La langue française

Témoigner

Définitions du mot « témoigner »

Trésor de la Langue Française informatisé

TÉMOIGNER, verbe

A. − Empl. trans.
1. [Le suj. désigne un animé]
a) Attester; donner des preuves tangibles de la réalité, de la vérité ou de la véracité d'une chose. Il n'y a qu'une voix sur ses qualités [du comte de Gisors]. Elles furent dès l'abord reconnues des étrangers et hautement témoignées par eux durant ses voyages (Sainte-Beuve, Nouv. lundis, t. 11, 1868, p. 231).
Témoigner que.Prouvez-vous donc, témoignez que vous êtes un dieu (Barrès, Barbares, 1888, p. 241).
P. ext. Porter témoignage. Notre bonheur est sacré. Goetz nous l'a dit. Car nous ne sommes pas heureux pour notre seul compte, mais pour le compte de tous. Nous témoignons à tous et devant tous que le bonheur est possible (Sartre, Diable et Bon Dieu, 1951, iii, 7etabl., 1, p. 203).
b) Exprimer, manifester, faire connaître ou paraître un sentiment. Témoigner son admiration, son attachement, son contentement, sa douleur, son estime; témoigner une grande, une profonde gratitude, joie, reconnaissance. Depuis que la Fausta avait témoigné le désir d'un rendez-vous, toute cette chasse semblait bien longue à Fabrice (Stendhal, Chartreuse, 1839, p. 220).La santé est beaucoup plus que l'absence de maladie. Le peu de confiance que le public témoigne de plus en plus à la profession médicale est dans une certaine mesure l'expression de ce sentiment (Carrel, L'Homme, 1935, p. 382).
Témoigner + inf. (rare) ou que (plus fréq.).Si la parente est ennuyeuse, désagréable, cessez de la voir par degrés; allez souvent à votre campagne; soyez sorti; mais quand vous la rencontrerez, témoignez toujours être désespéré (Balzac, Œuvres div., t. 1, 1825, p. 99).Quand Lydie (...) jeta dans la conversation les noms de Tolstoï, d'Ibsen, de Mérédith, de Dostoïewski, le nouveau curé témoigna que ces auteurs, sans lui être aussi familiers que son bréviaire, n'étaient certes pas des inconnus pour lui (A. Daudet, Pte paroisse, 1895, p. 238).
2. [Le suj. désigne un inanimé] Être le signe, la preuve indubitable de. Synon. attester, démontrer, prouver.Merci de votre lettre: l'empressement d'y répondre vous témoigne le plaisir que j'en ai (Gide, Corresp., 1891, p. 53).
Témoigner que.La religion ne serait jamais autre chose qu'une réflexion sur les statues et les temples. Et ce mouvement est juste, car le beau témoigne que la nature nous est amie (Alain, Propos, 1930, p. 977).
Empl. pronom. Se confirmer. Quel que en soit le sujet, il faut de toute nécessité poser un commencement de chaque série de phénomènes et de toutes. Ici se témoigne un nouvel et remarquable accord des résultats de notre méthode (Renouvier, Essais crit. gén., 3eessai, 1864, p. 44).
B. − Empl. intrans.
1. DR. Déposer en tant que témoin. Témoigner en faveur de qqn, contre qqn:
On voyait que les hommes qui lui parlaient la méprisaient, mais qu'elle ne les dégoûtait pas. On pouvait désirer ce monstre, et rester un homme normal, − un homme normal et moral, un père de famille qui témoigne en justice, et à qui tout le monde serre la main. Montherl., Célibataires, 1934, p. 847.
P. ext. Porter témoignage. Dans les tout premiers temps du christianisme, les femmes, quand elles se soumettaient au joug de l'Église étaient relativement honorées, elles témoignaient comme martyres aux côtés des hommes (Beauvoir, Deux. sexe, t. 1, 1949, p. 153).Témoigner pour.Parler en faveur de. Nous ne voulons pas défendre les malheureux dont il s'agit, mais nous croyons possible de témoigner pour cette jeunesse que les hommes de la collaboration ont insultée pendant des années (Camus, Actuelles I, 1945, p. 95).
2. Témoigner de.Synon. porter témoignage* de.
a) [Le suj. désigne un animé] Se porter garant de. Que l'on juge de ce point de vue les diverses attitudes adoptées par les hommes et où ils témoignent de leur foi en une vérité objective (Gaultier, Bovarysme, 1902, p. 295).
b) [Le suj. désigne un inanimé] Être la preuve manifeste de. Synon. faire foi*.L'exposition de M. Pissarro est considérable cette année. Çà et là, quelques toiles témoignent encore de l'art du merveilleux coloriste qu'est ce peintre (Huysmans, Art mod., 1883, p. 259).Porter témoignage de. Un écrivain garde un espoir même s'il est méconnu. Il suppose que ses œuvres témoigneront de ce qu'il fut (Camus, Sisyphe, 1942, p. 108).
Prononc.: [temwaɳe], (il) témoigne [-mwaɳ]. Étymol. et Hist. A. En parlant d'une pers. 1. « porter témoignage, déclarer » a) ca 1135 intrans. (Couronnement de Louis, éd. Y. G. Lepage, réd. AB, 650: A grant merveille par fu le cheval fier, Si desraez, com j'oï tesmoignier); 1269-78 (Jean de Meun, Rose, éd. F. Lecoy, 8659: Si con Valerius tesmoigne); 3etiers xiiies. (M. von Orelli, Altfr. Bibelwortschatz Berner Cod. 28 [fol. 328 b 19], p. 380: il vos comenda a prëschier au pueple et a tesmoingner); b) ca 1170 tesmoingnier de (aucune rien) (Chrétien de Troyes, Erec, éd. M. Roques, 421); 1174-87 tesmoingnier que + complét. (Id., Perceval, éd. F. Lecoy, 8186); 2. 1247, nov. « porter témoignage en justice » tiesmogniier ke + complét. (doc. Arch. Tournai ds Gdf. Compl., s.v. tesmoignage et tesmoignier); 3. ca 1590 trans. « manifester, donner des marques d'une qualité, d'un sentiment » (Montaigne, Essais, II, 29, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p. 708: tesmoigner plus de courage). B. En parlant d'une chose 1. 1174-87 trans. « faire connaître, indiquer » (Chrétien de Troyes, Perceval, 2806: l'estoire ensi le tesmoingne); fin xves. (Philippe de Commynes, Mém., éd. J. Calmette, IV, 7, t. 2, p. 41: sans le congnoistre [le roi] l'eussent jugé mal saige mais les œuvres tesmoignoient bien le contraire); 2. 1580 id. « être le signe, l'indice, le reflet de quelque chose » (Montaigne, op. cit., II, 17, p. 647: de tous les vices, je n'en trouve aucun qui tesmoigne tant de lacheté et bassesse de cœur); 1863 témoigner de (Littré, t. 1, préf., p. XVII: [les textes modernes] témoignent de l'état présent de la langue). Dér. de témoin*; dés. -er. Cf. l'a. fr. testemoignier « (en parlant d'une personne) porter témoignage, attester » (1119, Philippe de Thaon, Comput, 2810 ds T.-L.), testemoniier (1174-76, Guernes de Pont-Ste-Maxence, St Thomas, éd. E. Walberg, 2881), dér. de testemonie, testemoingne (v. témoin); cf. le lat. médiév. testimoniare « id. » (780 ds Nierm.). Fréq. abs. littér.: 3 017. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 4 528, b) 4 150; xxes.: a) 3 964, b) 4 354.

