La langue française

Contact

Sommaire

  • Définitions du mot contact
  • Étymologie de « contact »
  • Phonétique de « contact »
  • Évolution historique de l’usage du mot « contact »
  • Citations contenant le mot « contact »
  • Images d'illustration du mot « contact »
  • Traductions du mot « contact »
  • Synonymes de « contact »
  • Antonymes de « contact »

Définitions du mot contact

Trésor de la Langue Française informatisé

CONTACT, subst. masc.

A.− Domaine phys.[Avec une nuance inchoative, d'entrée en, d'approche]
1. Action, fait d'un corps qui en touche un autre; sensation correspondante. Léger contact, point de contact, surface de contact. Elle tressaillit au contact d'une main sur sa manche : c'était Félicité (Flaubert, Madame Bovary,t. 2, 1857, p. 47).
SYNT. Au contact de l'air, de l'eau; au moindre contact; éviter un contact; être, venir en contact avec.
P. méton., rare. Ce qui touche un corps. Parfois des pieds nus apparaissaient sur la mousse, de soyeux contacts les touchaient [les cavaliers] (J. Lorrain, Sensations et souvenirs,1895, p. 263).
2. Spécialement
a) MÉD. Action, fait de toucher un malade ou des objets qu'il a lui-même touchés. Contact direct, contact médiat ou indirect. On aurait du mal à isoler un seul fait véritablement avéré de contagion par contact (Artaud, Le Théâtre et son double,1938, p. 23):
1. ... cette maladie ne peut être le produit d'un mauvais régime, ni d'un vice de l'air, ni d'une corruption spontanée des humeurs, mais uniquement d'un contact immédiat de personnes saines avec celles infectées de ce virus. Voyage de La Pérouse,t. 4, 1797, p. 19.
b) P. anal.
α) ÉLECTRICITÉ
Jonction de deux conducteurs qui laissent ainsi passer le courant. Le contact s'établit et le courant venant de la dynamo (...) va charger la batterie (Ch. Chapelain, Cours mod. de techn. automob.,1956, p. 305).
Contact à la terre. Liaison accidentelle d'un conducteur avec la terre (cf. A. Leclerc, Manuel de télégraphie et téléphonie, 1924, p. 129).
P. méton. Dispositif ou élément de dispositif permettant cette jonction. Bouton à vis solidaire d'un des contacts en platine servant à l'interruption (A. Turpain, Les Applications pratiques des ondes électriques,1902, p. 61).
Contact glissant. Dispositif dont la partie mobile se déplace parallèlement à la surface de contact (cf. Hist. gén. des sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 217).
En partic. Jonction de deux conducteurs permettant le passage du courant et la marche d'un appareil, plus généralement d'un moteur à explosion; p. méton., dispositif rendant possible cette opération. Mettre le contact, clé de contact. Je ne quittais plus mon poste de radio. (...). Dès sept heures et demie, j'avais mis le contact (Guéhenno, Journal d'une« Révolution », 1938, p. 196).Le chauffeur coupa le contact. Aussitôt, un grand silence frais tomba sur la piste et sur la forêt (Camus, L'Exil et le royaume,1957, p. 1656).
β) OPT. Lentille, verre de contact. Verre correcteur de petites dimensions qui s'applique directement sur le globe oculaire (cf. Encyclop. internat. des sc. et des techn., Paris, Presses de la Cité, t. 10, 1973, p. 974).
γ) PHOT. (Épreuve, copie) par contact. (Épreuve, copie) obtenue selon un procédé de reproduction dans lequel le négatif est posé sur une plaque (cf. La Civilisation écrite, 1939, p. 1006).
3. P. ext.
a) Domaine des sens autres que le toucher.Nos yeux, gênés de ce contact obstiné des regards, se détournèrent (Maupassant, Contes et nouvelles,t. 1, L'Infirme, 1888, p. 748).
b) TECHN. MILIT. Jonction de deux troupes, alliées ou ennemies, pour se soutenir ou pour se combattre. Perdre, rompre le contact :
2. Je lui représentai l'intérêt qu'il y avait à ce que l'armée anglaise maintînt le contact avec ses deux voisines, afin d'éviter l'ouverture d'une brèche dans la ligne de bataille alliée. Joffre, Mémoires,t. 1, 1931, p. 340.
4. P. méton. [Résultant d'une mise en contact]
a) Fait d'un tracé, d'une ligne qui touche un élément de même nature. Les établissements nés au contact des routes en tirent renfort et durée (Vidal de La Blache, Principes de géogr. hum.,1921, p. 233).
b) Spécialement
GÉOL. Limite entre deux roches ou deux couches différentes. Des sources et des sillons (...) jalonnent le contact des deux roches (Vidal de La Blache, Tabl. de la géogr. de la France,1908, p. 330).
