La langue française

Certifier

Définitions du mot « certifier »

Trésor de la Langue Française informatisé

CERTIFIER, verbe trans.

A.− [Le suj. désigne une pers.]
1. [Le compl. d'obj. désigne une chose] Qqn certifie qqc.
a) [Le suj. désigne une pers. exerçant une fonction officielle ou agissant dans le domaine de sa compétence] Garantir la réalité d'un fait, l'authenticité de quelque chose, généralement par un écrit, un acte, une mention. Et il écrivit sur une feuille de papier : « Je soussigné, docteur en médecine (...), certifie que MmeLéopold Lesable, (...), présente tous les symptômes d'une grossesse datant de trois mois environ » (Maupassant, Contes et nouvelles, t. 1, L'Héritage, 1884, p. 523).
Spéc., DR. ,,Garantir par un acte`` (DG). 2194. À cet effet, ils [les acquéreurs d'immeubles] (...) certifieront par acte signifié, (...), le dépôt qu'ils auront fait (Code civil,1804, p. 401).
Certifier une caution. Répondre de sa solvabilité.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du xixes. dont Ac. 1798-1878 et du xxesiècle.
Certifier des criées (vieilli). Garantir que les formes ont été respectées.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du xixes. dont Ac. 1798-1878 ainsi que ds Lar. 20e.
Copie certifiée conforme ou certifié conforme. Formule (elliptique) qu'une personne habilitée, par sa compétence ou par sa fonction, appose sur une copie pour en garantir la conformité avec l'original :
1. ... la filière qu'ont parcourue les actes depuis les circonstances qui les ont provoqués, (...) jusqu'à leur délivrance au destinataire sous forme soit d'une expédition originale, soit d'une copie certifiée conforme à une minute promue elle-même au rang d'original... L'Hist. et ses méthodes,1961, p. 667.
Rem. Cf. également La Charte des Nations Unies, 1946, p. 125.
P. ell. Certifié. Copies certifiées du décret (H. Chardon, Les Trav. publ.,1904, p. 331).
b) Rendre (un fait) certain; dire que quelque chose est, en renforçant l'affirmation; affirmer avec quelque solennité. Je vous certifie que cela est (Ac.1798-1932; cf. Maine de Biran, De l'influence de l'habitude sur la faculté de penser, 1803, p. 171; cf. également affirmer, ex. 38).
P. ext. Exprimer son opinion personnelle, en la renforçant. Ah! Je vous le certifie, je vous le jure, vous verdiriez, à la pensée de seulement entr'ouvrir la bouche!... (Courteline, Boubouroche,1893, II, 3, p. 71).
Rem. On rencontre différentes constr. : a) Certifier + adj. Certifier véritable (Karr, Sous les tilleuls, 1832, p. 173). b) Certifier + subst. (désignant un fait, ou une abstraction). Certifier le décès (Balzac, Le Cousin Pons, 1848, p. 279); certifier l'exactitude (cf. Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 2, 1848, p. 217). c) Certifier + de + subst. (rare). Certifier de votre nom (Flaubert, La 1reÉducation sentimentale, 1845, p. 169). d) Certifier + prop. introduite par que (renforcement de l'affirmation). Témoins qui certifient que le testateur jouit de toutes ses facultés (Balzac, op. cit., p. 249); témoins qui certifient qu'ils font partie (Fustel de Coulanges, La Cité antique, 1864, p. 123).
2. Rare. [Le verbe a un compl. désignant une pers. et un attribut-complément] Qqn certifie qqn + attribut de l'obj. dir.Assurer à quelqu'un que quelqu'un est... (+ attribut) :
2. plaude. − (...). Aussi, je vous proteste Que je vais de tout cœur soigner ce monsieur-là, Que je vous certifie un bon traître! Déjà Le procès est instruit. Laya, L'Ami des loix,1793, III, 4, p. 58.
B.− [Le suj. désigne une chose] Qqc. certifie qqc.
1. [Le suj. désigne un texte, un écrit] Faire foi de quelque chose; prouver quelque chose (cf. accréditer ex. 8).
En emploi pronom., rare. Il se certifie identique dans toutes les portions de sa durée (Claudel, Art poétique,1907, p. 183).
2. Au fig. Rendre certain :
3. ... née des beaux jours, ne renaissant qu'avec eux, contenant un peu de leur essence, elle [la musique de chambre de l'été] n'en réveille pas seulement l'image dans notre mémoire, elle en certifie le retour, la présence effective, ambiante, immédiatement accessible. Proust, Du côté de chez Swann,1919, p. 83.
Rem. Cf. également Montalembert, Histoire de ste Élisabeth de Hongrie, introd., 1836, p. XCII; De Vogüé, Les Morts qui parlent, 1899, p. 382.
Rem. gén. 1. Certifier que, affirmatif implique un verbe subordonné à l'ind.; à la forme négative, ne pas certifier que, implique un verbe subordonné au subjonctif. La forme interr., traduisant le doute, implique l'ind. ou le subj., selon les sentiments du locuteur, comme les autres verbes d'opinion. 2. On rencontre ds la docum. le néol. d'aut. certificatif, ive, adj. Qui certifie. Mouvement de tête certificatif (A. Daudet, Immortel, 1888, p. 275). Sans doute dér. anal. de certifier sur le modèle qualifier/qualificatif, affirmer/affirmatif.
Prononc. et Orth. : [sε ʀtifje], (je) certifie [sε ʀtifi]. Ds Ac. 1694-1798. Étymol. et Hist. A. 1. 1172-74 certefier « assurer qqn de qqc. » (Guernes de Pont-Sainte Maxence, St Thomas, éd. Walberg, 2604 ds T.-L., s.v. certefiier) − 1675, Widerhold, Nouv. dict. fr.-all. et all.-fr., Bâle, 1675; 2. a) fin xiies. « garantir qqc. comme vrai » (Li sermon saint Bernard, éd. W. Foerster ds Rom. Forsch., t. 2, 1886, p. 170); 1932 subst. certifié conforme « copie certifiée conforme à l'original » (Ac.); b) 1690 spéc. « garantir par un acte » (Fur.); 3. av. ca 1404 certifier à qqn que (Froissart, I, 1, 137 ds Littré). B. 1930 subst. « personne pourvue d'un certificat » (Bouasse, Instruments à vent, p. 20); 1934 adj. « pourvu d'un certificat » (Guéhenno, Journal d'un homme de 40 ans, p. 86). Empr. au lat. chrét. certificare « confirmer qqn, l'assurer » (Blaise), lat. médiév. « confirmer, attester qqc. » (entre 843-56, Traditions Corbeienses ds Mittellat. W. s.v., 489, 43); composé de certus (certain*) et de -ficare (suff. -ifier*). Fréq. abs. littér. : 149.

