Stationnaire : définition de stationnaire


Stationnaire : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

STATIONNAIRE, adj. et subst. masc.

I. − Adjectif
A. − Qui reste un certain temps sans se déplacer.
1. [En parlant d'êtres animés] Synon. fixe.De tous les volatiles, ceux dont le vol est le plus curieux et le plus à notre portée sont les insectes. Les uns ont des ailes de la plus fine gaze, comme la mouche: elle exécute toute sorte de vols, et quand il lui plaît, elle s'arrête en l'air, et y devient stationnaire (Bern. de St-P., Harm. nat., 1814, p. 153).
2. [En parlant de choses] Synon. immobile.Gaetano abattit la voile, et la barque resta stationnaire (Dumas père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 386).L'aiguille de l'instrument redevint stationnaire à une hauteur de vingt-neuf pouces et neuf dixièmes (...), et les circonstances parurent propices à l'exploration (Verne, Ile myst., 1874, p. 401).
ASTRON. [En parlant d'une planète] Qui fait une station (v. station II A 2 a). Saturne est stationnaire pendant huit jours; Jupiter quatre; Mars deux; Vénus un jour et demi, et Mercure la moitié d'un jour (Littré).
AVIAT. Vol stationnaire. Phase de vol où la vitesse d'un avion est égale à la vitesse du vent, l'appareil faisant alors du « sur-place »; pour un hélicoptère, phase de vol au cours de laquelle la portance répond exactement au poids de l'appareil qui demeure alors en sustension (d'apr. Thies Aéromodélisme 1984). La montée classique s'opère en vol stationnaire face au vent (Jeux et sports, 1967, p. 1620).
B. −
1. Qui demeure un certain temps sans changer, qui ne progresse ni ne régresse. Synon. étale, invariable.La production est presque stationnaire (Chartrou, Pétroles natur. et artif., 1931, p. 166).Dans l'industrie du jouet en bois, les fabricants ont à souffrir d'une concurrence analogue; la situation est stationnaire ou légèrement en régression dans le domaine des échelles et des manches d'outils (Industr. fr. bois, 1955, p. 12).
a) MÉD., cour. [En parlant d'un état pathol.] Qui n'évolue plus, ni vers la guérison, ni vers l'aggravation (d'apr. Man.-Man. Méd. 1977). L'état général reste stationnaire; l'appétit est faible et capricieux; le malade reste couché presque constamment; la démarche est hésitante; les paupières sont salies par une chassie jaunâtre (Nocard, Leclainche, Mal. microb. animaux, 1896, p. 417).Abandonnée à elle-même, la maladie reste stationnaire pendant encore une quinzaine de jours, puis le petit malade sombre dans le coma complet et meurt dans la semaine qui suit (Quillet Méd.1965, p. 361).
b) ÉCON. État stationnaire. ,,Celui où toutes les variables significatives de l'activité économique (production, investissement, population...), deviennent définitivement constantes`` (Cotta 1972). L'état stationnaire est une stagnation indéfinie (Cotta1972).
2. En partic.
a) Qui ne progresse pas. Il n'y a aucune antinomie entre l'idée d'autorité et l'idée du progrès; est-ce que, parce que nous sommes du nombre de ces républicains-là, il est permis de dire que nous voulons fonder un gouvernement stationnaire? Non, messieurs (Ferry, 1883ds Fondateurs 3eRépubl., p. 138).La question des noms divins reste stationnaire chez les pères latins de cette dernière période (Théol. cath.t. 4, 11920, p. 1132).
b)
α) Dont la grandeur ou les propriétés restent inchangées au cours du temps. Processus aléatoire, stationnaire (GDEL).
β) Qui n'augmente pas, qui ne s'accroît pas. Villeurbanne et Vitry s'accroissent, alors que Lyon et Paris restent stationnaires (Lesourd, Gérard, Hist. écon., 1966, p. 500).La population des villes reste stationnaire ou s'accroît faiblement (Lesourd, Gérard, Hist. écon., 1968, p. 253).
MATH. ,,Une suite (xn) d'éléments d'un ensemble est dite stationnaire s'il existe un entier naturel notel que, pour tout entier n supérieur à no, xn= xno`` (Chamb. 1981). Une suite constante est stationnaire. La suite des coefficients d'un polynôme est stationnaire (Chamb. 1981).
PHYSIQUE
Grandeur stationnaire. Grandeur dont la dérivée première par rapport à la variable dont elle dépend est nulle (d'apr. Mathieu-Kastler Phys. 1983).
État stationnaire (en thermodynamique). ,,État d'un système dans lequel les variables d'intensité ont des valeurs indépendantes du temps`` (Mathieu-Kastler Phys. 1983). Les états stationnaires englobent les états d'équilibre et les états de régime, par exemple, les systèmes en équilibre électrostatique ou les systèmes sièges de courants électriques d'intensité constante (Mathieu-KastlerPhys.1983).État stationnaire (en mécanique quantique). ,,État d'un système dont l'énergie a une valeur déterminée`` (Mathieu-Kastler Phys. 1983). Les systèmes microphysiques quantifiés apparaissaient comme se trouvant presque constamment dans des états stationnaires n'évoluant pas au cours du temps, le passage d'un état stationnaire à un autre pouvant s'effectuer brusquement par une transition quantique dont aucune description n'était fournie (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 137).
