Réactionnaire : définition de réactionnaire


Réactionnaire : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RÉACTIONNAIRE, adj.

POL., péj. [Corresp. à réaction B 2; en parlant d'une pers., de son attitude] Opposé au changement ou qui cherche à restaurer le passé. Synon. conservateur, réacteur (vx); anton. novateur, progressiste, révolutionnaire.Idées, lois, mesures, opinions réactionnaires; livre, journal, gouvernement, parti réactionnaire:
Turgot ne pouvait combattre les abus sans blesser des intérêts et rencontrer des résistances, celle du Parlement, en premier lieu, qui, à peine réintégré avec promesse de ne pas retomber dans son ancienne opposition, manifestait de nouveau son bizarre esprit, à la fois réactionnaire et frondeur. Bainville,Hist. Fr., t. 2, 1924, p. 10.
Empl. subst. [La Révolution] a produit de brillants et vigoureux réactionnaires, des restaurateurs ou des prédicateurs du passé, Bonald, de Maistre, Chateaubriand (Sainte-Beuve,Nouv. lundis, t. 3, 1862, p. 240).Évidemment, le Dr Barbentane était tout de même un radical, pas un réactionnaire (Aragon,Beaux quart., 1936, p. 123).
REM.
Réac, adj. et subst.,abrév. fam. En voilà un réac!... en v'là un aristo! (A. de Leuven,La Foire aux idées, Paris, Michel-Levy Frères, 1849, n o1, 10).La fidélité, en face de la liberté sexuelle, ça sonne anachronique. Et même un peu « réac », comme le militarisme ou l'impérialisme (Elle, 14 sept. 1970ds Gilb. 1980).Il y a de vilains réacs qui sont de prodigieux comédiens (S. Signoret,La Nostalgie n'est plus ce qu'elle était, 1975-78ds Gilb. 1980).
Prononc. et Orth.: [ʀeaksjɔnε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. 1794 pol. « qui est partisan de la politique de réaction » (d'apr. Brunot t. 9, p. 844); cf. 1796 adj. crimes réactionnaires (discours d'Isnard extrait du Moniteur ds Fréron, Mém. hist., Paris, Baudouin, 1824, p. 370); 1850 subst. (Flaub., Corresp., p. 270); 2. 1831 adj. [éd.] « qui tend à revenir en arrière » le mouvement réactionnaire du paganisme sous Julien (Chateaubr., Ét. ou Disc. hist., t. 1, p. 23). Dér. de réaction*; suff. -aire*; l'abrév. réac est ,,très usitée en 1848`` d'apr. Larch. 1861, p. 231. Fréq. abs. littér.: 220. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 14, b) 412; xxes.: a) 544, b) 374. Bbg. Dub. Pol. 1962, pp. 399-400. − Quem. DDL t. 14; 12 (s.v. réac). − Slater (C.). Defeatists and their enemies. Oxford, 1981, pp. 114-119, 185-187. − Vardar Soc. pol. 1973 [1970], p. 298.

Réactionnaire : définition du Wiktionnaire

Adjectif

réactionnaire \ʁe.ak.sjɔ.nɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Politique) Qui sert à opérer une réaction ; qui travaille à une réaction politique : à un mouvement d’opinion qui agit dans un sens contraire au mouvement qui a précédé.
    • […] : Charles X. Politiquement, le personnage est assez fascinant. Il représente le type le plus achevé du réactionnaire, c’est à dire celui qui, littéralement, pense qu’on peut faire avancer l’histoire en revenant en arrière […]. — (François Reynaert, Nos ancêtres le Gaulois et autres fadaises, Chap. La Restauration, page 532, Le Livre de Poche-ISBN 978-2-253-16282-7, 2012)
    • […] : les amis de Jaurès, les cléricaux et les démocrates placent leur idéal de l’avenir dans le Moyen Âge : ils voudraient que la concurrence fût tempérée, que la richesse fût limitée, que la pro­duction fût subordonnée aux besoins. Ce sont des rêveries que Marx regardait comme réactionnaires […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap. II, Les préjugés contre la violence, 1908)
    • Ils se contentaient donc de ménager la chèvre républicaine et le chou réactionnaire avec une délicatesse, un doigté qu’eût pu leur envier tel politicien de plus grande envergure ; député, sénateur, voire sous-secrétaire d’État ou ministre. — (Louis Pergaud, Deux Électeurs sérieux, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • D'ailleurs, qui est sur l'autre liste ? Toute la fleur : le quincailler, le tailleur, le cordonnier… bref, un échantillon de tous les réactionnaires. — (Jean Rogissart, Mervale, Éditions Denoël, Paris, 1937, page 87)
    • La ploutocratie chilienne s’était appuyée sur deux forces : les milieux réactionnaires de la Marine et les intérêts impérialistes britanniques. — (Armando Uribe, Le livre noir de l’intervention américaine au Chili, traduction de Karine Berriot & Françoise Campo, Seuil, 1974)
    • La gauche « qui ne sait plus ce qu’elle veut » ne se contente plus de se taire, mais prend l’habitude de faire sien le grand discours de régression d’une droite dont elle envie la bonne santé, d’une droite à l’entrain réactionnaire communicatif. — (Élisabeth Guibert-Sledziewski, Une culture de régression, dans Flash sur la droite, Raison présente n° 88, p. 115, 4e trimestre 1988)
    • En fait de rupture, le gouvernement nous fait entrer dans une période réactionnaire, au sens étymologique du terme, telle qu’en a connu périodiquement la France. — (Motion pour le congrès de Reims du Parti Socialiste, Un monde d’avance ; la Gauche décomplexée, 2008)

