La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « rapacité »

Rapacité

Définitions de « rapacité »

Trésor de la Langue Française informatisé

RAPACITÉ, subst. fém.

A. − Avidité avec laquelle un animal se jette sur sa proie. La rapacité du tigre, du loup, du vautour. Une ruse et une rapacité de bête de proie (Bourget,Tapin, Fille-mère, 1927, p. 169).
B. − Caractère, comportement d'une personne rapace. La rapacité d'un usurier. À la fin du XVIesiècle, la brutalité, la rapacité sans foi ni grandeur de Henri IV n'arrangeront pas les choses (L. Febvre,La Nationalité, [1926] ds Combats, 1953, p. 193).Préserver le patrimoine artistique des bombardements, incendies et autres fléaux de guerre était encore insuffisant, il fallait aussi le soustraire à la rapacité de l'occupant (Musées Fr., 1950, p. 15).
Prononc. et Orth.: [ʀapasite]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1374 « avidité de se servir du bien d'autrui » (Jean Goulain, Trad. du Ration. de G. Durant, BN 437, f o46 v ods Gdf. Compl.); 2. 1466 « avidité à se jeter sur une proie » (P. Michault, Le Doctrinal, éd. Th. Walton, XLI, p. 109). Empr. au lat.rapacitas « penchant au vol », dér. de rapax, v. rapace. Fréq. abs. littér.: 81.

Wiktionnaire

Nom commun - français

rapacité \ʁa.pa.si.te\ féminin

  1. Avidité avec laquelle l’animal se jette sur sa proie.
    • La rapacité d’un oiseau de proie.
  2. (Figuré) Avidité d’un homme qui s’empare du bien d’autrui.
    • Dites-lui que nous cédons à sa rapacité, comme en de pareilles circonstances nous le ferions envers de véritables brigands. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • La Compagnie faisait donc sagement en allant exploiter plus au nord des territoires nouveaux, qui eussent encore échappé à la rapacité de l'homme. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Cependant le ferment qui a produit l’insurrection dans le Nord existe également dans le Sud : l’exaspération créée par la rapacité des Glaoua qui règnent aujourd'hui en maîtres incontestés sur le Maroc méridional. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, page 248)
    • Cerise sur le gâteau, les soldes venaient de lui être confiées. Les budgets étaient colossaux et il y puisait avec constance et rapacité pour redistribuer une grande partie aux gradés qui vivaient sur la bête. — (Olivier Rogez, L'ivresse du sergent Dida, Éditions Le Passage, 2017)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RAPACITÉ. n. f.
Avidité avec laquelle l'animal se jette sur sa proie. La rapacité d'un oiseau de proie. Il se dit, figurément, de l'Avidité d'un homme qui s'empare du bien d'autrui. Ce village a été livré à la rapacité de l'ennemi. Rien ne peut assouvir la rapacité de cet usurier.

Littré (1872-1877)

RAPACITÉ (ra-pa-si-té) s. f.
  • 1Avidité avec laquelle l'animal se jette sur sa proie. La rapacité des oiseaux de proie.
  • 2 Fig. Avidité de s'emparer du bien d'autrui. Il volait avec une rapacité furieuse, et donnait libéralement, Voltaire, Zadig, 16. La rapacité des gouvernements est inconcevable, Raynal, Hist. phil. V, 5.

HISTORIQUE

XVIe s. Ils sçavent bien que le roi, ses freres et sœurs sont incoulpables de tous les malheurs qui sont causez par l'insatiable rapacité de ces princes estrangers [les Guise], Condé, Mém. dans le Dict. de DOCHEZ.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rapacité »

Prov. rapacitat ; espagn. rapacidad ; ital. rapacità, du lat. rapacitatem, de rapax, rapace.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de rapace, avec le suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rapacité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rapacité rapasite

Citations contenant le mot « rapacité »

