La langue française

Supériorité

Sommaire

  • Définitions du mot supériorité
  • Étymologie de « supériorité »
  • Phonétique de « supériorité »
  • Citations contenant le mot « supériorité »
  • Traductions du mot « supériorité »
  • Synonymes de « supériorité »
  • Antonymes de « supériorité »

Définitions du mot supériorité

Trésor de la Langue Française informatisé

SUPÉRIORITÉ, subst. fém.

Anton. infériorité.
A. − Avec une valeur compar. [Dans un domaine mesurable, quantifiable] Prépondérance, prédominance. Synon. suprématie.Des provinces sont dans une telle supériorité de biens ecclésiastiques, qu'il serait impossible d'exécuter le décret que vous voulez rendre (Le Moniteur, t. 2, 1789, p. 432).La nation vaincue est relevée par le vainqueur qui espère la manœuvrer en gardant la supériorité industrielle (Univers écon. et soc., 1960, p. 6-9).
SYNT. Supériorité absolue, écrasante, énorme, évidente; grande, immense, incontestable, nette, réelle supériorité; supériorité aérienne, commerciale, économique, maritime, matérielle, militaire, navale, numérique, technique; supériorité du nombre; supériorité d'/en artillerie.
B. − [Dans un cont. mélioratif] En empl. compar. Fait d'être d'une qualité, d'une valeur plus grande. Synon. prééminence, primauté.
1. [Le compl. du n., explicité ou non, désigne une chose concr.] Pour la plupart des machines, leur supériorité sur l'homme tient à leur automatisme (Couffignal, Mach. penser, 1964, p. 99).La plupart des sidérurgistes saisirent (...) la supériorité de l'acier Martin et s'empressèrent d'en adopter le mode de fabrication (P. Rousseau, Hist. techn. et invent., 1967, p. 298).
2. [Le compl. du n., explicité ou non, désigne une pers. ou une chose abstr.] La peinture est un art inférieur. (...) La supériorité de la littérature, au contraire, est d'avoir pour domaine et pour carrière de rendre l'immatériel (Goncourt, Journal, 1862, p. 1015).Parmi les commandants d'armée le général Foch a affirmé une supériorité incontestable au point de vue du caractère et des conceptions militaires (Joffre, Mém., t. 1, 1931, p. 446).
GRAMM. Comparatif de supériorité. Comparatif qui exprime le fait que quelqu'un ou quelque chose est supérieur à quelqu'un ou quelque chose. En latin les comparatifs de supériorité (major de magnus) sont formés avec l'affixe -ior (Ling.1973, s.v. comparatif).Superlatif de supériorité.
SYNT. Supériorité culturelle, intellectuelle, morale, naturelle, réelle; supériorité d'esprit, d'intelligence; supériorité de l'art, de l'esprit sur la matière, de l'homme sur les animaux, d'une œuvre littéraire sur une autre; avoir conscience de sa supériorité; reconnaître la supériorité de qqn.
P. méton. Avantage. Le libre esprit a cette supériorité de ne souhaiter point garder seul la parole (Gide, Journal, 1943, p. 191).Je suis comme eux, bien sûr, nous sommes dans le même bouillon. J'ai cependant une supériorité, celle de le savoir, qui me donne le droit de parler (Camus, Chute, 1956, p. 1545).
C. − [Le compl. du n., explicité ou non, désigne une pers. ou une chose]
1. Fait d'être d'une qualité, d'une valeur très grande, extrême. Synon. éminence, excellence.Rien de plus intéressant (...) que ce thème (...): l'adolescent qui commence à penser. Balzac l'a touché, avec sa supériorité habituelle, dans Louis Lambert (Bourget, Crit. et doctr., t. 1, 1912, p. 16):
La tendance à la supériorité n'est nullement irrésistible comme celle de la folie, par exemple. L'eugénisme ne réussit à produire des types supérieurs que dans certaines conditions du développement et de l'éducation. Carrel, L'Homme, 1935, p. 306.
P. méton., rare. Personnalité éminente. Cette salle où s'assemblent toutes les supériorités de Paris (Balzac, Mém. jeunes mariées, 1842, p. 229).Les supériorités viennent d'être battues (...). On aurait vu des listes Briand, etc., à Paris (Barrès, Cahiers, t. 9, 1912, p. 390).
2. Conscience excessive qu'une personne a de son rang, de sa valeur. Synon. condescendance, dédain, hauteur, suffisance.Attitude, sourire, ton de supériorité; supériorité dédaigneuse, ironique, polie; répondre avec supériorité. Air de supériorité bourgeoise et ricanante qui était quelque chose d'écrasant (Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 766).Tandis qu'il va, le puissant écarte un peu les hommes en les prenant par le gras du bras avec une supériorité affable, comme on touche le dos des moutons quand on veut se frayer passage au travers du troupeau (Montherl., J. filles, 1936, p. 958).
PSYCHOL., cour. Complexe, sentiment de supériorité. Sentiment, d'être supérieur aux autres, dû souvent à un complexe d'infériorité refoulé, et qui conduit le sujet à se surestimer et à avoir une attitude méprisante envers son entourage. Dans l'attitude de Gilbert envers elle, il y avait toujours un sentiment de supériorité; il lui arrivait de rester une soirée sans parler; parlait-il: c'était avec ironie, ou de choses insignifiantes (Arland, Ordre, 1929, p. 178).Si le complexe de supériorité est dangereux, le complexe d'infériorité ne l'est pas moins (Pineau, S.N.C.F. et transp., 1950, p. 37).
Prononc. et Orth.: [sypeʀjɔ ʀite]. Ac. 1694, 1718: superiorité; dep. 1740 -pé-. Étymol. et Hist. 1. 1409 « état de ce qui est supérieur » (Jean Gerson, Sermon pour le retour des Grecs à l'Unité, éd. par J. B. Monnoyeur ds Irénikon, t. 6, p. 744); 2. 1553 « personne éminente » (Bible de Jean Gérard, II Pierre B, p. 85). Empr. au lat. médiév.superioritas « suprématie, prééminence » (ca 1260, v. Latham), dér. de superior, v. supérieur. Fréq. abs. littér.: 1 794. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 3 378, b) 1 976; xxes.: a) 2 162, b) 2 386. Bbg. Gall. 1955, p. 41.