Nom commun

réactionnaire \ʁe.ak.sjɔ.nɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Par substantivation de l’adjectif) Citoyen, élu, fonctionnaire, qui est réactionnaire.
    • Les apostrophes injurieuses, les interpellations violentes des réactionnaires, interrompirent cent fois les discours des orateurs des gauches. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • La Russie demeurait par force une puissance pacifique, divisée au-dedans, déchirée entre les révolutionnaires et les réactionnaires également incapables de reconstruction sociale, et elle s’enlisait dans un désordre tragique de vendetta politique à retours chroniques. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 124 de l’éd. de 1921)
    • Dans la Résistance intérieure, les éléments ex-vichyssois, les champions de l’électoralisme, les réactionnaires n'avaient qu'une minime influence. Dans l'appareil « gaulliste », au contraire, les hommes de la droite, et même d'anciens cagoulards, avaient des places éminentes. — (Pierre Hervé, La Libération trahie, éd. Grasset, 1945, p. 104)
    • Ce Chilien s’appelait Diego Portales. Il est aujourd’hui considéré par les réactionnaires chiliens et par les généraux de la Junte comme leur grand précurseur. — (Armando Uribe, Le livre noir de l’intervention américaine au Chili, traduction de Karine Berriot & Françoise Campo, Seuil, 1974)
    • C'est ainsi que pour Sheila Delany (1987), La Cité des Dames serait l'œuvre d’une misogyne, d’une réactionnaire pudibonde pro censura et d'une exploitante éhontée de la classe laborieuse. Nous voyons ainsi Christinophobes et Christinophiles renouveler l'ancienne querelle des femmes. — (Thérèse Moreau, « Promenade en Féminie: Christine de Pizan, un imaginaire au féminin », dans Nouvelles Questions féministes, vol. 22, n°2, Éditions Antipode, 2003, p. 16)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Réactionnaire : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉACTIONNAIRE. adj. des deux genres
. T. du Langage politique. Qui sert à opérer une réaction; qui travaille à une réaction. Des lois, des mesures réactionnaires. Un parti réactionnaire. Il s'emploie aussi substantivement. C'est un réactionnaire.

Réactionnaire : définition du Littré (1872-1877)

RÉACTIONNAIRE (ré-a-ksio-nê-r') adj.
  • Néologisme. Qui coopère à la réaction contre l'action de la révolution. Pouvoir réactionnaire.

    Substantivement. Les réactionnaires de l'an III désolèrent le midi de la France.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « réactionnaire »

Étymologie de réactionnaire - Wiktionnaire

 Dérivé de réaction avec le suffixe -aire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « réactionnaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
réactionnaire reaktjɔnɛr play_arrow

Citations contenant le mot « réactionnaire »