MATH. (Point de) contact. Point commun à deux figures, en particulier à une courbe et à sa tangente, à deux courbes tangentes (cf. Bourbaki, Éléments d'hist. des math., 1960, p. 133) :
3. Les cercles à réflexion n'ont de commun, en cause d'erreur, avec les sextans et les octans, que la difficulté de l'observation des contacts; ... Voyage de La Pérouse,t. 2, 1797, p. 286.
B.− Domaine des relations hum.
1. Relation (d'une personne, d'une collectivité, de faits les concernant) avec l'entourage. Contact étroit; le contact avec la réalité; au premier contact. À force de se trouver en contact avec nous, ils ont fini par être un peu de la famille (A. Dumas Père, Louise Bernard,1843, I, 2, p. 202).Sa gaieté tomba au contact de ma bouderie (P. Bourget, Le Disciple,1889, p. 127).
SYNT. Avoir (un) contact (avec); prendre contact; entrer, être, (se) mettre, rester en contact. Prendre des contacts. Rencontrer des personnes en vue de négociations. Le général Legentilhomme est particulièrement qualifié pour prendre les contacts préliminaires avec ses anciens subordonnés (De Gaulle, Mémoires de guerre, 1954, p. 354).
P. méton., rare. Ce qui permet d'établir de telles relations. Il a pour tâche d'organiser des contacts scientifiques et des colloques restreints (Goldschmidt, L'Aventure atomique,1962, p. 128).
2. Spécialement
a) PSYCHOLOGIE
Contact affectif. Rapport de sympathie ou d'antipathie avec quelqu'un (cf. Mounier, Traité du caractère, 1946, p. 362).
Contact vital. Intérêt que porte une personne à tout ce qui l'entoure (cf. Merleau-Ponty, Phénoménologie de la perception, 1945, p. 95).
P. ext. Rapport entre personnes fondé sur la confiance, la connaissance, l'échange. C'était le drame de sa vie intime que cette inaptitude au contact, cette condamnation à demeurer incommunicable! (R. Martin du Gard, Les Thibault,Épilogue, 1940, p. 880).
b) ANTHROPOL. Relation entre certains faits humains, en particulier les civilisations, les langues, qui conduit à des luttes d'influence, des échanges, des amalgames, des transformations. La langue originale (...) s'est notablement altérée par le contact des langues plus cultivées (Mérimée, Carmen,1847, p. 80).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃takt]. Littré : ,,Quelques personnes prononcent kon-ta; prononciation correcte mais peu usitée.`` Fér. Crit. t. 1 1787 : ,,On prononce le c final, mais non pas le t.`` Au début du xviies. on hésitait entre 4 prononc. [εkt], [εk], [εt], [ε] parce que c et t avaient tendance à s'amuïr devant l's du plur. ou devant la consonne du mot suiv. et parce qu'il est malaisé d'articuler une finale formée de 2 occlusives. La prononc. [kt] s'est généralisée dans compact, contact, correct, direct, infect, intact, strict, tact sous l'infl. d'une prononc. affective de ces mots (cf. Buben 1935, § 107, et le mot abject). Noter l'incohérence régnant dans la prononc. de tels mots. Comparer p. ex. respect [ʀ εspε] et direct [diʀ εkt] (le 1erest un subst., le second un adj.); intact [ε ̃takt] et exact qui peut se prononcer [egzakt] ou [egza]. À ce sujet cf. G. Straka, Actes du Xecongrès internat. de ling. et philol. rom., Strasbourg 1962, Paris Klincksieck, 1965, p. 438. Le mot est admis ds Ac. 1718-1932. Étymol. et Hist. 1586 (Suau, [Traitez ... de la peste et de la coqueluche] ds Presse med., 58, 933 d'apr. Quem. sans ex.); 1. 1611 « rapprochement entre deux ou plusieurs corps; attouchement » (Cotgr.); 1754 géom. point de contact (Encyclop. t. 3); 2. 1802 fig. contact des mœurs étrangères (Bonald, Législ. primitive, t. 2, 1802, p. 102). Empr. au lat. class. contactus, -us « contact, attouchement ». Fréq. abs. littér. : 3 043. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 559, b) 2 802; xxes. : a) 4 134, b) 7 623.
DÉR.
Contacteur, subst. masc.a) Rare. Dispositif permettant de toucher quelque chose. Contacteur de trottoir. ,,Sorte de tige souple (...). Quand l'automobiliste se range, la tige en frottant résonne sur la « caisse » et l'on se rend compte de la proximité de l'arête du trottoir`` (Ch. Chapelain, Cours mod. de techn. automob., 1956, p. 357). b) Électr. Dispositif permettant d'établir ou d'interrompre le passage du courant, à distance, par une commande non manuelle, en particulier à l'aide de l'air comprimé ou d'un électro-aimant (cf. R. Champly, Nouv. encyclop. pratique, t. 4, 1927, p. 164). [kɔ ̃taktœ:ʀ]. 1reattest. 1927 id.; de contact, suff. -eur2*.
BBG. − Hian (L.). Adoptions et coïncidences. Vie Lang. 1973, p. 291.

