La langue française

Bienfaiteur, bienfaitrice

Sommaire

  • Définitions du mot bienfaiteur, bienfaitrice
  • Étymologie de « bienfaiteur »
  • Phonétique de « bienfaiteur »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bienfaiteur »
  • Citations contenant le mot « bienfaiteur »
  • Traductions du mot « bienfaiteur »
  • Synonymes de « bienfaiteur »
  • Antonymes de « bienfaiteur »

Définitions du mot bienfaiteur, bienfaitrice

Trésor de la Langue Française informatisé

BIENFAITEUR, TRICE, adj. et subst.

I.− Emploi adj.
A.− [En parlant d'une pers.] Qui fait du bien par une dotation, généralement en argent. Membre bienfaiteur (d'une association, d'une société) :
1. Ces merveilleuses histoires, que je me faisais redire dans toutes leurs circonstances, et qui s'entremêlaient aux détails de l'infatigable charité et de cet art d'aumône qui était le génie propre à l'abbé Carron, trouvaient en moi une âme docile, heureuse de les admettre. J'estimais tout simple et légitime qu'il en advint de la sorte à ces natures bienfaitrices, que n'arrêtent, dans leur essor vers le bien, ni les murailles des cachots ni les distances. Sainte-Beuve, Volupté,t. 2, 1834, p. 159.
B.− [En parlant d'une chose] Qui produit un effet favorable. (Quasi-)synon. bénéfique :
2. Il [le xvesiècle] aima avec passion cet art bienfaiteur qui embellit de plaisirs faciles les temps prospères de la vie, et qui, dans les jours de tristesse, est comme un refuge ouvert aux cœurs infortunés. Stendhal, Hist. de la peint. en Italie,t. 1, 1817, p. 48.
II.− Emploi subst. Celui, celle qui fait du bien à autrui. (Quasi-)synon. donateur, mécène, protecteur :
3. Et, tout à coup, il a crié : « Pasteur est considéré comme un bienfaiteur de l'humanité parce qu'il a sauvé beaucoup de vies humaines. Résultat, les peuples sont devenus trop nombreux et ils ont dû s'égorger pendant cinquante-deux mois pour remettre les choses en ordre et tuer quinze millions d'hommes, les quinze millions, justement, que Pasteur avait sauvés. (...) ». G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Suzanne et les jeunes hommes, 1941, p. 46.
P. anal., littér. ... soleil, père et bienfaiteur des hommes (Courteline, Le Train de 8 h 47,1888, 2epart., 10, p. 209).
Spéc., HIST. ECCL. Personne qui a fondé ou doté une église. À la mémoire (...) de (...) Jean-César (...) bienfaiteur de cette église (Bernanos, Sous le soleil de Satan,1926, p. 298).
PRONONC. : [bjε ̃fεtœ:ʀ], fém. [-tʀis].
ÉTYMOL. ET HIST. − Ca 1190 « personne qui a fait du bien » (Herm. de Valenciennes, Bull. de la Soc. des anc. textes fr., 1894, p. 50); parallèlement, la forme bienfaicteur, bienfacteur dep. le xives. (Gdf. Compl.; Hug.) jusqu'à Trév. 1771. Dér. de bienfait*; suff. -eur2*; bienfacteur d'apr. le b.lat. benefactor « bienfaiteur » (ves., Eustathius Afer dans TLL s.v., 1877, 21).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 591. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 684, b) 643; xxes. : a) 629, b) 353.
BBG. − Cohen 1946, p. 66. − Duch. 1967, § 8.

Wiktionnaire

Nom commun

bienfaiteur \bjɛ̃.fɛ.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : bienfaitrice)

  1. Celui, celle qui a fait quelque bien, qui a rendu quelque service ou accordé quelque grâce.
    • C’est votre bienfaiteur.
    • Elle est votre bienfaitrice.
    • C’est le bienfaiteur de votre famille.
    • C’est le bienfaiteur des pauvres.
    • Il faut chérir et honorer ses bienfaiteurs.
    • Hélas ! dit Monte-Cristo en comprimant l’émotion de sa voix, si c’est Lord Wilmore votre bienfaiteur, je crains bien que jamais vous ne le retrouviez — (Alexandre Dumas, Le Comte de Monte-Cristo, édition de G. Sigaux, 1981 (date de l’édition), vol. 1, page 634)
    • Cependant, cette attitude est celle de l'égoïsme, dans lequel l'amour est tourné vers l'intérêt, contrairement au désintéressement du bienfaiteur. — (Ivan Gobry, La philosophie pratique d'Aristote, 1995)

