre cuite, sur lequel on pose le creuset dans le fourneau pour le garantir de l’action trop vive du feu.
  6. (Figuré) Le dernier-né d’une couvée, d’une portée.
    • Mais, notre maître, dit alors Petit-Pierre, le culot de la famille, si vous voyagez depuis dix-huit cents ans, c’est donc vous qui… — (Charles Deulin, Manneken-Pis)
  7. Élément d’architecture d’un objet cylindrique (bouteille, balle d’arme à feu).
  8. Partie inférieure d’une lampe d’église.
  9. Base d’une ampoule électrique servant à la liaison avec la douille.
  10. Partie la plus basse d'un bénitier portatif.
  11. (Familier) Audace. → voir avoir du culot.
    • En voilà du culot !
  12. (Argot des Gadz’Arts) Le plus petit en taille de la promotion.
  13. (Technique) Support sur lequel les miroitiers posaient le récipient contenant le mercure.
  14. Partie inférieure de la douille d'une cartouche.
  15. (Architecture) Sur une colonne corinthienne, ornement d'où partent les rinceaux du feuillage.
  16. (Technique) Entonnoir servant à la fabrication des bougies d'éclairage.
  17. (Géologie) Nom donné à de la lave solidifiée qui obstrue un cratère de volcan.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Culot : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CULOT. n. m.
T. d'Arts. Ce qui est au bas, ce qui reste au fond d'une chose. Il se dit de la Partie inférieure d'une lampe d'église ; de la Partie métallique qui reste au fond d'un creuset après la fusion et qui s'est séparée des scories ; du Résidu épais et noirâtre qui se forme et s'amasse dans le foyer d'une pipe, lorsqu'elle sert longtemps ; d'un Petit plateau cylindrique de terre cuite, sur lequel on pose le creuset dans le fourneau pour le garantir de l'action trop vive du feu, etc. Il désigne figurément le Dernier-né d'une couvée, d'une portée.

Culot : définition du Littré (1872-1877)

CULOT (ku-lo ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire) s. m.
  • 1 Terme enfantin. Petit cul. Si tu n'es pas sage, je te donnerai sur ton culot.
  • 2La partie la plus basse d'une lampe d'église.

    La partie la plus basse d'un bénitier de chambre :

  • 3 Terme de fondeur. Lingot qui reste au fond du creuset après la fonte.

    Masse métallique qui se trouve au fond du creuset, après une fonte en petit qu'on a exécutée dans un laboratoire.

    Plateau de terre cuite sur lequel on pose le creuset dans le fourneau pour le garantir de l'action trop vive du feu.

  • 4Résidu noirâtre qui s'amasse au fond d'une pipe.
  • 5 Terme d'architecture. Ornement de sculpture et d'architecture approchant de la forme d'une tige d'où naissent des fleurs, des feuillages.
  • 6 Terme de métier. Escabelle sur laquelle le miroitier pose la sébile au vif-argent.

    Terme de chandelier. Culot du moule, espèce de petit entonnoir mobile fait de fer-blanc ou d'étain.

  • 7 Terme de marine. Fond d'une gargousse.

    Terme d'artillerie. La partie d'une bombe diamétralement opposée à la fusée et où le métal a le plus d'épaisseur.

    Terme d'artificier. Base de la fusée sur laquelle on appuie la cartouche pour la charger.

  • 8Nom vulgaire du dernier éclos d'une couvée.

    Nom vulgaire du dernier expulsé des fœtus chez les mammifères qui font plusieurs petits, comme les chiennes, les lapines, les truies, etc. lequel, occupant le fond de la corne utérine, est généralement plus petit et moins vigoureux que les autres.

    Populairement, le dernier né des enfants dans une famille.

    Fig. Le culot d'une compagnie, le dernier reçu dans une compagnie.

  • 9 S. m. pl. Terme de géognosie. Dykes terminés en cônes ou en dômes.

HISTORIQUE

XVIe s. Avec des marchands estrangers pour fournir quantité de cuivres, rosette, potin, culot, hallebardes, estain, mitraille et autres metaux, Sully, Mém. t. IV, p. 78, dans LACURNE. Qui ne chastie culot, ne chastie culasse, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Culot : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

CULOT, s. m. (Chimie.) Le culot ou tourteau est un morceau de brique ordinairement de forme cylindrique, sur lequel les Chimistes posent les creusets qu’ils exposent au feu, soit dans la boîte d’une forge, soit sur la grille d’un fourneau de fusion.

