Révolutionnaire : définition de révolutionnaire


Révolutionnaire : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RÉVOLUTIONNAIRE, adj. et subst.

I. − Adjectif
A. − [Corresp. à révolution II B 2] Qui concerne une révolution politique.
1. Qui est institué par une révolution; qui en émane. Armée, assemblée, gouvernement révolutionnaire. Il est bien difficile de délimiter les droits d'un pouvoir révolutionnaire agissant au nom d'un pays insurgé (About, Grèce, 1854, p. 329).Vingt ans après la prise de Pékin par l'armée révolutionnaire de Chang-Kaï-Shek, nous attendons la prise du canton de Chang-Kaï-Shek par l'armée révolutionnaire de Mao-Tsé-Toung (Malraux, Conquér., 1928, p. 163).
2. Qui est relatif à une révolution déterminée, à la période correspondante. Situation (...) où s'était trouvée l'Angleterre en 1653, à la fin de la tourmente révolutionnaire (Guizot, Hist. civilis., leçon 13, 1828, p. 32).
HIST. [En parlant de la Révolution française] Synon. de républicain.Calendrier révolutionnaire; armée révolutionnaire. Tribunal révolutionnaire. Tribunal d'exception institué par la Convention pour juger les attentats contre la République et dont les jugements étaient exécutoires immédiatement. La faction qui le contrôlait [le « Comité de Salut public »] exerça le pouvoir judiciaire par l'intermédiaire du Tribunal révolutionnaire ou Tribunal criminel extraordinaire, que la Convention avait établi en mars 1793 (Lidderdale, Parlement fr., 1954, p. 15).
3. Qui est favorable à la révolution. Socialisme révolutionnaire. L'esprit voltairien et révolutionnaire de l'ancienne armée sortie de la République (Hugo, Corresp., 1869, p. 230).L'esprit généreux et absurde du Paris révolutionnaire à la fin du règne de Louis-Philippe (Barrès, Voy. Sparte, 1906, p. 7).
B. − [Corresp. à révolution II B 3] Qui concerne la révolution en soi, ses principes, ses moyens; qui est conforme à ces principes. Dans la bonne pratique révolutionnaire, l'ami d'hier devient vite l'ennemi d'aujourd'hui (Maritain, Human. intégr., 1936, p. 292).L'action révolutionnaire ou syndicale la plus efficace a toujours été le fait d'élites ouvrières que la faim ne stérilisait pas (Camus, Homme rév., 1951, p. 264).
Guerre* révolutionnaire.
C. − Qui bouleverse les principes établis; qui tend à transformer des modes de pensée, d'action, des procédés de fabrication. Invention, procédé révolutionnaire; conceptions révolutionnaires. Ce but est révolutionnaire, si l'on appelle révolution un bouleversement, même pacifique, qui remue le fond des êtres; et c'est bien l'intime de l'homme que nous prétendons changer (Wilbois, Comment fonct. entr., 1941, p. 63).L'avion révolutionnaire à tuyère thermopropulsive de l'ingénieur René Leduc (Industr. aéron. fr., 1962, p. 5).
II. − Substantif
A. − Personne qui prend part à une révolution politique. Charles II fut rappelé en Angleterre après les crimes des révolutionnaires et le despotisme de Cromwell; la réaction que produisent toujours sur le vulgaire les forfaits commis sous prétexte d'une belle cause, comprima l'élan du peuple anglais vers la liberté (Staël, Consid. Révol. fr., t. 2, 1817, p. 169).V. mie1ex. 2.
B. − Personne qui est favorable à la révolution considérée comme unique moyen de transformation des institutions, de la société; partisan, propagandiste de la révolution. Quand une coutume date de plusieurs siècles, il y a toujours bien des inconvénients à la changer d'une façon trop brusque. Le pire de tous, c'est d'ouvrir la porte à l'esprit de révolution. Défions-nous des révolutionnaires, qui sont tous des anarchistes (Sarcey, Mot et chose, 1862, p. 243).Les révolutionnaires professionnels du marxisme et de l'anarcho-syndicalisme (Camus,Révolte Asturies, 1936, II, 2, p. 413).
C. − Personne qui apporte des transformations fondamentales. Synon. novateur.Courbet, avait été un révolutionnaire au double point de vue artistique et social, et (...) les scandales qu'il avait soulevés dans la société du second empire sont à l'origine du croissant divorce entre l'art et la société (Cassou, Arts plast. contemp., 1960, p. 15).
Par personnification. [À propos d'une découverte, invention qui apporte un bouleversement] Vous pensez sans doute au radium, ce grand révolutionnaire des temps présents (H. Poincaré, Valeur sc., 1905, p. 180).
Prononc. et Orth.: [ʀevɔlysjɔnε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. a) 1790, 19 avr. « relatif à une révolution » (Mirabeau peint par lui-même, Paris, 1791, t. 3, p. 72 ds Ranft, p. 123: les circonstances révolutionnaires qui nous ont agités); 1793, 9 mars tribunal révolutionnaire (La Société des Jacobins, publié par F. A. Aulard, t. 5, p. 79, ibid., p. 103); 1793-94 mesures révolutionnaires (Desmoulins ds Vx Cordelier, p. 181); 1794, août gouvernement révolutionnaire (Journal de la Montagne, 13 therm. an II ds Frey, p. 99); b) 1790, 11 sept. adj. « partisan de la révolution » (Mirabeau peint par lui-même, t. 3, p. 336 ds Ranft, p. 123: un martyr révolutionnaire); 1790, 11 sept. subst. (Réimpression de l'Ancien Moniteur, t. 5, p. 629a, ibid.); 2. a) 1793, 24 nov. adj. fig. « expéditif, qui se décide sans appel, sans délai » (Séance du Cons. Gén. District ds G. Lefebvre, Doc., t. 1, p. 428 ds Brunot t. 9, p. 619, note 5: ces arrêtés sont « révolutionnaires »); b) 1794-95 p. ext. « novateur, original; qui tend à renverser les principes établis » (s. réf. ds Brunot, t. 9, p. 619: cours révolutionnaires sur la fabrication du salpêtre [...] procédé révolutionnaire de tannage des cuirs); 1842 (Reybaud, J. Paturot, p. 257: instincts révolutionnaires [en litt.]); 1860 subst. « novateur » (Sainte-Beuve, Chateaubr., t. 2, p. 331: des révoltés en littérature, de francs révolutionnaires). Dér. de révolution*; suff. -aire1*. Fréq. abs. littér.: 2 427. Fréq. rel. littér.: xixes. : a) 1 838, b) 2 238; xxes.: a) 5 470, b) 4 262. Bbg. Quem. DDL t. 23 (s.v. socialo-révolutionnaire). − Ranft 1908, p. 123. − Vardar Soc. pol. 1973 [1970], p. 303.

