La langue française

Rembourser

Sommaire

Définitions du mot rembourser

Trésor de la Langue Française informatisé

REMBOURSER, verbe trans.

A. − Qqn1rembourse qqc.1(à qqn2)
1.
a)
α) Rendre (à une personne ou à un organisme) une somme qui a été avancée ou déboursée, payer une somme due. Rembourser une avance, un cautionnement, une créance, une dette, une hypothèque; rembourser un capital; rembourser des dépenses, des frais, des prestations. Tout propriétaire joignant un mur, a (...) la faculté de le rendre mitoyen en tout ou en partie, en remboursant au maître du mur la moitié de sa valeur (Code civil, 1804, art. 661, p. 121).V. argumenter ex. 3:
1. La « mère » (...) dirige le nouvel arrivant vers l'embaucheur éventuel. Si la place est prise, le compagnon sera dirigé, le lendemain, vers des lieux d'embauche plus lointains, avec un secours de route (...) qui sera fidèlement remboursé par le débiteur à la prochaine paye de son futur patron. Fillon,Serrurier, 1942, p. 35.
Absol. J'ai fait quelques emprunts (...) Je rembourserai (Châteaubriant,Lourdines, 1911, p. 217).
Se faire rembourser qqc.Je n'avais pas l'intention de me faire rembourser mes frais de voyage (Jouy,Hermite, t. 4, 1813, p. 4).Chez les Ekoi du Caméroun, une organisation secrète punissait les vols, se faisait rembourser les créances de ses membres et fustigeait les non-membres (Lowie,Anthropol. cult., trad. par E. Métraux, 1936, p. 321).Empl. pronom. réciproque. Les deux fonds [assurances sociales et allocations familiales] peuvent se consentir des avances et se les rembourser (Réforme Sécur. soc., 1968, p. 7).
β) [Avec (loc.) adv. ou compl. prép. précisant les modalités de l'action] Rembourser forfaitairement, intégralement; rembourser à gros intérêts, au prix fort, à vil prix; rembourser en argent, en devises, en métal; rembourser en un, en deux ans; rembourser par annuités; rembourser à vue. J'écrivis à Londres que je me rendais, une fois pour toutes, personnellement garant de toutes les traites qui arriveraient de Longwood, et qu'elles seraient remboursées à ordre à Francfort (Las Cases,Mémor. Ste-Hélène, t. 2, 1823, p. 583).Les frais occasionnés par l'exécution de mandats spéciaux pouvaient être remboursés uniquement sur pièces justificatives (Fonteneau,Cons. munic., 1965, p. 125).V. bureau ex. 12, fruit1II B ex. de Fiévée.P. métaph. Cet homme ne doit mourir que de ma main. Je prétends qu'il me rembourse en plaisir tout ce qu'il m'a pris en argent (About,Roi mont., 1857, p. 246).
b) [Le compl. d'obj. désigne le motif du débours] Sur mes premiers mois de solde, je vous rembourserai ma nourriture jusque-là et les habits que vous allez me prêter (Dumas père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 263).À l'heure qu'il est, je ne peux pas négliger les petits profits, vous comprenez? Je fais le plus de route que je peux à bicyclette et la société me rembourse une voiture, ça ne fait tort à personne (Bernanos,Mauv. rêve, 1948, p. 992).P. métaph. Il faudra tout rembourser, pensais-je à travers mes sanglots; tout ce qui m'a été donné sans que je l'aie demandé, il faudra le payer avec son poids de larmes (Beauvoir,Mandarins, 1954, p. 513).
Au passif. Cure remboursée par la Sécurité sociale. Le transport est assuré ou remboursé par l'administration (Encyclop. éduc., 1960, p. 301).
c) Remboursez! Remboursez! [Cri des spectateurs mécontents qui scandent cette injonction pour demander le remboursement du prix de leur place]
2. P. ext.
a) Assurer le paiement de quelque chose. Pour rembourser la valeur de ces produits alimentaires [qu'elle apporte de l'étranger], la marine [anglaise] assure en outre le transport des produits de l'industrie vers les marchés (Albitreccia,Gds moyens transp., 1931, p. 104).
b) Payer à titre de dédommagement. Il remboursa (...) au duc de Juliers une partie des dégâts qu'on avait faits dans son pays (Barante,Hist. ducs Bourg., t. 1, 1821-24, p. 395).Madame, ce petit a perdu quarante sous, faudrait que l'école les rembourse (Frapié,Maternelle, 1904, p. 236).P. métaph. En gros ou en détail, vous désirez, Madame Rezeau, que je vous rembourse les sacrifices consentis sur vos deux fortunes; celle des titres (...) et celle de votre autorité (...). Je n'ai pas l'intention de vous rembourser, ma mère (H. Bazin,Vipère, 1948, p. 273).
Se faire rembourser qqc.Pardon, monsieur, pourriez-vous me dire où il faut s'adresser pour se faire rembourser les objets brûlés? (Maupass.,Contes et nouv., t. 1, Parapluie, 1884, p. 449).
