Réformiste : définition de réformiste


Réformiste : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RÉFORMISTE, adj. et subst.

A. − Adj. et subst.
1. (Celui, celle qui est) partisan d'une/de la/des réforme(s). C'est ainsi qu'en France et en Angleterre les Réformistes furent des rois, des princes et des nobles (Chateaubr.,Essai litt. angl., t. 1, 1836, p. 145).Agitateurs réformistes (Vogüé,Morts, 1899, p. 363).
En partic. (Celui, celle qui est) partisan d'une certaine réforme, de la réforme en question. Si l'on voulait réaliser la prétention des réformistes et écrire les mots exactement comme ils se prononcent (...), il ne faudrait pas moins de 50 signes différents (Gourmont,Esthét. lang. fr., 1899, p. 62).Les évêques anglais qui avaient voté contre la Réforme à la Chambre des Lords étaient sifflés dans les rues et n'osaient plus s'y montrer. Le petit Lord John Russel, chef des Whigs réformistes, était l'idole du peuple (Maurois,Disraëli, 1927, p. 64).
2. (Celui, celle qui est) partisan de la réforme politique profonde par les moyens légaux. La lutte pour les réformes peut être, dans certains pays, une plate-forme de combat. (...) vos « réformistes » s'imaginent que les réformes sont le seul moyen d'atteindre le but. Ce n'est qu'un moyen, parmi beaucoup d'autres! (Martin du G.,Thib., Été 14, 1936, p. 46).Il est tout à fait faux de dire que les socialistes réformistes sont restés fidèles à Marx en ceci (Camus,Homme rév., 1951, p. 255).
B. − Adj. [En parlant de qqc.]
1. Qui se rapporte à une réforme; qui a trait à la réforme en question. Les ouvriers de Londres (...) étaient invités à se réunir dans Hyde Park pour y faire une manifestation réformiste (Mérimée,Lettres Mmede Beaulaincourt, 1866, p. 3).[Saint-Cyran] entraîné par le courant réformiste de son époque (...) a choisi le rigorisme (Bremond,Hist. sent. relig., t. 4, 1920, p. 131).
Banquet* réformiste.
2. Qui se rapporte à la réforme politique, à ses partisans. Dans la cassure des partis socialistes, les vieux chefs expérimentés ne gardant d'abord autour d'eux qu'un noyau réformiste (J.-R. Bloch, Dest. du S., 1931, p. 293).Le Front populaire, dans la France de 1936, qui a fait des conquêtes sociales très durables au prix de secousses transitoires, en coalisant des aspirations réformistes et révolutionnaires (Perroux,Écon. XXes., 1964, p. 162).
Prononc. et Orth.: [ʀefɔ ʀmist]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. a) 1834 subst. « en Angleterre, partisan de la réforme du Parlement » (Boiste); b) 1841 « partisan d'une réforme politique » (E. Cabet, Douze lettres d'un communiste à un réformiste sur la communauté, Paris, Prévôt); 2. 1842 adj. banquet, pétition réformiste (Ac. Compl.). Dér. de réforme*; suff. -iste*, sur le modèle de l'angl. reformist (1589 ds NED). Fréq. abs. littér.: 37. Bbg. Dub. Pol. 1962, pp. 400-401. − Rabotin (M.). Le Vocab. pol. et socio-ethnique à Montréal de 1829 à 1842. Paris-Bruxelles, 1975, p. 58, 59, 63, 67, 90.