Le culot élevant le creuset au-dessus du sol ou de la grille du fourneau, fait que le fond du creuset est plus exposé à la chaleur des charbons au-dessus desquels ce culot l’éleve, & favorise par-là non-seulement l’application d’un feu plus fort à ce fond, mais même le préserve du contact immédiat de l’air frais, qui est nuisible dans le plus grand nombre des cas. (b)

Culot, terme d’Architecture ; ornement de sculpture employé dans le chapiteau corinthien, qui est supporté par les tigettes, & d’où sortent les volutes & les hélisses qui en soûtiennent le tailloir.

On appelle aussi culot tout ornement d’où sortent des rinceaux qui se taillent en bas-relief, dans les frises & autres membres d’Architecture. (P)

Culot. Les Artificiers appellent ainsi la base mobile du moule d’une fusée quelconque, sur laquelle on appuie son cartouche par le moyen d’un bouton qui entre dans la gorge, du milieu duquel sort souvent une petite broche de fer.

Lorsqu’on charge le cartouche sans moule, ce bouton peut être immédiatement au milieu du culot ; mais si l’on se sert de moule, ce bouton est au bout d’une partie cylindrique qui doit entrer dans la cavité du moule, pour lier & assembler l’un avec l’autre. Frezier, feux d’artifice.

Culot, terme de Fonderie ; morceau de métal fondu qui reste au fond du creuset, & qui retenant sa figure, est rond & un peu pointu par bas.

Culots, (Jardin.) sont des ornemens dont on se sert dans la broderie des parterres, en forme de tigette, d’où sortent des rinceaux, des palmettes, & autres ornemens en forme de cul-de-lampe. (K)

Culot, en terme de Miroitier, signifie une espece d’escabelle sans fond, sur laquelle on pose la sebille dans laquelle on conserve le vif-argent pour mettre les glaces au teint. Il est placé au coin de la table à étamer, où aboutissent les petits canaux par lesquels s’écoule le vif-argent lorsque la glace a été posée dessus. Dictionn. du Comm.

Culot, en terme d’Orfévre en grosserie ; c’est la partie inférieure du bassinet d’un chandelier ; c’est proprement le fond.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « culot »

Étymologie de culot - Littré

Cul ; wallon, coulo, houlo.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de culot - Wiktionnaire

(1319) De cul, avec le suffixe -ot.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « culot »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
culot kylo play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « culot »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « culot »

  • Ce petit signal positif a toutefois été balayé quelques heures plus tard par Joachim Coens. Le président du CD&V, et donc membre du trio de formateurs, a menacé de tout laisser tomber. Rien avoir avec les demandes du SP.A. Coens est fâché sur Georges-Louis Bouchez (MR) parce qu’il a eu le culot de laisser la liberté à ses députés de voter pour ou contre la dépénalisation de l’avortement. Le Soir Plus, Le chantage du CD&V laisse les négociateurs circonspects - Le Soir Plus
  • Le polisario entend vouloir imposer à l’Etat espagnol son point de vue alors qu’il n’est qu’une entité fantoche non reconnue sur le plan des Nations Unis et par cela n’a pas droit de réponse ni droit d’etre sur le territoire espagnol, là ou ses dirigeants sont poursuivis pour plusieurs chefs d’accusations et ou ils peuvent être condamnés à de lourdes peines si jamais ils ont le culot de venir visiter l’Espagne !Ce qu’ils ne pourront jamais faire !!! HIBAPRESS, QUAND LE polisario A LE CULOT DE RÉPONDRE À LA HAUTE COUR ESPAGNOLE ET AVERTI : « L’ESPAGNE NE PEUT PAS ÉLUDER SA RESPONSABILITÉ ENVERS «  LES SAHRAOUIS » » - HIBAPRESS
  • Commencée à 9 h 30, l’opération s’est avérée plus délicate que prévu en raison de la nature de l’engin, de fabrication allemande, dont le fond du culot porte la date 1938. Il s’agissait d’un obus perforant contenant une charge explosive encore activée par son détonateur. « Nous n’allons pas pouvoir l’enlever comme prévu, trop de risques. Nous le faisons exploser sur place », ont décidé les deux démineurs. , Faits-divers - Justice | Opération déminage sur le blockhaus du Paradis
  • Le fait est que j’ai épousé une femme très belle. Quel culot ! De quel droit ? De Salman Rushdie / L'Express, 22 juillet 2015

Images d'illustration du mot « culot »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « culot »

Langue Traduction
Corse butt
Basque ipurdia
Japonais お尻
Russe приклад
Portugais bunda
Arabe بعقب
Chinois 屁股
Allemand hintern
Italien culo
Espagnol extremo
Anglais butt
Source : Google Translate API

Synonymes de « culot »

Source : synonymes de culot sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « culot »



mots du mois

Mots similaires