La langue française

Lunatique

Sommaire

  • Définitions du mot lunatique
  • Étymologie de « lunatique »
  • Phonétique de « lunatique »
  • Citations contenant le mot « lunatique »
  • Images d'illustration du mot « lunatique »
  • Traductions du mot « lunatique »
  • Synonymes de « lunatique »
  • Antonymes de « lunatique »

Définitions du mot lunatique

Trésor de la Langue Française informatisé

LUNATIQUE, adj. et subst.

A. − [En parlant d'une pers.] .
1. Adjectif
a) Qui est influencé par la lune; qui présente des caractères rappelant certains aspects de la lune ou de son influence (aspect changeant, rêve, naïveté, folie, p. ex.). Sans doute avais-je affaire à quelque innocent de la solitude, un berger lunatique des hauts plateaux, dévoyé par le voisinage des planètes (Arnoux,Juif Errant,1931, p. 174).
b) En partic.
Qui est atteint de folie:
1. La chambre du Tasse, ainsi se nomme la pièce où couchait ce prince lunatique [Louis II] à Hohenschwangau, et quel nom y conviendrait mieux que celui du grand poète qui ressentit jusqu'à la démence, la difficulté d'accorder son moi avec le moi général? Barrès, Enn. Lois,1893, p. 222.
Qui est fantasque, capricieux, d'humeur changeante, qui change d'avis. Ils étaient aussi lunatiques l'un que l'autre, tour à tour tendres et violents (Rolland,Beethoven, t. 2, 1937, p. 572).Pourquoi voudriez-vous que j'aie changé d'avis? Je ne suis pas lunatique (Queneau,Pierrot,1942, p. 108).
[P. méton.] En cette perpétuelle et lunatique envie de nouveaux visages (E. de Goncourt,Élisa,1877, p. 100).L'intuition vraie n'est d'ailleurs ni constante, ni universelle (...). C'est la faculté lunatique par excellence (L. Daudet,Monde images,1919, p. 88).
P. anal., plais. Je vois une grande chambre humide. Araignées et poussière. Un poêle hargneux, lunatique (Duhamel,Journal Salav.,1927, p. 185).
2. Substantif
a) Celui, celle qui est influencé(e) par la lune, qui présente des caractères rappelant certains aspects de la lune ou de son influence:
2. Paul Guigou, le Marseillais blond, si doux, si bon, jeune homme gras, reluisant de force et bientôt phtisique à Paris. Je revois la lenteur, la candeur, le malheur de ce lunatique du pays du soleil, vrai personnage des féeries de Shakespeare... Barrès,Cahiers, t. 9, 1912, p. 416.
b) En partic.
Personne atteinte de folie. V. concorder ex. 1.
[Dans l'Évangile] Personne atteinte d'épilepsie, possédée du démon. Il [Jésus] (...) chassait les démons, rendait conséquent le lunatique (Arnoux,Juif Errant,1931, p. 24).
Personne fantasque, capricieuse, d'humeur changeante. Sénac avait presque chaque jour un accès de mélancolie (...). Jusserand prenait le parti de morigéner le lunatique (Duhamel,Désert Bièvres,1937, p. 212).
B. − Plus rare, adj.
1. [En parlant d'une chose]
a) Relatif à la lune:
3. La lune, astre d'opinion, a cédé peu à peu devant le soleil, réelle puissance. Mais la marque lunatique est encore dans la fête de Pâques, et dans nos douze mois, souvenir des douze lunaisons qui faisaient autrefois l'année. Alain,Propos,1921, p. 247.
b) Qui présente des ressemblances avec certains aspects de la lune:
4. Rien de plus lunatique que ce vieux pont où de rares ombres se glissent à l'entrée de la nuit, semblables à des funambules, aux Pierrots et Arlequins, aux Gilles et aux Colombines, la face enfarinée par l'astre... Jammes,Mém.,1921, p. 172.
2. [En parlant d'un animal]
a) Plais. [En parlant d'un chien et p. réf. au fait que des chiens aboient à la lune] La lune y tombait [dans une cour de ferme] comme dans un puits. Un chien lunatique vint frôler le copain, mais n'aboya pas (Triolet,Prem. accroc,1945, p. 394).
b) Vieilli. [En parlant d'un cheval] Qui est périodiquement atteint d'ophtalmie, maladie qu'on reliait autrefois au cours de la lune. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth.: [lynatik]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1277 «qui a perdu la raison [par une prétendue influence pernicieuse de la lune]» (Reg. du Parl., A.N. J 1029 ds Gdf. Compl.); 2. 1611 «capricieux, fantasque» (Cotgr.); 3. 1690 cheval lunatique (Fur.); 1718 subst. «id.» (Ac.). Empr. au b. lat. lunaticus (dér. de luna «lune») «lunatique, maniaque, épileptique» et subst. «fou»; cf. gr. σ ε λ η ν ι α κ ο ́ ς «épileptique» et σ ε λ η ν ι α ́ ζ ω «être épileptique», de σ ε λ η ́ ν η «la lune»; lunatique a évincé le terme plus anc. lunage (début xiiie-xves., s.v. lunage ds Gdf. et T.-L.). Fréq. abs. littér.: 73.