Ondes stationnaires. ,,Phénomène d'interférence entre deux mouvements vibratoires de même fréquence, qui se traduit par une concordance de phase à de mêmes endroits`` (Électron. 1963-64). Les vibrations d'une corde de violon, d'un tuyau d'orgue ou d'une antenne créent des ondes stationnaires (Électron.1963-64).
PHYS. NUCL. ,,Se dit d'un réacteur thermonucléaire à plasma raréfié dont la réaction n'est ni instantanée ni explosive`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983).
II. − Subst. masc.
A. −
1. ANTIQ. ROMAINE. Soldat d'un poste de police chargé de veiller à la sécurité des routes. (Dict. xixeet xxes.).
2. Rare. Celui qui assure une garde. Synon. gardien.Misard, lui aussi, à six heures, venait de remplacer son collègue, le stationnaire de nuit (Zola, Bête hum., 1890, p. 220).
3. Subst. masc. plur. [Au Moy. Âge] ,,Les libraires et papetiers à la fin du xiiiesiècle, parce qu'ils dressaient leurs éventaires dans les rues désignées à cet effet, et sur les bords de la Seine, comme le font aujourd'hui les bouquinistes`` (Des.-Muller Impr. 1912). Les universités se font leurs propres éditeurs, assurant par leur propagande gloire et profit aux maîtres en renom, veillant à la correction comme à l'orthodoxie des livres qu'elles recommandent et déléguant leurs pouvoirs pour la vente à leurs libraires jurés et à leurs stationnaires (Civilis. écr., 1939, p. 14-5).
B. − MAR. ,,Navire de l'État désigné pour surveiller le service de la navigation dans un port ou un fleuve`` (Gruss1978). Le stationnaire des Antilles, le stationnaire de la Nouvelle-Calédonie (Le Clere 1960). Un couple arriva de la salle de danse (...): le petit Jean Terrail, l'enseigne de vaisseau du stationnaire, et sa femme, cette délicieuse poupée française (Farrère, Homme qui assass., 1907, p. 94).
Stationnaire (de pêches). ,,Bâtiment de la Marine Nationale, en général une frégate, sur les lieux de la grande pêche, particulièrement sur les Bancs de Terre-Neuve`` (Gruss 1978). Le commandant du stationnaire remplit éventuellement les fonctions d'administrateur des Affaires Maritimes (Gruss1978).
REM.
Stationnairement, adv.,inusité. D'une manière stationnaire. (Ds Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Lar. 19e-20e, Quillet 1965).
Prononc. et Orth.: [stasjɔnε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Adj. 1. a) fin xiiies. « qui ne bouge pas; stagnant » yaues stactionnaires (Mahieu LeVilain, Les Metheores d'Aristote, éd. R. Edgren, p. 73, 23); b) 1291 « qui reste fixé dans un lieu; sédentaire » (Ordonnance ds Livre des Métiers, éd. G.-B. Depping, p. 450); 2. 2emoit. xiiies. astron. (Introd. d'astronomie, B.N. 1353, fo26 rods Gdf. Compl.); 1377 (N. Oresme, Ciel et Monde, 106a, éd. A. D. Menut et A. Denomy); 3. a) 1752 méd. fiévre stationnaire « qui règne dans une contrée pendant un certain nombre d'années, en dépendant d'un état ou d'une constitution particulière de l'atmosphère » (Trév. Suppl.); b) 1833 état stationnaire (en parlant d'une maladie) (Transactions médicales, XII, avr., p. 67 ds Quem. DDL t. 8); 4. 1781 « qui demeure au même point, qui ne progresse ni ne regresse » (Turgot, Œuvres, II, 671 ds Gohin : avoir rendu l'industrie stationnaire). B. Subst. 1. 1721 antiq. « soldat d'un poste de police » (Trév.); 2. id. « diacre qui était de semaine, pour chanter l'évangile à la messe que le pape disait dans les stations » (ibid.); 3. 1800 « vaisseau en station » (Boiste). Empr. au lat.stationarius « qui est de garde »; subst. « officier de poste, de police », en lat. tardif, terme d'astron. « fixe », dér. de statio (v. station). Fréq. abs. littér.: 156.
DÉR.
Stationnarité, subst. fém.État d'un facteur, d'un phénomène, d'un processus stationnaire. Stationnarité démographique, économique. En effet dans un univers euclidien, stationnaire, uniformément peuplé d'étoiles, la brillance du ciel devrait être infinie. Ces 3 hypothèses: caractère euclidien de l'espace,stationnarité,uniformité, n'ont aucune raison d'être vérifiées (Schatzman, Astrophys., 1963, p. 139). [stasjɔnaʀite]. 1reattest. 1963 id.; dér. sav. de stationnaire, suff. -ité, v. -té.
BBG.Gohin 1903, p. 324. _ Quem. DDL t. 8.

