Déléguer : définition de déléguer


Déléguer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉLÉGUER, verbe trans.

A.− [Le compl. désigne une pers. physique ou morale, une collectivité]
1. Envoyer pour un but déterminé; charger d'une mission, généralement officielle, avec tout pouvoir pour l'accomplir :
1. Quand il y a au rôle un trop grand nombre d'affaires, (...) quand les juges et les juges suppléants ne peuvent suffire, l'article 49 du décret du 30 mars 1808 autorise le tribunal à déléguer un avocat, un simple avocat. Meilhac, Halévy, La Boule,1875, III, 1, p. 83.
Déléguer qqn comme + subst., déléguer qqn qui + prop. rel., déléguer qqn à ou dans qqc. (lieu, fonction), déléguer qqn auprès de qqn, déléguer qqn pour + inf. ou subst.Déléguer qqn dans une fonction. Le frère Blanche que je délègue justement comme aide des deux pères (Huysmans, Oblat,t. 2, 1903, p. 222).
Littér. Les parfums (...) venaient seuls à notre rencontre, délégués par le rosier jaune poivré, le tilleul en fleurs (Colette, Gigi,1944, p. 205).
Déléguer vers.Dans le rêve, le moi délègue vers le soi des hallucinations que le soi repousse (L. Daudet, Hérédo,1916, p. 55).
Emploi pronom. réfl. Dieu se délègue. Il se délègue aux satyres, aux romanciers, aux généraux en chef (Giraudoux, Judith,1931, II, 7, p. 174).
2. − En partic.
a) Envoyer quelqu'un comme représentant à une réunion, dans un organisme. Assemblée commune où chaque État associé délègue des représentants (Vedel, Dr. constit.,1949, p. 58).
b) Donner à quelqu'un, en particulier à un fonctionnaire, un poste généralement supérieur à celui qu'il devrait occuper en raison de sa formation. Les recteurs y pourvoient (...) en déléguant des adjoints d'enseignement dans des postes de professeurs (Encyclop. éduc., 1960, p. 317).
c) Vieilli. Déléguer un débiteur, un fermier. Le charger de payer une somme à une troisième personne, en particulier la dette qu'on a soi-même envers celle-ci; donner une délégation sur lui (cf. délégation I B 1 c).
B.− [Le compl. désigne une chose]
1. Transmettre, confier, donner quelque chose, en particulier certaines attributions le plus souvent officielles, à une personne physique ou morale, à une collectivité. Déléguer un droit, une fonction, ses pouvoirs à qqn. Elle [Grazia] lui déléguait [à Christophe] l'énergie. Elle gardait la quiétude (Rolland, J.-Chr.,Nouv. journée, 1912, p. 1467):
2. Les Francs exercèrent collectivement la souveraineté, ensuite ils la déléguèrent à quelques chefs; puis ces chefs la confièrent à un seul; ... Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 3, 1848, p. 673.
[Avec ell. de l'art.] Déléguer au prêtre autorité à cet effet (Sainte-Beuve, Volupté,t. 2, 1834, p. 223).
Emploi pronom.
avec valeur passive. Le génie (...) ne se délègue point par procuration (L. Febvre, Combats pour hist., Cours de L. Brunschvicg, 1948, p. 292).
réciproque. Il faut bien qu'ils se délèguent les mots de passe (Saint-Exup., Citad.,1944, p. 830).
2. DR. et FIN.
a) Affecter une somme à une réalisation déterminée, à une personne, à une collectivité et, plus particulièrement, à un créancier pour le paiement d'une dette. J'ai délégué mes appointements pour trois années en échange des sommes nécessaires à l'établissement d'Hortense (Balzac, Cous. Bette,1846, p. 132).
b) Spécialement
Déléguer une créance. Transmettre à un créancier la créance qu'on a soi-même sur un débiteur. Vous me déléguerez une créance dont l'exigibilité soit prochaine et garantie par des titres (Verlaine, Corresp.,t. 3, 1869-96, p. 392).
Déléguer une dette. Charger une personne de la payer.
ARM., MAR. Déléguer sa solde. La faire payer directement à sa famille. Yves (...) « délègue » à sa femme, à Brest, « sa solde et ses chevrons » (Loti, Mon frère Yves,1883, p. 336).
Prononc. et Orth. : [delege], (je) délègue [delεg]. Fait partie des verbes qui changent [e] fermé (é accent aigu) en [ε] ouvert (è accent grave) devant syll. muette sauf au fut. et au cond. : je déléguerai(s). Admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1395 (Boutill[er], 2ep., fo9c, éd. 1486 ds Gdf. Compl., s.v. delegateur); 1426 (Cout. d'Anjou ds DG); av. 1544 subst. (Des Périers, Contes, CXXVI ds Littré). Empr. au lat. class. delegare de même sens. Fréq. abs. littér. : 143.