Wiktionnaire

Nom commun

supériorité \sy.pe.ʁjɔ.ʁi.te\ féminin

  1. Prééminence, autorité, excellence au-dessus des autres.
    • Sa hauteur et son habitude de supériorité étaient donc un caractère d’emprunt couvrant celui qui lui était naturel, […]. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Mais il était modeste au logis, il y sentait instinctivement la supériorité de sa femme, quelque jeune qu'elle fût ; […]. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Elle est franchement bébête, d'ailleurs, et n'affirme sa supériorité que dans la gymnastique amoureuse. Elle excelle aux tortillements, […]. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 199)
    • À noter l'insistance mise par Nadvi sur la supériorité et l'exclusivisme de l'islam vis-à-vis de toutes les autres religions et de tous les autres systèmes. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.130)
    • La supériorité militaire écrasante de l’hyperpuissance américaine lui permet certes d’organiser ses expéditions sans l’aide de personne. Mais ces opérations punitives ne peuvent fonder un nouvel ordre du monde. — (Pour un autre monde ; Un autre chemin, motion pour le congrès socialiste de Dijon du 16 au 18 mai 2003)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SUPÉRIORITÉ. n. f.
Prééminence, autorité, excellence au-dessus des autres. Il voulait lui faire sentir sa supériorité, la supériorité de son rang, de sa naissance. Supériorité d'esprit. Supériorité de forces. L'ennemi avait la supériorité du nombre. Il a dans son art une supériorité reconnue, incontestable. Il a perdu, il a conservé, il a recouvré sa supériorité. Vous avez la supériorité sur lui presque en toute chose. Un caractère de supériorité est empreint dans toutes ses actions, dans tous ses discours.