Révolutionnaire : définition du Wiktionnaire

Adjectif

révolutionnaire \ʁe.vɔ.ly.sjɔ.nɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui tend à renverser les principes établis ; qui est très novateur.
    • L'article de Burke, Carle et Olson en 1987 fit l'effet d'une bombe: cloner 500 kilobases et même une mégabase d'ADN humain dans la levure, c'était réellement un résultat révolutionnaire. — (Bertrand Jordan, Chroniques d'une séquence annoncée: 1992-2002: dix ans de programme Genome, p.97, EDP Sciences, 2003)
  2. Qui révolutionne
    • Le ski parabolique a été une innovation révolutionnaire. Avec sa taille de guêpe, Il a révolutionné la pratique du ski.
  3. Qui a rapport aux révolutions politiques, qui est favorable à ces révolutions.
    • Ainsi on ne pourrait plus contester qu'il y ait une opposition absolue entre le syndicalisme révolutionnaire et l’État ; cette opposition prend en France la forme particulièrement âpre de l’antipatriotisme. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, 1908, p.152)
    • Il est arrivé qu'une révolution, faite par des millions de pauvres gens dans un esprit égalitaire, avec une idéologie socialiste, ayant remporté une victoire complète, s'est trouvée confisquée par les parvenus qu'elle avait installés dans tous les rouages de l'État, et d'abord dans ceux du parti révolutionnaire. — (Victor Serge, Portrait de Staline, 1940)
    • La tête du cortège, c'était nous, c'est-à-dire Germinal, la jeunesse syndicaliste derrière son drapeau noir. C'est ici qu'étaient groupés les éléments les plus ardemment révolutionnaires de la jeunesse du pays. — (Christian Dupuy, Saint-Junien, un bastion anarchiste en Haute-Vienne, 1893-1923, p.125, Presses universitaires de Limoges, 2003)
  4. (Spécialement) (France) (Histoire) Relatif à la Révolution française.
    • Son père, président du tribunal révolutionnaire, s’était fait remarquer par tant d’énergie, que le pays ne fut pas tenable pour lui lorsque son père, assez méchant avocat, eût péri sur l’échafaud après le 9 thermidor. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Si profond était le fossé entre la bourgeoisie manufacturière et les ouvriers du textile que les luttes révolutionnaires, dans Sedan, prirent comme nulle part ailleurs le caractère d'un conflit entre classes. — (Henri Manceau, Des luttes ardennaises, 1969)

