La langue française

Convoitise

Sommaire

  • Définitions du mot convoitise
  • Étymologie de « convoitise »
  • Phonétique de « convoitise »
  • Évolution historique de l’usage du mot « convoitise »
  • Citations contenant le mot « convoitise »
  • Images d'illustration du mot « convoitise »
  • Traductions du mot « convoitise »
  • Synonymes de « convoitise »
  • Antonymes de « convoitise »

Définitions du mot convoitise

Trésor de la Langue Française informatisé

CONVOITISE, subst. fém.

A.− [L'obj. exprimé ou non, désigne une chose] Désir de posséder et de jouir d'une chose qui, le plus souvent, appartient à autrui ou est plus ou moins interdite (cf. convoiter A). Synon. envie, avidité.Un petit gémissement de convoitise m'échappe, suscité par le parfum en traînée d'un plat d'écrevisses qui passe (Colette, Cl. Paris,1901, p. 237):
1. D'ailleurs, pour juger une réaction comme celle-là, il faudrait commencer par pouvoir mesurer le degré de convoitise. L'envie de saisir ce couteau était peut-être impérieuse, − à un point qu'un adulte ne soupçonne pas! ... R. Martin du Gard, Les Thibault,Épilogue, 1940, p. 869.
SYNT. Âpre, ardente, coupable, forte, honteuse convoitise. Convoitise de qqc., pour qqc. : Alors, les appétits de la chair, les convoitises d'argent et les mélancolies de la passion, tout se confondit dans une même souffrance (Flaubert, MmeBovary, t. 1, 1857, p. 124). Convoitise de la chair (cf. infra B); rare [de suivi d'un nom abstr.] : Il [André] rentra dans sa chambre et une convoitise de plaisirs l'agita (Huysmans, En ménage, 1881, p. 325). Éprouver, ressentir de la convoitise; assouvir, réprimer, satisfaire, vaincre sa convoitise : Pour masquer leurs convoitises, tous les gouvernements ont besoin d'une presse mensongère (Martin du G., Thib., Été 1914, 1936, p. 495). Il regarda l'herbe avec un mélange de convoitise et de dégoût (Sartre, Mort âme, 1949, p. 25). Allumer, déchaîner, inspirer, susciter la convoitise : Ces magnificences si peu coûteuses (...) excitèrent la convoitise de Gaubertin (Balzac, Paysans, 1844, p. 191). La camelote qui, sur les étagères, tentait sa convoitise [du paysan] (Tharaud, Jument err., 1933, p. 104). Devenir, être, faire l'objet de convoitise; éclair, flamme, lueur, regard de convoitise.
Emploi abs.
[L'accent est mis sur l'aspect psychol., lié à l'idée de péché] Désir immodéré pour les biens terrestres :
2. La convoitise de Gide fut le centre même de son drame. Le combat de Gide a été celui-là et non un autre : il s'agissait de légitimer une certaine convoitise. Ce qui non plus n'était pas d'un esprit vil; Gide exigeait l'accord avec lui-même. Mauriac, Mémoires intérieurs,1959, p. 189.
Surtout au plur. Manifestation concrète de la convoitise (souvent en association avec désir, aspiration, passion, appétit). Elle lut Balzac et George Sand, y cherchant des assouvissements imaginaires pour ses convoitises personnelles (Flaubert, MmeBovary,t. 1, 1857, p. 66).La vraie paix, celle qui vient de Dieu, et non cette fausse paix qui suit l'assouvissement de nos convoitises (Green, Journal,1942, p. 206).P. méton. Objet de la convoitise. Longtemps une vieille flûte de bois jaune chez un marchand de bric à brac de la place du Marché était restée une de ses plus âpres convoitises (Zola, Cap. Burle,1883, p. 130).
Rare. [Suivi d'un inf. compl. prép. en de] Désir violent (cf. convoiter A 2). Il [M. Lanson] faisait de l'enseignement secondaire avec la pensée ailleurs, avec la sourde convoitise d'être ailleurs (Péguy, Argent,1913, p. 1173).
B.− Spéc. [L'obj. exprimé ou non, désigne une pers.] . Fort désir sexuel pour quelqu'un (cf. convoiter B). Synon. concupiscence.Se sentant le centre de plusieurs convoitises, elle riait haut, secouait ses cheveux (Druon, Gdes familles,t. 2, 1948, p. 72):
3. Elle [Salomé] dansa (...); et les nomades habitués à l'abstinence, les soldats de Rome experts en débauches, les avares publicains, les vieux prêtres aigris par les disputes, tous, dilatant leurs narines, palpitaient de convoitise. Flaubert, Trois contes,Hérodias, 1877, p. 198.
Rare. [Suivi d'un compl. prép. en de] Désir pour quelqu'un. Étendu sur mon lit, j'évoquais ma maîtresse. Je la voyais (...) j'en avais un désir tenace (...) une amère convoitise (Carco, Vérotchka,1923, p. 144).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃vwati:z]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Ca 1150 coveitise (Wace, St Nicolas, éd. E. Ronsjö, 754). Dér. de convoiter*; suff. -ise*. Fréq. abs. littér. : 455. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 393, b) 817; xxes. : a) 706, b) 735.

