La langue française

Retombée

Définitions du mot « retombée »

Trésor de la Langue Française informatisé

RETOMBÉE, subst. fém.

A. − Action de tomber après s'être élevé en l'air. Retombée au sol. Un obus souffle en écartant la nuit (...); puis la nuit, la retombée de la terre (Giono, Gd troupeau, 1931, p. 243).Le (...) saut de l'ange (...) est un saut dont l'appel est fait sur les deux pieds et la retombée sur un seul, l'autre restant levé (Bourgat, Techn. de la danse, Paris, P.U.F., 1964 [1959], p. 87).
En partic.
Retombées (atomiques, radioactives). Poussières radioactives retombant sur terre après une explosion nucléaire atmosphérique. Une bombe thermonucléaire d'une quinzaine de mégatonnes (...) donnerait des retombées mortelles (...) pendant trente-six heures dans une région en forme d'ellipse (...) de deux cents kilomètres de long et de cinquante kilomètres de large (Goldschmidt, Avent. atom., 1962, p. 178).[Après une explosion nucléaire] les villes sont devenues d'immenses charniers remplis de morts et de mourants. Les retombées atomiques souillent l'atmosphère, la vie se réfugie sous terre (Beaufre, Dissuasion et strat., 1964, p. 128).
Action de s'abaisser en revenant à sa position initiale. Ses yeux clos par le sommeil (...), ses yeux, mes interlocuteurs habituels et à qui je ne pouvais plus m'adresser depuis la retombée des paupières (Proust, Prisonn., 1922, p. 115).L'arbre à cames (...) doit provoquer une levée et une retombée de soupape tous les cycles (Chapelain, Techn. automob., 1956, p. 54).
B. −
1. Ce qui pend librement, mollement. Molleton de coton blanc épais. (On calculera ses dimensions en prenant celles de la table et en ajoutant au moins 5 cm de retombée de chaque côté.) (Mathiot, Éduc. mén., 1957, p. 81).Un grand rire qui secouait les retombées de sa moustache à la Vercingétorix (Arnoux, Zulma, 1960, p. 30).
2. ARCHIT. Partie inférieure d'un élément de construction qui descend, qui s'incline. Retombée d'un arc, d'une nervure, d'une voûte. Une arcade (...) plein-cintre dont les retombées sont soutenues par des pilastres à chapiteaux (Du Camp, Hollande, 1859, p. 172).La hauteur du mur, mesurée en déduisant la retombée du plafond et la plinthe (Bonnel-Tassan1966, p. 148).
C. − Au fig.
1. Action de descendre, de s'abaisser à une situation, à un état inférieur. Les hommes (...) avec leurs élans et leurs retombées sordides (Massis, Jugements, 1924, p. 198).Éviter la retombée de l'Église au plan d'une société profane, guettée par la tentation du pouvoir pour le pouvoir (Philos., Relig., 1957, p. 38-9).V. inutilisation ex. de Teilhard de Chardin.
2. Fait de perdre de son intensité, de disparaître. Barca est toujours là? demanda Manuel entre deux retombées de cris (Malraux, Espoir, 1937, p. 510).Toute maladie est combat. Celui que livre Beethoven accuse, au jour le jour, les progrès ou la retombée du mal (Rolland, Beethoven, t. 1, 1937, p. 89).
3. Le plus souvent au plur. Conséquence, répercussion; effet, production secondaire. Retombées commerciales, économiques, technologiques d'une découverte; retombées politiques d'un scandale. Les « retombées » de l'investissement dans les divers domaines de la vie sociale (Antoine, Passeron, Réforme Univ., 1966, p. 195).Les problèmes de graphes ne constituent qu'une retombée de (...) la topologie (Warusfel, Math. mod., 1969, p. 186).
Prononc. et Orth.: [ʀ ətɔ ̃be]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. A. Sing. 1. a) 1518 archit. (ds Delb. Notes mss); b) 1611 plus gén. « chose qui retombe; fait de retomber » (Cotgr.); 2. 1884 « ce qui pend souplement » la retombée de la manche (Péladan, Vice supr., p. 2); 3. av. 1922 « action de retomber après un mouvement d'exaltation » (Proust ds Lar. Lang. fr.); cf. 1923 (Du Bos, Journal, p. 371). B. Plur. 1. 1962 les retombées radio-actives (Goldschmidt, op. cit., p. 89); 2. 1967 « effets d'un type d'activité scientifique ou technique » (Le Figaro, 11 janv. ds Gilb. 1980); 3. 1968 « conséquences fâcheuses indirectes ou lointaines » les retombées politiques (L'Express, 11 nov., ibid.). Part. passé fém. subst. de retomber*. Fréq. abs. littér.: 284. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 209, b) 396; xxes.: a) 593, b) 459. Bbg. Blochw.-Runk. 1971, p. 426. − Darm. 1877, p. 58.

