La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « titre »

Titre

[titr]
Ecouter

Définitions de « titre »

Titre - Nom commun

  • Mention ou ensemble de mots placés en exergue pour annoncer et résumer le contenu subséquent.

    Les journaux et les magazines qui alimentaient les cerveaux américains (…) devinrent instantanément un feu d’artifice où les illustrations et les titres de colonnes s’enlevaient comme des fusées et éclataient comme des bombes.
    — H. G. Wells, La Guerre dans les airs
  • Œuvre ou production artistique identifiée par son nom.

    Le nouveau titre du chanteur à la mode.
    — Tout compte fait, ce titre pèche par sa faible durée de vie malgré des graphismes agréables.
  • (Par extension) Qualification honorifique indiquant un rang, une dignité, un grade ou une fonction spécifiques.

    "Bonaparte, qui s'y entendait, changeait le titre des gens: il cachait le nom de M. de Talleyrand sous celui de prince de Bénévent; il baronnifiait les marquis et ducalisait les comtes. La recette est assez bonne , et nous la recommandons fortement à qui de droit."
    Les Nouvelles Recrues du Château dans La Mode : Revue des modes
  • (Finance) Proportion d'un métal précieux contenu dans une monnaie.

    La cote de l'or a flambé ce matin suite à la révélation d'une augmentation significative du titre du précieux métal dans la nouvelle émission monétaire.
    (Citation fictive)
  • (Chimie) Rapport entre la quantité de substance dissoute et le volume total de la solution, utilisé pour déterminer sa concentration.

    Par son faible titre alcoolique, ses principes amers et son acide carbonique, la bière exerce sur l'organisme une action stimulante.
    — Boullanger, 1934
  • (Droit) Origine d'un droit ou ensemble de droits pouvant provenir d'une loi, règlement, contrat ou jugement.

    Dans son arrêt, la Cour a confirmé que le contrat d'achat fournissait le titre légal de M. Dupont sur la propriété en question.
    (Citation fictive)
  • (Métonymie) Document attestant un droit ou servant de preuve officielle.

    Dans le tumulte du bureau de rédaction, elle brandit le document, 'Voici le titre de propriété, la preuve irréfutable de sa légitimité sur ces terres'.
    (Citation fictive)
  • Prérogative ou preuve établissant la légitimité de posséder, revendiquer ou réaliser une action.

    Le titre n'est pas seulement un sceau d'authenticité, il est la clé qui ouvre la porte de la reconnaissance professionnelle.
    (Citation fictive)
  • Document attestant les droits des détenteurs de valeurs mobilières comme les parts, actions, certificats d'investissement, titres participatifs ou obligations, généralement sous forme dématérialisée.

    Certains même préparent à l'avance les titres d'alimentation que viennent chercher ensuite les hommes du maquis, comme à Vimory, au Charme et à Gy-les-Nonains.
    — Anne-Marie Pasquet, Châlette sur Loing: au coeur de l'histoire
  • (Typographie) Point situé au-dessus du caractère 'i'.

    Dans l'agence de presse, le rédacteur en chef insista sur l'importance du 'titre', ce point crucial situé au-dessus du caractère 'i', afin d'éviter toute ambiguïté typographique dans leurs publications.
    (Citation fictive)
  • (Cartographie) Informations présentes sur une carte pour en faciliter l'identification ; peut inclure le sujet et le type.

    Comme l'indicateur d'un livre, le titre sur une carte nous guide silencieusement mais sûrement dans la compréhension de son contenu et de sa finalité.
    (Citation fictive)

Titre - Interjection

  • Expr. familière signalant un sous-entendu grivois, souvent involontaire, dans une phrase ou expression précédente.

    Dans l'effervescence de la rédaction, Jean a annoncé avec humour : 'On dirait bien que ton article a plus d'un titre' après avoir entendu une allusion maladroite de son collègue.
    (Citation fictive)

