Sanctionner : définition de sanctionner


Sanctionner : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SANCTIONNER, verbe trans.

A. −
1. Rendre exécutoire une disposition légale par une sanction; confirmer par une sanction. Sanctionner un décret, une loi, un privilège. Il obtint (...) que cette donation fût sanctionnée par le pape, et que cet hôpital (...) fût exempt de toute juridiction épiscopale et doté de plusieurs autres droits et prérogatives (Montalembert,Ste Élisabeth, 1836, p. 294).Le 20 juin, le château des Tuileries fut forcé par les masses des faubourgs Saint-Antoine et Saint-Marceau; le prétexte était le refus de Louis XVI de sanctionner la proscription des prêtres; le roi courut risque de la vie (Chateaubr.,Mém., t. 1, 1848, p. 374).
[Le suj. désigne ce qui sanctionne] L'amour, le vrai, a besoin, je le crois du moins, de liberté et d'obstacles en même temps. L'amour imposé, sanctionné par la loi, béni par le prêtre, est-ce de l'amour? Un baiser légal ne vaut jamais un baiser volé (Maupass.,Contes et nouv., t. 1, Confess. femme, 1882, p. 800).La loi peut tolérer l'injustice ou même la favoriser sournoisement, elle ne la sanctionnera plus. L'injustice n'aura jamais plus de statut légal (Bernanos,Journal curé camp., 1936, p. 1066).
2. Confirmer par une approbation légale ou officielle. Synon. consacrer, entériner, homologuer, ratifier.Une forme de langage sanctionnée par le temps (Stravinsky,Chron. vie, 1931, p. 95).Certificats d'études supérieures de pharmacie qui sanctionnent une spécialisation et donnent accès au doctorat (Encyclop. éduc., 1960, p. 221).
B. −
1. [Le suj. désigne une pers.] Punir, réprimer par une sanction, une punition quelque chose ou quelqu'un. Sanctionner un délit, une erreur, une faute; sanctionner des exactions. D'un ton presque agressif il les entreprit soudainement [les camarades] sur le chapitre de Léopold et la nécessité de sanctionner sévèrement ses retentissantes injures à l'égard du parti (Aymé,Uranus, 1948, p. 241).Il est d'autant plus curieux de le voir présider [le conseil départemental] par le préfet, surtout depuis que les ordonnances du 20 novembre 1944 et du 9 juillet 1945 ont transféré aux recteurs le pouvoir qui appartenait aux préfets de nommer et de sanctionner les instituteurs (Encyclop. éduc., 1960, p. 44).
2. [Le suj. désigne la sanction appliquée, encourue] Être une punition pour quelque chose ou quelqu'un. Le journaliste commença par les garçons de café. Un garçon de café est toujours au courant de tout. Mais les premiers qu'il interrogea étaient surtout au courant des pénalités très graves qui sanctionnaient ce genre d'entreprises [sortir illégalement de la ville] (Camus,Peste, 1947, p. 1331).
REM.
Sanctionnateur, -trice, adj.,vieilli. Qui sanctionne. Pouvoir sanctionnateur. (Dict. xixes.). Burlamaqui, Pufendorf et autres auteurs avouent qu'on ne peut guère donner au droit international sanctionnateur le nom de droit, dans l'exacte précision des termes (Proudhon,Guerre et paix, 1861, p. 107).
Prononc. et Orth.: [sɑ ̃ksjɔne], (il) sanctionne [-ɔn]. V. sanction. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. 1777 « ratifier une disposition légale » (Courrier de l'Europe, Suppl. au n oXXXVIII du 11 mars, I, p. 311 ds Proschwitz, p. 295); 2. 1793-94 « entériner » (Desmoulins ds Vx Cordelier, p. 210); 3. 1930 « punir d'une sanction, d'un châtiment » (Dussort, Lettres, 28 janv., p. 2). Dér. de sanction*; dés. -er. Fréq. abs. littér.: 241. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 537, b) 228; xxes.: a) 324, b) 246. Bbg. Dub. Pol. 1962, p. 415 (s.v. sanctionnateur). − Gohin 1903, p. 251. − Ranft 1908, p. 58.

