La langue française

Régression

Sommaire

  • Définitions du mot régression
  • Étymologie de « régression »
  • Phonétique de « régression »
  • Citations contenant le mot « régression »
  • Images d'illustration du mot « régression »
  • Traductions du mot « régression »
  • Synonymes de « régression »
  • Antonymes de « régression »

Définitions du mot régression

Trésor de la Langue Française informatisé

RÉGRESSION, subst. fém.

A. − RHÉTORIQUE
1. ,,Figure de style qui consiste à reprendre, à la fin de la phrase, les mots qui se trouvaient au commencement, mais en les rangeant dans un ordre inverse, comme dans: Je vous salue Marie, Reine de charité, Vous qui dans les cachots éclairez l'opprimé, Vous qui dans les eaux glauques souriez aux noyés. Reine de charité, Marie, je vous salue`` (Morier 1975).
2. ,,Figure qui consiste à reprendre, en fin de phrase, les mots qui se trouvaient au début de la phrase, en les expliquant un à un`` (Morier 1975). Exemple de régression: Elle le quittait avec impatience et dédain: impatience parce qu'il la contrariait, dédain parce qu'il n'était pas riche (Montherl., Le Chaos et la nuit, p. 161 ds Dupr. 1980).
B. −
1. Retour en arrière, après avoir connu une période de progrès. Synon. récession, recul, regrès; anton. progrès, progression.Régression de la production d'un pays. Vico proclame que l'histoire est une suite d'alternances entre une période de progrès et une période de régression (Benda,Trahis. clercs, 1927, p. 239).Les hommes commirent souvent − dans les efforts pour faire progresser leurs coutumes ou celles des autres − des erreurs colossales qui aboutirent à la régression d'une civilisation, à sa décadence et, même, à sa disparition (Marin,Ét. ethn., 1954, p. 56).
SOCIOL. POL. ,,Transformation en sens inverse du progrès (politique réactionnaire, totalitarisme)`` (Morf. Philos. 1980). Le despotisme, avec son programme de régression humaine (...) n'est pas conciliable avec l'esprit libéral, sa haute raison et son respect de l'homme (Gide,Journal, 1941, p. 74).
Spécialement
a) GÉOL. Régression marine. Déplacement du niveau de la mer se traduisant par un déplacement du trait de côte en direction de la mer et entraînant des changements dans le faciès et la nature de la sédimentation (d'apr. George 1970). À l'intérieur des régions où le relèvement de la terre a atteint une valeur importante, la régression marine s'est poursuivie jusqu'à l'époque actuelle sans avoir été interrompue par aucune période de transgression (Rothé,Géophys., 1943, p. 135).
b) LOG. ,,Démarche analytique de l'esprit qui va du composé au simple, des conséquences au principe, des effets à la cause (analyse). Anton. démarche progressive ou synthèse`` (Morf. Philos. 1980).
c) STAT. ,,Réduction de données complexes, prélevées par lots sur un phénomène physique ou économique, à une donnée plus simple qui fait parfois apparaître une loi cachée`` (Bureau 1972):
En économie, la régression s'applique aux problèmes où les variables peuvent être inversées. Par exemple: les prix varient en fonction de la demande, ou la demande en fonction des prix. On constate que la régression est d'autant plus forte que la corrélation entre les deux phénomènes est plus faible, et vice-versa. CenecoEntr.1980.
2. Retour à un état antérieur, après avoir connu un stade plus élevé dans l'évolution. Il semble que réclamer pour l'industrie et le commerce une organisation corporative, ce soit entreprendre de remonter le cours de l'histoire; or, de telles régressions sont justement regardées ou comme impossibles ou comme anormales (Durkheim,Divis. trav., 1893, p. viii).Ce (...) serait [pour l'oblat] (...) une régression, presque un retour aux premiers temps du monachisme où chaque moine résidait dans une hutte distincte et se réunissait avec les autres, dans un lieu spécial, pour y prier (Huysmans,Oblat, t. 2, 1903, p. 142).
Spécialement
a) BIOL. ,,Retour par atrophie d'un tissu ou d'un organe à une forme souvent semblable en apparence à l'une des formes de son développement antérieur`` (Thinès-Lemp. 1975). Si ce phénomène se produit au cours de l'ontogenèse, il s'agit d'une régression ontogénique (telle celle de la queue des têtards d'Amphibien). S'il apparaît au cours des générations successives, il s'agit alors d'une régression phylétique aboutissant à la conservation d'organes rudimentaires (les doigts du cheval p. ex.) (Thinès-Lemp.1975).
b) PSYCHOL. ,,Tout retour provisoire ou stable d'un sujet à des modes de comportement spécifiques d'un stade moins évolué que celui auquel il était parvenu`` (Foi t. 1 1968). Une voracité ou une gourmandise anormales sont souvent la suite d'une déception affective: au lieu de s'épanouir, l'affectivité se replie sur les choses de la bouche. La régression est de forme infantile (Mounier,Traité caract., 1946, p. 138).
PSYCHANAL. ,,Mécanisme de défense névrotique consistant en un retour à un mode de comportement correspondant à un stade antérieur de l'évolution libidinale`` (Moor 1966). Ce qui attire la libido sur la voie de la régression, ce sont les fixations qu'elle avait laissées à ces stades de son développement. Or, la voie de la régression se sépare nettement de celle de la névrose (Freud,Introd. psychanal., trad. par S. Jankélévitch, 1959 [1922], p. 386).
C. − Diminution dans l'intensité ou la quantité. Anton. augmentation.Régression de la natalité, de la population. En 1937, ce déficit [dans l'industrie de la conserverie] est réduit surtout par la baisse des importations et (...) par la régression des exportations (Industr. conserves, 1950, p. 31).
Loc. verb. Être en régression. Diminuer. La natalité n'est pas en régression égale dans toutes les parties de la Normandie (Gide,Journal, 1916, p. 567).L'enseignement agricole par correspondance est en régression constante (Encyclop. éduc., 1960, p. 189).
PATHOL. Diminution des symptômes d'une maladie ou de l'étendue d'une lésion. Le traitement de cette curieuse maladie relève d'un médicament spécial désigné sous les trois lettres BAL. La prescription de cette drogue pendant quelques jours entraîne une régression marquée des symptômes (Quillet Méd.1965, p. 371).
Prononc. et Orth.: [ʀegʀ εsjɔ ̃], [-gʀe-]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1374 « retour » (Jean Golein, Trad. du Rational du devin office, Richel. 437, f o213 r ods Gdf.) − 1532 (Bouchard, Chron. de Bret., Ep., éd. 1532, ibid.); 1. 1765 rhét. (Encyclop. t. 14); 2. a) 1865 physiol. « atrophie considérée comme le retour à un état antérieur » (Littré-Robin; cf. aussi Ch. Robin, Anat. et Physiol. cellulaires, 1873, p. 594: Cette désignation a été introduite dans la science par Wetter et par Burdach, d'après cette hypothèse que ces modifications des éléments anatomiques seraient un retour en arrière de ces parties vers une des phases de leur évolution première); 1899 en gén. « retour à un stade plus primitif » (Clemenceau, Vers réparation, p. 317); 1906 spéc. psychol. (J.-B. Buvat, L'érotisme dans l'hystérie, in R. de psychiatrie, 10eannée, p. 245 ds Quem. DDL t. 29); b) 1893 « diminution (en importance) » (Durkheim, op. cit., p. 169). Empr. au lat.regressio « retour », également terme de rhét., dér. du rad. du supin de regredior « rétrograder, revenir ». Au sens 2 d'apr. progression*. Fréq. abs. littér.: 124. Bbg. Quem. DDL t. 21, 29.