Wiktionnaire

Adjectif

lunatique \ly.na.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est fantasque.
    • Entre ses numéros d’acteurs et ses sketches comiques, Érotissimo apparaît comme une aimable critique de la société française pompidolienne de 1968, à travers ses ouvriers rêveurs, ses employés feignants, ses concepteurs lunatiques et incompris, ses chefs d’entreprise âpres au gain et magouilleurs, ses fonctionnaires bornés et revanchards, tout cela confronté à l’évolution des mœurs de la nouvelle liberté sexuelle. — (Alain-Guy Aknin, ‎Philippe Crocq & ‎Serge Vincendet, Le cinéma de Gainsbourg… affirmatif !, Éditions du Rocher, 2007, page 70)
  2. (Vieilli) (Astronomie) Qui est soumis à l’influence de la lune.
  3. (Figuré) Dont l’humeur est changeante ; cyclothymique.
  4. (Hippologie) Qualifiait un cheval qui est sujet à une ophtalmie périodique.
    • […] ; et une fois chez lui à deux ou trois cents kilomètres de distance, avant que le délai expire, un télégramme apprend au vendeur que son cheval est déclaré poussif, immobile, corneur ou lunatique, […]. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
  5. (Québec) Qui est dans la lune, distrait.

Nom commun

lunatique \ly.na.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Personne lunatique.
    • Au milieu du siècle dernier, on traitait de songe-creux et de lunatiques ceux qui prétendaient aplanir les hiérarchies traditionnelles et renverser même la personne du Roi. — (Pierre Louÿs, Liberté pour l'amour et pour le mariage, 1900, dans Archipel, 1932)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LUNATIQUE. adj. des deux genres
. Qui est fantasque et capricieux. Il a l'humeur lunatique. Substantivement, Un, une lunatique. Il signifiait autrefois Qui est soumis à l'influence de la lune. Cheval lunatique, Cheval qui est sujet à une ophtalmie périodique.

Littré (1872-1877)

LUNATIQUE (lu-na-ti-k') adj.
  • 1Qui est soumis aux influences de la lune ; usité en ce sens seulement dans la locution : cheval lunatique, cheval sujet à l'ophthalmie périodique des yeux, ophthalmie que l'on croyait influencée par le cours de la lune.
  • 2Fou (en ce sens, il ne s'emploie que dans le langage de l'Évangile). Seigneur, ayez pitié de mon fils, qui est lunatique, Sacy, Bible, Év. St Math. XVII, 14.

    Substantivement. Le lunatique de l'Évangile.

  • 3Dans le langage général, fantasque, extravagant, aussi changeant que la lune. Il est un peu lunatique.

    Substantivement. C'est un lunatique, une lunatique.

HISTORIQUE

XIIIe s. Tous boisteux, tous mehaigniés, tout home lunage, Liv. des mét. 426. Au siecle est sos, fax [fou] et lunages ; à Dieu soutiex [subtil, habile], discrès et sages, Du Cange, lunaticus.

XVe s. Je le tiens comme lunatique desvoyé de son sens, Perceforest, t. VI, f° 63. De chien qui mort et de cheval qui rue, De saige foul et d'omme lunatique, Deschamps, Poésies mss. f° 314.

