La langue française

Crâne

Définitions du mot « crâne »

Trésor de la Langue Française informatisé

CRÂNE1, subst. masc.

A.− ANAT., cour. [Chez l'homme et les vertébrés]
1. Cavité osseuse de la tête renfermant l'encéphale et les principaux organes des sens. Les os du crâne; se fendre le crâne; fracture du crâne. Synon. boîte crânienne.Son père, tombant à la renverse, était allé se briser le crâne sur l'angle de la première marche (Zola, E. Rougon,1876, p. 325).Voilà! dit Poil de Carotte, en jetant les perdrix mortes sur la table. (...) Des petits crânes brisés du sang coule, un peu de cervelle (Renard, Poil Carotte,1894, p. 8):
1. Comme celui du pithécanthrope, le crâne du sinanthrope est, par son architecture comme par ses dimensions, intermédiaire entre celui du singe et celui de l'homme. Aplati, renflé à l'occiput, il présente sa plus grande largeur près de la base, dans les régions temporales et non dans les régions pariétales. J. Rostand, La Vie et ses problèmes,1939, p. 186.
SYNT. Cavité, base, voûte, peau, bosses du crâne; sutures du crâne; capacité, forme, développement du crâne; blessure, lésion, chirurgie, trépanation du crâne; un blessé du crâne; crâne allongé, aplati, bombé, bossué, épais, pointu; se briser le crâne.
En partic. Ossature de la tête d'un mort (os du crâne et de la face). Des crânes et des squelettes; déterrer un crâne. Synon. tête de mort.Cloué des quatre membres (...) Au lieu appelé Golgotha. C'est-à-dire la place du crâne (Péguy, Myst. charité,1910, p. 90).Le crâne de Spy ou la calotte de Néanderthal (Teilhard de Ch., Phénom. hum.,1955, p. 219):
2. Le Muséum était tendu comme un catafalque. Trois flambeaux brûlaient au bord de la table poussée contre le mur, sous le portrait du père Bouvard que dominait la tête de mort. Ils avaient même fourré une chandelle dans l'intérieur du crâne, et des rayons se projetaient par les deux orbites. Flaubert, Bouvard et Pécuchet,t. 2, 1880, p. 83.
2. P. ext., fam. Tête. Recevoir qqc., un coup sur le crâne. Des lapins qu'on assomme d'un coup de poing sur le crâne (Montherl., Pte Inf. Castille,1929, p. 591).Mais M. Tortose, prévenu, alerte la police, et bientôt les bâtons blancs résonnent sur les crânes forcenés (Queneau, Pierrot,1942, p. 18):
3. Un coup de vent (...) s'engouffra dans le parapluie qui, cessant d'abriter son maître, lui fit recevoir sur le crâne toute la douche des gouttières comblées. Huysmans, Les Sœurs Vatard,1879, p. 40.
P. méton.
a) Sommet de la tête; partie supérieure normalement couverte de cheveux. Crâne chauve, nu, lisse, dégarni, pelé, rasé, luisant; se passer la main sur le crâne. La casquette du garde-chiourme passe le long de ces murs où l'on voyait rêver jadis le crâne tonsuré des vieux bénédictins travailleurs (Flaub., Champs et grèves,1848, p. 393).Ferdinand était un garçon taciturne et patient, au visage long et osseux, avec un crâne en pain de sucre (Aymé, Jument,1933, p. 15):
4. ... son chapeau enlevé, il ne restait qu'un énorme crâne chauve, avec deux rares mèches de cheveux blancs du côté des oreilles. Champfleury, Les Aventures de MlleMariette,1853, p. 60.
Front. Avoir le crâne haut, puissant.
b) Cerveau, siège des sensations, des impressions localisées à la tête ou au cerveau (douleurs, éblouissements, étourdissements, etc.). Le gosier brûlant et des battements d'artères à lui rompre le crâne (Sue, Atar Gull,1831, p. 11).Il se plaignait d'étourdissements qui l'empêcheraient de calculer, il avait le crâne serré comme dans un étau (Balzac, Lys,1836, p. 78).
Loc. Avoir mal au crâne; un mal de crâne :
5. Il passa la main sur son front d'un air harassé : « Quel mal de crâne! − Veux-tu un cachet d'Ortédrine?... » Beauvoir, Les Mandarins,1954, p. 388.
B.− Au fig., fam. Tête, cerveau, considéré en tant que siège des facultés intellectuelles, mentales. Synon. cervelle, intelligence, esprit.
Loc. fam.
1. [Siège des facultés mentales] Synon. raison, bon sens.Avoir le crâne fêlé. Avoir le cerveau dérangé, être un peu fou. Il est fou, des plus fous! Au crâne il a sa fêlure! (Apoll., Casanova,1918, I, 12, p. 985).
Être tombé sur le crâne. Émettre une idée folle; déraisonner.
Le soleil lui a tapé sur le crâne. Il perd un peu la raison. Le soleil de ce pays a dû lui taper sur le crâne. J'ai d'abord pris pour du délire ce qui est bel et bien de la folie (Gide, Faux-monn.,1925, p. 1233).