Wiktionnaire

Nom commun

régression \ʁe.ɡʁɛ.sjɔ̃\ féminin

  1. (Figuré) Marche en arrière, régressive.
    • Le Châtaignier est-il spontané ? En tout cas les formes de régression de la Châtaigneraie sont très voisines de celles de la Chênaie de Chêne-rouvre. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.159)
    • La gauche « qui ne sait plus ce qu’elle veut » ne se contente plus de se taire, mais prend l’habitude de faire sien le grand discours de régression d’une droite dont elle envie la bonne santé, d’une droite à l’entrain réactionnaire communicatif. — (Élisabeth Guibert-Sledziewski, Une culture de régression, dans Flash sur la droite, Raison présente no 88, p. 115, 4e trimestre 1988)
    • Les régressions imposées au système éducatif, à grands coups de restrictions budgétaires aboutissant à la surcharge des classes, à l’abandon de toute pédagogie innovante. — (Motion pour le congrès de Reims du Parti Socialiste, Un monde d’avance ; la Gauche décomplexée, 2008)
    • Emma trouve qu’on n’écrit plus comme ça aujourd’hui… Qu’il ne faut donc pas s’étonner si le français est en régression dans le monde entier. — (Philippe Sollers, Éloge de l’infini, Gallimard, page 311)
  2. (Programmation informatique) Altération d'une fonctionnalité déjà existante d'un programme à la suite d'une modification ou d'un ajout dans une partie a priori distincte.
    • […] une régression introduite dans OpenSSH 7.8 au niveau de ssh a été corrigée, elle empêchait l’authentification par clef publique utilisant un certificat situé dans ssh-agent ou sshd de fonctionner sur une version d’OpenSSH inférieure à 7.8. — (Linuxfr, OpenSSH 7.9, 25 octobre 2018 → lire en ligne)
  3. (Statistiques) Ensemble de méthodes statistiques analysant le degré de dépendance d’une variable par rapport à une ou plusieurs autres.
  4. (Rhétorique) Figure de style qui consiste en une reprise, dans le cours de la phrase, des mots employés afin de les placer dans un ordre inverse. On peut la schématiser ainsi : A_____B, B_____A.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉGRESSION. n. f.
Marche régressive. Fig., La natalité de ce pays est en régression.