Nom commun

révolutionnaire \ʁe.vɔ.ly.sjɔ.nɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Politique) Partisan de la révolution politique.
    • En 1872, un écrivain belge recom­mandait de remettre en honneur les exorcismes, qui lui semblaient être un moyen efficace pour combattre les révolutionnaires. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, 1908, p.28)
    • La Russie demeurait par force une puissance pacifique, divisée au-dedans, déchirée entre les révolutionnaires et les réactionnaires également incapables de reconstruction sociale, et elle s’enlisait dans un désordre tragique de vendetta politique à retours chroniques. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 124 de l’éd. de 1921)
    • Admettre cette préséance, c'est léser l'esprit républicain, porter atteinte aux principes de 89, faire fi des sacrifices consentis par les révolutionnaires de 1830 à 1871, c'est accepter de voir rétablir les iniquités qu'ils ont combattues au prix de leur sang ! — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Rédigé dans la fébrilité par un intellectuel ayant le goût de la théorisation, ce guide bien écrit du parfait révolutionnaire sera lu, médité et parfois même appliqué par une génération de jeunes tentés par l’engagement. — (Pierre Vayssière, Les révolutions d'Amérique latine, Éditions du Seuil, 1991, p.175)
    • Dès sa prime jeunesse, l'Histoire a été bousculée par bien des révolutionnaires mais, bonne fille, elle en a toujours pris son parti tôt ou tard. — (Irène de Buisseret, Deux langues, six idiomes, Ottawa, Carlton Green, 1975, p. 225)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Révolutionnaire : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉVOLUTIONNAIRE. adj. des deux genres
. Qui a rapport aux révolutions politiques, qui est favorable à ces révolutions. Gouvernement révolutionnaire. Mesures révolutionnaires. Principes, opinions révolutionnaires. Tribunal révolutionnaire, Tribunal établi par la Convention et dont les jugements étaient sans appel. Fig. et par extension, Une théorie révolutionnaire, une attitude révolutionnaire; soutenir des opinions révolutionnaires se dit, en matière de Morale, de philosophie, etc., dans un ordre quelconque de la pensée ou de l'action, de Ce qui tend à renverser les principes établis.

RÉVOLUTIONNAIRE s'emploie aussi substantivement et signifie Partisan de la révolution. C'est un révolutionnaire. Un ardent, un fougueux révolutionnaire.

Révolutionnaire : définition du Littré (1872-1877)

RÉVOLUTIONNAIRE (ré-vo-lu-sio-nê-r') adj.
  • 1Qui a rapport, qui est favorable aux révolutions politiques. Gouvernement révolutionnaire. Après les crises révolutionnaires, il est des hommes fatigués et vieillis sous l'impression du malheur, dont il faut en quelque sorte rajeunir l'âme, Talleyrand, Instit. Mém. sc. mor. et pol. t. II, p. 290. Quand Athènes fut soumise au despotisme des trente, le scrutin découvert fut mis en usage au tribunal révolutionnaire dont ils étaient les maîtres absolus ; et Lysias, témoin oculaire, assure que personne n'était absous, Lévesque, Instit. Mém. sc. mor. et pol. t. IV, p. 268.