Wiktionnaire

Nom commun

retombée \ʁə.tɔ̃.be\ féminin

  1. (Architecture) Portion d’une voûte ou d’une arcade qui porte sur un mur ou sur un piédroit et qu’on peut poser sans cintre.
  2. (Économie) Transfert sectoriel.
    • La recherche militaire a eu des retombées fantastiques dans le domaine de l'internet.
  3. Conséquence annexe.
    • […] ; or, après trois décennies d'hégémonie idéologique néolibérale et de pari sur la main invisible du marché, les retombées délétères du capitalisme de casino et l'effilochage du lien social qu'il entraine semble redonner,[…], une nouvelle actualité à ce souci. — (Alexis Lacroix, Quand le justice sociale redevient une idée neuve, dans Marianne, n° 665, du 16 janvier 2010)
    • Une observation cependant : depuis quelque temps, les journaux français commencent à employer « retombées » sans signification péjorative, pour dire simplement « conséquences », « produits dérivés » ou « effets secondaires ». Ainsi, un article dans Brèves nouvelles de France, du 19 avril 1969, où j'ai lu [...]. — (Irène de Buisseret, Deux langues, six idiomes, Ottawa, Carlton Green, 1975, page 246)
    • S’il a explosé, comme on dit, dans les années 60, eh bien maintenant, c’est l’heure des retombées. — (Laurent de Wilde, Monk, 1996, collection Folio, page 278)

Forme de verbe

retombée \ʁə.tɔ̃.be\

  1. Participe passé féminin singulier du verbe retomber.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RETOMBÉE. n. m.
T. d'Architecture. Portion d'une voûte ou d'une arcade qui porte sur un mur ou sur un piédroit et qu'on peut poser sans cintre.

Littré (1872-1877)

RETOMBÉE (re-ton-bée) s. f.
  • 1 Terme d'architecture. Portion d'une voûte ou d'une arcade qu'on peut poser sans cintre.
  • 2Dans l'impression de la musique, manœuvre par laquelle les notes tombent exactement dans la portée. Il y a eu une grande difficulté à vaincre : la retombée exacte des notes sur la ligne ou entre les lignes, selon que les notes doivent être placées, Camus, Instit. Mém. litt. et beaux-arts, t. V, p. 302.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RETOMBÉE, s. f. (Architect.) On appelle ainsi chaque assise de pierre qu’on érige sur le coussinet d’une voûte ou d’une arcade, pour en former la naissance, & qui, par leur pose, peuvent subsister sans ceintre. Daviler. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « retombée »

Retombé.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Ce mot est composé du préfixe « re- » et de « tomber ».
À partir des années 1950  (information à préciser ou à vérifier), le terme a été utilisé pour parler des retombées nucléaires. Ensuite, il a pris un sens figuré pour parler des conséquences fâcheuses en général. C'est au tournant des années 1970 qu'il a perdu sa connotation nécessairement négative.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « retombée »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
retombée rœtɔ̃be