Sanctionner : définition du Wiktionnaire

Verbe

sanctionner \sɑ̃k.sjɔ.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Approuver, confirmer, donner la sanction.
    • Les députés se demandèrent donc si la sanction royale étaient indispensable à la validité des textes constituants. […]. Les lois constitutionnelles ne devaient donc pas être sanctionnées par le roi. — (Jacques Godechot, Les constitutions de la France depuis 1789, Garnier-Flammarion, 1970, p.28)
    • C’est un usage sanctionné par le temps.
    • Au final, l’année 2018 aura été celle d’un véritable saut qualitatif, car le sens de la loi République Numérique est devenu plus clair et son effectivité est désormais mieux assurée, grâce à des obligations sanctionnées financièrement. — (Lionel Maurel, Quel cadre juridique pour la Science Ouverte ? Un aperçu des évolutions récentes., 23 novembre 2018 → lire en ligne)
  2. Réprimer une infraction, un crime, une faute ; les punir par une sanction, une pénalité.
    • Les règles du sprint en athlétisme stipulent depuis 2002 que, si un athlète quitte les starting blocks en moins de 100 ms (0,1 s) après le coup de feu, il sera sanctionné d'un faux départ. — (Alexandre Dellal, De l'entraînement à la performance en football, page 374, De Boeck, 2008)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Sanctionner : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SANCTIONNER. v. tr.
Approuver, confirmer, donner la sanction. Sanctionner une loi. Le souverain a sanctionné la promesse faite par son représentant. C'est un usage sanctionné par le temps.

Sanctionner : définition du Littré (1872-1877)

SANCTIONNER (san-ksi-o-né) v. a.
  • Donner la sanction, approuver, confirmer
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sanctionner »

Étymologie de sanctionner - Littré

Sanction.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de sanctionner - Wiktionnaire

 Dérivé de sanction avec le suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sanctionner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sanctionner sɑ̃ksjɔne play_arrow

Conjugaison du verbe « sanctionner »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe sanctionner

Citations contenant le mot « sanctionner »

  • En réaction, Pékin a donc décidé de sanctionner trois parlementaires républicains parmi les plus critiques du régime chinois : les sénateurs Marco Rubio et Ted Cruz, ancien candidat aux primaires présidentielles, et le représentant Chris Smith. Le responsable du département d’Etat chargé de la liberté religieuse, Sam Brownback, qui a le titre d’ambassadeur, est également sanctionné. Le Monde.fr, Ouïgours : la Chine sanctionne à son tour des responsables américains
  • L'Autorité des marchés financiers (AMF) a décidé de sanctionner EDF et Henri Proglio, son ancien PDG, pour des faits remontant à 2014. Le gendarme de la Bourse a annoncé jeudi avoir infligé une sanction de 5 millions d'euros au groupe d'électricité, qui avait diffusé à l'époque une fausse information ayant trait au financement du projet Hinkley Point au Royaume-Uni. Il a également prononcé "une sanction pécuniaire de 50.000 euros à l'encontre de M. Henri Proglio, président-directeur général d’EDF à la date du communiqué litigieux", selon un communiqué de l'AMF. Capital.fr, EDF et Henri Proglio sanctionnés par l'AMF pour "fausse information" - Capital.fr
  • Il est beaucoup plus important de sanctionner un responsable, que de sanctionner quelqu’un qui a moins de raison d’être exemplaire. De Jacques Chirac / 12 Décembre 1996

Traductions du mot « sanctionner »

Langue Traduction
Corse sanzione
Basque zehapen
Japonais 制裁
Russe санкция
Portugais sanção
Arabe عقوبة
Chinois 制裁
Allemand sanktion
Italien sanzione
Espagnol sanción
Anglais sanction
Source : Google Translate API

Synonymes de « sanctionner »

Source : synonymes de sanctionner sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « sanctionner »



mots du mois

Mots similaires