Nom commun

bienfaitrice \bjɛ̃.fɛ.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : bienfaiteur)

  1. Celle qui a fait quelque bien, qui a rendu quelque service ou accordé quelque grâce.
    • Mon avis eſt, que ce mot eſt françois, car il eſt analogue au génie de cette Langue, puiſqu’on dit Acteur… Actrice ; Ambaſſadeur… Ambaſſadrice ; Bienfaiteur… Bienfaitrice ; Conſolateur… Conſolatrice ; Créateur… Créatrice ; Directeur… Directrice ; Electeur… Electrice ; Fondateur… Fondatrice ; Producteur… Productrice ; Protecteur… Protectrice ; Spectateur… Spectatrice ; Tuteur… Tutrice ; Uſurpateur… Uſurpatrice. — (Simon-Nicolas-Henri Linguet, Annales politique, civiles et littéraires, 1778, page 386-397).
    • Or cette bienfaitrice donnait aussi l'hospitalité à un certain Paul originaire d'Antioche et considéré comme hérétique. — (Pierre Nautin, Origène, 1977)

Nom commun

bienfaitrice \bjɛ̃.fɛ.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : bienfaiteur)

  1. Celle qui a fait quelque bien, qui a rendu quelque service ou accordé quelque grâce.
    • Mon avis eſt, que ce mot eſt françois, car il eſt analogue au génie de cette Langue, puiſqu’on dit Acteur… Actrice ; Ambaſſadeur… Ambaſſadrice ; Bienfaiteur… Bienfaitrice ; Conſolateur… Conſolatrice ; Créateur… Créatrice ; Directeur… Directrice ; Electeur… Electrice ; Fondateur… Fondatrice ; Producteur… Productrice ; Protecteur… Protectrice ; Spectateur… Spectatrice ; Tuteur… Tutrice ; Uſurpateur… Uſurpatrice. — (Simon-Nicolas-Henri Linguet, Annales politique, civiles et littéraires, 1778, page 386-397).
    • Or cette bienfaitrice donnait aussi l'hospitalité à un certain Paul originaire d'Antioche et considéré comme hérétique. — (Pierre Nautin, Origène, 1977)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BIENFAITEUR, TRICE. n.
Celui, celle qui a fait quelque bien, qui a rendu quelque service ou accordé quelque grâce. C'est votre bienfaiteur. Elle est votre bienfaitrice. C'est le bienfaiteur de votre famille. C'est le bienfaiteur des pauvres. Il faut chérir et honorer ses bienfaiteurs. Les bienfaiteurs de l'humanité.

Littré (1872-1877)

BIENFAITEUR (biin-fè-teur, tri-s') s. m.
  • 1Celui, celle qui a fait du bien. Les nations ne doivent porter le deuil que de leurs bienfaiteurs, Mirabeau, Collect. t. III, p. 394. Ciel ! pourquoi Mahomet fut-il son bienfaiteur ? Voltaire, Fanat. III, 8. Je chante en secret ma bienfaitrice, dans le fond de nos déserts, Voltaire, Lett. Mme de Choiseul, 9 avril 1770. Bienfaitrice à la fois et maîtresse du monde, Saurin, Spartac. V, 5.
  • 2 Adj. Va, je ne blâme pas ce luxe bienfaiteur Et ce faste public qui prouve la grandeur, Chénier M. J. Gracq. II, 3.

HISTORIQUE

XIIIe s. Li tierz soit por mes bienfetors, Ren. t. III, p. 299.

XIVe s. À savoir mon se l'en doit plus rendre grace et retribucion à son bienfaiteur ou donner à son ami, Oresme, Eth. 261. Les bienfaiteurs aiment plus leur beneficiés que les beneficiés ne ament ceulx qui leur ont bien fait, Oresme, ib. 273. Telz benefatteurs pevent legierement recevoir d'autres aussi grans biens ou plus grans, Oresme, ib. 255.

XVe s. Le roy Loys unziesme, nostre maistre et bienfaicteur, Commines, Prol.