Réformiste : définition du Wiktionnaire

Adjectif

réformiste \ʁe.fɔʁ.mist\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est partisan d’une réforme.
    • Soyez tranquille, si une fois je me fais huguenot, je serai plus huguenot que Luther, que Calvin, que Mélanchthon et que tous les réformistes de la terre. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre VII)
    • Seulement, remarquez bien ceci, l’Académie, même à cette époque où elle était si franchement réformiste, ne devançait pas l’usage ; elle le suivait. — (Émile Faguet, Simplification simple de l’orthographe, 1905)
    • Le nationalisme […] a partagé cette responsabilité avec le mouvement réformiste islamique antérieur, qui cherchait à revivifier l'islam, comme moyen de résister aux empiétements et aux incursions de la puissance et des idées européennes. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.72)

Nom commun

réformiste \ʁe.fɔʁ.mist\ masculin et féminin identiques

  1. Partisan d’une réforme.
  2. (En particulier) (Politique) Celui ou celle qui professe le changement social par des réformes.
    • Un de nos réformistes les plus distingués, Henri Turot, longtemps rédacteur de la Petite République et conseiller municipal de Paris, a écrit un livre sur les « prolétaires de l'amour »  ; il désigne ainsi les prostituées de bas étage. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence Chap.I, Lutte de classe et violence, 1908, p.67-68)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Réformiste : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉFORMISTE. adj. des deux genres
. Qui est partisan d'une réforme. Substantivement, Un réformiste.

Réformiste : définition du Littré (1872-1877)

RÉFORMISTE (ré-for-mi-st') s. m.
  • Néologisme. Partisan d'une réforme politique.

    Partisan de la réforme électorale ou parlementaire.

    Adj. L'agitation réformiste.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « réformiste »

Étymologie de réformiste - Wiktionnaire

 Dérivé de réforme avec le suffixe -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « réformiste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
réformiste refɔrmist play_arrow

Citations contenant le mot « réformiste »

  • Najib fait l'objet de dizaines d'accusations et son premier procès s'ouvre en avril 2019. Mais en février, l'alliance réformiste s'effondre après d'âpres luttes intestines, et une nouvelle coalition incluant le parti de Najib Razak prend les rênes du pouvoir. LaLibre.be, 1MDB : l'extraordinaire scandale financier malaisien - La Libre
  • Le responsable a dans ce sens affirmé que la dynamique réformiste du système de l’enseignement universitaire prend place de manière participative entre les secteurs public et privé, rappelant que le département de l’Enseignement supérieur avait conclu un accord de coopération et de partenariat avec l’Organisation patronale en matière de formation universitaire et de recherche scientifique. Webmanagercenter, Un atelier de travail pour présenter les visions réformistes du système de l'enseignement supérieur afin de mieux répondre aux besoins du marché du travail | Webmanagercenter
  • Le parti de Najib Razak a cependant regagné le pouvoir en mars après la chute d’une coalition réformiste. LA VDN, Malaisie: L’ex-Premier Ministre reconnu coupable de corruption
  • Nommée lundi ministre de la Transition écologique, la députée LREM de la Somme et ancienne secrétaire d’État Barbara Pompili, 45 ans, est une écologiste « réformiste », ancienne d’EELV, qui tente de faire entendre une sensibilité écolo chez des « marcheurs » pas toujours convertis. Journal L'Union, Qui est Barbara Pompili, l’écologiste «réformiste» qui tente de verdir la macronie?
  • "Nous voulons la refondation d'une gauche réaliste, réformiste, une gauche de transformation sociale, qui affronte les défis d'aujourd'hui et qui redonne au pays le goût de l'avenir, en tout cas l'espoir d'un monde meilleur", a-t-il exposé lors d'une conférence de presse. Son appel à "s'engager" dans ce "processus" qui doit mener à la prochaine présidentielle a déjà été signé par environ 150 personnes, connues ou non, mais par aucun élu.  LExpress.fr, Laurent Joffrin veut promouvoir une gauche "réaliste et réformiste" - L'Express
  • Un conservateur, c’est quelqu’un qui est d’accord avec les réformistes cent ans après leur mort. De Peter Ustinov

Traductions du mot « réformiste »

Langue Traduction
Corse riformistu
Basque erreformista
Japonais 改革派
Russe реформистский
Portugais reformista
Arabe إصلاحي
Chinois 改良主义者
Allemand reformist
Italien riformista
Espagnol reformista
Anglais reformist
Source : Google Translate API

Synonymes de « réformiste »

Source : synonymes de réformiste sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « réformiste »



mots du mois

Mots similaires