B. − Qqn1rembourse qqn2(de qqc.1)
1.
a) Faire rentrer quelqu'un dans ses débours. Rembourser un actionnaire, un créancier; rembourser une banque. Hyacinthe écrivit quelques lignes adressées à la comtesse Ferraud. − Envoyez cela chez elle, dit le soldat, et vous serez remboursé de vos frais et de vos avances (Balzac,Chabert, 1832, p. 138).Il faut (...) que les établissements de soins privés soient agréés pour que les assurés sociaux puissent être remboursés (Belorgey,Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 58).V. débours ex.
P. plaisant. « J'ai une vieille dette envers toi », je lui ai dit: « Je suis contente que tu m'aies donné l'occasion de te rembourser. » Et je lui ai balancé ma main dans la figure (Beauvoir,Mandarins, 1954, p. 555).
Part. passé en empl. adj. Satisfait ou remboursé. Satisfaite ou remboursée. 15 jours pour demander l'échange ou le remboursement (Catal. La Redoute, printemps-été 1989, p. 1152).
Se faire rembourser de qqc.L'État avait pour créanciers presque tous ses citoyens influents: et l'objet principal de ceux-ci était de se faire rembourser de leurs créances (Proudhon,Syst. contrad. écon., t. 2, 1846, p. 31).
Se rembourser de qqc.L'Administration s'engage à exécuter elle-même tous les travaux, quitte à se rembourser de ses avances sur les futurs produits du reboisement (Forêt fr., 1955, p. 28).
Rembourser qqn/se faire rembourser/se rembourser sur
qqc.Je vous propose cet arrangement parce que vous m'avez parlé de la difficulté que vous auriez à me rembourser sur votre traitement (Verlaine,Corresp., t. 3, 1888, p. 393):
2. Dès que le prix de vente des nantissements a été versé par l'adjudicataire, le mont-de-piété exerce son privilège de créancier gagiste en se remboursant sur le prix de l'adjudication des sommes qui lui sont dues, en capital intérêts et droits. Dumont,Organ. Monts-de-Piété, 1905, p. 46.
qqn.Nous avons un compte à faire. Voudrez-vous vous rembourser sur moi du trimestre (3 336 fr) que vous avez eu la bonté d'avancer à Charles (Hugo,Corresp., 1870, p. 243).
b) LOTERIE. Restituer sa mise à un joueur. Tous les deux risquaient onze francs à chaque tirage. Quelquefois on les remboursait (Queneau,Pierrot, 1942, p. 123).
2. P. ext. Dédommager, indemniser. Voici votre contrat. Je l'avais préparé à l'avance sans savoir si je serais remboursé de mes peines (Becque,Corbeaux, 1882, iv, 6, p. 237).La femme de ménage reviendra mardi au presbytère. Mmela Comtesse aura la bonté de la rembourser de sa journée une fois par semaine (Bernanos,Journal curé camp., 1936, p. 1053).
C. − [Le suj. désigne le moyen du remboursement]
1. Qqc.2rembourse qqc.1Servir à rembourser (v. supra A 1).Les avances bancaires sont remboursées par les recettes provenant de l'émission de titres (Univers écon. et soc., 1960, p. 32-4).
2. Qqc.2rembourse qqn2.Faire rentrer quelqu'un dans ses débours. Il lui donna un petit hôtel situé près de Tivoli (...) qui valait fort cher et ne lui coûtait rien, la vente des lots voisins l'ayant déjà plusieurs fois remboursé (A. France,Dieux ont soif, 1912, p. 311).
Au fig. Dédommager. [Ma mère] me battit durant un quart d'heure, sans un mot, jusqu'à épuisement. J'étais couvert de bleus en rentrant dans ma chambre, mais je ne pleurais pas. Ah! non. Une immense fierté me remboursait au centuple (H. Bazin,Vipère, 1948, p. 72).
REM.
Rembours, subst. masc.,écon. ,,Régime douanier qui permet, pour des marchandises réexportées soit en l'état, soit après transformation ou incorporation dans un autre produit, d'accorder le remboursement total ou partiel des droits de douane ou taxes qu'elles ont supportés lors de leur importation`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983). Synon. drawback.Le rembours peut concerner deux sortes de redevances: Les droits de douane (...) [et] Des taxes intérieures (Bern.-Colli1981).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɑ ̃buʀse], (il) rembourse [-buʀs]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1262 « remettre dans la bourse » (Jean Le Marchant, Miracles N. D. Chartres, 134 ds T.-L.); 2. 1393 « rendre à quelqu'un de l'argent avancé » (texte ds Isambert, Rec. gén. des anc. lois fr., VI, 730 ds Fonds Barbier). Dér. de embourser*; préf. re-*. Fréq. abs. littér.: 427. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 030, b) 499; xxes.: a) 430, b) 407.