Wiktionnaire

Nom commun

convoitise \kɔ̃.vwa.tiz\ féminin

  1. Désir immodéré, déréglé.
    • L'infernale convoitise pousse les enfants de Caïn à s'emparer de tout ce qui est à leur portée; et, comme si ce n'était pas assez qu'un seul accapare ce qui suffirait à des milliers de ses semblables, il voudrait s'y établir, lui et toute sa couvée, pour toute éternité. — (Chevalier Léopold de Sacher-Masoch, Le Legs de Caïn (Contes Galiciens), traduction anonyme de 1874)
    • …je ne vous donnerai pas cinq mille piastres, comme vous me le demandez, mais huit mille, vous m’avez bien compris, n’est-ce pas ? Les yeux du guide brillèrent de convoitise et de cupidité. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Mais ces belles futaies représentent une valeur commerciale qui a mis en appétit la convoitise du spéculateur, déjà riche de capital, plus riche encore en audace et en influence. — (Thomas Couët, Le bois, voilà l’ennemi !, Revue Franco-Américaine, 1909)
    • Les attifages des riches, sans cesse transformés par ceux qui exploitent leur snobisme, sont immédiatement exposés dans les villes en des milliers d'étalages, à la convoitise de celles qui rêvent de se comparer aux plus enviées. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Et comme il atteignait le but de cinquante ans de convoitise — (Georges Brassens, Le nombril des femmes d'agent)

Forme de verbe

convoitise \kɔ̃.vwa.tiz\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de convoitiser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de convoitiser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de convoitiser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de convoitiser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de convoitiser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONVOITISE. n. f.
Désir immodéré, déréglé. Convoitise effrénée. La convoitise des richesses, des honneurs. Regarder quelque chose d'un œil de convoitise.

Littré (1872-1877)

CONVOITISE (kon-voi-ti-z') s. f.
  • Désir immodéré de posséder quelque chose. Regarder quelque chose d'un œil de convoitise. La convoitise ne se peut prescrire des bornes, Vaugelas, Q. C. liv. X, dans RICHELET. La convoitise perdit l'un, L'autre périt par l'avarice, La Fontaine, Fabl. VIII, 27. Si l'être de l'homme est borné, sa convoitise ne l'est pas, Bourdaloue, Pensées, t. II, p. 424. Cet appareil entretient le feu de la convoitise, Bossuet, Lett. 181. Les yeux accoutumés à voir la figure de ce monde qui passe, par les endroits les plus éclatants, sont toujours prêts à se fermer, lorsqu'ils ne trouvent rien qui flatte leur curiosité ou leur convoitise, Fléchier, Madame de Montausier.