  • À en croire certains éditorialistes et nombre d’universitaires, les "réacs" sont aujourd’hui omniprésents sur la scène intellectuelle. Mais à l’instar de "populiste", "réactionnaire" n’est jamais vraiment défini. Qu’est-ce qu’un réactionnaire ? Qui, en France aujourd’hui, mérite cette appellation ? France Culture, Y a-t-il un danger réactionnaire ?
  • L’écologie politique punitive est devenue véritablement réactionnaire et refuse le progrès et ses améliorations. Elle veut de plus en plus figer une vision complètement fantasmagorique de la Nature. Contrepoints, Forfaits limités, écologie en carton, misère réelle | Contrepoints
  • Google et Facebook intéressent ainsi beaucoup les députés américains (en particulier les Républicains), sur toute sorte de questions : liens entre le moteur de recherche et la Chine, soi-disant censure du réseau social contre la frange la plus réactionnaire des conservateurs américains, demande de support technique pour Gmail ou encore la « cancel culture » véritable épouvantail de l'extrême droite américaine. MacGeneration, Audition antitrust : Tim Cook reste droit dans ses bottes | MacGeneration
  • Un an plus tard, cette nouvelle normalité se teinte d'un voile autoritaire et réactionnaire. Douze mois jour pour jour après son accession au pouvoir, le gouvernement a fait voter une loi controversée au Parlement, visant à réglementer les manifestations. Slate.fr, La Grèce, nouvelle démocratie illibérale? | Slate.fr
  • Au cours d'une « visite surprise » rendue à la BAC et à Police-Secours ce lundi, Emmanuel Macron a annoncé le versement d'une « indemnité spécifique » aux policiers travaillant la nuit – mesure qui reviendrait à 10 millions d'euros. Entre tentative de séduction des policiers et des électeurs de droite et d'extrême droite, le gouvernement met en œuvre sa politique répressive et réactionnaire. Révolution Permanente, Offensive sécuritaire. Macron débloque 10 millions pour une « indemnité spécifique » aux policiers de nuit
  • En 2013, les débats à l’Assemblée nationale sur le mariage pour tous furent houleux, notamment en raison des polémiques aux relents homophobes lancées par une droite parlementaire plus que réactionnaire. Sans compter les boules puantes en provenance d’organisations catholiques intégristes proches de l’extrême droite, Civitas en tête, et du collectif de la Manif pour tous. Ces derniers, affaiblis et minoritaires, n’ont évidemment pas manqué de réapparaître, avec une manifestation devant le Palais Bourbon, cet été, à l’occasion de la seconde lecture du projet de loi de bioéthique par la Chambre basse. En dehors de l’Hémicycle, les escarmouches ont été moins violentes qu’il y a sept ans. Mais, en son sein, la droite s’est vivement opposée au texte et a continué à chahuter les débats pour promouvoir son modèle de la « famille traditionnelle ». L'Humanité, Bioéthique. La PMA pour toutes adoptée, des divisions dans la Macronie | L'Humanité
  • Certes, l'aventurier est un réactionnaire assumé (« Je suis tellement réactionnaire que je préfère le début de mes phrases à leur fin ») et, de surcroît, le fils de son père, Philippe !, mais il est aussi, par certains traits, de gauche. Oui. Et puisque Tesson est un nom qui invite à l'excès, cédons-y à notre tour : un gauchiste, même, qui tient cependant régulièrement un journal dans Le Point. Existe-t-il écrivain français plus nostalgique que lui de l'URSS – hors les goulags –, comme il le confesse dans plusieurs de ses récits ? Autre indice de son « sinistrisme  » : régulièrement, le journal L'Humanité, sous la plume de Cynthia Fleury, rend compte de ses livres et cède à l'éloge enflammé. « L'écrivain qui sait parcourir le monde comme nul autre va non seulement continuer à parfaire son art et son style, mais également apprendre à voir ce qu'on ne voit jamais », a dit de lui la philosophe dans le journal communiste. Le Point, Sylvain Tesson, « l'icône gauchiste » - Le Point
  • Côté rue, l’enseigne Café Joyeux présente un visage avenant où bonté de cœur et esprit d’entreprise œuvrent de concert pour favoriser l’intégration au monde du travail de personnes en situation de handicap cognitif. Côté cour, ses intrications avec les sphères les plus réactionnaires du catholicisme français questionnent. Tout comme les soutiens institutionnels et politiques dont elle bénéficie. Basta !, Derrière les cafés Joyeux, la galaxie catholique réactionnaire - Basta !
  • Les théâtreux sont de gauche pour cacher que le théâtre est fondamentalement réactionnaire. C’est-à-dire que le mot de progrès provoque parfois un fou rire dans les coulisses du théâtre. Le théâtre est un doute sur les progrès de l’humanité qui ne se contente pas de rire. De Olivier Py / Les Mille et une définitions du théâtre
  • Le peuple agit toujours en réactionnaire. C'est la colère qui le guide ; non la raison. A cause de cela, il va toujours au-delà du but visé. De Hervé Biron / Poudre d'or
  • Un réactionnaire, c'est quelqu'un qui prend les lanternes pour des vessies. De Jacques Dutronc / Pensées et répliques
  • Est-il donc si utopiste ou réactionnaire de prôner l'attachement aux valeurs de la patrie ? De Bernadette Chirac / Conversation avec Patrick de Carolis
  • Les conservateurs voudraient arrêter, les réactionnaires remonter, les révolutionnaires précipiter le cours des événements qui les submerge tous. De Oscar Louis Forel / Aphorismes
  • Un réactionnaire est un somnambule qui marche à reculons. De Franklin Delano Roosevelt / Discours - 1939
  • Tous les réactionnaires sont des tigres en papier. Mao ZedongMao Tsö-tongMao Tsé-toung, Citations du président Mao Tsé-Toung, VI

Traductions du mot « réactionnaire »

Langue Traduction
Corse reazionariu
Basque erreakzionarioa
Japonais 反動的
Russe реакционер
Portugais reacionário
Arabe رجعي
Chinois 反动
Allemand reaktionär
Italien reazionario
Espagnol reaccionario
Anglais reactionary
Source : Google Translate API

Synonymes de « réactionnaire »

Source : synonymes de réactionnaire sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « réactionnaire »



mots du mois

Mots similaires