[P. allus. à l'intitulé d'un chapitre des Misérables de V. Hugo] Tempête sous un crâne. Conflit intérieur où la conscience se débat, en proie à des pensées ou à des désirs contradictoires :
6. La célèbre Tempête sous un crâne nous montre Jean Valjean délibérant et plus d'une fois, toujours dans sa conscience et, par une invention dramatique admirable, condamné à être méprisé justement quand il mériterait l'admiration. Alain, Propos,1932, p. 1097.
Spéc. [Siège de la pensée, de la mémoire, du jugement] Je m'imaginais qu'elle lisait clairement dans nos crânes, qu'elle savait très bien ce que nous voulions faire (Zola, Bête hum.,1890, p. 172).
Avoir le crâne vide. Se sentir momentanément incapable de réfléchir, de se souvenir :
7. Il me semble par moments que je deviens idiot, que je n'ai plus une idée et que mon crâne est vide, comme un cruchon sans bière. Flaubert, Correspondance,1874, p. 179.
Avoir le crâne dur, étroit. Avoir l'intelligence peu accueillante aux idées qu'on lui présente. Séverin était un grand jeune homme de vingt-cinq ans, le crâne mal fait, la cervelle obtuse (Zola, Conquête Plassans,1874, p. 1032).
Avoir un large crâne. Être doué d'une grande intelligence :
8. Le banneret à qui suffisait jadis de porter la cotte de maille, le haubert, de bien manier la lance et de montrer son pennon, doit aujourd'hui faire preuve d'intelligence; et là où il n'était besoin que d'un grand cœur, il faut, de nos jours, un large crâne. Balzac, La Duchesse de Langeais,1834, p. 220.
Une idée lui traverse le crâne. Une idée germe dans son esprit. Fourrer, mettre, faire entrer qqc. dans le crâne. Apprendre, inculquer quelque chose :
9. ... nous les poussons [les bœufs] à grands cris du bouvier, à grand aboi du chien, espérant faire entrer par là dans le crâne massif des animaux la défense de vagabonder. Pesquidoux, Le Livre de raison,1932, p. 1.
Se mettre dans le crâne de..., que... Décider, s'imaginer de..., que...
Bourrer le crâne à qqn (cf. bourrer I A 2 c);bourrage de crâne (cf. bourrage B 2, ex. 1 et 2);bourreur de crâne (cf. bourreur B 1).
2. [Siège de divers états psychol., du sentiment ou du caractère] Avoir le crâne dur. Être entêté. Que n'avait-il affaire à l'opposition têtue d'une de ces races au crâne étroit et dur, qui se refusent à comprendre toute pensée nouvelle! (Rolland, J.-C.,Révolte, 1907, p. 595).Avoir qqc. dans le crâne. Avoir une idée bien arrêtée, ne pas en démordre, s'entêter. Casser le crâne à qqn. Fatiguer, énerver quelqu'un par des paroles étourdissantes. Se casser le crâne. Se faire du souci, se tracasser :
10. ... mais toute sa logique fuyait, à quoi bon se casser le crâne inutilement? Qu'elle eût dit la vérité ou qu'elle eût menti, pour ce qu'il voulait faire d'elle, il s'en moquait! Zola, L'Œuvre,1886, p. 14.
Prononc. et Orth. : [kʀ ɑ:n]. Ac. 1694 et 1718 : crane; Ac. 1740-1932 : crâne. Les dér. écrits avec accent tels que crânien se prononcent avec [ɑ] post. Les dér. sav. formés à partir du préf. cranio- et qui ne portent pas d'accent tels que craniologie, -ique, hésitent entre [ɑ] post. et [a] ant. d'apr. Fouché Prononc. 1959, p. 89, mais se prononcent uniquement avec [a] ant. d'apr. Buben 1935, § 31. Enq. : /kran, D/. Étymol. et Hist. 1. Ca 1314 cran « squelette de la tête » (Trad. H. de Mondeville. Chirurgie, éd. A. Bos, § 129); ca 1370 crane (Grande Chirurgie de Guy de Chauliac d'apr. G. Sigurs ds R. Lang. rom., t. 46, § 129); 2. av. 1679 p. méton. « le cerveau, l'esprit » crâne étroit « esprit faible » (Cardinal de Retz, Mémoires, éd. Champollion-Figeac, I, 32 ds Littré). Empr. au lat. médiév. cranium (trad. d'Oribase ds Latin. ital. Med. Aev.) lui-même empr. au gr. κ ρ α ν ι ́ ο ν « boîte crânienne, tête ».
DÉR.
Crânien, ienne, adj.,anat. Du crâne, qui appartient ou se rapporte au crâne. Boîte crânienne, synon. de crâne (cf. boîte I B2 a). Os, nerfs, traumatisme crânien (s); voûte, vertèbres crânienne(s). On sait que l'état des sutures crâniennes se modifie avec l'âge, les pièces osseuses étant d'autant plus soudées que l'individu est plus vieux (J. Rostand, La Vie et ses probl.,1939, p. 130).Le pithécanthrope de Java, longtemps représenté par une simple calotte crânienne (Teilhard de Ch., Phénom. hum.,1955, p. 213). [kʀanjε ̃], fém. [-njεn]. Cf. crâne1. Ds Ac. 1932. 1reattest. 1824 (Nysten); de crâne1, suff. -ien*.
BBG. − Décisions rel. au lang. sc. Déf. Lang. fr. 1967, no39, p. 42. − Rog. 1965, p. 18.