Stationnaire : définition du Wiktionnaire

Adjectif

stationnaire \sta.sjɔ.nɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui reste au même point, sans avancer ni rétrograder.
    • En supposant le taux de l’intérêt stationnaire et égal, par exemple, à 5 pour 100, un capital de 100 fr. vaut une rente perpétuelle de 5 fr. — (Joseph Bertrand, Traité d'arithmétique, page 218, L. Hachette et Cie, 1863)
    • L'exploitation ne devrait avoir lieu que quand la sève est stationnaire, c'est-à-dire depuis la première quinzaine d'octobre jusqu'au 1er janvier. Les bois coupés dans cette période sont d'une plus longue durée lorsqu'ils sont mis en œuvre. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 162)
    • La nature humaine n'est point stationnaire et, chaque jour, elle apporte un contingent nouveau de découvertes plus ou moins sensationnelles. — (Chanoine Kir, Le problème religieux à la portée de tout le monde, Paris : imp. des Orphelins d'Auteuil, 1923, rééd. 1950, page 19)
  2. (Vieilli) (Automobile) Qui reste en stationnement, sans avancer ni rétrograder.
    • Comme le chauffeur déclare qu’il lui est impossible de rester stationnaire en cet endroit, elle les invite à monter dans la voiture. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 216.)
  3. (Mathématiques) Constant à partir d’un certain rang.
    • Exercice : trouver pour quelles valeurs du premier terme cette suite définie récursivement est stationnaire.
    • Il suffit que deux noyaux consécutifs soient égaux pour que la suite des noyaux itérés soit stationnaire.

