Boulot : définition de boulot


Boulot : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BOULOT1, OTTE, adj.

A.− Fam. [En parlant d'une pers., surtout d'une femme] Petite et rondelette :
1. Le prince Gabrielli, qu'on appelle ici le Prince Charmant, brunit les duretés d'une eau-forte, représentant le profil de sa femme, qui dans la berceuse, paresseuse et inoccupée, grasse, boulotte, toute ronde, rappelle la Doudou du sérail de Lord Byron. E. et J. de Goncourt, Journal,1867, p. 374.
2. Sa femme, toute émue par la robe à filets d'or de Raphaële, s'était placée entre elle et Fernande. La boulotte Rosa trottait derrière... Maupassant, Contes et nouvelles,t. 1, La Maison Tellier, 1881, p. 1190.
3. ... en face, une sorte de commodore américain, boulot et trapu, les chairs boucanées et le nez en bulbe, s'endormait, ... Huysmans, À rebours,1884, p. 176.
Emploi subst. :
4. Encore une petite boulotte − décidément, c'est le pays des grosses femmes... Mirbeau, Le Journal d'une femme de chambre,1900. p. 63.
B.− BOULANGERIE. Pain boulot. De forme arrondie :
5. Dans cette économie difficile, Olivier posait maints problèmes. Pour se donner une illusion d'amélioration du niveau de vie, le couple était passé du pain fendu avec pesée au pain boulot, puis au fantaisie, et de faibles moyens pécuniaires obligeaient à de constantes rétrogradations. Atteindrait-on jamais au luxe de la baguette! R. Sabatier, Les Allumettes suédoises,Paris, Albin Michel, 1969, p. 41.
Emploi subst. :
6. Le pain que fabrique votre boulanger est-il rond ou fendu, est-ce de la miche ou du boulot? Huysmans, L'Oblat,t. 1, 1903, p. 53.
Prononc. − 1. Forme phon. : [bulo], fém. [-ɔt]. 2. Homon. bouleau.
Étymol. ET HIST. − Ca 1830 « courtaud, rondelet » ([L'Héritier], Suppl. aux Mémoires de Vidocq, t. 2, p. 323). Dér. de boule*; suff. -ot*.
BBG. − Wexler (P. J.). Pour l'ét. du vocab. des vaudevilles. In : [Mél. Cohen (M.)]. The Hague-Paris, 1970, p. 215.

BOULOT2, subst. masc.

Pop. Synon. de travail.
A.− [L'accent est mis sur la fonction et la régularité du travail effectué] Chercher, donner du boulot; un petit, un vrai boulot; les heures de boulot; partir au boulot; métro, boulot, dodo. C'est fini la rigolade. Maintenant, au boulot (Giono, Un de Baumugnes,1929, p. 37).Je ne dis pas. Tu fais ton boulot, il n'y a rien à te reprocher (Sartre, Les Mains sales,1948, 2etabl., 1, p. 38).
B.− [L'accent est mis sur la quantité de travail effectué] Il a fait du boulot, pendant qu'toi tu r'gardais les hirondelles (Benjamin, Gaspard,1915, p. 22);... oh! Je sais bien qu'il y aura du boulot pour que ça finisse, et plus encore après. Faudra bosser. Et j'dis pas seulement bosser avec les bras (Barbusse, Le Feu,1916, p. 177).
C.− [L'accent est mis sur la qualité du travail] Un drôle de boulot! Mes jeunes gens sont gonflés à bloc; je les ai bien en main; ils font du bon boulot (Vailland, Drôle de jeu,1945, p. 127).
Prononc. − 1. Forme phon. : [bulo]. 2. Homon. bouleau.
Étymol. ET HIST. − 1881 bouleau « action, bagarre » (A. Rigaud, Dict. de l'arg. mod.); 1900 « travail » (J. Rictus, Doléances, p. 69 dans Sain. Tranchées, p. 23). Orig. obsc.; peut-être déverbal de boulotter2* (FEW t. 1, p. 609b; Esn.); l'hyp. d'une dérivation sém. de bouleau* « bois difficile à travailler et qui donne beaucoup de travail aux menuisiers », d'où « travail pénible » (Sain. Tranchées, p. 23) semble peu probable, rien ne confirmant l'emploi du terme en menuiserie; peut-être langage des forestiers, le bouleau poussant très vite dans tous les terrains aux confins des villages, et son bois servant notamment à fabriquer des sabots (cf. il y a du bouleau à abattre et abattre du travail).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 237. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) néant, b) 54; xxes. : a) 162, b) 879.
BBG. − Sain. Sources t. 3 1972 [1930], p. 64.