CRÂNE2, adj. et subst.

Familier
A.− [En parlant de pers.]
1. (Personne) qui montre une fière témérité. Synon. fier, brave, intrépide :
1. [Le général :] « Il [le mari] me suit, il est là, sauve qui peut! » dit-il [Alexandre] (...). La dame prend peur, sachant son homme (...) violent comme un buffle et la corne dure. Le petit, très crâne, je dois le dire, refuse de se sauver. Daudet, La Petite paroisse,1895, p. 138.
Péjoratif
a) Qui affecte la bravoure, fanfaron :
2. − Ils tiennent bien le coup! ... Soyez sûr qu'au fond d'eux-mêmes, ils sont mortellement inquiets : ils sont menacés de tout perdre. Demain, on en licenciera 90 pour cent, et on les lâchera, sans un léva en poche, dans un pays ruiné, vaincu, famélique. Conan les appelle des crâneurs : ils sont assez crânes, en effet! ... Vercel, Capitaine Conan,1934, p. 181.
b) Qui se montre vaniteux, prétentieux. Un air crâne; faire le crâne. Synon. poseur :
3. ... l'un d'eux, en compagnie du brigadier, était entré dans l'auberge d'un air crâne, la moustache retroussée, les mains dans les poches, le képi sur l'oreille, en demandant à manger « tout de suite » et à boire n'importe quoi, fût-ce de l'arsenic, ... Flaubert, Par les champs et par les grèves,1848, p. 246.
2. Rare. Gaillard, bien portant, vaillant. Je vais mieux, bien que je ne sois pas encore très crâne (Flaub., Corresp.,1875, p. 223).
B.− Vx. [En parlant de choses] Beau, remarquable d'aspect, extraordinaire. Une crâne ville, ce Paris, qui à huit lieues, ici où je suis, de ce côté du parc, projette une réverbération d'incendie et fume à l'horizon (Goncourt, Journal,1861, p. 947):
4. ... elle se laissa glisser sur la glace et (...) c'est les bras grands ouverts qu'elle avançait en souriant, comme si elle avait voulu m'y recevoir. « Brava! Brava! Ça c'est très bien, je dirais comme vous que c'est chic, que c'est crâne, si je n'étais pas d'un autre temps, du temps de l'Ancien Régime, s'écria la vieille dame... » Proust, Du côté de chez Swann,1913, p. 398.
Spéc., dans le domaine des B.-A. Qui révèle une certaine vigueur d'exécution. Comme peinture très résistante et très crâne, faite par un homme d'un incontestable talent, je recommande donc ces deux toiles (Huysmans, Art mod.,1883, p. 53).
Prononc. et Orth. : [kʀ ɑ:n]. Cf. crâne1. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1. 1757 subst. « personne hardie, téméraire » (J.-J. Vadé, Le Mauvais plaisant, p. 30); 2. 1787 adj. « hardi, écervelé » (Fér. Crit.). Issu de crâne1* sans doute à cause de la manière d'avancer le front (c'est-à-dire le crâne) des pers. qui vont de l'avant; cf. aussi l'esp. calavera « crâne » et « écervelé, mauvaise tête, fou furieux » (FEW t. 2, pp. 1274-1275).
STAT. − Crâne1 et 2. Fréq. abs. littér. : 2 380. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 3 543, b) 3 548; xxes. : a) 4 438, b) 2 522.
BBG. − Darm. 1877, p. 62. − Sain. Lang. par. 1920, p. 123, 477.

