La langue française

Mobilisation

Sommaire

  • Définitions du mot mobilisation
  • Étymologie de « mobilisation »
  • Phonétique de « mobilisation »
  • Citations contenant le mot « mobilisation »
  • Images d'illustration du mot « mobilisation »
  • Traductions du mot « mobilisation »
  • Synonymes de « mobilisation »
  • Antonymes de « mobilisation »

Définitions du mot mobilisation

Trésor de la Langue Française informatisé

MOBILISATION, subst. fém.

A. − DR. CIVIL. Transformation, par convention, d'un bien généralement considéré comme immeuble par la loi, en bien meuble; résultat de cette action. Synon. ameublissement. (Ds Boud.-Frabot 1970).
B. −
1. DÉFENSE. Mise sur le pied de guerre d'une partie ou de l'ensemble des forces armées d'un pays; affectation de chaque citoyen qui y est apte, à un poste militaire; résultat de cette action. Mobilisation générale, partielle; mobilisation des réservistes; décret, ordre, plan de mobilisation; décréter la mobilisation. La mobilisation du 20ecorps se poursuit dans d'excellentes conditions d'ordre et de rapidité (Foch, Mém.,t.1, 1929, p.32).Nous savions que la mobilisation et la concentration russes étaient fort lentes en raison du peu de densité des chemins de fer russes (Joffre, Mém.,t. 1, 1931, p.128):
1. Paul Boncour avait déposé un projet de loi militaire décrétant la mobilisation des femmes, et la revue Europe ouvrait une campagne de protestation. Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p.235.
[À propos d'un secteur civil] Mise au service des autorités militaires. La mobilisation des établissements industriels susceptibles d'alimenter en temps de guerre cet approvisionnement [en munitions] (Joffre, op.cit.,p.48).
2. Au fig. Fait de faire appel à toutes les forces physiques ou intellectuelles d'une personne ou d'un groupe de personnes pour faire face à une situation difficile. Mobilisation des forces vives de la nation; mobilisation des ressources... [Ces émotions] dénotent (...) un état d'effervescence qui implique une mobilisation de toutes nos forces actives (Durkheim, Formes élém. vie relig.,1912, p.582).
C. − Fait de se rendre ou d'être rendu mobile.
1. [Gén. à propos d'un groupe soc.] Fait d'être mis ou de se mettre en mouvement en vue d'une action concertée. Mobilisation des masses, des travailleurs. Malgré la mobilisation actuelle de l'opinion sur cette question (...), certains indices permettent pourtant de penser que la situation continue de se dégrader (La Croix,6 mai 1973, p.20, col. 1):
2. Le P.C. veut contraindre le P.S. au maximum d'actions communes de masse. Le parti socialiste est hésitant. Il craint que cette même mobilisation des masses par le P.C. (expert en la matière) ne serve un jour d'arme à Marchais pour faire pression sur un gouvernement de la gauche après une éventuelle victoire P.S.-P.C. aux prochaines élections. Les Informations, 1erjanv. 1973, p.7.
2. Spécialement
a) FIN. et DR. CIVIL. Action de provoquer des mouvements de valeurs ou de biens afin de se procurer des liquidités ou d'effectuer de nouveaux placements; résultat de cette action. Anton. immobilisation.Caisse de consolidation et de mobilisation des crédits à moyen terme:
3. Les possesseurs de capitaux sont souvent désireux d'échanger ceux qu'ils possèdent contre d'autres, ou encore, d'échanger leurs titres de propriété ou de créance (...). En plus de sa fonction de mobilisation de l'épargne en faveur des entrepreneurs, le marché des capitaux est l'organe qui permet de réaliser de tels échanges. Univ. écon. et soc.,1960, p.30-8.
b) MÉD. Fait de rendre plus mobile le corps ou une partie du corps à l'aide de massages ou d'exercices. Mobilisation active, passive. Entretenir les mouvements, par le massage et la mobilisation (Judet, Fractures membres,1948, p.19).
c) PHYSIOL. Mise en mouvement et transformation de substances de réserve dans l'organisme. Cette hormone, quand elle est injectée, produit une mobilisation des graisses accumulées en dépôt dans certaines parties de l'organisme; ces graisses vont être captées et transportées par le sang jusqu'au foie, où elles seront transformées (R. Schwartz, Nouv. remèdes et mal. act.,1965, p.36).
Prononc. et Orth.: [mɔbilizasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. A. 1. 1771 dr. (Trév.); 2. 1843 fin. (Proudhon, Créat.ordre, p.371: la mobilisation des capitaux). B. 1. 1834 défense (Land.); 2. 1893 p.ext. «action de rassembler les énergies, les forces morales, etc.» (Durkheim, Divis. trav. soc., p.66); 3. 1913 «action de faire appel aux membres d'un groupement» (Barrès, Colline insp., p.331). C. 1. 1903 physiol. (Nouv. Lar. ill.); 2. 1903 méd. (Janet, Obsess. et psychasth., p.142: un peu de massage et de mobilisation); 3. 1963 chir. (Lar. encyclop.). Dér. de mobiliser*; suff. -(a)tion*.