Wiktionnaire

Verbe

témoigner \te.mwa.ɲe\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Porter témoignage, servir de témoin.
    • Témoigner contre quelqu’un.
    • Il ne peut pas témoigner en justice.
    • Je témoignerai de son innocence, de sa probité, de sa bonne foi.
  2. (Figuré) Servir de preuve.
    • Après l’incubation […], il sort de chaque œuf un mince ver filiforme qui témoigne d’un vif appétit. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Ce fait témoigne de l’importance que j’attache à cette affaire.
    • Ces magnifiques édifices témoignent de la richesse passée du pays.


témoigner transitif

  1. Manifester, faire connaître ce qu’on sait, ce qu’on sent, ce qu’on a dans la pensée.
    • L'intendant reçut les deux visiteurs avec la même amitié que chacun témoignait à la femme, et la même déférence que tous paraissaient accorder au jeune homme. — (Alexandre Dumas, Les Deux Diane, 1847, chap.1)
    • Les Groenlandais danois sont devenus de bons chrétiens ; ils persistent toutefois, à témoigner leur confiance à l’« Angakok ». Ce personnage important peut être comparé au rebouteux ou sorcier de nos campagnes. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Je vous ai assez témoigné quelle était ma pensée là-dessus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TÉMOIGNER. v. intr.
Porter témoignage, servir de témoin. Témoigner contre quelqu'un. Il ne peut pas témoigner en justice. Je témoignerai de son innocence, de sa probité, de sa bonne foi. Il signifie figurément Servir de preuve. Ce fait témoigne de l'importance que j'attache à cette affaire. Ces magnifiques édifices témoignent de la richesse passée du pays.