Wiktionnaire

Nom commun

crâne \kʁɑn\ masculin

  1. (Anatomie) Assemblage des os de la tête, partie du squelette destinée à protéger l’encéphale.
    • Le crâne morvandeau, en définitive, semble trouver son indice moyen de largeur vers 84, ce qui le classe, sous ce rapport, avec les autres populations du type celtique. — (Hovelacque & Hervé, Crâne morvandeau, dans la Revue anthropologique, F. Alcan, 1893, page 163)
    • Des fenêtres, là-haut, s’ouvrent, creuses et noires comme des orbites béantes dans le crâne d’un squelette. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  2. (Par métonymie) Tête.
    • Bob, au passage, le secoua, le fit se lever et, lui administrant sur le crâne une amicale taloche, dit en me l’amenant : […]. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • La respiration demeure calme, le cœur est encore bon, mais le sang lui dégouline du crâne sur le nez, dans les yeux, poisse la chemise. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • […] : avec cette chaleur, en pleine nuit, il porte sur le crâne, de guingois, un Borsalino beige, […]. — (Leïla Rezzoug, Douces errances, L’Harmattan, 1992, page 45)
  3. (Par métonymie) Le cerveau, la pensée.
    • Qu’on soit responsable d’une classe, d’un club ou d’une entreprise, il faut constamment se demander quels états d’esprit sont cruciaux, ceux auxquels donner la priorité et comment les associer au sein d’une seule organisation, de même que sous un même crâne. — (Howard Gardner, Les 5 formes d'intelligence pour affronter l'avenir, Odile Jacob, Paris, 2009, page 21)
  4. (Vieilli) (Figuré) (Populaire) Homme hardi et querelleur.
    • C’est un crâne. Faire le crâne.
  5. (Botanique) Nom vernaculaire de la vesse-loup ou lycoperdon.
  6. (Argot) Bagnard évadé.
    • Quand j’arrivais, il m’accueillait par l’éternelle question : « T’as besoin d’un crâne ? ». Un crâne, c’est un bagnard, un tondu. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)

Adjectif

crâne \kʁɑn\ masculin

  1. (Vieilli) Hardi, querelleur.
    • Balmat ajouta : – Maintenant, puisqu’elle est dotée, il faut la marier; messieurs, quel est le luron qui l’épouse ici? – Dame! nous ne faisions pas de crânes prétendus : personne ne se présenta, excepté Michel Terraz; encore demanda-t-il une demi-heure. — (Alexandre Dumas, Impressions de voyage, La Revue des deux Mondes, t. 1, 1833)
    • Vraiment ce n’était guère crâne de se sauver de cette façon-là. — (Alphonse Daudet, Le Prussien de Bélisaire, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 70.)
    • Ah ! mon pauvre képi, tu n’étais pas trop crâne ce jour-là, et tu as bien des fois fait le salut militaire, plus bas même qu’il ne convenait. — (Alphonse Daudet, Mon képi, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 125.)
    • L’ivresse se lisait dans ses yeux, une ivresse crâne et satisfaite qui lui arrachait quelquefois de gros rires. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • […] épiant avec admiration le crâne gentilhomme que sa renommée a précédé […] — (Arturo Pérez-Reverte, Le Tableau du maître flamand, page 204, 1990, traduit par J.-P. Quijano, 1993, J.-C. Lattès)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CRÂNE. n. m.
T. d'Anatomie. Assemblage des os de la tête qui contient le cerveau. La capacité du crâne. La configuration du crâne. Les sutures du crâne. Les trous, la cavité, les bosses du crâne. La base du crâne. Avoir le crâne développé. Dans sa chute il s'est brisé le crâne. Il a eu le crâne brisé dans un accident d'automobile.