XVIe s. Comment luy rendroyent-ils graces comme à leur bien-facteur ? Calvin, Inst. 663. Parens et amis, ou bien-faiteurs, Lanoue, 73. Ceulx qui reçoivent des bienfaicts sont tenus d'en rendre la pareille à leurs bienfaicteurs, Amyot, Philop. 37. Bienfaitteur, Amyot, Flamin. 20.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BIENFAITEUR. - REM. Au XVIIe siècle, on écrivait bienfacteur. Béni soit mon bienfacteur, puisque M. de Vaugelas le veut ainsi, et que pour si peu de chose, il ne faut pas se mettre mal avec ses amis, Guez de Balzac, Lett. à Chapelain, 4 janvier 1639, liv. XX, lett. 1. Celui [cardinal de Richelieu] qui, ayant trahi Sa Majesté bienfactrice…, Montchal, Mém. t. I, p. 3. La Bruyère écrivait aussi bienfacteur et bienfactrice (voy. l'édit. Walkenaer, p. 741).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bienfaiteur »

(XIIIe siècle) Du latin benefactor (« qui fait le bien ») ; voir bienfait et -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bienfaire ; provenç. befachor, befaytor ; anc. catal. benfactor ; anc. espagn. bienfechor ; espagn. mod. bienhechor ; portug. bemfeitor ; ital. benefattore. Du temps de Vaugelas et de Chifflet, l'usage hésitait entre bienfaiteur, bienfaicteur et bienfacteur. Bouhours déclare qu'il a entendu, toute sa vie, dire bienfacteur à des gens qui parlaient bien ; Chifflet dit que bienfactrice est meilleur que bienfaitrice ; et on lit dans Voiture, Lettre 125 : « Bienfaiteur n'est pas bon ; bienfacteur ne se dit guère ; dites, s'il vous plaît, bienfaicteur. » Aujourd'hui l'usage est fixe ; et on ne dit que bienfaiteur, bienfaitrice. Bienfaiteur est dans Malherbe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bienfaiteur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bienfaiteur bjɛ̃fɛtœr

Évolution historique de l’usage du mot « bienfaiteur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bienfaiteur »

