La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « indiction »

Indiction

Définitions de « indiction »

Trésor de la Langue Française informatisé

INDICTION, subst. fém.

A. − Période de quinze années, correspondant à une période budgétaire au Bas-Empire romain, utilisée ensuite dans le comput ecclésiastique. Les tables pascales, grandes pierres placées dans les nefs, et sur lesquelles étaient tracées, année par année, les indictions, les épactes, la fête de Pâques (Lenoir, Archit. monast.,1856, p. 118).Le même jour que moi, dans un autre siècle, naquit Auguste, et une nouvelle indiction commença pour l'Empire romain (Arnoux, Seigneur,1955, p. 129):
La période victorienne, qui parcourt 532 années, est formée de la multiplication des cycles du soleil et de la lune. Les mêmes cycles, multipliés par celui d'indiction, produisent les 7980 années de la période julienne. Chateaubr., Génie, t. 1, 1803, p. 127.
P. méton. ,,Indiction première, indiction seconde... : la première, la seconde, etc. année de chaque indiction`` (Ac.).
B. − Convocation (d'un concile, d'un synode) à un jour dit. Depuis l'indiction du Concile de Trente jusqu'à l'ouverture; la bulle de l'indiction du concile (Ac.).
Prononc. et Orth. : [ε ̃diksjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1119 indictiuns terme de chronol. (Ph. de Thaon, Comput, 202 ds T.-L.); 2. 1526 indiction du concille (doc. ds Gdf. Compl.). Empr. au b. lat.indictio « avis, annonce, notification; publication d'un rôle d'impôt; période de quinze ans; convocation (d'un concile à telle date) » (cf. Blaise Lat. chrét. et Blaise Latin. Med. Aev.).

Wiktionnaire

Nom commun - français

indiction \ɛ̃.dik.sjɔ̃\ féminin

  1. (Religion) Fixation à un jour dit, en particulier pour un concile ou un synode.
    • Depuis l’indiction du concile de Trente jusqu’à l’ouverture.
    • La bulle de l’indiction du concile.
  2. (En chronologie chrétienne) Période de quinze années, en parlant des bulles du pape ou de certaines cours ecclésiastiques.
    • L’indiction est un des trois cycles qui entrent dans la période julienne.
  3. (Par extension) Chaque année de chaque indiction. Note : Le mot est alors suivi de l'indication de la place de l'année.
    • Indiction première, indiction seconde, etc.
  4. (Au temps de la Rome antique) Imposition en nature.
    • L’empereur signait de sa main, et en caractères de couleur pourpre, l’édit solennel, ou indiction, qu’on exposait publiquement dans la principale ville de chaque diocèse, pendant les deux mois de juillet et d’août. Par une liaison d’idées très-naturelle, le nom d’indiction fut donné à la mesure du tribut qu’il ordonnait, et au temps de l’année fixé pour le payement. Cette estimation générale des subsides était proportionnée aux besoins réels et imaginaires de l’état. — (Edward Gibbon, Histoire de la décadence et de la chute de l'Empire romain, tome 3, 1819, p. 382)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INDICTION. n. f.
Fixation à un jour dit, en particulier pour un concile ou un synode. Depuis l'indiction du concile de Trente jusqu'à l'ouverture. La bulle de l'indiction du concile. Il se dit aussi, en termes de Chronologie, dans les bulles du Pape ou dans certaines cours ecclésiastiques, d'une Période de quinze années. L'indiction est un des trois cycles qui entrent dans la période Julienne. Indiction première, indiction seconde, etc., La première année, la seconde année, etc., de chaque indiction.

Littré (1872-1877)

INDICTION (in-di-ksion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
  • 1Convocation à certain jour.

    Plus particulièrement. Convocation d'un concile ou d'un synode. Depuis l'indiction du concile de Trente jusqu'à l'ouverture. L'indiction du concile est au premier jour de l'an.

  • 2Prescription. L'indiction d'un jeûne imposé à tout le corps des fidèles, Massillon, Carême, Jeûne.
  • 3 Terme de chronologie. Révolution de quinze années que l'on recommence toujours par une, lorsque le nombre de quinze est fini. L'indiction est un des trois cycles qui entrent dans la période Julienne. L'indiction est en usage dans les bulles du saint-siége.

    Indiction première, indiction seconde, etc., la première année, la seconde année de chaque indiction.