Nom commun

stationnaire masculin

  1. (Marine) Bateau de guerre mouillé à l’entrée d’une rade, pour exercer une surveillance sur les navires qui entrent et qui sortent.
    • Le commandant du stationnaire.
    • (…) rendre passage demain sur le paquebot de Constantinople, et rejoindre le stationnaire anglais le Deerhound, qui se promène par là-bas. — (Pierre Loti, Aziyadé, 1879)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Stationnaire : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

STATIONNAIRE. adj. des deux genres
. Qui reste au même point, sans avancer ni rétrograder. L'état du malade est stationnaire. La science ne peut rester stationnaire.

STATIONNAIRE s'emploie aussi comme nom masculin, en termes de Marine, et se dit d'un Petit bâtiment de guerre mouillé à l'entrée d'une rade, pour exercer une surveillance sur les bâtiments qui entrent et qui sortent. Le commandant du stationnaire.

Stationnaire : définition du Littré (1872-1877)

STATIONNAIRE (sta-sio-nê-r') adj.
  • 1Qui reste dans la même place. Kaempfer dit que la cigogne demeure dans toute l'année au Japon ; ce serait le seul pays où elle serait stationnaire, Buffon, Ois. t. XIII, p. 389. La mouche exécute toutes sortes de vols, et, quand il lui plaît, elle s'arrête en l'air et y devient stationnaire, Bernardin de Saint-Pierre, Harm. liv. II, Anim.

    Chez les Romains, soldats stationnaires, soldats distribués en différents lieux pour avertir leur chef de ce qui s'y passait.

  • 2 Terme d'astronomie. Planète stationnaire, celle qui fait une station. Saturne est stationnaire pendant huit jours ; Jupiter quatre ; Mars deux ; Vénus un jour et demi ; et Mercure la moitié d'un jour. On appelle stationnaire une planète qui, vue de la terre, paraît pendant quelque temps ne point changer de place, et répondre toujours au même point du ciel, Brisson, Traité de phys. t. III, p. 90.
  • 3 Terme de médecine. Maladie stationnaire, maladie qui languit dans sa marche.

    En un autre sens, maladies stationnaires, maladies qui dépendent d'un état ou d'une constitution particulière de l'atmosphère, et qui règnent dans une contrée pendant un certain nombre d'années.

  • 4 Fig. Qui reste au même point, qui ne fait pas de progrès. On verra l'astronomie rester un grand nombre de siècles dans l'enfance ; en sortir et s'accroître dans l'école d'Alexandrie ; stationnaire ensuite jusqu'au temps des Arabes, se perfectionner par leurs travaux ; enfin, abandonner l'Afrique et l'Asie où elle avait pris naissance, se fixer en Europe et s'élever en moins de trois siècles à la hauteur où elle est maintenant parvenue, Laplace, Exp. 5, Préface. Sans doute, du VIe au VIIIe siècle, l'état de la Gaule a changé ; les rapports des hommes, les institutions, les mœurs ont été modifiés, moins cependant qu'on ne pourrait être tenté de le croire ; le chaos était extrême, et le chaos est essentiellement stationnaire, Guizot, Hist. de la civil. en France, 8e Leçon.
  • 5 S. m. Stationnaire, employé qui dirige le télégraphe électrique.
  • 6 Terme de marine. Petit bâtiment de guerre mouillé en tête d'une rade pour exercer une sorte de police.

    Tout navire en station.

  • 7Diacre qui était de semaine, pour chanter l'évangile à la messe que le pape disait dans les stations.

HISTORIQUE

XVIe s. Stationnaire, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Stationnaire : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

STATIONNAIRE, adj. en Astronomie, se dit d’une planete qui paroît rester immobile au même point du zodiaque. Voyez Station.