Déléguer : définition du Wiktionnaire

Verbe

déléguer transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Députer, commettre, envoyer quelqu’un avec pouvoir d’agir, d’examiner, de juger, de négocier, etc.
    • Déléguer quelqu’un pour connaître de quelque chose.
    • Le tribunal a délégué un des juges pour faire cette vérification.
    • Les ouvriers déléguèrent un des leurs auprès du directeur de l’usine.
  2. Confier.
    • Déléguer son autorité, son pouvoir, ses pouvoirs, etc., Transmettre à quelqu’un de son autorité, lui donner les pouvoirs nécessaires pour remplir une mission, pour traiter une affaire, etc.
  3. Assigner, en parlant d’un paiement, de l’acquittement d’une dette.
    • Déléguer une somme.
    • Déléguer un fonds pour le paiement d’un créancier.
    • Déléguer une dette, Charger quelqu’un de la payer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Déléguer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉLÉGUER. v. tr.
Députer, commettre, envoyer quelqu'un avec pouvoir d'agir, d'examiner, de juger, de négocier, etc. Déléguer quelqu'un pour connaître de quelque chose. Le tribunal a délégué un des juges pour faire cette vérification. Les ouvriers déléguèrent un des leurs auprès du directeur de l'usine. Il se dit aussi des Choses. Déléguer son autorité, son pouvoir, ses pouvoirs, etc., Transmettre à quelqu'un de son autorité, lui donner les pouvoirs nécessaires pour remplir une mission, pour traiter une affaire, etc. Il se dit aussi en parlant des Fonds qu'on assigne pour un paiement, pour l'acquittement d'une dette. Déléguer une somme. Déléguer un fonds pour le paiement d'un créancier. Déléguer une dette, Charger quelqu'un de la payer.

Déléguer : définition du Littré (1872-1877)

DÉLÉGUER (dé-lé-ghé. La syllabe lé prend un accent grave quand la syllabe qui suit est muette : je délègue, excepté, ce qui est contre l'analogie, au futur et au conditionnel : je déléguerai ; je déléguerais) v. a.
  • 1Transmettre par délégation. Déléguer son autorité.
  • 2Commettre, envoyer quelqu'un avec pouvoir de juger, de résoudre, d'agir.
  • 3Faire une délégation, assigner des fonds pour le payement d'une dette. Déléguer une dette, charger quelqu'un de la payer.

    Déléguer un débiteur, un fermier, donner une délégation sur un débiteur, un fermier.

  • 4Se déléguer, v. réfl. Être délégué. Un pareil pouvoir ne se delègue pas.

HISTORIQUE

XVIe s. La cour du Parlement delegue deux conseilleurs d'icelle, lesquels avoient charge de faire telles remontrances que de raison… Les delegués lui firent entendre leur charge, Despériers, Contes, CXXVI. En tous les repeuplemens de villes, dont il fut autheur, il y envoya tousjours d'autres commissaires ausquelz il en feit deleguer la charge, Amyot, les Gracques, 43.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « déléguer »

Étymologie de déléguer - Littré

Provenç. delegar, deleguar ; espagn. delegar ; ital. delegare ; du latin delegare, de de, et legare, envoyer (voy. LÉGAT).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de déléguer - Wiktionnaire

Du latin delegare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déléguer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déléguer delege play_arrow

Conjugaison du verbe « déléguer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe déléguer

Évolution historique de l’usage du mot « déléguer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déléguer »

  • Tony Parker est toujours aussi chaud pour prendre la tête de l'OL dans quelques années. Invité de Team Duga sur RMC mercredi, le président de l'Asvel a réaffirmé qu'il était prêt à être le successeur de Jean-Michel Aulas. "Je le prends très au sérieux, a-t-il lâché. Je sais qu’il ne veut pas laisser l’OL à n’importe qui. Il est prêt à déléguer. On parle de tout. Est-ce qu’il pourrait me demander mon avis sur un changement d’entraîneur ou le mercato ? Oui. Il me respecte, ça va dans les deux sens, on a vraiment créé une relation privilégiée, il me fait confiance. J’ai tellement de choses à apprendre que plus il reste, mieux c’est pour moi." , Sport | Tony Parker : "La succession d'Aulas à l'OL ? Je le prends très au sérieux"
  • La communauté d’agglomération de Lannion-Trégor-communauté a décidé de déléguer, pour un an, la gestion des eaux pluviales urbaines aux communes pour ce qui concerne la maintenance et l’entretien des ouvrages, réseaux et équipements. Le conseil réuni mardi soir a approuvé à l’unanimité la signature d’une convention entre la commune et LTC pour acter cette situation. À partir du 1er janvier 2021, de nouvelles conventions seront conclues, précisant la rémunération de chacune des communes, selon le niveau du service de maintenance rendu. , Pleudaniel. Le conseil municipal en bref - Saint-Brieuc.maville.com
  • Un outil qui permet de créer des projets et ajouter des tâches dont vous pouvez définir la date et l’heure, qu’elles soient récurrentes ou non. Vous pouvez être averti par e-mail, notifications push ou sms en cas de modifications importantes. Il effectue la synchronisation de vos données en temps réel et de aussi partager des projets, déléguer des tâches et discuter des détails. Dynamique-Mag.com, 14 outils pour mieux collaborer, déléguer, réfléchir avec vos équipes
  • Le racisme est une manière de déléguer à l'autre le dégoût qu'on a de soi-même. De Robert Sabatier / Le Livre de la déraison souriante
  • La photographie a ouvert des horizons illimités à la pathologie du progrès, puisqu'elle nous a incités à déléguer à la multitude de nos machines de vision le pouvoir exorbitant de regarder le monde, de le représenter, de le contrôler. De Paul Virilio
  • Un roi, réalisant son incompétence, peut soit déléguer, soit abdiquer. Un père ne peut ni l’un, ni l’autre. De Marlène Dietrich
  • Le sport consiste à déléguer au corps quelques-unes des vertus les plus fortes de l’âme. De Jean Giraudoux / Le sport
  • On peut déléguer des tâches mais pas les responsabilités. De Yannick Therrien

Traductions du mot « déléguer »

Langue Traduction
Corse per delegà
Basque eskuordetzea
Japonais 委任する
Russe делегировать
Portugais delegar
Arabe لتفويض
Chinois 委托
Allemand delegieren
Italien delegare
Espagnol delegar
Anglais to delegate
Source : Google Translate API

Synonymes de « déléguer »

Source : synonymes de déléguer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « déléguer »


Mots similaires