HISTORIQUE

XIIIe s. À çou [ce] est bone li indictions, que uns privileges de l'apostole [pape] n'est pas bons, se li indictions ù il est donés n'i est escrite, Comput, f° 11.

XVIe s. Là il y eut grandes indictions de jeusnes et de prieres pour sauver l'estat du penchant où il estoit, D'Aubigné, Hist. III, 121. Et quant au demeurant pourroient les dits ambassadeurs en ceste leur premiere assemblée, et sans attendre l'indiction du concile, deliberer et arrester entre eux le moyen et chemin que l'on auroit à tenir, Du Bellay, M. 186.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

INDICTION, s. f. (Littérat. & Chronolog.) l’indiction est en Chronologie un cercle de quinze années juliennes accomplies. Il faut savoir que ce terme a d’abord signifié un tribut que les Romains percevoient toutes les années dans les provinces, sous le nom d’indictio tributaria. Il est vraisemblable que ce tribut étoit levé pour la subsistance des soldats, & particulierement de ceux qui avoient servi pendant quinze ans la république. Quoi qu’il en-soit, lorsque l’état de l’empire romain changea de face sous les derniers empereurs, on conserva le terme indictio, mais on l’employa simplement pour marquer une espace de quinze années.

On chercheroit inutilement le tems où l’on commença de se servir de l’indiction dans ce dernier sens, on l’ignorera toujours. Ceux qui disent que Constantin, après avoir aboli les jeux séculaires & vaincu Maxence, introduisit l’époque de l’indiction au mois de Septembre 312, devinent sans doute, puisqu’ils ne peuvent pas en rapporter la preuve.

On n’a pas mieux démêlé l’origine & le commencement de l’indiction romaine, ou si l’on veut pontificale ; ce second point d’histoire est encore un des plus obscurs. Le P. Mabillon s’est donné des peines inutiles pour l’éclaircir, & Ducange n’a pas été plus heureux dans son Glossaire.

Ce qu’on sait de vrai, c’est que les papes, après que Charlemagne les eut rendus souverains, commencerent à dater leurs actes par l’année de l’indiction, qui fut fixée au premier Janvier 313 de l’an de J. C. auparavant ils les datoient par les années des empereurs ; & enfin ils les ont datés par les années de leur pontificat, comme le prouve le synode que le pape Jean XV. tint en 998.

Aujourd’hui la cour de Rome, pour empêcher les faussetés qui pourroient se commettre dans les provisions des bénéfices, dans les bulles & autres expéditions, en y changeant les dates, a imaginé de les multiplier, d’y en ajoûter de petites aux grandes, & d’y rappeller cinq ou six fois la même date en plusieurs manieres, ce qui est une précaution excellente ; car si le faussaire n’altere qu’une partie des dates, il sera refuté par toutes les autres, & s’il les altere toutes, il sera facile de découvrir sa fourberie, en y regardant de près.

Les grandes dates de la chancellerie sont l’année courante de N. S. & celle du pape régnant. Les petites dates sont les années courantes de l’indiction, du nombre d’or, & du cycle solaire.

Pour entendre la date de l’indiction romaine actuelle, il faut se rappeller qu’elle a été fixée au premier Janvier de l’an 313 de l’ere commune, d’où il suit que l’an 312 avoit douze d’indiction, car divisant 312 par 15 il reste 12 ; par conséquent on a supposé que le cycle de l’indiction commenceroit 3 ans avant la naissance de J. C. supputation fictive qui n’a aucun rapport avec les mouvemens célestes.

Maintenant donc si vous voulez savoir le nombre de l’indiction romaine qui répond à une année donnée ajoûtez 3 à l’année donnée, divisez la somme par 15, ce qui reste après la division, sans avoir égard au quotient, est le nombre de l’indiction cherchée.

Si l’on vous demandoit par exemple le nombre de l’indiction papale qui répond à l’année 1700, vous ajoûterez 3 à 1700, vous diviserez la somme de 1703 par 15, le reste de la division donnera 8, qui est le nombre de l’indiction de l’an 1700.

De même pour trouver l’indiction de l’an 1759, on ajoûtera 3 à 1759 qui feront 1762 ; on divisera 1762 par 15, le reste de la division donnera 7 pour le nombre de l’indiction que l’on cherche ; même opération à l’égard de toute autre année.