Boulot : définition du Wiktionnaire

Adjectif

boulot \bu.lo\

  1. (Familier) Petit, rondelet, gros, court, rond, arrondi.
    • Oh ! la, la, elle est bien boulotte ! Y a de quoi manger. — (Émile Zola, Nana, 1881)
    • Il était courtaud, boulot, bedonnant, très laid: l'allure épaisse d'un chantre d'église. — (Octave Mirbeau La Mort de Balzac, 1907)
    • Dans cette économie difficile, Olivier posait maints problèmes. Pour se donner une illusion d'amélioration du niveau de vie, le couple était passé du pain fendu avec pesée au pain boulot, puis au fantaisie, et de faibles moyens pécuniaires obligeaient à de constantes rétrogradations. Atteindrait-on jamais au luxe de la baguette ! — (R. Sabatier, Les Allumettes suédoises, Paris, Albin Michel, 1969)
    • — Je suis au fond du trou, dit–il au capitaine. Je suis en manque, je n'ai plus d'argent et je suis bien incapable de trouver un boulot pour en gagner. — (Philippe Kleinmann & Sigolène Vinson, Substance, Éditions du Masque, 2014, chap. 22)

Nom commun 1

boulot \bu.lo\ masculin (pour une femme on dit : boulotte)

  1. (Familier) Personne boulotte, petite et rondelette.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun 2

boulot \bu.lo\ masculin

  1. (Familier) Travail ; emploi.
    • Ils font du bon boulot. — (Vailland, Drôle de jeu,1945)
    • Vous aurez droit à certains boulots réservés aux Citizen, comme celui de poubelleur, facteur. Vous serez Noir américain avec tout ce que cela comporte de frustrations sous-entendues. — (Roger Geaniton, Comment devenir millionnaire en trois saisons à Manhattan, Éditions Publibook, 2010, page 164)
    • Il adapta ses ambitions à des considérations plus terre à terre comme trouver un petit boulot pour se nourrir. — (Grégoire Nguédi, Voyage entre ciel et terre, page 39, L'Harmattan, 2011)
    • Que répondre d'autre à cette femme qui avait été choyée, entourée... Qui n'avait certainement jamais su ce qu’étaient le besoin, les boulots permettant de gagner trois francs six sous puis la délinquance, la descente aux enfers... En dix ans, Clara avait tout connu ou presque. — (Carole Duplessy-Rousée, Le Silence d'Amarine, éd. Pygmalion, 2014, chap. 3)
    1. Travail répétitif, train-train.
      • les heures de boulot ; partir au boulot ; métro, boulot, dodo.
    2. Travail pénible.

Nom commun 3

boulot \bu.lo\ masculin

  1. Sucre d'orge.
    • Jeanne, vous êtes faible des bronches. Vous devriez prendre un « boulot ». On s’enrhume moins lorsqu’on suce une friandise… Comme Ernestine, la bonne, se tient debout à la porte, Telcide lui commande de prendre dans le buffet la boîte cylindrique en fer-blanc, qui renferme les morceaux de sucre d’orge qu’on appelle « boulots ». — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 18.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Boulot : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOULOT, OTTE. adj.
Qui est gros et court. Un petit boulot. Cette femme est un peu boulotte. Il est familier.

Boulot : définition du Littré (1872-1877)

BOULOT (bou-lo, lo-t') adj.
  • Terme populaire. Gros et gras, qui a la forme d'une boule.

