La langue française

Prééminence

Définitions du mot « prééminence »

Trésor de la Langue Française informatisé

PRÉÉMINENCE, subst. fém.

A. − Avantage, supériorité donnée à quelqu'un par la naissance, le droit, le rang, la dignité, la fortune et entraînant des prérogatives, des privilèges. La prééminence des évêques sur les prêtres, des archevêques sur les évêques (Ac.).Robespierre imagina de faire célébrer la fête de l'Être suprême (...) à la procession de cette fête impie, il s'avisa de passer le premier, pour s'arroger la prééminence sur ses collègues, et dès lors il fut perdu (Staël, Consid. Révol.fr., t.1, p.1817, p.452).Louis XVIII ne perdit jamais le souvenir de la prééminence de son berceau; il était roi partout (Chateaubr., Mém., t.2, 1848, p.582):
. Il était arrivé depuis six mois à Villevieille une madame veuve Baudouin, femme assez riche, originaire de la ville; elle s'y réfugiait (...) pour être la première dans cette petite ville. Ses trente mille livres de rentes lui assuraient, en effet, une incontestable prééminence. Duranty, Malh. H. Gérard, 1860, p.39.
B. − Supériorité absolue par le mérite, l'excellence, qui confère le premier rang, la première place. Synon. primauté, suprématie; anton. infériorité.Prééminence de Rome. Cette irrécusable prééminence philosophique de Montesquieu sur tous ses contemporains (Comte, Philos. posit., t.4, 1839-42, p.195).La gradation des espèces et la prééminence incontestable de l'espèce humaine sur les autres espèces animales (Cournot, Fond. connaiss., 1851, p.129).Je me suis fait expliquer ce soir par Dumur (...) l'essentiel des théories de Bergson: la prééminence de l'intuition sur la raison (Léautaud, Journal littér., 4, 1923, p.117).
Se disputer la prééminence. Se quereller pour obtenir l'avantage, la première place. À la mort de Théodebald, fils de Thierry, de terribles dissentiments éclatèrent dans la descendance de Clovis. Austrasiens et Neustriens se battirent pour la prééminence. Il s'agissait de savoir qui commanderait (Bainville, Hist. Fr., t.1, 1924, p.27).
Prononc. et Orth.: [pʀeeminɑ ̃:s]. Ac. 1694, 1718: prée-; dep. 1740: préé-. Étymol. et Hist. Ca 1378 (Songe du Vergier, éd. M.Schnerb-Lièvre, livre I, chap.150, p.302). Empr. au b. lat. praeeminentia «id.» (ves.), subst. au fém. de l'adj. praeeminens, v. prééminent. Fréq. abs. littér.: 119.