Quoique les planetes aient quelquefois un mouvement progressif, & quelquefois un mouvement retrograde ; il peut y avoir quelque point dans lequel elles paroissent stationnaires. Une planete paroîtra stationnaire, lorsque la ligne qui joint la terre & le centre de la planete, est dirigée au même point du firmament, c’est-à-dire, quand cette ligne est pendant quelque-tems parallele à elle-même.

Saturne paroît stationnaire à la distance de 90 degrés du soleil ; Jupiter à la distance de 52, & Mars à une distance beaucoup plus grande.

Saturne est stationnaire huit jours, Jupiter quatre, Mars deux, Vénus un & demi, & Mercure un demi ; cependant les tems de ces différentes stations ne sont pas toujours égaux, parce que les orbites de ces planetes ne sont pas des cercles qui aient le soleil pour centre ; mais des ellipses dont le soleil occupe le foyer, & dans lesquelles les planetes ne se meuvent pas uniformément. Chambers. (O)

Stationnaire, (Milice romaine.) ce nom s’est donné dans le bas Empire romain à des soldats ou des officiers que l’on mettoit en certains postes, d’où ils avertissoient les gouverneurs & les magistrats de ce qui se passoit. (D. J.)

Stationnaire, fievre, (Médec.) épithete qu’on donne à certaines fievres continues, qui dépendent d’une disposition particuliere des saisons & des alimens, & qui regnent plus constamment & plus généralement que les autres pendant une ou plusieurs années. Elles sont opposées aux fievres intercurrentes. Sydenham a parfaitement traité des unes & des autres ; il faut le lire & le relire. On les appelle stationnaires, à stando, rester, demeurer. (D. J.)

Stationnaire, (Hist. ecclésiast.) épithete qu’on a donné dans l’Eglise au diacre qui étoit de semaine, pour chanter l’évangile aux messes que le pape ou l’évêque du diocèse venoit dire dans différentes stations. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « stationnaire »

Étymologie de stationnaire - Littré

Provenç. stacionari ; espagn. estacionario ; ital. stazionario ; du lat. stationarius, de statio, station.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de stationnaire - Wiktionnaire

Du latin stationarius (« stationnaire, fixe »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « stationnaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
stationnaire stasjɔnɛr play_arrow

Citations contenant le mot « stationnaire »