Expressions liées

  • Acheter un titre
  • Alcool titré à 90 (alcool dont la concentration a été mesurée et est de 90%)
  • Au même titre (que) (de la même manière, de la même façon (que).)
  • Authenticité d'un titre
  • Authentifier, rédiger un titre
  • Avance sur titre
  • Avoir des titres à la reconnaissance de quelqu'un
  • Avoir droit à un titre
  • Banc-titre
    Le défi minimalise relevé ici par Ôshima consiste à passer au banc-titre les pages de la bande dessinée de Shirato.
    — Centre Pompidou, Carnet des arts du combat de l’ombre - Centre Pompidou
  • Choisir un titre
  • Concourir pour le titre
  • Concours sur titres
  • Conférer, donner un titre
  • Coupon d'un titre
  • Disputer un titre dans une compétition
  • Donner le titre d'une personne
  • Droit de titre
  • Détenir, tenir le titre
  • Détenteur, tenant du titre
  • En titre
    Léonard était le coiffeur en titre de la Cour
    — Jouy, Hermite
  • Faire les gros titres dans la presse
  • Faux titre (titre simple figurant sur la page impaire précédant le grand titre.)
    [Angélique] prenait l'in-quarto, relié en veau jaune, elle le feuilletait lentement: d'abord, le faux titre, rouge et noir, avec l'adresse du libraire
    — Zola, Rêve
  • Fournisseur en titre
  • Grand titre
    En terme général, le titre désigne les trois titres particuliers par lesquels débute un livre: le faux-titre, abrégé du grand titre, le grand titre et le titre de départ, répétition du faux titre
    — E. Leclerc, Nouveau manuel typographique
  • Légataire à titre particulier
    Un légataire à titre particulier est obligé de s'adresser au légataire universel pour obtenir la délivrance de la chose léguée
    — Durkheim, Division du travail social
  • Mettre son titre en jeu
  • Or au titre
  • Or titré (or dont la pureté a été mesurée)
  • Ouvrages classés par titres
  • Porter, prendre le titre de
  • Professeur en titre
  • Prétendre au titre de
  • Recrutement sur titres
  • Rôle-titre
    [Dans « Alessandro » de Haendel] René Jacobs, incroyable d'aisance dans le rôle-titre
  • Sous-titre
    Quand on ne comprend pas sa femme, est-ce qu'on peut demander, comme au cinéma, des sous-titres ?
    — Georges Raby, Les Dents longues
  • Sur titres (fondé seulement sur les titres, en ne se fondant que sur les titres.)
    Les élèves titulaires sont admis sur titres ou par concours
  • Titre ancien, récent
  • Titre conférant un grade
  • Titre courant (titre imprimé en haut ou en bas de chaque page et rappelant le titre de l'ouvrage ou d'une partie de celui-ci.)
  • Titre d'un livre
  • Titre d'une monnaie
  • Titre d'une pièce d'orfèvrerie
  • Titre de bourse
  • Titre de champion toutes catégories
  • Titre de directeur, de président
  • Titre de général, de colonel
  • Titre de maréchal, de grand-amiral
  • Titre de noblesse, titre nobiliaire (désignation honorifique d'un noble, d'une noble.)
  • Titre de propriété
    Ni le titre de propriété, ni le cadastre n’établissent les frontières juridiques exactes d’un terrain. Les limites apparentes (haie, talus, fossé, clôture ou mur...) ne sont pas opposables au voisin car elles ont pu être déplacées au fil du temps. Vous devez donc faire effectuer un bornage par un huissier de justice. Cette opération permet de fixer de façon définitive la limite séparative entre les deux propriétés privées et de la matérialiser par des bornes plantées dans le…
    — LEPARTICULIER, Votre voisin veut empiéter sur votre parcelle, un bornage s’impose mais qui paie ?
  • Titre de recteur, de conservateur
  • Titre de rente
  • Titre de transport
    Savez-vous que le transporteur n'est pas automatiquement responsable du préjudice causé aux voyageurs démunis de titre de transport valable?
  • Titre exécutoire
    La créance a été comprise dans une cession de créances en date du 11 juin 2008 conclue entre BNP Paribas et la société X.. et a été suivie de la signification d'un commandement de payer en mars 2018 qui aurait interrompu la prescription de 10 ans du titre exécutoire.
    Actualite Cabinet Petula line yvoz | Le caractère non-avenu du jugement du fait de la nullité de sa signification
  • Titre militaire
  • Titre obscur, symbolique
  • Titre prestigieux
  • Titre révélateur, évocateur
  • Titre sur cinq colonnes
  • Titre universel de paiement (Document par lequel le débiteur autorise un prélèvement ponctuel sur son compte pour réaliser le paiement déterminé)
  • Titre universitaire
  • Titrer sur cinq colonnes
  • Titrer un alliage (mesurer la teneur en un élément dans un alliage)
  • Titrer un roman, un film
  • Titres nobiliaires, titres de noblesse
  • À aucun titre (en aucune façon.)
    Le grand-père Pluvignec n'est à aucun titre, le chef de la famille
    — Henri Bazin, Vipère
  • À ce titre (pour cette qualité pour cette raison.)
    Quel que soit le rôle que tu aies joué dans cette affaire, Ferdinand est l'aîné, et, à ce titre, je le tiens pour responsable
    — Henri Bazin, Vipère
  • À juste titre (à bon droit, avec raison.)
    Locke jouissoit à juste titre de l'estime universelle
    — Joseph de Maistre, Soirée St-Pétersbourg
  • À quel titre (de quel droit.)
    De quel droit, à quel titre, pourquoi avez-vous fait ça?
    — Hermant, Monsieur de Courpière
  • À titre
    M. Bernard est ici à titre d'hôte
    auteur
  • À titre d'exemple, de consolation
  • À titre d'information
  • À titre de
    Si j'invoque le souvenir de ces petites libéralités, c'est à titre de simples circonstances atténuantes
    — Georges Courteline, Gendarmes sans pitié
  • À titre de député
  • À titre de louage
  • À titre exceptionnel, temporaire
  • À titre gracieux, onéreux
  • À titre lucratif
    On peut joindre à sa possession celle de son auteur, de quelque manière qu'on lui ait succédé, soit à titre universel ou particulier, soit à titre lucratif ou onéreux
  • À titre officiel, officieux
  • À titre personnel, posthume
  • À titre précaire
  • À titre révocable
  • À titre universel
    On peut joindre à sa possession celle de son auteur, de quelque manière qu'on lui ait succédé, soit à titre universel ou particulier, soit à titre lucratif ou onéreux
  • À titre étranger
    Les élèves étrangers reçoivent le diplôme de docteur vétérinaire à titre étranger