    Mesures révolutionnaires, mesures prises en temps de révolution, avec un caractère violent, extra-légal.

  • 2 Substantivement. Partisan des révolutions. Un ardent révolutionnaire.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « révolutionnaire »

Étymologie de révolutionnaire - Littré

Révolution.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de révolutionnaire - Wiktionnaire

(1790) Dérivé de révolution avec le suffixe -aire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « révolutionnaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
révolutionnaire revɔlytjɔnɛr play_arrow

Citations contenant le mot « révolutionnaire »

  • L’ULiège a développé un kit révolutionnaire de test salivaire du Covid-19. Il sera disponible dès septembre pour les collectivités et coûtera quatre fois moins cher que l’actuel test PCR. sudinfo.be, L’ULiège crée un test Covid salivaire révolutionnaire: il coûtera quatre fois moins cher que l’actuel test PCR
  • Je veux pas faire le rabat joie mais 15 parcours qu’aux usa et même pas le parcours celui d’Augusta et du fameux masters. Sinon concernant le réalisme des parcours cela me semble comparable aux canons du genre et donc pas révolutionnaire pour reprendre le terme de l’auteur. Jeuxvideo.com, Making-of PGA Tour 2K21 dévoile sa technologie de mapping révolutionnaire - jeuxvideo.com
  • En parlant des révolutionnaires : que faire de ces hommes qui lancent autant de traits que de regards, qui combattent avec la plume et écrivent avec des poignards ? De Antoine de Rivarol
  • Une certaine sentimentalité peut, au même titre qu'un certain romantisme, être considérée comme un excellent matériau révolutionnaire. De Marcel Aymé / Uranus
  • Pour le révolutionnaire, c'est toujours le même éternel conflit entre la morale individuelle et la morale collective. De Madeleine Ouellette-Michalska / Le Dôme
  • De nos jours, un patron doit être révolutionnaire pour pouvoir survivre. De Vladimir Boukovsky / Cette lancinante douleur de la liberté
  • Le meilleur métier du monde, c'est quand même révolutionnaire ! De Dominique de Roux / Le Cinquième Empire
  • La première vertu révolutionnaire, c’est l’art de faire foutre les autres au garde-à-vous. De Jean Giono
  • Quiconque n’est pas révolutionnaire à seize ans, n’a plus à trente ans assez d’énergie pour faire un capitaine de pompiers. De André Maurois
  • Les conservateurs voudraient arrêter, les réactionnaires remonter, les révolutionnaires précipiter le cours des événements qui les submerge tous. De Oscar Louis Forel / Aphorismes
  • Les deux types de révolutionnaires : les apôtres et les techniciens. De Roger Martin du Gard
  • Aujourd'hui, c'est la délicatesse qui est révolutionnaire. De Radovan Ivsic
  • Le sens révolutionnaire est un sens moral. De Victor Hugo / Les misérables
  • La misère chargée d'une idée est le plus redoutable des engins révolutionnaires. De Victor Hugo
  • Les salons et les académies tuent plus de révolutionnaires que les prisons ou les canons. De Paul Morand
  • Un révolutionnaire est celui qui désire mettre au rancart l'ordre social existant, afin d'en essayer un autre. De George Bernard Shaw / Bréviaire d'un révolutionnaire
  • La première vertu révolutionnaire, c'est l'art de faire foutre les autres au garde-à-vous. Jean Giono, Le Hussard sur le toit, Gallimard

Images d'illustration du mot « révolutionnaire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « révolutionnaire »

Langue Traduction
Corse rivoluzionariu
Basque iraultzailea
Japonais 革命的
Russe революционер
Portugais revolucionário
Arabe ثوري
Chinois 革命的
Allemand revolutionär
Italien rivoluzionario
Espagnol revolucionario
Anglais revolutionary
Source : Google Translate API

Synonymes de « révolutionnaire »

Source : synonymes de révolutionnaire sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « révolutionnaire »


Mots similaires