Wiktionnaire

Nom commun

mobilisation \mɔ.bi.li.za.sjɔ̃\ féminin

  1. (Droit) Action de mobiliser.
  2. (Militaire) Action de mobiliser des troupes pour faire la guerre.
    • Depuis les premières heures de la mobilisation, nos corps de couverture sont en place, attendent un ennemi qui, contre tous les pronostics ne vient pas. — (Victor Margueritte; Au bord du Gouffre -1919)
    • À ce moment, la guerre tomba brutalement, sans crier gare. Le deuxième jour de mobilisation, Fagerolle se vit jeté dans un wagon à bestiaux, parmi les vomissures et les gueulements patriotiques d'un certain nombre de citoyens français. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 29)
    • Dès les premiers jours de la mobilisation (2 août 1914 = 9 Ab 5694), les israélites français répondirent à l'appel de la Patrie en danger. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  3. (Figuré) Action de mettre en œuvre.
    • Dix ou vingt mille cornes, klaxons et trompes proclament éperdument la mobilisation du plaisir. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

Nom commun

mobilisation (Royaume-Uni) ou mobilization (États-Unis)/(Royaume-Uni)

  1. Mobilisation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MOBILISATION. n. f.
T. de Jurisprudence. Action de mobiliser. Il signifie, en termes d'Administration militaire, Action de mobiliser des troupes. L'ordre de mobilisation a été affiché dans tout le pays. La mobilisation des troupes de couverture. La mobilisation générale.

Littré (1872-1877)

MOBILISATION (mo-bi-li-za-sion) s. f.
  • 1 Terme de jurisprudence. Action d'assimiler aux meubles.
  • 2 Terme d'administration militaire. Action de faire passer un corps sédentaire au service actif de guerre.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mobilisation »

Mobiliser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Dérivé de mobiliser avec le suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mobilisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mobilisation mɔbilizasjɔ̃

Citations contenant le mot « mobilisation »

  • La mobilisation n'est pas la guerre. Raymond Poincaré,
  • La sensualité, c'est la mobilisation maximale des sens : on observe l'autre intensément et on écoute ses moindres bruits. De Milan Kundera / L’Insoutenable légèreté de l’être
  • La condamnation du racisme, la protection des minorités, l'assistance aux réfugiés, la mobilisation de la solidarité internationale envers les plus nécessiteux, ne sont que des applications cohérentes du principe de la citoyenneté mondiale. De Jean-Paul II / Message de Jean-Paul II pour la célébration de la journée mondiale de la paix, 1er janvier 2005.
  • Bake Bidea appelle à une nouvelle mobilisation en faveur de Frederik Haranburu "Xistor", dans son village de Saint-Pée, ce samedi 25 juillet. Cette manifestation interviendra au lendemain de la décision judiciaire au sujet de sa remise en liberté conditionnelle à laquelle s’est opposée le Parquet national anti-terroriste. , Appel à une nouvelle mobilisation pour Xistor | Euskal Herria | MEDIABASK
  • La mobilisation n'aura donc pas suffi. Les coupes dans le bois situé au 5 sente des Perrottes, dans le parc du Val-Joli, à Eaubonne, ont débuté ce lundi après-midi. L'espace de près de 1 800 m² doit accueillir dans les prochains mois 48 logements, avec des immeubles pouvant aller jusqu'à 12 mètres de hauteur. leparisien.fr, Eaubonne : les arbres abattus malgré la mobilisation - Le Parisien
  • Un bras de fer qui dure depuis des mois et qui trouve son origine dans la mobilisation contre la réforme des retraites en fin d'année dernière. Un mouvement particulièrement suivi au centre bus de Vitry comme le rappelle souvent la CGT. « S'il n'y avait pas eu cette lutte, la réforme (des retraites, NDLR) serait déjà passée », lâche au micro la députée LFI Mathilde Panot. leparisien.fr, Nouvelle mobilisation de la CGT au centre bus de Vitry : «ça pourrait durer des années» - Le Parisien

Images d'illustration du mot « mobilisation »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mobilisation »

Langue Traduction
Anglais mobilization
Espagnol movilización
Italien mobilitazione
Allemand mobilisierung
Chinois 动员
Arabe تعبئة
Portugais mobilização
Russe мобилизация
Japonais 動員
Basque mobilizazio
Corse mobilizazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « mobilisation »

Source : synonymes de mobilisation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « mobilisation »

Partager