Wiktionnaire

Nom commun

prééminence \pʁe.e.mi.nɑ̃s\ féminin

  1. Avantage, prérogative, supériorité qu’on a sur les autres, en ce qui regarde la dignité et le rang.
    • Maintenant qu'est passée la période loquace où la facilité de langage et les attitudes impressionnantes étaient une condition nécessaire pour atteindre à la prééminence politique, le contrôle tombe de plus en plus entièrement dans les mains d'une classe d'avocassiers et d'intrigants, à l'esprit souple et tenace. — (H. G. Wells, Anticipations, 1901, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Société du Mercure de France, Paris, 1904)
    • Bismark jugea tout autrement. La République devait causer, à son avis, la décadence définitive des Gaules alors que le quasi-absolutisme germanique maintiendrait la prééminence allemande. Les événements de 1914 ont tranché le différend. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942, p.27)
    • Note : se dit aussi en parlant des objets.
      • Au cœur de l'islam, la bataille fit rage quelque temps entre ceux qu'attirait le rationalisme grec d'un côté et, de l'autre, ceux qui mettaient l'accent sur la prééminence de la Parole révélée de Dieu comme seule explication des phénomènes humains et naturels. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992)
      • Les droits de propriété intellectuelle constituent en effet des droits exclusifs pouvant être utilisés de manière discrétionnaire, sans justification. Ils ne sont limités que par l’existence d’exceptions au droit d’auteur que les tribunaux ont pour consigne d’interpréter restrictivement afin de conserver la prééminence du droit d’auteur. — (Lionel Maurel, La propriété de l’Etat et le crépuscule du Léviathan intellectuel, 29 octobre 2018 → lire en ligne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PRÉÉMINENCE (pré-é-mi-nan-s') s. f.
  • Prérogative en ce qui regarde la dignité et le rang. Il ne peut moins faire que de défendre les prééminences de son abbaye, Patru, Plaidoyer 15, dans RICHELET. Juda est multiplié, dès le commencement, plus que ses frères ; et ayant toujours conservé une certaine prééminence, il reçoit enfin la royauté comme héréditaire, Bossuet, Hist. II, 7. Les sculpteurs et les peintres ont eu souvent parmi eux de grandes disputes sur la prééminence de leur profession, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. XI, 1re part. p. 68, dans POUGENS. Le gouvernement monarchique suppose des prééminences, des rangs et même une noblesse d'origine, Montesquieu, Esp. III, 7.

    Fig. La prééminence de l'esprit, Pascal, dans COUSIN.

SYNONYME

PRÉÉMINENCE, SUPÉRIORITÉ. La prééminence est l'attribut d'un homme plus élevé en dignité que les autres ; la supériorité est celui d'un homme plus grand que les autres par ses qualités personnelles.

HISTORIQUE

XIVe s. Aussi peut l'en dire de noblesse que c'est une preeminence, Songe du vergier, I, 150.

XVe s. Le duc d'Orleans, qui avoit preeminence et autorité ez faiz du roy, Geste des nobles, Viriville, p. 106. Que je deusse avoir premynance, Myst. du siége d'Orléans, p. 705. Nous luy avons donné l'office de gouverneur de nos pays de Champaigne pour en joïr à tels honneurs, auctoritez, preheminances et droiz que faisoient ses predecesseurs, Lettre de Charles VIII, Bulletin du comité de la langue, t. III, p. 599.

XVIe s. Ceux qui prennent licence de mesdire contre toutes les preeminences ordonnées de Dieu, Calvin, Inst. 1195. Les alliez par honneur luy deferent la preeminence de departir entre eulx le butin, Amyot, Cimon, 15. Et encores qu'il y ayt entre eux [les grands voleurs et les corsaires] des preeminences, et que les uns ne soyent que valets, et les aultres chefs de l'assemblée, La Boétie, Servit. vol.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « prééminence »

Du latin praeeminentia, de praeeminens; prééminent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. praeeminentia, de praeeminens prééminent.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « prééminence »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prééminence preemɛ̃ɑ̃s

Citations contenant le mot « prééminence »