Littré (1872-1877)

SUPÉRIORITÉ (su-pé-ri-o-ri-té) s. f.
  • 1Prééminence, autorité, excellence, au-dessus des autres. Pour conserver l'air de supériorité qu'il avait usurpé, Hamilton, Gramm. 4. Leur principale attention [des Romains] était d'examiner en quoi leur ennemi pouvait avoir de la supériorité sur eux, Montesquieu, Rom. 2. Ils prirent dans les négociations la même supériorité que dans la guerre, Montesquieu, ib. 21. Les Anglais ont toujours eu sur les Irlandais la supériorité du génie, des richesses et des armes, Voltaire, Louis XIV, 15. Comme l'homme n'est pas un simple animal, comme sa nature est supérieure à celle des animaux, nous devons nous attacher à démontrer la cause de cette supériorité, Buffon, Disc. nat. anim. Œuv. t. v, p. 243. La supériorité d'Aristote paraît surtout dans les écrits où il a pu exposer sa pensée sans mystère, Condillac, Hist. anc. III, 21. Quelque distingué que soit un homme, peut-être ne jouit-il jamais sans mélange de la supériorité d'une femme, Staël, Corinne, VII, 3. La supériorité véritable donne une parfaite bonté, Staël, ib. XV, 6.

    Supériorité territoriale, espèce de souveraineté qui fut reconnue aux États de l'empire d'Allemagne par le traité de Westphalie.

  • 2Charge de supérieur dans un couvent. Vous êtes liée par les mêmes engagements que les autres, et, en vous chargeant de la supériorité, on n'a pas prétendu vous décharger de la régularité, Bourdaloue, Pensées, t. II, p. 466.
  • 3 Au plur. Néologisme. Les supériorités, les personnes éminentes en mérite, en renom, etc.

HISTORIQUE

XVe s. Qui sans superiorité et legitime potesté apparente est armé et hardi d'autrui faire mourir…, Monstrelet, I, 47.

XVIe s. Les dix hommes [décemvirs] esleuz par les Romains en superiorité, qui firent tant d'insolences que le peuple fut contrainct se mutiner contre eulx, Bonivard, Chron. de Gen. I, 4. Si l'apostasie ou revolte par laquelle l'homme se soustrait de la superiorité de son createur, est un crime vilain et execrable…, Calvin, Inst. 172. Par où l'on peut voir combien la doctrine evangelique est vigoureuse et puissante, pour imprimer aux esprits des hommes la loy d'obeissance et reverence envers les superioritez, Lanoue, 215.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SUPÉRIORITÉ, s. f. (Gram) avoir la supériorité, c’est exceller sur quelqu’un en quelque chose. Il a la supériorité sur moi presque en tout, mais je suis si jaloux de sa gloire, que jamais mon amour-propre n’est mortifié.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « supériorité »

 Dérivé de supérieur avec le suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Supérieur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « supériorité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
supériorité syperjɔrite

Citations contenant le mot « supériorité »