  • Le jeune homme qui a agressé au couteau un adolescent sur le parvis de la gare d'Avignon centre est mis en examen pour tentative d'homicide. La victime est toujours à l'hôpital dans un état stationnaire. Le motif de l'agression reste à éclaircir. France Bleu, Agression au couteau à Avignon : l'auteur des faits mis en examen pour tentative d'homicide
  • Rapport mondial Inserts stationnaire outil couvre létat actuel de la part de marché, CAGR, Revenu, marché brut et les prévisions de croissance de lindustrie dans les régions du monde. Ce rapport Inserts stationnaire outil marché a toutes les données cruciales et lanalyse des avantages du marché ou des inconvénients, limpact de Covid 19 et la portée future de lindustrie tous spécifiques dune façon très claire. Ce rapport calcule également la taille du marché, les tendances futures, les conducteurs du marché, les opportunités et les défis, les canaux de vente et les distributeurs et les prévisions (2020-2026). , Inserts stationnaire outil mondial du marché 2020 – Facteurs de croissance, principaux fabricants, les investissements futurs, Segmentation, action, Taille, CAGR, dernières tendances, prévisions 2026 – JustFamous
  • Rapport mondial sur le marché Générateur diesel stationnaire lanalyse objective est de fournir une évaluation importante du marché Générateur diesel stationnaire et identifie le segment haut de croissance et explore des possibilités de croissance potentielle avec les données historiques et le dernier développement dans le monde. Lanalyse SWOT a été utilisée pour comprendre la force, faiblesses, opportunités et menaces dans tous les segments de lindustrie. Il donne la vue densemble à 360 degrés et en profondeur du paysage concurrentiel du marché Générateur diesel stationnaire estimé à 2026. , Mondiale Générateur diesel stationnaire marché – Croissance de lindustrie, Taille, Partager, le prix, lanalyse, la recherche, CAGR et prévisions – Derrière-l'Entente.com
  • Un Suisse de 33 ans a été condamné lundi à neuf ans et demi de prison pour quatre braquages dans le canton de St-Gall. Il doit aussi suivre une thérapie stationnaire. , St-Gall: un braqueur écope de 9 ans et demi de prison...
  • Le segment des services publics est principalement stimulé par laugmentation des incitations financières et des soutiens réglementaires des gouvernements à léchelle mondiale. Les denrées Scanner de point de vente stationnaire actuelles sont principalement affectées par la pandémie de COVID-19. La plupart des projets en Chine, aux États-Unis, en Allemagne et en Corée du Sud sont retardés, et les entreprises sont confrontées à des problèmes opérationnels à court terme en raison des contraintes de la chaîne dapprovisionnement et du manque daccès au site en raison de lépidémie de COVID-19. LAsie-Pacifique devrait être fortement affectée par la propagation du COVID-19 en raison de leffet de la pandémie en Chine, au Japon et en Inde. La Chine est le centre épique de cette maladie mortelle. La Chine est un pays majeur en termes dindustrie chimique. Thesneaklife, Marché Scanner de point de vente stationnaire mondial 2015-2026 | Top fabricants; Datalogic, Symbol Technologies (Zebra), Honeywell, Cognex, SICK – Thesneaklife
  • Le télé-pilote propulse son drone à 150 m d’altitude en position stationnaire pendant 25 minutes, avant de recharger les batteries pour un nouveau vol. Photo Y. M. Nice-Matin, Pour lutter contre les incendies, des drones surveillent les massifs forestiers de Mandelieu - Nice-Matin
  • Quatre à six petits naissent au bout d’un mois et restent à l’aire trente à quarante jours. Un fort dimorphisme sexuel permet de différencier les deux partenaires du couple. La femelle est très mouchetée, alors que le mâle, plus roux, a la tête et la queue grises. On peut le voir perché sur un poteau ou dans sa position d’affût favorite : le vol stationnaire. Ce mode de chasse particulier lui permet de repérer les rongeurs dont il se nourrit à hauteur de 90 % de son régime alimentaire. Ce sont les analyses de ses pelotes de réjection qui ont permis d’établir, avec une certitude absolue, la liste des proies dont il se nourrit. Lorsque l’on sait la quantité de grains de blé, par exemple, mangés par un campagnol ainsi que sa vitesse et son taux de reproduction, on se rend compte de l’utilité de l’oiseau. Auxiliaire précieux de l’agriculture, son statut d’espèce protégée est très justifié, comme la buse variable qui a le même régime alimentaire. Mais, curieusement, pas comme le renard roux qui mange pourtant 5 000 souris par an ! , Insolite | Le faucon crécerelle aime le vol stationnaire
  • Le développement a cessé d'exister. L'enfant est adulte dès qu'il sait marcher et l'adulte, en principe, reste stationnaire. De Max Horkheimer
  • Tout se ramène à ceci : gagner ou perdre. On ne reste jamais stationnaire. Car ne pas bouger, c'est commencer à perdre. De François Mitterrand / Lettre à une de ses soeurs - 5 Mars 1938

Images d'illustration du mot « stationnaire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « stationnaire »

Langue Traduction
Corse stazionaria
Basque geldi
Japonais 定常
Russe стационарный
Portugais estacionário
Arabe ثابت
Chinois 平稳的
Allemand stationär
Italien stazionario
Espagnol estacionario
Anglais stationary
Source : Google Translate API

Synonymes de « stationnaire »

Source : synonymes de stationnaire sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « stationnaire »



mots du mois

Mots similaires