HISTORIQUE

XIIIe s. Puisqu'aillors [je] n'ai convoitise [d'amour], Bien l'i deüsse trover [merci], dans Couci, p. 119. Et [que ma dame] sache bien de verté Que j'ai plus grant convoitise De s'amour que de santé, Auboins de Sezanne, Romanc. p. 127. Et de faire tout bien fu en grant convoitise, Berte, VI. Covoitise, qui est racine de tous maus, Villehardouin, CVIII. Après fu painte Coveitise : C'est cele qui les gens atise De prendre et de noient donner, Et les grans avoirs aüner, la Rose, 169. Convoitise, qui est herbergie en cuer de juge, pot fere de maus mult, Beaumanoir, XL, 23. Si que la vile ne soit pas damacie par lor convoitise de malversement retenir les biens du commun, Beaumanoir, L, 6. C'est aperte malvestés d'avoir convent à aidier à aucun, et après faillir par convoitise, Beaumanoir, V, 6. La convoitise qui est en vous, Joinville, 291.

XIVe s. Pour ce que il ont convoitisse de donner et de despendre, il ne font force ne difference en quelle maniere ne de quelle part ils prennent, Oresme, Eth. 109. Et la deffaute est illiberalité et est avarice et convoitise, Oresme, ib. 48.

XVe s. Se despartirent de l'ost pour la convoitise de gagner celle promesse, Froissart, I, I, 40. Adonc passerent au petit pont, car ilz ne vouloient pas demeurer en la ville pour convoitise [désir] de trouver leur seigneur ; ains se misrent en chemin là où ilz cuidoient que leur seigneur fust allé, Perceforest, t. II, f° 20.

XVIe s. Ire et haine est meurtre, quant à l'ame ; convoitise est larrecin, Calvin, Instit. 275. Ils ne peuvent regarder le bien de leur prochain que de travers, le devorant par convoitise, Calvin, ib. 276. Si quelcun est chatouillé de convoitise d'en savoir plus outre, Calvin, ib. 356. C'est l'effect d'un esprit precipiteux et insatiable de ne sçavoir mettre fin à sa convoitise, Montaigne, I, 351. À convoitise rien ne suffist, Leroux de Lincy, Prov. t. II, p. 227.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « convoitise »

Provenç. cubiticia, cubitia ; catal. cobdicia ; espagn. codicia ; portug. cobiça ; ital. cupidizia ; du bas-latin cupiditia, de cupidus (voy. CUPIDE). Cupidítia, avec l'accent sur dí, a donné covoitise (avec l'intercalation d'une n, convoitise), ainsi que les autres formes romanes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Mot dérivé de convoiter avec le suffixe -ise.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « convoitise »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
convoitise kɔ̃vwatiz

Évolution historique de l’usage du mot « convoitise »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « convoitise »