Wiktionnaire

Nom commun

contact \kɔ̃.takt\ masculin

  1. Action de toucher physiquement.
    • Il y a des maladies qui se communiquent par le contact.
  2. État de deux ou plusieurs corps qui se touchent.
    • Ces deux corps sont en contact.
  3. (Par analogie) Liaison ; relation ; communication.
    • L’opinion publique italienne ne fut pas informée de ces contacts, mais la presse transalpine publia dans les jours précédant l’entrée en guerre de nombreux articles très francophobes. — (Élisabeth du Réau, Edouard Daladier (1884-1970), Fayard, 1993)
    • Ces deux corps d’armée prirent le contact.
    • Oui, nous avons pris contact, pourquoi ?.
  4. (Électricité) Jonction de deux conducteurs laissant ainsi passer le courant.
    • Le contact s'établit et le courant venant de la dynamo (...) va charger la batterie. (— (Ch. Chapelain, Cours mod. de techn. automob., 1956, p. 305)
    1. Dispositif ou élément de dispositif permettant cette jonction.
      • Bouton à vis solidaire d'un des contacts en platine servant à l'interruption. — (A. Turpain, Les Applications pratiques des ondes électriques, 1902, p. 61)
  5. (Militaire) (Opérations) En opérations navales, unité ennemie ou non identifiée dont la présence a été décelée.

Note d’usage : Autrefois, quelques personnes prononçaient kon-ta, « prononciation correcte, mais peu usitée. »(Littré)
Et sous le chaud tissu risquant tes faibles pas
Tu braves sans péril le contact des frimas.
— (Louis Festeau, Épître d'un petit à un grand ; Imprimerie d'Hérhan, Paris, 1837, p. 3)

Nom commun

contact \ˈkɑn.tækt\ (États-Unis), \ˈkɒn.tækt\ (Royaume-Uni)

  1. Contact.
  2. Personne avec laquelle on est en communication.
  3. (Médecine) (Populaire) (Souvent au pluriel) Verre de contact, lentille de contact.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONTACT. (Les deux consonnes finales se prononcent.) n. m.
Action ou état de deux corps qui se touchent. Le contact de deux corps. Le contact de deux courbes, de deux surfaces. Point de contact. Il y a des maladies qui se communiquent par le contact. Contact médiat. Contact immédiat. L'observation des contacts des planètes Mars et Vénus permet de déterminer la parallaxe du Soleil. Il s'emploie, par analogie, dans le sens de Liaison, relation. Ces deux corps d'armée prirent le contact. Dès que le commerce eut mis ces peuples en contact avec les nations civilisées. Il changea vite au contact du monde. Une haine commune était pour eux un point de contact.

Littré (1872-1877)

CONTACT (kon-takt' ; quelques personnes prononcent kon-ta ; prononciation correcte, mais peu usitée) s. m.
  • 1État de deux ou plusieurs corps qui se touchent. Point de contact, point par lequel deux corps se touchent.

    Terme de géométrie. Contact du premier ordre, le contact simple, consistant dans un seul élément commun. Contact du second ordre, communauté de deux éléments.

    Terme de physique et de chimie. Action de contact, phénomène de contact, action, phénomène qui se passe au contact des corps.

    Terme de médecine. Dans les maladies contagieuses, contact immédiat, l'attouchement d'un malade atteint d'une de ces maladies ; contact médiat, l'attouchement, non du malade lui-même, mais des objets qui l'ont touché.

  • 2 Par extension, relation, rapport. Le commerce met en contact les peuples les plus éloignés. Le contact du monde.

    Point de contact, sentiment, idée par lesquels des personnes se touchent, s'accordent.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CONTACT, s. m. (Géom.) point de contact, punctum contactûs, est le point où une ligne droite touche une ligne courbe, ou dans lequel deux lignes courbes se touchent.