Citations contenant le mot « retombée »

  • La mélancolie n'est que de la ferveur retombée. De André Gide / Les nourritures terrestres
  • Le bonheur individuel se doit de produire des retombées collectives, faute de quoi, la société n’est qu’un rêve de prédateur. De Daniel Pennac / La fée carabine
  • Avec tous les cinglés qui nous gouvernent et polluent l'atmosphère avec des tas de retombées radioactives, plus personne n'a le temps de vérifier l'exactitude d'une citation faite par n'importe qui au sujet de n'importe quoi. De Groucho Marx / Mémoires d’un amant lamentable
  • Le thermomètre est monté encore plus haut en Espagne. Le Pays-Basque est particulièrement impacté, avec 43 degrés recensés à Bilbao. Il fait par ailleurs 38 degrés à Valence et 39 aux Pays-Bas. En Bosnie-Herzégovine, à Mostar, le thermomètre atteint les 41 degrés. La vague de chaleur devrait se maintenir sur le continent pendant tout ce week-end, avant une retombée des températures en milieu de semaine prochaine. Le Soir, 40 degrés en France, 43 degrés en Espagne: la vague de chaleur ne touche pas que la Belgique (vidéo) - Le Soir
  • Sans parler des consignes sanitaires peu respectées, le ton est monté, et une grosse bagarre a éclaté dans un premier temps. Les policiers municipaux sont intervenus. Mais la violence était telle, que le renfort de la Guardia Civil s'est avéré nécessaire. Une fois la tension retombée, quelques blessés légers ont été transportés à l'hôpital par les amis et la famille.  lindependant.fr, Espagne - Deux morts, un blessé grave : les fiançailles gitanes tournent au bain de sang - lindependant.fr
  • La tension est retombée d’un cran au lendemain de la déclaration d’Alberto Guerrero annonçant la fin du partenariat entre le LEC et NEOM, ce projet de ville futuriste située au nord-ouest de l’Arabie saoudite, à proximité de la frontière avec la Jordanie et l’Égypte, la communauté ayant positivement réagi face à la décision prise rapidement par les le bureau berlinois de Riot Games ; mais des questions sont restées sans réponse. Certains veulent (encore) savoir comment un partenariat de la sorte a pu voir le jour au sein même de la ligue, soulignant par la même occasion l’hypocrisie flagrante entre le récent logo arc-en-ciel en soutien avec la communauté LGBTQ et ce partenariat avec ce projet en lien direct avec le gouvernement saoudien, un gouvernement qui suit la charia (loi islamique) et qui s'est exprimé à plusieurs reprises, et de manière assez virulente, contre les droits LGBTQ. D’autres se demandent comment cela se fait que les équipes franchisées n’aient pas refusé, pendant qu’une rumeur courait comme quoi les propriétaires d’équipes de la LEC n’auraient pas fait valoir leur droit de veto, un droit qu'ils auraient apparemment. Team aAa, LEC : le dossier NEOM toujours sous haute tension
  • Le prix reste faible par rapport aux niveaux affichés en début d'année. Le 1er janvier, le litre de sans plomb 98 était vendu 1,303 euro. Mais les prix ont chuté de manière drastique pendant le confinement, lorsque la demande était retombée à des niveaux extrêmement bas. Ils ont entamé une légère remontée depuis, mais sans retrouver les standards d'avant-crise. L'essentiel, Le prix de l'essence va légèrement diminuer

Images d'illustration du mot « retombée »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « retombée »

Langue Traduction
Anglais fallout
Espagnol caer
Italien ricaduta
Allemand ausfallen
Chinois 掉出来
Arabe يسقط
Portugais cair
Russe выпадать
Japonais フォールアウト
Basque erori
Corse cascà
Source : Google Translate API

Retombée

Retour au sommaire ➦

Partager