Wiktionnaire

Verbe

rembourser transitif \ʁɑ̃.buʁ.se\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Rendre à quelqu’un le montant de ses débours ; payer à quelqu’un le prix de ce qu’il avait acheté et qu’il n’a pas reçu ou dont il se refuse à prendre livraison ; compenser des dépenses qu’on a fait faire ou des pertes qu’on a causées. — Note : Le complément direct peut être, soit la somme, soit la personne qui la reçoit.
    • Dans le dispositif gouvernemental, les transporteurs sont soumis à la taxe carbone, mais elle leur est remboursée, au même titre qu’une fraction de la TIPP. — (Commission des Finances, de l’économie générale et du contrôle budgétaire, Mercredi 14 octobre 2009, Séance de 21 heures 30, Compte rendu n° 8, France)
    • …si tu me rembourses pas les cinq cents francs que je t’ai prêtés pour acheter ta vache, je te fous l’huissier dans les pattes. — (Louis Pergaud, Deux Électeurs sérieux, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  2. (Finance) Verser le capital d'une rente.
    • Ces bons rapporteront 41/2% net. Ils seront nominatifs, transmissibles par endossement, et seront remboursés dans l'espace de cinq années, à partir de la sixième année, qu'ils auront été émis. — (Vilfredo Pareto, Œuvres complètes,Tome 10 : Lettres d'Italie - Chroniques sociales et économiques, sous la direction de Giovanni Busino, Genève : Librairie Droz, 1967, p. 71)
    • Le surendettement a fortement augmenté depuis deux ans. […]. Principal accusé : le crédit revolving, ces emprunts qui peuvent se réutiliser au fur et à mesure des remboursements effectués. Bref, des emprunts que l'on ne rembourse jamais et dont les taux dépassent parfois les 20%. — (François-Xavier Devetter, Crédit (ir)responsable, dans Libération du 28 avril 2010)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

REMBOURSER. v. tr.
Rendre à quelqu'un le montant de ses débours; payer à quelqu'un le prix de ce qu'il avait acheté et qu'il n'a pas reçu ou dont il se refuse à prendre livraison; compenser des dépenses qu'on a fait faire ou des pertes qu'on a causées. Rembourser une somme. Rembourser une obligation. Je vous rembourse la somme que vous m'aviez prêtée. On m'a remboursé le montant de mon billet. Rembourser une rente, En verser le capital.