Étymologie de « titre »

Du latin titulus, altéré en ticlus par le peuple. Le mot ticlus aurait dû donner teil, mais l'Église a conservé titulus, d'où title, que le peuple a transformé en titre. Le mot titre est attesté depuis environ 1225.

Usage du mot « titre »

Évolution historique de l’usage du mot « titre » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « titre » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « titre »

Citations contenant le mot « titre »

  • Voilà. Ces personnages vont vous jouer l’histoire d’Antigone. Antigone, c’est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. Elle pense qu’elle va être Antigone tout à l’heure, qu’elle va surgir soudain de la maigre jeune fille noiraude et renfermée que personne ne prenait au sérieux dans la famille et se dresser seule en face du monde, seule en face de Créon, son oncle, qui est le roi. Elle pense qu’elle va mourir, qu’elle est jeune et qu’elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n’y a rien à faire. Elle s’appelle Antigone et il va falloir qu’elle joue son rôle jusqu’au bout… Et, depuis que ce rideau s’est levé, elle sent qu’elle s’éloigne à une vitesse vertigineuse de sa sœur Ismène, qui bavarde et rit avec un jeune homme, de nous tous, qui sommes là bien tranquilles à la regarder, de nous qui n’avons pas à mourir ce soir.Le jeune homme avec qui parle la blonde, la belle, l’heureuse Ismène, c’est Hémon, le fils de Créon. Il est le fiancé d’Antigone. Tout le portait vers Ismène : son goût de la danse et des jeux, son goût du bonheur et de la réussite, sa sensualité aussi, car Ismène est bien plus belle qu’Antigone ; et puis un soir, un soir de bal où il n’avait dansé qu’avec Ismène, un soir où Ismène avait été éblouissante dans sa nouvelle robe, il a été trouver Antigone qui rêvait dans un coin, comme en ce moment, ses bras entourant ses genoux, et il lui a demandé d’être sa femme. Personne n’a jamais compris pourquoi. Antigone a levé sans étonnement ses yeux graves sur lui et elle lui a dit « oui » avec un petit sourire triste… L’orchestre attaquait une nouvelle danse, Ismène riait aux éclats, là-bas, au milieu des autres garçons, et voilà, maintenant, lui, il allait être le mari d’Antigone. Il ne savait pas qu’il ne devait jamais exister de mari d’Antigone sur cette terre et que ce titre princier lui donnait seulement le droit de mourir.Cet homme robuste, aux cheveux blancs, qui médite là, près de son page, c’est Créon. C’est le roi. Il a des rides, il est fatigué. Il joue au jeu difficile de conduire les hommes. Avant, du temps d’Œdipe, quand il n’était que le premier personnage de la cour, il aimait la musique, les belles reliures, les longues flâneries chez les petits antiquaires de Thèbes. Mais Œdipe et ses fils sont morts. Il a laissé ses livres, ses objets, il a retroussé ses manches, et il a pris leur place.Quelquefois, le soir, il est fatigué, et il se demande s’il n’est pas vain de conduire les hommes. Si cela n’est pas un office sordide qu’on doit laisser à d’autres, plus frustes… Et puis, au matin, des problèmes précis se posent, qu’il faut résoudre, et il se lève, tranquille, comme un ouvrier au seuil de sa journée.La vieille dame qui tricote, à côté de la nourrice qui a élevé les deux petites, c’est Eurydice, la femme de Créon. Elle tricotera pendant toute la tragédie jusqu’à ce que son tour vienne de se lever et de mourir. Elle est