La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « s'étaler »

S'étaler

Définitions de « s'étaler »

Wiktionnaire

Verbe - français

s’étaler \s‿e.ta.le\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Être étalé ou étendu sur une grande surface.
    • Nous parcourons la vaste plaine fertile des Doukkala, sans pierres et sans arbres, où s’étalent à perte de vue d’immenses champs de blé, d'orge, de maïs, de fèves et de pois chiches. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 153)
    • L'eau sombre, au bas du parapet, s'étalait silencieuse avec le reflet immobile des lumières, […]. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
  2. (En parlant d'une couche de matière) Être étendu.
    • Le beurre froid s’étale difficilement.
  3. Être montré ostensiblement, avec impudence.
    • On reconnaît la valeur d’un capitaine d’industrie, l’habileté d’un banquier, la compétence d’un financier. On admet les milliards d’un chanteur ou d’un footballeur. Mais on n’admet pas ce qui s’étale. — (Laurent Joffrin, Le roi est nu)
    • Plusieurs dizaines d’autostoppeurs levaient le pouce tout le long de la bretelle d’accès, brandissant des pancartes où s'étalaient les noms de grandes villes du nord. — (Joahn Heliot, Ciel, tome 1 : L'Hiver des machines, Saint-Herblain : Gulf Stream Éditeur, 2014)
    • Ce fut un grand Vaisseau taillé dans l’or massif :
      Ses mâts touchaient l’azur, sur des mers inconnues ;
      La Cyprine d’amour, cheveux épars, chairs nues,
      S’étalait à sa proue, au soleil excessif.
      — (Émile Nelligan, Le vaisseau d’or (poème), 1903)
    • Sans même le voir, Tommy pouvait parfaitement se représenter mentalement le large sourire qui devait s'étaler sur la face de John après cette énième blague dont la qualité restait douteuse. — (Augustin Georges, Tommy - L’œuf d'émeraude, chez l'auteur, 2017, chap. 16)
  4. (Familier) S’assoir en prenant toute la place.
    • La barbe de l'homme pointait, la bouche ouverte découvrait des dents gâtées, il s'était étalé, la tunique déboutonnée, et avait posé une de ses jambes, revêtue d'une molletière en cuir, sur le siège en face de lui, […]. — (Sándor Márai, Les Étrangers, traduit du hongrois par Catherine Fay, Paris : Albin Michel, 2014, livre 1, chapitre 1)
  5. (Familier) Tomber lourdement.
    • En voulant courir, la vieille dame a glissé sur une peau de banane et elle s’est étalée !
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « s'étaler »

→ voir étaler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « s'étaler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
s'étaler setale

Évolution historique de l’usage du mot « s'étaler »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « s'étaler »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « s'étaler »

Langue Traduction
Anglais spread out
Espagnol extendido
Italien sparsi
Allemand verteilen
Chinois 扩散;传播开
Arabe ينتشر
Portugais espalhar
Russe распространяться
Japonais 広がる
Basque hedatzen
Corse sparghje
Source : Google Translate API

Synonymes de « s'étaler »

Source : synonymes de s'étaler sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « s'étaler »

S'étaler

Retour au sommaire ➦

Partager