La langue française

Circonvenir

Sommaire

  • Définitions du mot circonvenir
  • Étymologie de « circonvenir »
  • Phonétique de « circonvenir »
  • Évolution historique de l’usage du mot « circonvenir »
  • Citations contenant le mot « circonvenir »
  • Traductions du mot « circonvenir »
  • Synonymes de « circonvenir »
  • Antonymes de « circonvenir »

Définitions du mot circonvenir

Trésor de la Langue Française informatisé

CIRCONVENIR, verbe trans.

A.− Vx ou littér. Entourer de tous côtés quelque chose ou quelqu'un. L'essaim strident, étourdi de soleil, circonvenait la branche; nuage actif qui se resserrait peu à peu (Gide, Journal,1906, p. 217).Le maïs naissant nous circonvient, le blé de printemps pareil à du chiendent, nous cerne de toutes parts (Morand, Air indien,1932, p. 67).
P. ext., rare. Délimiter les contours d'un objet. Ma main circonvient l'objet qu'elle touche en devançant les stimuli et en dessinant elle-même la forme que je vais percevoir (Merleau-Ponty, Phénoménologie de la perception,1945, p. 90).
P. métaph. [Le suj. désigne une chose abstr.] Entourer, assaillir. L'individu est circonvenu de règlements, qui ne lui laissent la liberté d'aucun membre (Renan, L'Avenir de la sc.,1890, p. 28).
B.− Fig. Entourer quelqu'un de toutes sortes de ruses et d'artifices, employer à son égard d'habiles procédés :
1. ... la femme a tendance constante à rabaisser l'homme, elle le circonvient, l'enlace, veut en faire son compagnon, son égal : c'est dans sa nature. Proudhon, La Pornocratie,1865, p. 192.
P. ext. Se concilier quelqu'un (ou par personnification quelque chose) par des manœuvres habiles; le séduire, l'abuser. Circonvenu par les ruses du serpent, l'homme prévariqua contre l'ordre de Dieu (Thierry, Récits des temps mérovingiens,t. 2, 1840, p. 320):
2. ... il n'existe pas de moyen démontré de le séduire [le hasard] de l'amadouer, de le circonvenir. A. Arnoux, Double chance,1958, p. 185.
Prononc. et Orth. : [siʀkɔ ̃v(ə)ni:ʀ], (je) circonviens [siʀkɔ ̃vjε ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1355 circunvenir « entourer, envelopper » (P. Bersuire, Tite-Live, fo61a ds Gdf. Compl.); 2. ca 1370 circonvenir « séduire par des artifices » (J. Lefevre, trad. La Vieille, 144 ds T.-L.). Empr. au lat. class. circumvenire « venir autour, entourer, cerner; assiéger ». Fréq. abs. littér. : 76.

Wiktionnaire

Verbe

circonvenir \siʁ.kɔ̃v.niʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Agir auprès de quelqu’un avec ruses et artifices pour le déterminer à faire ce qu’on souhaite de lui.
    • Les marchands nomades, notamment, cherchent à circonvenir par tous les moyens, tous ceux faisant métier de vérifier les animaux. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Il apportait des lenteurs pitoyables à cette élection quotidienne et se laissait presque toujours circonvenir par la plus hardie, au lieu de suivre tranquillement ses mystérieuses préférences. — (Pierre Louÿs, Les Aventures du roi Pausole, 1901)
    • Peu préparé à la politique, mais d’opinions légitimistes , il se révèle politicien sans horizon. Les de Broglie et Cie n'ont pas de peine à le circonvenir. — (Alexandre Zévaès, Histoire de la Troisième République 1870 à 1926, Éditions Georges-Anquetil, 1926, p.108)
    • Arsène André perçait enfin la brume de ce préambule. Ah ! ah ! l’hypocrisie hargneuse le circonvenait comme un filet de chasse ; […]. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Il est plus difficile de circonvenir les femmes de ménage, dont l’odorat surentraîné à la détection des odeurs de tabac ne souffre en général aucune faiblesse. — (Michel Houellebecq, Sérotonine, Flammarion, 2019, page 38.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CIRCONVENIR. v. tr.
Agir auprès de quelqu'un avec ruses et artifices pour le déterminer à faire ce qu'on souhaite de lui. Il croyait le circonvenir par ses artifices. Il a circonvenu ses juges. On l'a circonvenu. Il s'est laissé circonvenir.

Littré (1872-1877)

CIRCONVENIR (sir-kon-ve-nir), je circonviens, nous circonvenons ; je circonvenais ; je circonvins ; je circonviendrai ; circonviens, circonvenons ; que je circonvienne, que nous circonvenions ; que je circonvinsse ; circonvenant ; circonvenu v. a.
  • 1Entourer, prendre de tous côtés. Je n'ai pas un moment, je suis circonvenu d'affaires, d'ouvriers, d'embarras. Si la pièce réussit, peu de plaisir m'en revient ; si elle tombe, force tribulations me circonviennent, Voltaire, Lett. d'Argental, 11 janvier 1760.
  • 2 Fig. Envelopper quelqu'un par des moyens artificieux. Il a circonvenu ses juges. Il s'est laissé circonvenir.