XVIe s. Un homme lunatique, c'est un homme auquel la lune commande, Cholières, Cont. t. II, Après-din. 9.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

LUNATIQUE, (Marechall.) On appelle ainsi un cheval qui est atteint ou frappé de la lune, c’est-à-dire, qui a une débilité de vûe plus ou moins grande, selon le cours de la lune ; qui a les yeux troublés & chargés sur le déclin de la lune, & qui s’éclaircissent peu-à-peu, mais toujours en danger de perdre entierement la vûe.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « lunatique »

(Siècle à préciser) Du latin lunaticus, de luna (« Lune »), astre réputé agir sur le comportement humain.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. lunatic ; espagn. et ital. lunatico ; du latin lunaticus, lunatique, de luna, lune, d'après une opinion fausse qui admettait une influence de la lune sur les maladies mentales. Lunatique a été refait sur le latin ; la forme ancienne et correcte est lunage, lunaticus ayant l'accent sur na.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « lunatique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lunatique lynatik

Citations contenant le mot « lunatique »

  • La vie est lunatique et se plaît à mener les événements comme une fantaisie, sans rime ni raison. De Roland Dorgelès
  • Astrologie, ou quand les étoiles éclairent des illuminés qui éblouissent des lunatiques. De Paul Carvel / Jets d’encre
  • Côté santé, vous retrouvez le sommeil. A propos de l'humeur, journée sans saveur. Du côté de l'amour, votre côté lunatique commence à agacer votre entourage. Vous devriez essayer de vous contrôler ! A propos de l'argent et le travail, secteur privilégié, il ne sera pas pour autant de tout repos. Maintenez le cap quoi qu'il arrive et vous connaîtrez la réussite. , Horoscope chinois du Lundi 20 juillet 2020
  • Les amis, cette période nous propose des moments étranges en quantité abondante et de bonne qualité. Le confinement express de la bonne ville de Tanger, par exemple, a plongé Zakaria Boualem dans la plus grande perplexité. Rappelons que les autorités ont annoncé un confinement général avant de renoncer à ce noble projet quelques heures plus tard. Comme souvent, il est quasiment impossible de comprendre les mécanismes de prise de décision qui ont abouti à une séquence aussi lunatique, et c’est bien ce qui angoisse le Guercifi. Telquel.ma, Le Boualem, le confinement de Tanger et les ennemis de la patrie
  • C'est un lot de seize trotteuses de qualité qui va se disputer durant la 4è course, en fin d'après-midi de ce mardi sur la cendrée de la grande piste de Vincennes. La classe, GALILEA MONEY (16), bien qu'un peu lunatique, et GREEN GRASS (18),  n'ont plus à prouver la leur. Ce sont des pouliches qui n'ont pas à rougir de leur prestations contre certains des meilleurs de leur génération, mâles compris. RTL.fr, Quinté+ du mardi 30 juin à Vincennes : les pronostics
  • Être lunatique n’est pas forcément un trait de caractère dont nous avons conscience. De nombreux points peuvent vous mettre la puce à l’oreille. Passage en revue de toutes les choses qui montrent que vous êtes un peu lunatique. Biba Magazine, 5 choses qui montrent que vous êtes un peu lunatique - Biba Magazine
  • Un changement d’humeur est souvent l’occasion de s’entendre dire qu’on est lunatique. Mais qu’est-ce qui définit véritablement ce trait de caractère ? Quels sont les symptômes ? Quelles sont les origines de ce trouble ? Peut-on les surmonter ? On vous dit tout. Biba Magazine, Lunatique : définition de ce trait de caractère - Biba Magazine

Images d'illustration du mot « lunatique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « lunatique »

Langue Traduction
Anglais whimsical
Espagnol caprichoso
Italien capriccioso
Allemand wunderlich
Chinois 异想天开
Arabe مرح
Portugais caprichoso
Russe капризный
Japonais 気まぐれな
Basque whimsical
Corse capricciusu
Source : Google Translate API

Synonymes de « lunatique »

Source : synonymes de lunatique sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « lunatique »

Partager