bonne, digne, aimante. Elle ne lui est d’aucun secours. Créon est seul. Seul avec son petit page qui est trop petit et qui ne peut rien non plus pour lui.Ce garçon pâle, là-bas, au fond, qui rêve adossé au mur, solitaire, c’est le Messager. C’est lui qui viendra annoncer la mort d’Hémon tout à l’heure. C’est pour cela qu’il n’a pas envie de bavarder ni de se mêler aux autres. Il sait déjà…Enfin les trois hommes rougeauds qui jouent aux cartes, leurs chapeaux sur la nuque, ce sont les gardes. Ce ne sont pas de mauvais bougres, ils ont des femmes, des enfants, et des petits ennuis comme tout le monde, mais ils vous empoigneront les accusés le plus tranquillement du monde tout à l’heure. Ils sentent l’ail, le cuir et le vin rouge et ils sont dépourvus de toute imagination. Ce sont les auxiliaires toujours innocents et toujours satisfaits d’eux-mêmes, de la justice. Pour le moment, jusqu’à ce qu’un nouveau chef de Thèbes dûment mandaté leur ordonne de l’arrêter à son tour, ce sont les auxiliaires de la justice de Créon.Et maintenant que vous les connaissez tous, ils vont pouvoir vous jouer leur histoire. Elle commence au moment où les deux fils d’Œdipe, Étéocle et Polynice, qui devaient régner sur Thèbes un an chacun à tour de rôle, se sont battus et entre-tués sous les murs de la ville, Étéocle l’aîné, au terme de la première année de pouvoir, ayant refusé de céder la place à son frère. Sept grands princes étrangers que Polynice avait gagnés à sa cause ont été défaits devant les sept portes de Thèbes. Maintenant la ville est sauvée, les deux frères ennemis sont morts et Créon, le roi, a ordonné qu’à Étéocle, le bon frère, il serait fait d’imposantes funérailles, mais que Polynice, le vaurien, le révolté, le voyou, serait laissé sans pleurs et sans sépulture, la proie des corbeaux et des chacals… Quiconque osera lui rendre les devoirs funèbres sera impitoyablement puni de mort.Pendant que le Prologue parlait, les personnages sont sortis un à un. Le Prologue disparaît aussi. L’éclairage s’est modifié sur la scène. C’est maintenant une aube grise et livide dans une maison qui dort. Antigone entr’ouvre la porte et rentre de l’extérieur sur la pointe de ses pieds nus, ses souliers à la main. Elle reste un instant immobile à écouter. La nourrice surgit.
    Jean Anouilh —  Antigone
  • Etudiant, voilà bien un titre qu’on ne dépose qu’au tombeau.
    Jean Guitton — Art de penser
  • Un vrai martyr, c'est quelqu'un à qui on refuse aussi ce titre.
    Stanislaw Jerzy Lec — Nouvelles pensées échevelées
  • Les honneurs déshonorent ; Le titre dégrade ; La fonction abrutit.
    Gustave Flaubert — Guy de Maupassant - 15 Janvier 1879
  • Malades, la plupart des gens le sont. Mais seuls les psychanalystes y voient un titre de gloire.
    Karl Kraus
  • Les titres ne sont que des surnoms et tout surnom est un titre.
    Thomas Paine — The rights of man
  • Ce n'est pas le titre qui honore l'homme, mais l'homme qui honore le titre.
    Nicolas Machiavel — Discours sur la première décade de Tite Live
  • La plupart des pardons peuvent être acceptés à titre de haines rentrées.
    Comte de Belvèze — Pensées, maximes, réflexions

Traductions du mot « titre »

Langue Traduction
Anglais title
Espagnol título
Italien titolo
Allemand titel
Chinois 标题
Arabe عنوان
Portugais título
Russe заглавие
Japonais 題名
Basque izenburua
Corse titulu
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.