  • S'il est vrai que le commerce fait la richesse d'une nation, la rapacité des marchands peut aussi, en certaines circonstances, causer sa ruine. De Gaëtane de Montreuil / Fleur des ondes
  • Il faut aussi être conscients que ce sont les clients qui ont délocalisé en achetant moins cher les produits étrangers, au départ de moindre qualité. Si on a cru, ou voulu faire croire, que l’entreprise délocalisait par rapacité c’était un manque préoccupant de culture économique ; ou un dogmatisme doublé d’une bonne dose de mauvaise foi . Contrepoints, Comprendre les origines des délocalisations | Contrepoints
  • Montréal est maintenant une ville de spéculateurs et d’entrepreneurs obsédés par la maximisation des profits. Quand on voit des condos neufs annoncés à 500 000 $ pour 500 pieds carrés (!), on en voit toute la rapacité. Le Journal de Montréal, Montréal, ville fantôme | Le Journal de Montréal
  • En 2014, la perte de la ville nous “oblige” à ouvrir en grand le débat avec la population pour comprendre les raisons de la défaite. Évidemment, l’attelage contre nature “droite/gauche” se constitue sur une volonté de faire tomber un maire communiste, mais elle devient crédible parce que les politiques d’austérité subies éloignent le personnel communal de la gestion municipale, la question épineuse de la dette de la ville et des emprunts toxiques, et concrètement la rapacité des banques et des marchés n’est pas affrontée dans le débat avec les habitants. Site Internet du P.C.F., La clé de la victoire à Villejuif La politisation des quartiers populaires - Site Internet du P.C.F.
  • Ce faisant, il décrit par le menu les mécanismes qui ont entraîné la pire crise financière depuis 1929 : la rapacité des grandes banques d’affaires, la formation d’une bulle immobilière, la machine infernale du surendettement, la financiarisation de l’économie, incarnée par les fameuses CDO (Collateralized debt obligations) et la technique de la titrisation, qui a permis ici de transformer des crédits pourris en produits financiers triple A. Un cocktail qui, on le sait désormais, a fini par précipiter, bien au-delà des frontières états-uniennes, des centaines de millions de personnes dans la pauvreté. Mais un seul banquier en prison, se plait à rappeler l’épilogue. MoneyVox Actu, Argent, arnaque et corruption : 3 films à voir sur Netflix cet été
  • L’impressionnante rapacité d’Asma al-Assad et de ses réseaux ne saurait pourtant s’expliquer par la seule logique mafieuse de la clique dirigeante en Syrie. Mère de trois enfants, la « Première Dame » espère aussi, en consolidant son pouvoir propre, assurer l’avenir de son aîné Hafez, âgé de 19 ans. Le scénario d’un Hafez al-Assad succédant à Bachar, lui-même successeur de Hafez, est à l’évidence très sérieux pour cette famille qui considère tout un pays comme sa chasse gardée. Un si Proche Orient, Madame Assad au coeur de la corruption d’Etat en Syrie – Un si Proche Orient
  • Si la thématique parait moins sombre que vos précédents romans, la corruption est décrite comme omniprésente et finit par tout détruire - la société, la moralité et même le couple. Pensez-vous que la corruption est la racine du Mal ? La corruption relève de la rapacité. Elle est une sorte de boulimie qui trahit l’inconsistance des consciences. La soif éperdue de l’enrichissement est hallucinante mais le Mal, le vrai, réside exclusivement dans le tort que l’on commet contre soi-même en renonçant aux valeurs censées nous éclairer. , Yasmina Khadra : "la corruption relève de la rapacité"

Traductions du mot « rapacité »

Langue Traduction
Anglais rapacity
Espagnol rapacidad
Italien rapacità
Allemand vergewaltigung
Chinois 狂暴
Arabe الجشع
Portugais rapacidade
Russe прожорливость
Japonais 格差
Basque rapacity
Corse rapacità
Source : Google Translate API

Synonymes de « rapacité »

Source : synonymes de rapacité sur lebonsynonyme.fr

Rapacité

Retour au sommaire ➦

Partager