  • Les métaux précieux font office de valeur refuge et profitent de la période de grande incertitude ouverte par la pandémie. De plus, concernant le métal gris plus particulièrement, "sa prééminence dans les nouvelles technologies de batterie et la réduction de l'offre minière, qui est la principale source d'argent, sont en train de créer un déséquilibre entre l'offre et la demande", a pointé Jasper Lawler, analyste pour London Capital Group. L'argent gagne 2,5% par rapport à son niveau de lundi soir. Capital.fr, L’argent au plus haut depuis 2016 - Capital.fr
  • Le retour de l’illustre basilique Sainte-Sophie d’Istanbul au statut de mosquée s’inscrit dans une vaste offensive politique du président turc Recep Tayyip Erdogan, qui entend par tous les moyens affirmer la prééminence de l’Islam à la fois dans son propre pays et dans son environnement régional. Certes les dirigeants turcs ont parfaitement le droit de rendre au culte musulman le joyau byzantin construit en 537 par l’empereur Justinien. Le monument est devenu une première fois mosquée en 1453, au lendemain de la conquête ottomane, avant d’être transformé en musée en 1934 par Mustafa Kemal Atatürk. Boulevard Extérieur, Les provocations d’Erdogan - Boulevard Extérieur
  • « Je n’ai pas participé à une audience avec le ministre Le Drian. Autant on respecte l’annonce, autant nous voulons aussi que les personnes tierces respectent qu’il y a un principe de devoir vis-à-vis du peuple de Côte d’Ivoire. Acceptez que cette fois, le devoir ait une prééminence sur certains principes ou alors sur la position de certains pays », a répondu le directeur exécutif du RHDP. Afriksoir, Bictogo répond à Macron : "Acceptez que le devoir de Ouattara ait une prééminence sur certains principes" - Afriksoir
  • Alors que, de 1955 à 1996, le classement des vins de Saint-Emilion reposait sur deux piliers intimement liés –la prééminence du terroir et la qualité du vin– d’autres paramètres ont été introduits. SudOuest.fr, Classement des vins de Saint-Emilion, un procès au long cours
  • Cette année, les défilés parisiens se déroulent du 6 au 8 juillet sur une plateforme numérique mise en place par la Fédération de la Haute Couture et de la Mode. En jeu, la prééminence de la place de Paris dans un secteur secoué par la crise.  Challenges, Quand la haute couture se met en mode 3.0 - Challenges
  • Une composante de rationalité ou de logique. La raison technicienne aurait été, selon le pape François, dévoyé de sa logique propre par son alliance étroite avec la finance et l’économie, ce qui se traduit par la prééminence des considérations de rentabilité dans les choix technologiques, mais aussi dans ceux de consommation. En effet, le paradigme technocratique se prolonge dans le monde de la consommation par son pendant consumériste (paragraphe 203 et suivants). cath.ch, La force disruptive de l’authentique humanité – Portail catholique suisse
  • Deuxièmement, ce projet de loi donne aux droits de l’enfant à naître la prééminence sur ceux de la mère. Ce paradigme risque d’ouvrir la porte à des interprétations liberticides à l’égard des femmes pour qui tout comportement toxicomaniaque (y compris la consommation de tabac, d’alcool, ou la prise de certains médicaments psychotropes) pourrait entraîner la sanction. Puisque diverses études montrent que la consommation de tabac ou d’alcool a des conséquences plus délétères pour le fœtus que de nombreuses drogues illicites, cette loi ne pourrait que s’étendre à l’utilisation de ces substances pourtant en vente libre. Toujours selon cette logique, cette prééminence des droits de l’enfant à naître pourrait, par extension, conduire à un contrôle généralisé de tout comportement potentiellement à risques pour le fœtus. Cela pourrait conduire à des mesures en application dans certains pays telles que l’hydratation forcée ou la césarienne imposée. Marie-Hélène Lahaye illustre dans sa chronique sur le sujet la dangerosité de ces dérives en décrivant le cas, aux États-Unis, d’une femme enceinte qui, suite à une tentative de suicide, aurait été arrêtée pour tentative d’homicide envers son fœtus. Enfin, bien que le projet de loi s’en défende à plusieurs reprises, la volonté de protéger l’enfant à naître pourrait remettre en question le droit à l’avortement bien que le projet de loi concerne "l’enfant à naître" distingué du "fœtus". LaLibre.be, Faut-il enfermer les mères toxicomanes pour protéger l’enfant à naître ? - La Libre

Traductions du mot « prééminence »

Langue Traduction
Anglais preeminence
Espagnol preeminencia
Italien preminenza
Allemand vorrangstellung
Chinois 杰出
Arabe تفوق
Portugais preeminência
Russe превосходство
Japonais 抜群
Basque preeminence
Corse preminenza
Source : Google Translate API

Synonymes de « prééminence »

Source : synonymes de prééminence sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « prééminence »

Prééminence

Retour au sommaire ➦

Partager