HISTORIQUE

XIVe s. À la parfin fut il circonvenu de la multitude, Bercheure, f° 65, recto. Plusieurs des Sabins furent circonvenu et seurprins par les gens de cheval, Bercheure, f° 36, recto.

XVIe s. Souvent se doit laisser circonvenir Celuy qui veult bon en fin devenir, Amyot, Comment il faut ouir, 27. Circonvenu par leurs ruses et tromperies, Amyot, Crassus, 58. Pouvant frauder les loix, circonvenir les juges…, Charron, Sagesse, II, 3.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « circonvenir »

Du latin circumvenire, de circum (« autour »), et venire (« venir »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Le latin circumvenire, de circum, autour, et venire, venir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « circonvenir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
circonvenir sirkɔ̃vnir

Évolution historique de l’usage du mot « circonvenir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « circonvenir »

  • Mais Emmanuel Macron ne pouvait résister au plaisir de circonvenir le président des Républicains, Christian Jacob, qui réfutait ce week-end l’existence de toute violence policière en France. Sans laisser au brave Castaner, qui officie à l’Intérieur, le temps de protester, le président de la République enfonce un coin dans cette droite ayant si peu de convictions et que le Rassemblement national a débordée. Un signal envoyé à la gauche dans ce climat social potentiellement explosif. Et de pratiquer cette triangulation inaugurée naguère par le démocrate Bill Clinton, picorant volontiers les thèmes chez les Républicains. Le Telegramme, [Edito] Le Florentin - Débats - Le Télégramme
  • Un hôte hors normes Le Président de la République tunisienne ne ressemble pas à ses prédécesseurs. Il n’est pas du genre à se gonfler d’orgueil sous les ors de la République et les guirlandes de louanges. C’est un ascète, économe de ses mots, de ses gestes et de ses emportements. Lecteur de de Gaulle, c’est un indépendant insoumis pour qui la souveraineté de la Tunisie n’est pas monnayable : les Turcs, les Émiratis, les Qataries, les Saoudiens, les Égyptiens, les Algériens qui ont tenté de le circonvenir ont échoué. Sur la richissime Libye voisine courtisée par tous les prédateurs de la terre, Carthage campe sur sa salutaire politique de neutralité. « Aux Libyens de résoudre leurs problèmes hors de toute ingérence étrangère » La posture est inconfortable car la Libye est le théâtre d’affrontements d’une guerre froide internationale qui peut chaque jour basculer dans une confrontation en chaîne. Ainsi, Paris veut-il empêcher Ankara de livrer des armes au gouvernement de Tripoli. Les unités lourdes des marines turques et françaises s’affrontent au large dans des joutes électroniques périlleuses. Le dernier incident très sérieux a failli dégénérer en bataille navale entre deux partenaires de l’OTAN moribonde. C’est sans précédent ! La guerre en Méditerranée occidentale est désormais une hypothèse probable. Prise en tenaille, la diplomatie tunisienne est dans l’embarras. Elle cherche à se tenir à l’écart de cette bagarre dans la cour des grands dont elle présage qu’il n’y a que des coups à prendre et résiste aux pressions byzantines mais pas seulement, qui menacent à mots couverts : « ne pas être avec nous, c’est être contre nous » Maghreb Online, France-Tunisie : Premier sommet déconfiné - Maghreb Online
  • L'expression est inlassablement revenue dans la bouche des commentateurs pour qualifier la position d'Edouard Philippe pendant ce conflit. Provoquant chez l'intéressé des assauts de civilité, « main tendue » et « porte ouverte », pour expliquer que, contrairement à Alain Juppé, il n'aimait rien tant que la négociation, la concertation, le « compromis ». Tout en envoyant le message attendu par les électeurs de droite : nous ne céderons rien. A première vue, c'est gagné. Le tour de passe-passe autour de l'âge pivot a permis de circonvenir la CFDT tout en maintenant une réforme aux antipodes de celle, progressiste et juste, promise en 2017 par le candidat Macron. « Le tour de force d'Edouard Philippe a été de montrer qu'il y avait un pas de la part du gouvernement, commente un secrétaire d'Etat ravi, alors qu'il dit la même chose depuis le discours devant le Cese le 11 décembre dernier. Là, Berger signe pour un âge pivot dans le nouveau système. La CGT est dans un corner total car elle n'a rien obtenu. » Marianne, Edouard Philippe, l'exécuteur : le vrai visage du macronisme

Traductions du mot « circonvenir »

Langue Traduction
Anglais circumvent
Espagnol eludir
Italien raggirare
Allemand umgarnen
Source : Google Translate API

Synonymes de « circonvenir »

Source : synonymes de circonvenir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « circonvenir »

Partager