Littré (1872-1877)

RÉGRESSION (ré-grè-ssion) s. f.
  • Figure de style, qui consiste à reprendre, à la fin de la phrase, les mots qui se trouvent au commencement, en les rangeant dans un ordre inverse, ou en les expliquant un à un.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RÉGRESSION, s. f. (Rhétor.) figure de Rhétorique qui fait revenir les mots sur eux-mêmes, avec un sens différent. « Nous ne vivons pas pour boire & pour manger, mais nous buvons & nous mangeons pour vivre ». M. Despréaux s’exprime ainsi :

Oui, j’ai dit dans mes vers qu’un célebre assassin
Laissant de Galien la science infertile,
D’ignorant médecin devint maçon habile.
Mais de parler de vous je n’eus jamais dessein ;
Perrault, ma muse est trop correcte :
Vous êtes, je l’avoue, ignorant médecin,
Mais non pas habile architecte.

Il semble cependant que l’arrangement des mots dans ces deux exemples, dépend beaucoup plus de le pensée que des expressions. Mais dans cette partie, comme dans bien d’autres, l’art ne doit point espérer de séparer nettement ce que la nature a réuni. Princip. de littér. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « régression »

Lat. regressionem, de regressum, supin de regredi, de re, et gradi, marcher (voy. GRADE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin regressio → voir progression.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « régression »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
régression regrɛsjɔ̃

Citations contenant le mot « régression »

  • La malnutrition dans le tiers monde est due en grande partie à la régression du cannibalisme. De José Artur / Les Pensées
  • L'anthropophagie, qui a connu une certaine vague en Afrique noire au cours des siècles, est en très nette régression. Pourtant le procédé, outre son intérêt gastronomique, évitait tous les frais de funérailles et de sépulture. De Léo Campion
  • La paix, la paix à tout prix, nous clament tant de braves gens qui, en se conjoignant, aux lâches, aux amis des brutes et aux antisémites ordinaires peuvent s'ils n'y prennent garde, assurer le triomphe des forces du mal et de la régression. De Alexandre Adler / Rendez-vous avec l’Islam
  • Les TikTokkers font une régression de la vie passée et publient leurs résultats en ligne. Vous vous demandez peut-être: qu’est-ce que c’est? Betanews.fr, Comment faire la régression de la vie passée sur TikTok - votre vie antérieure révélée sur YouTube! - . - Betanews.fr
  • Suite à l'incendie du site de Lubrizol à Rouen, une nouvelle réglementation se dessine pour les entrepôts. Mais pour Julia Héraut et Louise Tschanz, du cabinet Fidal, ces évolutions font craindre une régression du droit de l'environnement. Actu-Environnement, Avis d'Expert - Mesures post-Lubrizol : une régression du droit de l'environnement dans le secteur de la logistique ?
  • « Au bout de dix nuits blanches et de journées où mon fils était hyperactif, on n’en pouvait plus, raconte Stéphanie*, 35 ans. On essaie d’être patient, mais bon, au bout d’un moment… » Son garçon de 2 ans a commencé à parler au début de confinement. « Dès les premiers jours, il était hyperdemandeur d’apprendre des mots. Il y a eu une surstimulation à notre contact. En temps normal, c’est fatigant, mais en plus en vase clos avec ses parents, au bout de trois semaines, il avait enrichi son vocabulaire d’une centaine de mots et comptait jusqu’à dix. » Sa nervosité s’est également décuplée. Au prix de nuits sans sommeil, de demandes de contact perpétuelles et de régressions… , Régression, troubles du sommeil, colères… Les enfants (aussi) ont beaucoup souffert du confinement
  • Littoral : les aménagements légers sont conformes au principe de non régression de l’environnement lemoniteur.fr, Littoral : les aménagements légers sont conformes au principe de non régression de l’environnement
  • La baisse du chiffre d’affaires du 2ème trimestre 2020 par rapport à celui du 2ème trimestre 2019 s’explique par l’effet conjugué de la baisse des quantités vendues, la diminution des prix de vente en US$ (-15.58 %), comparativement aux prix assez élevés du fluorure d’aluminium au cours du 2ème trimestre 2019 (en continuité avec l’augmentation substantielle des prix de vente de l’ALF3 en 2018) et enfin, par la régression du taux de change (USD$ par rapport au Dinar Tunisien) au premier semestre 2020 par rapport au 1er semestre 2019 (-4.9 %). Tustex, ICF : Crise sanitaire, baisse des prix et régression du taux de change, les revenus reculent de 41% au premier semestre | Tustex

Images d'illustration du mot « régression »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « régression »

Langue Traduction
Anglais regression
Espagnol regresión
Italien regressione
Allemand regression
Chinois 回归
Arabe تراجع
Portugais regressão
Russe регрессия
Japonais 退行
Basque erregresio
Corse regressione
Source : Google Translate API

Synonymes de « régression »

Source : synonymes de régression sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « régression »

Partager