TÉMOIGNER s'emploie aussi comme verbe transitif et signifie Manifester, faire connaître ce qu'on sait, ce qu'on sent, ce qu'on a dans la pensée. Témoigner une vive joie. Témoigner de l'estime, du mépris, de la haine. Il lui en témoigna son ressentiment. Il témoigna que cela ne lui plaisait pas. Je vous ai assez témoigné quelle était ma pensée là-dessus.

Littré (1872-1877)

TÉMOIGNER (té-moi-gné ; d'après Chifflet, Gramm. p. 200, l'e se prononce comme l'e ouvert ; c'était un reste de l's étymologique : tesmoigner) v. n.
  • 1Servir de témoin, porter témoignage. Témoigner contre quelqu'un. Témoigner en justice. Je témoignerai de son innocence.
  • 2 V. a. Marquer, faire connaître. Adorez-le [Dieu] dans l'âme, et n'en témoignez rien, Corneille, Poly. IV, 3. Je vous vois accabler un homme de caresses, Et témoigner pour lui les dernières tendresses, Molière, Mis. I, 1. Cela me fit pitié, mais je ne lui en témoignai rien, Pascal, Prov. V. Vous m'aimez, vous me le témoignez, Sévigné, 341. Il [Pompone] m'a fort prié de vous assurer de son estime et du soin qu'il aura toujours de faire tout ce qui vous la pourra témoigner, Sévigné, à Mme de Grignan, 27 avr. 1672. Adorez, quand il [le soleil] se lève, la bonté de Dieu qui pardonne ; et ne témoignez pas à votre frère un visage chagrin, pendant que le ciel et Dieu même, si l'on peut parler de la sorte, lui en montre un si serein et si doux, Bossuet, Médit. sur l'Évang. Sermon sur la montagne, 8e jour. Il [Boileau] se piquait de penser rarement comme ses confrères, et il l'avait témoigné assez plaisamment dans une autre occasion, où ils avaient tous été de son avis : J'en fus très étonné, disait-il, car j'avais raison, et c'était moi, D'Alembert, Éloges, St Aulaire. Elle était douloureusement affligée de l'opinion qu'il avait témoignée sur les Italiennes, Staël, Corinne, VI, 2.

    Témoigner que. Le pauvre Ésope se jeta aux pieds de son maître ; et, se faisant entendre du mieux qu'il put, il témoigna qu'il demandait pour toute grâce qu'on sursît de quelques moments sa punition, La Fontaine, Vie d'Ésope. Mes chevaux témoignèrent hier qu'ils seraient bien aises de se reposer à Montargis, Sévigné, 290.

    Témoigner de, avec l'infinitif. Quelque promesse alors qu'il eût faite à la mère De remettre ses fils au trône de leur père, Il témoigna si peu de la vouloir tenir, Qu'elle n'osa jamais les faire revenir, Corneille, Rodog. I, 1. Quand je fus seul avec mon ami, je lui témoignai d'être étonné du renversement que cette doctrine apportait dans la morale, Pascal, Prov. IV.

    Témoigner, avec l'infinitif sans de. La reine ne me témoigna pas désirer rien de moi de plus que ce que j'avais fait, La Rochefoucauld, Mém. 13. Il témoigne concevoir pour lui une affection particulière, Bourdaloue, Pensées, t. II, p. 370.

    Témoigner de la force, se dit d'un cheval qui par ses mouvements paraît avoir de la vigueur.

  • 3Être l'indice de, avec un nom de chose pour sujet. Thamas-kouli-kan, qui de nos jours a fait crever les yeux à Thamas son maître, ne s'appelait que son esclave, comme ce mot même de kouli le témoigne, Voltaire, Mœurs, 169.

HISTORIQUE

XIe s. Il perdra son chatel [avoir], si il testimoinent qu'il ne prist…, Lois de Guill. 25.

XIIe s. En la piere ot une escriture Qui testemogne l'aventure, Wace, Brut, v. 5300. Maintenir le devons, ce [je] tesmoig et connois, Sax. XVIII. Et feissent dous [deux] humes avant venir, qui Naboth accusassent e sur lui testemoniassent que il out mesparled de Deu meime e del rei, Rois, p. 331. Et ce mimes tesmonge sainz Jakemes, Job, p. 442.