Wiktionnaire

Verbe

certifier \sɛʁ.ti.fje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Témoigner qu’une chose est vraie.
    • Je vous certifie que cela est. Je puis vous le certifier.
    • Copie certifiée conforme à l’original. (Absolument) Certifié conforme.
  2. (Vieilli) Déclarer solvable une caution, une criée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CERTIFIER. v. tr.
Témoigner qu'une chose est vraie. Je vous certifie que cela est. Je puis vous le certifier. Copie certifiée conforme à l'original, ou simplement Certifié conforme.

Littré (1872-1877)

CERTIFIER (sèr-ti-fi-é) v. a.
  • 1Assurer qu'une chose est certaine. Je vous le certifie. Je vous certifie que… Il certifia à son ami qu'il en était ainsi.

    Autrefois ce verbe voulait le régime direct de la personne. Il me certifia du fait. Dieu certifie l'âme en tout ce qu'il convient, Bossuet, Lettr. abb. 153.

  • 2 Terme de pratique. Certifier une caution, en répondre. Certifier des criées, en attester la régularité.

HISTORIQUE

XIIIe s. Si ne peüst-il pas le nombre Des grans contens [disputes] certefier, Tant seüst bien monteplier, la Rose, 12999. Et [que] nous [soyons] certefiés des noms des hommes que vous aurez fait adjorner, Du Cange, assisa. Se le seignor viaut [veut] estre certefié que il ait son jor gardé si comme il deit, Ass. de Jér. 90. Certifier son essoine [excuse] au seignor et à la court qui ajorne les parties, ib. 97.

XIVe s. Et dès maintenant peut assez aparoir quele chose est science, mes toutevoies il en convient plus certifier, Oresme, Eth. 173.