Angle de contact. Voyez Angle de contingence au mot Contingence.

Contact, (Physiq.) est l’état relatif de deux choses qui se touchent, ou de deux surfaces qui se joignent l’une & l’autre sans laisser d’interstices. Le contact de deux spheres n’est qu’un point, de même que celui de la tangente d’un cercle & de sa circonférence.

Comme il y a peu de surfaces capables de se toucher de toutes parts, & que la cohésion des corps est proportionnelle à leur contact, les corps qui sont capables du plus grand contact, sont ceux qui adherent ensemble le plus fortement. V. Cohésion. (O)

Contact, (Medec.) attouchement ; c’est une des causes externes de quelques maladies très-fâcheuses.

On range le contact parmi les causes extérieures de diverses maladies, parce que par l’attouchement ou la respiration, sorte d’attouchement involontaire, il se fait dans le corps humain l’introduction de matieres morbifiques ou de myasmes contagieux.

Quatre especes de contact peuvent produire les maladies : 1°. la respiration d’un mauvais air : 2°. l’attouchement simple d’une personne mal saine, ou de quelque chose qu’elle aura touché récemment : 3°. le congrès d’une personne saine avec une personne gâtée : 4°. l’attouchement accompagné de piqûure ou de morsure d’animaux vénimeux, comme de la vipere ou d’un animal enragé, &c. La premiere espece de contact donne la peste, le scorbut, &c. La seconde fait naître la gale ou quelque accident analogue. La troisieme occasionne encore la vérole, qu’on me passe ce terme ; il doit être permis au medecin de ne point périphraser par écrit. La quatrieme espece de contact cause l’introduction dans le sang, d’une humeur vénéneuse ou d’un virus hydrophobique.

Plusieurs auteurs sont persuadés que le virus vérolique ne fait point d’impression sur les parties du corps qui sont revêtues de la peau toute entiere, mais seulement sur celles qui en sont dépourvûes, comme le fondement, la vulve, le gland de la verge, la face interne du prépuce, l’intérieur de la bouche, la langue, le fonds du nez, le gosier, & les parties voisines.

Il seroit à souhaiter que cette expérience fût certaine & sans exception ; cependant elle devient très douteuse par quelques attestations contraires, & on en cite de singulieres dans la personne de ceux qui accouchent fréquemment des femmes gâtées. En voici deux exemples particuliers que nous fournit le traducteur françois du traité des maladies vénériennes de Charles Musitan, cet auteur Italien né pour la pratique de ce genre de maladies, qu’il exerça si noblement, & même quoique prêtre, en vertu de la permission du pape Clement IX.

Le premier de ces exemples est celui du sieur Simon, l’un des chirurgiens de l’hôtel-Dieu de Paris, qui fut attaqué d’un ulcere vérolique à l’un de ses doigts, après avoir accouché une de ces femmes de mauvaise vie qui vont faire leurs couches à cet hôpital ; & cet ulcere fut suivi de si fâcheux symptomes, qu’après avoir souffert un traitement de la vérole sans aucun succès, il eut le malheur de périr dans un second traitement. L’autre exemple est celui de madame de la Marche, maîtresse sage-femme de cet hôpital, qui fut attaquée à un de ses doigts d’un semblable ulcere, après avoir fait un accouchement tout pareil, & qui se trouva bientôt toute couverte de pustules véroliques, dont elle ne guérit que par le traitement qui convient à ce mal.

En effet, l’expérience de la communication d’autres maladies par l’attouchement, la connoissance du nombre prodigieux de petits vaisseaux exhalans situés sous toute l’épiderme, la purgation des enfans par de simples frictions extérieures de coloquinte & semblables purgatifs, tout cela rend probable la possibilité des faits qu’on allegue sur cette matiere : & quoique les exemples de ce genre soient des phénomenes très-rares, il peut être cependant quelquefois avantageux aux gens du métier d’en connoître l’existence pour en profiter dans l’occasion, en évitant une conduite téméraire, & en imitant Fabius, qui mettoit l’espérance du salut dans les précautions tendantes à la sûreté ; je dis dans les précautions tendantes à la sûreté, parce qu’il n’est pas plus raisonnable de prendre par terreur panique, ou par foiblesse d’esprit, des précautions inutiles, que de négliger les nécessaires. Article de M. le Chevalier de Jaucourt.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « contact »

(Date à préciser) Du latin contactus, dérivé de contingere. Du verbe latin sont issus des mots comme contagion, contagieux, contingent, contingence, etc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Latin contactus, de cum, et tactus, touché (voy. TACT) ; ital. contatto.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin contactus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « contact »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
contact kɔ̃takt