XIIIe s. Et bien le tesmoigne Joffrois li mareschaus de Champagne, qui ceste œuvre traita et tout cela vit à l'euil, Villehardouin, LXXIX. Noz avons touquié [touché] c'on [ce qu'on] doit fere de cex [ceux] qui tesmoignent faus à essient, Beaumanoir, XXXIX, 64. À testament fere doivent estre tex [telles] gens qui le puissent tesmogner, s'aucuns debas en mouvoit, Beaumanoir, XII, 9. S'aucuns dist lait à l'autre en la vile, et il soit veu d'eschevin ou testmoignié par deux autres personnes, il paiera pour l'amende trois sols, Du Cange, testimoniare.

XIVe s. Nul ne pourra doresnavant estre receu au serment de mesureur de terres, s'il n'est temoigné par gens de foy, Ordonn. des rois de Fr. t. II, p. 381.

XVe s. Les œuvres tesmoignent le contraire, Commines, IV, 7.

XVIe s. Sainct Paul tesmoigne que nul ne peut bien parler de Christ, sinon par le Saint Esprit, Calvin, Instit. 197. Les mouvements de notre visage tesmoignent nos pensées, Montaigne, I, 97. Choses tesmoignées par gents dignes de foy, Montaigne, I, 202. Saint Augustin tesmoigne avoir veu…, Montaigne, I, 203. Aulcun vice ne tesmoigne tant de bassesse de cœur, Montaigne, III, 51. Pour tesmoigner [montrer] plus de courage, elles…, Montaigne, III, 129.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « témoigner »

Dénominal de témoin, désinence -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Wallon, temoignî ; prov. et esp. testimoniar ; port. testemunhar ; it. testimoniare ; du bas-latin testimoniare, de testimonium (voy. TÉMOIN).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « témoigner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
témoigner temwanje

Citations contenant le mot « témoigner »

  • Pour témoigner que son deuil persiste, elle ne veut se remarier qu'avec quelqu'un qui n'ait pas l'air trop vivant. De Jules Renard
  • Que chacun s'efforce dans le milieu où il se trouve de témoigner à d'autres une véritable humanité. C'est de cela que dépend l'avenir du monde. De Albert Schweitzer / A l'orée de la forêt vierge
  • Traiter tous les hommes avec la même bienveillance et prodiguer indistinctement sa bonté peut tout aussi bien témoigner d'un profond mépris des hommes que d'un amour sincère à leur égard. De Friedrich Nietzsche / Humain, trop humain
  • L'essence de l'homme ne serait-elle pas d'être qui peut témoigner ? Gabriel Marcel, Être et avoir, Aubier
  • Mille écoles déjà nous peuvent témoigner Que ce qu'on ne sait pas, on le peut enseigner. De Joseph Berchoux / La Monarchie
  • Les miracles n'ont pour l'objet que de témoigner de la toute-puissance de Dieu. De Eduardo Mendoza / L'île enchantée
  • Quand je fais mon sermon, c'est un grand réconfort pour moi de voir les fidèles me témoigner leur confiance par leur sommeil. De Sydney Smith
  • L'essence de l'homme ne serait-elle pas d'être un être qui peut témoigner ? De Gabriel Marcel / Etre et avoir
  • Il est avéré désormais que le plus pur moyen de témoigner de l'amour à son prochain est bien de le manger. De Georges Ribemont-Dessaignes / Dada
  • J'ai souvent remarqué que les gens s'empressent de vous témoigner leur affection au moment de vous trahir. De Clémence de Biéville / Le Meilleur des mariages
  • Dans le manifeste à travers lequel l’UNAPEI encourage les parents à témoigner, l’association rappelle que l’éducation est un droit pour tous les élèves officialisé par les textes législatifs. Elle cite notamment la Convention internationale relative aux droits de l’enfant : « art-28. Les Etats parties reconnaissent le droit de l’enfant à l’éducation». L’UNAPEI s’appuie également sur la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, qui réaffirme le principe de la priorité de la scolarisation en milieu ordinaire au plus près de son domicile, et la nécessité d’un parcours scolaire continu et adapté. Handicap : Suivez l'actualité en temps réel, Enfants en situation de handicap sans école : Un site pour témoigner

Images d'illustration du mot « témoigner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « témoigner »

Langue Traduction
Anglais bear witness
Espagnol atestiguar
Italien testimoniare
Allemand bezeugen
Chinois 见证,证明
Arabe أنف
Portugais testemunhar
Russe свидетельствовать
Japonais 目撃する
Basque lekuko
Corse testimoni
Source : Google Translate API

Synonymes de « témoigner »

Source : synonymes de témoigner sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « témoigner »

Témoigner

Retour au sommaire ➦

Partager