L’indiction dans son origine ne désignoit point, comme on l’a déja dit, une époque chronologique. Ce mot vient du latin indictio, qui signifie dénonciation, ordonnance. Le tems de l’indiction des empereurs romains étoit celui où l’on avertissoit le peuple de payer un certain tribut, & cette indiction impériale avoit lieu vers la fin de Septembre ou au commencement d’Octobre, parce qu’alors la récolte étant faite, le peuple pouvoit payer le tribut ordonné, tributum indictum. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « indiction »

Lat. indictionem, de indicere, prescrire, de in… 2, et dicere, dire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin indictio (« annonce, notification ») → voir indic, indication et indiquer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « indiction »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
indiction ɛ̃diksjɔ̃

Citations contenant le mot « indiction »

  • Le 13 décembre 2019, salle du Consistoire au Vatican, le pape François a reçu en audience une délégation de responsables d’associations, congrégations et mouvements des « Visages de Miséricorde » venus de France. Tout en saluant ce qui les rassemble (« faire connaître au monde la joie de la miséricorde » auprès des personnes en situation de précarité, des migrants, des malades ou encore des prisonniers ou des handicapés, selon les charismes), le pape François a rappelé, s’inspirant de la bulle d’indiction du Jubilé de la miséricorde Misericordiae vultus, que la miséricorde est « le cœur battant de l’Évangile ». « L’acte ultime et suprême par lequel Dieu vient à notre rencontre… » La Croix, Devant une délégation française, le pape François appelle à répandre la “culture de la miséricorde”
  • “Misericordiae Vultus”, Bulle d’indiction du Jubilé extraordinair... La Croix, Pâques 2020 - Le message Urbi et orbi du pape François à l’heure du Covid-19
  • L’acte a été écrit et livré en 1019, indiction 11, le 15 des calendes d’août, sous le règne du Roi Robert. Ce couvent sera placé sous la direction de l’abbé de Psalmodi, abbaye bâtie entre Aigues-Mortes et Saint-Laurent d’Aigouze. midilibre.fr, L’église abbatiale millénaire - midilibre.fr
  • Dans la bulle d'indiction du Jubilé, Misericordiae vultus, il nous a invités à nous laisser «surprendre par Dieu» qui «ne se lasse pas d'ouvrir la porte de son cœur pour nous répéter qu'il nous aime et qu'il veut partager sa vie avec nous». , François, Jean-Paul II et la Miséricorde Divine: à ceux qui souffrent - Vatican News
  • “Misericordiae Vultus”, Bulle d’indiction du Jubilé extraordinaire de la miséricorde La Croix, Le pape met en garde contre « l’égoïsme indifférent », « un virus pire encore »
  • Pour le Saint-Père, notre temps est celui de la miséricorde. Dans la bulle d’indiction, il reprend à son compte une citation de l’encyclique Dives in Misericordia: »La mentalité contemporaine semble s’opposer au Dieu de miséricorde, et elle tend à éliminer de la vie et ôter du coeur humain la notion même de miséricorde. Le mot et l’idée de miséricorde semblent mettre mal à l’aise l’homme qui, grâce à un développement scientifique et technique inconnu jusqu’ici, est devenu maître de la terre qu’il a soumise et dominée (Gn 1, 28). Cette domination de la terre, entendue parfois de façon unilatérale et superficielle, ne laisse pas de place, semble-t-il, à la miséricorde.» Plus de trente ans plus tard, François souligne l’actualité de cette réflexion de son prédécesseur et précise: »Il y a des moments où nous sommes appelés de façon encore plus pressante à fixer notre regard sur la miséricorde, afin de devenir nous aussi signe efficace de l’amour du Père». A quelques semaines de la fin du synode sur la famille, au moment où l’Eglise fête les 50 ans du Concile Vatican II, le pape rappelle l’inattendu d’une telle démarche et invite, en définitive à se laisser »surprendre par Dieu». (cath.ch-apic/pp) cath.ch, La miséricorde selon le pape François – Portail catholique suisse

Traductions du mot « indiction »

Langue Traduction
Anglais indiction
Espagnol acusación
Italien indizione
Allemand anklage
Chinois 指示
Arabe الاتهام
Portugais indicação
Russe индиктам
Japonais 示唆
Basque indiction
Corse indiction
Source : Google Translate API

Synonymes de « indiction »

Source : synonymes de indiction sur lebonsynonyme.fr

Indiction

Retour au sommaire ➦

Partager