REMBOURSER peut aussi avoir comme complément direct la personne à qui l'on paie, que l'on indemnise. On l'a remboursé de ses frais. Il a été remboursé de ses dépenses. On supprima sa charge et en le remboursa. Vous vous rembourserez de vos avances sur la somme que vous avez à moi. Il s'est remboursé par ses mains.

Littré (1872-1877)

REMBOURSER (ran-bour-sé) v. a.
  • 1Rendre de l'argent déboursé. Rembourser un billet, une somme, un contrat. Rembourser les frais d'un procès. On a toujours attaqué cet infâme abus [la vénalité des charges de magistrature] par des cris impuissants, parce qu'il eût fallu rembourser les offices qu'on avait vendus, Voltaire, Dict. phil. Esprit des lois. Il est beaucoup plus honnête avec des amis dans le cas où je me trouve, de leur économiser la dépense, que d'offrir de la leur rembourser, Rousseau, Lett. à M. d'Yvernois, Corresp. t. V, p. 68, dans POUGENS. Il faut rembourser toutes les charges supprimées, et restituer les cautionnements, Rapport Montesquiou, 27 août 1790, p. 5.

    Rembourser une rente, en acquitter le principal.

  • 2Il se dit des personnes à qui on rend l'argent qu'elles ont déboursé. Mais si M. Terrai veut bien me rembourser, Voltaire, Jean qui pleure. Si vous étiez en état de les rembourser tous [les créanciers de l'État], vous pourriez avec justice les traiter tous avec égalité, Rapport Montesquiou, 27 août 1790, p. 5.

    Dédommager. Cet avantage l'a déjà remboursé de cette avance, Rousseau, Hél. V, 2.

  • 3 Fig. et familièrement. Recevoir, en parlant de choses mauvaises, désagréables. Ils [le joueur et Boisseuil] s'allèrent battre sur-le-champ ; Boisseuil y remboursa deux coups d'épée, de l'un desquels il pensa mourir, Saint-Simon, 219, 210. Il [M. Silhouette] ramène les temps propices Et des Sullys et des Colberts, Et rembourse de mauvais vers Pour le prix de ses grands services, Voltaire, Lett. en vers et en prose, 123. J'aime mieux rembourser une brusquerie qui me profite, que de garder une erreur qui me nuirait, Diderot, Lett. à Falconet, sept. 1766.

    En ce sens, il se dit pour embourser ; car, s'il gardait son sens, il signifierait plutôt donner que recevoir.

  • 4Se rembourser, v. réfl. Rentrer dans les sommes qu'on avait déboursées. Il s'est remboursé de toutes ses avances.

HISTORIQUE

XVIe s. Ilz luy mandoient que, pour se rembourser de ce qu'on luy avoit osté, il prist cinq cents talents de l'argent du roy, Amyot, Eum. 24. J'aurois, dit-il, honte de desbourser [dépenser] avec vous, et ne rembourser pas ce que je doys à cestuycy, Amyot, De la mauvaise honte, 13. Il n'y a rien à rembourser, tout est à boire, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

REMBOURSER, v. act. (Commerce.) rendre à quelqu’un l’argent qu’il a déboursé ou avancé. Rembourser signifie aussi rendre le prix qu’une chose avoit coûté à son acquéreur. Id. ibid.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « rembourser »

(Siècle à préciser) De bourse, par dérivation parasynthétique, avec les affixes re-, en- et -er ; Auguste Scheler [1] note que d'autre verbes ont une forme en re- sans version avec en-. Il cite en exemple, clin d’œil facétieux ou lapsus, l'italien rinculare (« reculer »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Re…, en, et bourse.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « rembourser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rembourser rɑ̃burse