XVe s. Faites apporter de grands mairins, nous vous certifions que par force on la pertuisera [l'abbaye] en plusieurs lieux, Froissart, I, I, 137. Car il n'eut, je vous certifie, Or ne argent de son poisson, Villon, 1re repue, comment ils eurent du poisson.

XVIe s. Il cognoist bien que le printemps revient, Et aux fruits meurs l'automne il certifie : Voilà son art et sa philosophie, Saint-Gelais, 209. Les ministres sont ordonnez de Dieu comme tesmoins, et quasi comme pleiges, pour certifier les consciences de la remission des pechiez, Calvin, Inst. 495. Il sera droitement certifié, là où auparavant il estoit en doute, Calvin, ib. 497. Toutefois [César] estant par le chemin certifié qu'il [Caton] s'estoit luy mesme desfait de sa propre main, Amyot, César, 70. Il le certifia de tout ce qu'il avoit veu et entendu, Carloix, IV, 23.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CERTIFIER, v. act. signifie répondre d’une caution après avoir attesté sa solvabilité. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « certifier »

Du latin certificare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. et espagn. certificar ; ital. certificare ; bas-lat. certificare, du latin certus, certain (voy. CERTES), et ficare, fréquentatif de facere, faire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « certifier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
certifier sɛrtifje

Évolution historique de l’usage du mot « certifier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « certifier »

  • Pour certifier le Pipistrel Velis Electro et sa motorisation électrique, l’EASA a adopté un mode de fonctionnement différente et a dû adapter le règlement. © Aerobuzz.fr Aerobuzz, Dominique Roland : « Certifier plus qu’un avion… » - Aerobuzz
  • En prenant part à cette formation et en obtenant le titre de formateur certifié ElcomSoft, les partenaires seront en mesure de former et de certifier leurs clients, ce qui apportera une valeur ajoutée à leurs offres actuelles. ElcomSoft fournira les licences logicielles et les supports nécessaires aux cours, y compris les devoirs des étudiants et la documentation réservée aux formateurs. , Certifié par ElcomSoft : programmes de formation à la criminalistique informatique et de certification des formateurs
  • Le gendarme de la sécurité aérienne européen vient de certifier un avion entièrement électrique, le Pipistrel Velis Electro, développé par la société slovène Pipistrel Aircraft. Une première mondiale et une étape importante dans le développement d'une flotte d'avions neutre en carbone et respectueuse de l'environnement.   usinenouvelle.com/, [En images] Un avion électrique certifié pour voler en Europe, une première mondiale - L'Usine Aéro
  • Mais les soupçons sur EY portent sur une période plus longue. Le cabinet d'avocats berlinois Schirp & Partner a entamé début juin une action en justice visant EY. EY n'a pu certifier les comptes de Wirecard des années durant « sans une violation des obligations de contrôle d'un auditeur », accuse le cabinet sur son site. ZDNet France, Scandale Wirecard : EY dans la tourmente - ZDNet
  • C’est un petit appareil mais un grand pas pour l’aviation zéro-émission. L’agence de sécurité aérienne de l’Union européenne (EASA) est le premier organisme au monde à certifier un avion 100 % électrique. Il s’agit du Pipistrel Velis Electro, un biplace de formation et de tourisme disposant d’une heure d’autonomie pour un rayon d’action d’environ 140 km. Un peu moins de trois années ont été nécessaires pour obtenir la certification. Son moteur, le E-811-268MVLC a d’abord été certifié le 18 mai 2020. Pesant seulement 29,7 kg avec l’unité de contrôle de puissance, il développe une puissance maximale de 57,6 kW (78 ch) à 2500 rpm pendant 90 secondes au décollage. En phase de croisière, la puissance continue maximale est de 49,2 kW (67 ch) à 2350 rpm. Automobile Propre, Voici le premier avion électrique certifié par une agence de sécurité aérienne
  • Créée en 1964, 18 ans avant le label institutionnel de l'agriculture biologique, la mention Nature et Progrès connaît un nouvel engouement auprès des producteurs cherchant à certifier une démarche d'agroécologie. France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur, PrioriTerre dans le Luberon : Nature et Progrès, la bio associative et solidaire

Traductions du mot « certifier »

Langue Traduction
Anglais certify
Espagnol certificar
Italien certificare
Allemand bescheinigen
Portugais certificar
Source : Google Translate API

Synonymes de « certifier »

Source : synonymes de certifier sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « certifier »

Certifier

Retour au sommaire ➦

Partager