Littré (1872-1877)

CRÂNE (krâ-n') s. m.
  • 1Assemblage des os qui renferment le cerveau et le garantissent. La conformation du crâne n'est pas exactement la même dans les diverses races d'hommes. Les Scythes qui s'abreuvaient de sang dans le crâne de leurs ennemis, Voltaire, Phil. I, 467. Nous pourrons dévorer nos ennemis vivants, Et nous désaltérer dans leurs crânes sanglants, G. de la Touche, Iphig. en Taur. I, 4. Et boive avec plaisir dans des crânes sanglants, Delille, Pitié, II.

    Fig. Avoir le crâne étroit, avoir peu de moyens. Mon bon oncle de Fargis est un bon et brave homme, mais il a le crâne étroit, Retz, I, 32.

  • 2 Fig. et populairement, homme hardi et querelleur. C'est un crâne. Faire le crâne.

    Adjectivement. Avoir l'air crâne.

    Cette locution est prise à la même métaphore que celle qui a donné la locution basse et populaire : faire sa tête, se montrer récalcitrant.

  • 3 Terme de botanique. Espèce de vesse-loup ou lycoperdon.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « crâne »

(1314) Du moyen français crane, de l’ancien français cran, du latin crānium (« crâne »), qui a supplanté calva (« crâne ») évoluant vers le sens plus restreint de « chauve », emprunté au grec ancien κρανίον, kraníon (« boite crânienne, tête »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Espagn. cráneo ; ital. cranio ; du latin cranium, qui vient de ϰρανίον, crâne, dérivé de ϰράνον, tête. L'ancien français n'avait pas crâne ; il disait test.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « crâne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
crâne kran

Évolution historique de l’usage du mot « crâne »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « crâne »