  • Un grand penseur est un bienfaiteur public. De Victor Hugo / Moi, l'amour, la femme
  • Il n'y est pas de bienfaiteur qui ne songe un peu à lui-même. De Sophocle
  • Quiconque a détruit un préjugé, un seul préjugé, est un bienfaiteur du genre humain. De Chamfort
  • Souvent on oublie un bienfait parce que le bienfaiteur s'en souvient. De Chrétien Guillaume Malesherbes
  • Nuire à son bienfaiteur, c’est se nuire à soi-même. De F.-J. Desbillons / Fables
  • A la première défaillance de gratitude, le bienfaiteur sent tout ses bienfaits lui remonter à la gorge. De Jean Rostand / De la vanité
  • Mais la motivation première de la venue de notre bienfaitrice en France reste bel et bien les équidés. Et pas seulement les siens. , Manche : une retraitée anglaise sauve des chevaux promis à l'abattoir et autres animaux en détresse | La Presse de la Manche
  • C’est sur le chantier de réfection de la chapelle de Cambous que s’est tenue mardi 9 juin une cérémonie peu habituelle. Le diacre Jean-Michel Varenne a béni la nouvelle cloche en airain, baptisée "Tiphaine" du nom d’une bienfaitrice du prieuré de Cambous au XVIe siècle. midilibre.fr, "Tiphaine", une nouvelle venue à la chapelle de Cambous - midilibre.fr
  • Une rencontre physique bienfaitrice, après ces longs mois de confinement, où ils n'avaient pu échanger que par le biais du téléphone et par Internet. www.lejdc.fr, Marie-Hélène Treheux et ses adeptes de retour à la rentrée - Clamecy (58500)
  • Le Guggenheim de Bilbao, au Pays basque, vient de rouvrir ses portes, lundi 1er juin. En optimisant ses horaires d'ouverture, le musée d'art moderne veut rendre la culture de nouveau accessible. Une bulle bienfaitrice, mais sécurisée, après de longues semaines de confinement.   France 3 Nouvelle-Aquitaine, Musée Guggenheim : après le confinement, l'art comme réconfort
  • Faire soin | Le savoir que les danseurs ont sur le corps diffère de celui des médecins et des soignants. Pour organiser la circulation des connaissances entre ces deux mondes, tous deux régis par une extrême précision du geste et une certaine économie de mouvement, Julie Nioche, danseuse, chorégraphe et ostéopathe, déploie une pratique qui envisage la danse comme un lieu de recherche... et le mouvement comme une "spirale bienfaitrice". France Culture, Julie Nioche : danse à l’hôpital, la spirale bienfaitrice
  • Faire rire, c’est faire oublier. Quel bienfaiteur sur la terre, qu’un distributeur d’oubli ! De Victor Hugo / L’Homme qui rit
  • Le meilleur des bienfaiteurs est celui qui, par sa parfaite indélicatesse, exempte l'obligé de toute reconnaissance. De Jean Rostand
  • La plupart des bienfaiteurs ressemblent à ces généraux maladroits qui prennent la ville et qui laissent la citadelle. De Chamfort / Maximes et pensées
  • Le sentiment qu'on a pour la plupart des bienfaiteurs ressemble à la reconnaissance qu'on a pour les arracheurs de dents. De Chamfort / Maximes et pensées, caractères et anecdotes
  • Qui jette son soulier sur ses bienfaiteurs va balancer dans la soupe distinguée de l'intelligence un gros pavé prosaïque : le Goulag et l'esclavage qu'il désigne. De André Glucksmann / Une rage d’enfant
  • Mark Chenaye, le bienfaiteur, en fera finalement et tragiquement les frais ainsi qu’en a conclu la cour en reconnaissant ce dernier coupable du meurtre. Téléphonie, témoignages par dizaines, vidéosurveillance, ADN et empreinte dans la Toyota, tout ramènera mécaniquement vers l’accusé, malgré l’absence d’éléments permettant de révéler la scène de crime. , Seine-et-Marne. 25 ans de réclusion pour avoir supprimé son bienfaiteur de La Rochette, Mark Chenaye | La République de Seine et Marne
  • Mais il y a grand orgueil à croire que si l’on avait été leur contemporain, on aurait milité, en homme supérieur, éclairé avant tous les autres par les idées du XXIe siècle, et qu’on aurait changé l’Histoire. Vous auriez été dans le politiquement correct de l’époque comme vous êtes dans celui d’aujourd’hui. Qui peut assurer que dans eux ou trois siècles, notre société ne sera pas jugée barbare pour avoir toléré l’avortement, et que les rues Simone-Veil ne seront pas débaptisées ? Ou que la mémoire de Robert Badinter ne sera pas honnie parce qu’il sera regardé comme le bienfaiteur des assassins, et ses statues déboulonnées ? Pourtant, les bonnes consciences d’aujourd’hui les honorent tous deux. midilibre.fr, Laissons Colbert, Ferry… - midilibre.fr
  • Ce week-end encore, de nombreux rassemblements contre les violences policières et le racisme ont eu lieu un peu partout dans le monde. Dimanche, à Bristol en Angleterre, la colère des manifestants s’est exprimée avec force : ils ont déboulonné la statue d'Edward Colston, négrier et bienfaiteur de la ville. France Inter, SNAPSHOT - À Bristol, on déboulonne un symbole de l'esclavage
  • La bienfaitrice de Saint-Michel refait parler d'elle, sans pour autant que son identité soit révélée. Après avoir gagné 50 millions d'euros à l'Euromillion en 2009, elle avait offert la cantine à tous les enfants de l'écoles. Cette fois, elle fait un don de 7.000 masques aux habitants. France 3 Nouvelle-Aquitaine, À Saint-Michel en Charente, la bienfaitrice de la commune offre 7.000 masques aux habitants
  • La bienfaitrice, « par timidité », souhaite rester anonyme, mais l’on sait que c’est une dame de La Réole (Gironde) au grand cœur. Celle-ci a généreusement confectionné et fourni gratuitement en masques anti-covid la plateforme de repérage et d’accompagnement des jeunes (Réa’J), située rue Maubec à Langon (Gironde). , Gironde. Une Réolaise confectionne 100 masques et les offre aux jeunes en difficulté en Sud Gironde | Le Républicain Sud-Gironde
  • D’autres bénéficiaires dont 32 femmes ont également  exprimé leur joie et imploré la grâce divine pour illuminer la vie de la bienfaitrice. « Maman est venue voir ses enfants. Avec son coeur compatissant, elle nous a apporté des vivres pour aider nos familles. Que Dieu la bénisse, qu’elle ne puisse manquer de rien.  Beaucoup de familles n’ont rien à manger et dorment à la belle étoile, mais l’honorable Henriette Wamu a pensé à nous avec de la nourriture », s’est exprimée une femme dans la soixantaine révolue. Henriette Wamu n’est pas seulement la députée de la Funa mais plutôt de toute la RDC. Voilà pourquoi elle répond aux appels de tous sans discrimination. PourElle.info, Henriette Wamu poursuit ses actions en faveur des familles démunies et des orphelins - PourElle.info

Traductions du mot « bienfaiteur »

Langue Traduction
Anglais benefactor
Espagnol benefactor
Italien benefattore
Allemand wohltäter
Portugais benfeitor
Source : Google Translate API

Synonymes de « bienfaiteur »

Source : synonymes de bienfaiteur sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bienfaiteur »

Partager