Évolution historique de l’usage du mot « contact »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « contact »

  • Apéro : les verres de contact. De Antoine Blondin
  • Le contact, c’est l’appréciation des différences. De Frederick "Fritz" Perls
  • Le journalisme, c'est le contact et la distance. De Hubert Beuve-Méry
  • Le contact humain est le véhicule essentiel de la démocratie. De Jacques Chirac / Rio de Janeiro - 29 Juin 1999
  • Le contact de la femme est délicieux, et sa présence insupportable. De Albert Guinon
  • La beauté, comme les verres de contact, est dans les yeux de celui qui regarde. De Lew Wallace
  • Apprenez à entrer en contact avec le silence à l’intérieur de vous-même. De Elisabeth Kubler-Ross
  • Perdre la mémoire, c'est perdre le contact avec le monde. De Julian Gloag / Passé composé
  • Les vieilles histoires : elles ressemblent à des roses fanées qui s'effeuillent au moindre contact. De Selma Lagerlof / Gösta Berling
  • Au contact de la souffrance, on ne peut faire autrement que de rencontrer sa propre humanité. De Reine Malouin / Princesse de nuit
  • Mon métier me met sans cesse en contact avec la réalité. De Yves Saint Laurent / interview de Paris Match du 13 février 1997
  • Le contact avec la scène pour un artiste est très important. De Demis Roussos / Greatsong.net, 23 octobre 2009
  • Dès que l’art et l’argent sont en contact, nécessairement ça cogne sec. De Jean Echenoz / Je m’en vais
  • Le contact de l’étranger nous aide bien souvent à mieux nous comprendre nous-mêmes. De L. Bérard / Discours prononcé à l’institut français de Londres le 26 Février 1921
  • Il est consolant de penser que si la folie ne gagne rien au contact de la raison, en revanche, la raison s'altère au contact de la folie. De Georges Courteline / La Philosophie de Georges Courteline
  • Vous portez des lentilles de contact et vous questionnez sur la marche à suivre si vous allez à la plage, à la rivière ou à la piscine ? Un ophtalmologue fait le point et livre ses conseils. Femme Actuelle, Peut-on se baigner avec ses lentilles de contact ? : Femme Actuelle Le MAG
  • Ce mardi 30 juin, France 2 diffuse un nouveau numéro de Sur le front, présenté par Hugo Clément. Le journaliste qui a fait ses armes chez Quotidien est-il toujours en contact avec Yann Barthès ? Non Stop People, Hugo Clément : est-il toujours en contact avec Yann Barthes ?  | Non Stop People
  • "Nous sommes partis d'un double constat, les besoins qui pouvaient être ceux de nos adhérents durant cette crise et que n'avions pas pu anticiper et le fait que nos collaborateurs dont l'activité était ralentie ou interrompue durant le confinement disposaient de davantage de temps", explique Emeric Lozé, directeur du développement d'Harmonie Mutuelle. C'est ainsi que sont nés les "appels de courtoisie" menés par les collaborateurs et les élus de la mutuelle et qui ont permis de contacter plusieurs dizaines de milliers de personnes pour s'assurer que tout allait bien pendant cette période durant laquelle certains ont pu se sentir perdus, effrayés par le risque de tomber malade ou simplement isolés et coupés de leurs proches. www.pourquoidocteur.fr, Comment Harmonie Mutuelle est restée en contact avec ses adhérents
  • « On trace, on isole, on protège ». Depuis le déconfinement du 13 mai, la cellule de « contact tracing » mise en place à la CPAM d’Ille-et-Vilaine a vu son activité diminuer progressivement. Mis en place au niveau national, ce service est chargé de prendre contact avec toutes les personnes ayant été diagnostiquées positives au coronavirus. Avec un objectif : connaître toutes les personnes susceptibles d’avoir été contaminées pour les alerter et éviter une reprise de l'épidémie. « On ne peut obliger personne à nous fournir ces informations », précise d’emblée Didier Gilbert, président du conseil de l’Assurance maladie d’Ille-et-Vilaine. , Coronavirus en Ille-et-Vilaine : La cellule de « contact tracing » guette la deuxième vague de l’épidémie

Images d'illustration du mot « contact »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « contact »

Langue Traduction
Anglais contact
Espagnol contactar
Italien contatto
Allemand kontakt
Chinois 联系
Arabe اتصل
Portugais contato
Russe контакт
Japonais 連絡先
Basque kontaktua
Corse cuntattu
Source : Google Translate API

Synonymes de « contact »

Source : synonymes de contact sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « contact »

Partager