Citations contenant le mot « rembourser »

  • On s’explique mal que nombre de gens aiment mieux prêter de l’argent, au risque de le perdre, que rembourser celui qu’ils doivent. De Georges Courteline / La Philosophie de Georges Courteline
  • https://www.capital.fr/economie-politique/etudiants-en-medecine-ils-devront-rembourser-la-prime-covid-1376360 Capital.fr, Etudiants en médecine, ils devront rembourser la prime Covid - Capital.fr
  • Le Viagra bientôt remboursé ? C’est normal, il faut rembourser ce qui a été déboursé. De Laurent Ruquier / Vu à la radio
  • Lire, c'est emprunter ; en tirer profit, c'est rembourser sa dette. De Georg Christoph Lichtenberg / Le miroir de l'âme
  • Ceux qui manquent d'argent quand ils viennent en emprunter, en manqueront quand il faudra rembourser. De Oliver Goldsmith
  • Le mensonge est une option à laquelle tout un chacun a droit, à condition de le rembourser un jour. De Claude Lelouch / Itinéraire d'un enfant très gâté
  • Mais quand il se penche sur ce courrier un peu plus tard, Guney Cokkaya comprend que les 50 € émanent d’une cliente qui avait été contrainte de quitter le restaurant sans payer… dix ans plus tôt, avec ses quatre enfants, et qui souhaite rembourser son dû. Cette mère de famille écrit : « Bonjour Monsieur le patron du Bosphore. Je vous remets cette lettre avec 50 € pour vous rendre votre argent. En 2010, j’avais mangé avec mes quatre enfants. Je venais de sortir d’un divorce, la situation était désespérée et je suis partie sans payer. Je me suis rappelée récemment de cette histoire. J’espère que vous me pardonnerez pour cela. Qu’Allah vous accorde la réussite dans votre vie […] Pardonnez-moi, je regrette sincèrement. » , Economie | Partie sans payer, elle rembourse le restaurateur dix ans après
  • Il avait tout prévu, à savoir cinq jours de vacances à Barcelone. En écoutant les recommandations du chef du gouvernement, il a décidé de tout annuler. Sur les 1.000 euros du séjour, reste néanmoins à sa charge 270 euros de frais d’annulation, que ni l’hôtel ni la plateforme de réservation ne veulent rembourser. "J’ai contacté l’hôtelier qui m’a renvoyé vers la plateforme de réservation, qui m’a elle-même dit que ce n’était pas elle mais l’hôtelier. Chacun s’est renvoyé la balle", explique à TF1 Cyril Parmentier, le client désirant se faire  rembourser. LCI, Les voyages en Catalogne déconseillés mais pas interdits : peut-on se faire rembourser le séjour ? | LCI
  • "J'attends une réponse de votre part depuis un mois", "Vous ne répondez plus à mes appels et messages", "Après une heure d'attente... On m'a raccroché au nez !", "Je me fais ghoster en fait"... Entre désespoir et colère, les témoignages sur les réseaux sociaux ne manquent pas. Se faire rembourser un vol annulé auprès de certaines compagnies semble relever du parcours du combattant. C'est l'une des conséquences de la crise du Covid-19 depuis que le confinement a mis un coup d'arrêt brutal au trafic aérien, qui reste toujours incertain.   LExpansion.com, Vols annulés à cause du Covid-19 : se faire rembourser, une mission (quasi) impossible? - L'Express L'Expansion

Images d'illustration du mot « rembourser »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rembourser »

Langue Traduction
Anglais refund
Espagnol reembolsar
Italien rimborso
Allemand rückerstattung
Chinois 退还
Arabe إعادة مال
Portugais restituição
Russe возвращать деньги
Japonais 払い戻し
Basque itzultzea
Corse rimborsu
Source : Google Translate API

Synonymes de « rembourser »

Source : synonymes de rembourser sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « rembourser »

Partager