  • "Tout homme qui regarde une femme avec convoitise a déjà commis l’adultère" Méditation de l'évangile (Matthieu 5, verset 27 à 32) par le diacre Joël Caillé Chant final : 'Dieu crée pour moi un coeur pur' par les monailes de Bethléem , "Tout homme qui regarde une femme avec convoitise a déjà ..." (Mt 5, 27-32)
  • Ou le luxe est l'effet des richesses, ou il les rend nécessaires ; il corrompt à la fois le riche et le pauvre, l'un par la possession, l'autre par la convoitise. De Jean-Jacques Rousseau / Du contrat social
  • Est-ce la majesté du palais du Luxembourg ? Le charme du jardin qui lui est attenant ? L’image de sages de ses membres ? En tout cas, le mandat de sénateur a toujours suscité de la convoitise au sein de la classe politique. Et, cette désignation se faisant au suffrage universel indirect par un collège de grands électeurs, fait de députés, sénateurs et élus locaux, elle est propice aux luttes intestines. Pour ne parler que des Côtes-d’Armor, on se souvient des espoirs déçus, en 2008 et 2014, du socialiste Claudy Lebreton, alors puissant président du Conseil général. À chaque fois, ses camarades lui avaient préféré Yannick Botrel, l’ancien maire de Bourbriac, pour représenter les Côtes-d’Armor au Sénat. Vingt ans plus tard, et après le départ annoncé du sénateur (LR) Michel Vaspart, c’est un peu bis répétita au sein de la droite costarmoricaine. Président (LR) du Conseil départemental, Alain Cadec, 67 ans, est candidat à la candidature. Comme Thibaut Guignard, 39 ans, le maire (DVD) de Plœuc-L’Hermitage et vice-président du Département. Le premier, ancien député européen -il présida la commission de la pêche durant cinq ans- a apporté son soutien aux dernières municipales à la liste initiée par Bruno Joncour, l’ancien maire (MoDem) de Saint-Brieuc dont il fut le premier adjoint. Le second débuta sa carrière politique au côté de l’influent député (LR) Marc Le Fur. Et, en 2017, en dénonçant une « hyperprésidentialisation des décisions et de la communication » au sein du Département, Thibaut Guignard avait provoqué un début de crise au sein de la majorité d’Alain Cadec. Depuis, entre les deux hommes, le courant ne passe qu’en mode alternatif, comme cela fut toujours le cas entre Alain Cadec et Marc Le Fur. Comme auraient pu dire Jacques Chirac et Édouard Balladur, deux amis de trente ans, gare aux embûches sur les chemins des palais ! Le Telegramme, Un fauteuil pour deux - Côtes-d'Armor - Le Télégramme
  • Quand s’arrondit le ventre d’une future maman, ce n’est pas simplement un enfant qui se prépare à venir au monde, mais aussi un objet de convoitise pour les stratèges du marketing. De Michaël Van Oursow / Facts
  • Il existe un mot qui désigne l'acte de donner et celui de prendre, la charité et l'avidité, la bienfaisance et la convoitise, c'est le mot amour. De Alain Finkielkraut / La sagesse de l'amour, 1984
  • Celui qui n'a rien désire peu de choses ; celui qui ne commande à personne a peu d'ambition. Mais le superflu éveille la convoitise : plus on obtient, plus on désire. De Jean-Jacques Rousseau / Que l'état de guerre naît de l'état social
  • Nommer est le plus manifeste et le plus futile des pouvoirs, celui qui fascine le plus, qui attise le plus de convoitises, qui occupe le plus les conversations et mobilise le plus les esprits de tous ceux qui sont associés aux affaires publiques. De Jacques Attali / Verbatim III (1988-1991)
  • Suffisance fait richesse Et convoitise fait pauvresse. De Proverbe français
  • Je suis sans épouvante étant sans convoitise. De Victor Hugo / L'Art d'être grand-père
  • La convoitise te rend esclave, car tu es né libre. De Proverbe arabe
  • Celui qui a écarté la convoitise, la haine et la sottise, ressemble à un miroir frotté. De Bouddha
  • L’unique ressort dans la nature humaine est la convoitise. De Daphné du Maurier / Le bouc émissaire
  • L'envie est une convoitise du bonheur, un désir ; le goût est le sens distinctif de la saveur. De Jacques Lamarche / Confessions d'un enfant d'un demi-siècle
  • "Tout homme qui regarde une femme avec convoitise a déjà commis l’adultère" Méditation de l'évangile (Mt 5, 27-32) par le père Michel Quesnel Chant final : "Dieu crée pour moi un coeur pur" par les monailes de Bethléem , "Tout homme qui regarde une femme avec convoitise a déja ..." (Mt 5, 27-32)
  • Développement économique, politique de la ville, transports, habitat, eau, assainissement, déchets, équipements structurants… C’est là que se prennent désormais les grandes décisions. Les intercommunalités montent en puissance au fil des lois de décentralisation et à mesure que les compétences se transfèrent des communes aux conseils communautaires. Les agglos sont l’autre bataille des municipales et attisent la convoitise des différents candidats. www.lamontagne.fr, Communauté d'agglomération du bassin d'Aurillac (Cantal) : l'autre bataille des municipales - Aurillac (15000)

Images d'illustration du mot « convoitise »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « convoitise »

Langue Traduction
Anglais lust
Espagnol lujuria
Italien lussuria
Allemand lust
Chinois 情欲
Arabe شهوة
Portugais luxúria
Russe похоть
Japonais 欲望
Basque lust
Corse luxuria
Source : Google Translate API

Synonymes de « convoitise »

Source : synonymes de convoitise sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « convoitise »

Partager