    Substantivement. Un gros boulot. Une petite boulotte.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « boulot »

Étymologie de boulot - Wiktionnaire

(Adjectif et nom 1) Dérivé de boule.
(Nom 2) (1881) Apparait sous la graphie bouleau avec le sens de « action, bagarre ». Origine obscure :
  1. Déverbal sans suffixe de boulotter (« mener un train de vie tranquille, sans surprise »), dérivé de bouler (« rouler ») avec le suffixe -oter, le sens de « travailler », a été concurrencé par le sens de boulotter (« manger ») et repris par le verbe boulonner → voir bosse et bosser pour un autre lien sémantique entre « rond » et « travail » ;
  2. La dérivation sémantique de bouleau (« bois difficile à travailler et qui donne beaucoup de travail aux menuisiers », d'où « travail pénible ») semble peu probable.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « boulot »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
boulot bulo play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « boulot »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « boulot »

  • https://www.capital.fr/votre-carriere/voici-5-pistes-a-suivre-pour-apprendre-a-etre-optimiste-au-boulot-1373515 Capital.fr, Voici 5 pistes à suivre pour apprendre à être optimiste au boulot - Capital.fr
  • « Chez BioArmor, on innove dans nos produits, mais on innove aussi pour le challenge A vélo au boulot ! », lance tout sourire Alysée, ingénieur marketing au sein de l’entreprise plaintelaise. Alors que le défi, orchestré par Vélo Utile, s’est ouvert cette année aux déplacements à pied, en transports en commun, en covoiturage ou encore en trottinette ou gyropode, à BioArmor, on est même venu à cheval ! Le Telegramme, À Vélo au boulot : le challenge relevé… à cheval à Plaintel ! - Saint-Brieuc - Le Télégramme
  • La pause café en entreprise a pratiquement une dimension sacrée. Rendez-vous incontournable des travailleurs, elle permet de souffler quelques minutes tout en se racontant les derniers potins de la veille. D’après une enquête menée par l’Ifop (Institut français d’opinion publique), près de 7 salariés sur 10 ne manquent pas une pause autour d’un café ou d'un thé au cours de leur journée de boulot. 43% la considèrent comme indispensable. Et ils ont bien raison, puisque les bienfaits de ce break caféiné sont nombreux.  www.references.be, Au boulot, tous à la machine à café ! | www.references.be
  • Gagner sa vie ne vaut pas le coup, attendu qu’on l’a déjà. Le boulot y en a pas beaucoup, faut le laisser à ceux qui aiment ça. De Coluche / Et vous trouvez ça drôle ?
  • L’acteur ne peut pas faire le boulot tout seul, de même que le metteur en scène n’est pas là pour façonner sa poupée. De Vanessa Paradis / Première, novembre 2011
  • Si je devais un jour me suicider, je le ferais le matin plutôt que le soir. Au moins, ça fera une journée de boulot en moins. De Philippe Geluck / Le Succulent du chat
  • Quand mon mari rentre à la maison, si les enfants sont encore en vie, j'estime avoir fait mon boulot. De Roseanne Barr
  • Un "facteur héréditaire" c'est quand le fils d'un préposé fait le même boulot que son père. De Anonyme
  • Les footballeurs sont comme les prostituées. Leur boulot c’est de se détruire le corps pour le plaisir de gens qu’ils ne connaissent même pas. De Merle Kessler
  • L’argot est un langage qui tombe la veste et crache dans ses mains, mais fait le boulot. De Roger Ferdinand
  • Les photographes : ils ne font que leur boulot mais parfois ils devraient s’en abstenir. De Lady Diana
  • Assurance-chômage : Pour être sûr de ne jamais retrouver de boulot. De Les Nuls / Le Livre
  • Ne vous tuez pas au boulot ; achetez un revolver, c'est moins fatigant. De Pierre Doris
  • Changer de boulot occasionne un décalage horaire plus important que de changer de continent. De Roland Topor / Pense-bêtes
  • Savoir ce qu’un boulot rapporte, mais savoir aussi ce qu’il vous coûte. De Daniel Pennac / La petite marchande de prose
  • Vieillir, ce n'est pas un boulot pour les poules mouillées. De Stephen King / Insomnie
  • Il n’y a pas pire que de trouver un boulot qui ressemble au boulot qu’on voulait faire. De Winshluss / Evene.fr - Janvier 2009
  • Je vis plein de choses dans le boulot... que je pourrais pas vivre, si j’avais pas de boulot ! De Philippe le lofteur / Loft Story - Juin 2001

Images d'illustration du mot « boulot »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « boulot »

Langue Traduction
Portugais trabalho
Allemand job
Italien lavoro
Espagnol trabajo
Anglais job
Source : Google Translate API

Synonymes de « boulot »

Source : synonymes de boulot sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « boulot »


Mots similaires