  • Cachez soigneusement votre supériorité de crainte de vous faire des ennemis. De Arthur Schopenhauer
  • L'indifférence donne un faux air de supériorité. De Joseph Joubert / Carnets
  • Le grade confère autorité et non supériorité. De Jean-Paul Sartre
  • Je ne connais pas d’autres marques de supériorité que la bonté. De Ludwig van Beethoven
  • Les sots ont cette supériorité qu'ils n'ont pas peur d'être bêtes. De Arsène Houssaye
  • Les êtres supérieurs oublient volontiers leur supériorité, à condition que les autres s'en souviennent. De Marie Valyère
  • En Allemagne, les médiocrités s'additionnent. En France, les supériorités se neutralisent. De Paul Claudel
  • La supériorité ne s'impose pas ; elle s'exerce. De Robert Blondin / 7ème de solitude ouest
  • La supériorité de Mahomet est d'avoir fondé une religion en se passant de l'enfer. De Napoléon Bonaparte
  • Toute supériorité dérange une époque où chacun se hausse en abaissant les autres.
  • Affichant une nette supériorité physique et technique, les Lyonnaises ont largement dominé, mais les attaquantes ont manqué d'efficacité, butant encore et encore sur Solène Durant, la gardienne et capitaine bretonne. Les Echos, Coupe de France dames: Lyon bat Guingamp 1-0 et va en finale | Les Echos
  • Quand la supériorité absolue n'est pas possible, vous devez rassembler vos ressources pour obtenir la supériorité relative au point décisif. De Carl von Clausewitz / De la guerre
  • L'homme qui s'adjuge, en vertu de sa supériorité intellectuelle, une plus large part des biens terrestres, perd le droit de maudire l'homme fort qui, aux époques de barbarie, asservissait le faible en vertu de sa supériorité physique. Louis Blanc, Organisation du travail
  • On a tort de craindre la supériorité de l'esprit et de l'âme ; elle est très morale cette supériorité, car tout comprendre rend très indulgent, et sentir profondément inspire une grande bonté. De Madame de Staël / Corinne ou de l'Italie
  • L’homme qui s’adjuge, en vertu de sa supériorité intellectuelle, une plus large part de biens terrestres, perd le droit de maudire l’homme fort qui, aux époques de barbarie, asservissait le faible en vertu de sa supériorité physique. De Louis Blanc / Organisation du travail. Réponses à diverses objections
  • La supériorité est toujours odieuse. De Euripide / Ion
  • Toute supériorité est un exil. De Madame de Girardin
  • Alors qu’il n’a rien pu faire face aux Mercedes de Lewis Hamilton et de Valtteri Bottas ce week-end lors du Grand Prix de Styrie, Max Verstappen a tout simplement reconnu la supériorité de l’écurie allemande face à Red Bull Racing. Le 10 Sport, Formule1 | Formule 1 : Max Verstappen admet la supériorité de Mercedes !
  • Le bimekizumab d'UCB a démontré sa supériorité face au médicament de Novartis dans le traitement du psoriasis. L'Echo, UCB plus fort que Novartis | L'Echo
  • Dylan Strome a profité d’une bévue du gardien Mike Smith pour niveler la marque. Jonathan Toews a marqué lors d’une supériorité numérique pour donner l’avance aux siens. Brandon Saad et Toews, à nouveau, ont ensuite aussi déjoué Mike Smith. Radio-Canada.ca, Les Blackhawks offrent une leçon de hockey aux Oilers | Radio-Canada.ca
  • Vox est obsédé par les dépenses militaires du Maroc. En témoigne la proposition présentée par les députés de la formation d’extrême droite à la Chambre basse visant à consacrer jusqu’à 2% du PIB de l'Espagne à l’armée, rapporte des médias ibériques. «L’Espagne maintiendra, ainsi, sa supériorité militaire en Méditerranée occidental» et lui permettra d'«assurer sa souveraineté sur les villes autonomes de Ceuta et Melilla, et sur l'archipel des Canaries», justifie le parti dans son initiative. , Vox veut augmenter le budget de l’armée pour défendre Ceuta et Melilla
  • Présent sur Twitter depuis septembre 2009, David Duke y comptait un peu plus de 53 000 abonnés. Célèbre personnalité publique d'extrême droite, il a été le chef de file de l'organisation raciste KKK durant les années 1970 avant de prendre officiellement ses distances avec le mouvement à la fin de cette décennie. Il demeure néanmoins défenseur de la théorie de la supériorité de la race blanche, révisionniste, et s'en prend très régulièrement aux juifs. Franceinfo, Twitter suspend le compte de David Duke, l'ancien chef du Ku Klux Klan
  • Après une très belle victoire contre Metz mardi dernier, les Buffalos se sont cette fois inclinés sur la pelouse de Zulte Waregem. Les Buffalos ont totalement manqué le début de la rencontre et ne se sont jamais remis dans le bon chemin, malgré une supériorité numérique. Walfoot.be, Jess Thorup et Gand se sont inclinés: "Une bonne chose d'avoir perdu" - Tout le foot | Walfoot.be

Traductions du mot « supériorité »

Langue Traduction
Anglais superiority
Espagnol superioridad
Italien superiorità
Allemand überlegenheit
Chinois 优势
Arabe التفوق
Portugais superioridade
Russe превосходство
Japonais 優越
Basque nagusitasun
Corse superiorità
Source : Google Translate API

Synonymes de « supériorité »

Source : synonymes de supériorité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « supériorité »

Partager