  • L’idée est ensuite venu de créer un crâne qui reproduirait les effets de ce cheat dans Halo 3. Pour éviter aux joueurs de faire des manipulations hasardeuses, les contrôles ont été revus : désormais, il faudra appuyer deux fois sur la touche de saut et maintenir celle-ci enfoncée pour activer le jet-pack. Si pour le moment ce dernier est silencieux, il est prévu que les effets sonores de Halo : Reach lui soient associés dans un futur proche. Le crâne sera disponible sur PC et Xbox One dès l’arrivée de Halo 3 dans les versions Steam et Windows 10 avec une toute nouvelle icône ! Halo.fr, Halo 3 MCC – Un nouveau crâne sera ajouté — Halo.fr
  • Et nous boirons à nos maîtresses dans les crânes de leurs amants. De Hector Berlioz / Lélio ou le retour à la vie
  • Venez, esprits qui assistez les pensées meurtrières ! Du crâne au talon, remplissez-moi de toute la plus atroce cruauté ! De William Shakespeare / Macbeth
  • Attention, l’image peut choquer. Une vidéo où l’on peut voir un Américain de 36 ans avec un couteau planté sur le crâne a fait le buzz sur Internet. CNEWS, Vidéo : Il se retrouve avec un couteau planté dans le crâne après une agression à Harlem | CNEWS
  • Parmi les restes retrouvés sur ce site, il y avait le crâne d’un homme, baptisé « Ludvig », en honneur au comte Ludvig Wierich Lewenhaup. Des analyses ont permis aux chercheurs de déduire que cet homme aurait vécu il y a environ 8000 ans, en Europe du Nord. Fredzone, Le crâne de cet homme a servi à un mystérieux rituel il y a 8000 ans
  • Le crâne du chauve est proche de Dieu. De Proverbe algérien
  • A la louche, crâne bien plein. De Proverbe bulgare
  • Erudition. Poussière tombant d’un livre dans un crâne vide. De Ambrose Bierce / Le dictionnaire du Diable
  • Vous ne possédez rien, en dehors des quelques centimètres cubes de votre crâne. De George Orwell / 1984
  • Respectabilité. Fruit des amours entre un crâne dégarni et une bonne situation bancaire. De Ambrose Bierce / Le dictionnaire du Diable
  • Les innovateurs sont presque toujours des persécutés ; en religion, ce sont des hérétiques ; en philosophie, des crânes fêlés ; en science, des gens qui parlent au diable ; en politique, généralement des imbéciles, parfois des idoles. De Ernest Ouellet / Multipliez-vous
  • N'allez pas vous fourrez dans le crâne que les rhumatisants ne s'intéressent pas à l'amour. Dans la plupart des cas, c'est justement en faisant l'amour qu'ils ont attrapé des rhumatismes. De Groucho Marx
  • Le sommet du crâne est apparemment l'unique endroit où l'on n’a aucune chance de pouvoir faire pousser des cheveux. De Groucho Marx / Mémoires d’un amant lamentable
  • On ne devrait lire que les livres qui nous piquent et nous mordent. Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d'un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire ? De Franz Kafka
  • Un homme sain d’esprit c’est un fou qui tient sa folie dans une poche de sang noir - entre le cerveau et le crâne, entre sa famille et son métier. De Christian Bobin / Une petite robe de fête
  • L'homme qui détient le pouvoir est nanti d'un sabre à double tranchant : s'il le baisse trop, il se coupe le tendon ; s'il le lève plus qu'il ne faut, il se fend le crâne. De Massa Makan Diabaté / Une hyène à jeûn
  • Le crâne partiel utilisé pour reconstruire le visage de cet homme a été mis au jour avec d'autres crânes humains et des mâchoires d'animaux disposés dans un lac suédois vers 6 000 av. J.-C. L'artiste qui a reconstruit le visage de cet homme a choisi de le parer d'une cape en sanglier - l'une des l'espèce animale également présente dans le lac. National Geographic, Il y a 8000 ans, le crâne de cet homme a servi à un mystérieux rituel | National Geographic
  • L'affaire avait débuté le 26 juin 2017 dans la matinée, lorsque deux agents de la société Veolia avaient découvert un crâne humain dans une canalisation d’eaux pluviales dans un quartier pavillonnaire de Narbonne.  lindependant.fr, Narbonne : le mystère du jeune raver disparu, dont le crâne avait été retrouvé dans une canalisation, résolu six ans après - lindependant.fr
  • SAINT-DENIS. Dimanche après-midi, un promeneur fait une macabre découverte dans les herbes bordant un trottoir du quartier de Montgaillard : un crâne humain visiblement assez ancien et plutôt bien conservé. La police est aussitôt alertée et les agents de la scientifique viennent ratisser les abords à la recherche d'autres ossements. Ils n'en trouveront pas. Le crâne, auquel manquait la mandibule et n'ayant plus qu'une seule dent, a été envoyé à l'institut médico-légal de Saint-Denis pour examen. Clicanoo.re, [Faits Divers] Un crâne humain envoyé pour analyses | Clicanoo.re
  • Selon des témoins de la scène, l’agresseur, totalement inconnu de sa victime, lui avait porté plusieurs coups avec la manivelle dont un sur le crâne. Atteint d’une fracture à la boîte crânienne, le quinquagénaire était évacué d’urgence vers le CHU de Grenoble. , Faits-divers - Justice | Saint-Jean-de-Maurienne : avec une manivelle, il fracture le crâne d’un commerçant… pour une insulte
  • Une planchiste de 11 ans, qui espère devenir l’an prochain la plus jeune athlète olympique de l’histoire de la Grande-Bretagne, a subi une fracture du crâne et de quelques os de la main gauche à la suite d’une chute pendant un entraînement, en Californie, jeudi dernier. Radio-Canada.ca, Un espoir olympique de 11 ans en planche se fracture le crâne | Radio-Canada.ca

Images d'illustration du mot « crâne »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « crâne »

Langue Traduction
Anglais skull
Espagnol cráneo
Italien cranio
Allemand schädel
Chinois 头骨
Arabe جمجمة
Portugais crânio
Russe череп
Japonais 頭蓋骨
Basque skull
Corse cranio
Source : Google Translate API

Synonymes de « crâne »

Source : synonymes de crâne sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « crâne »

Crâne

Retour au sommaire ➦

Partager