La langue française

Ralentissement

Définitions du mot « ralentissement »

Trésor de la Langue Française informatisé

RALENTISSEMENT, subst. masc.

A. − [Corresp. à ralentir I]
1.
a) Fait d'être plus lent, de se déplacer plus lentement. Anton. accélération.Ralentissement de la circulation sur une autoroute; ralentissement d'une réaction en chaîne. Halley avait trouvé (...) que l'accélération de Jupiter correspondait au ralentissement de Saturne (Laplace, Théorie analyt. probabil.,1812, p. 356).En pénétrant dans l'anticathode les électrons éprouveraient un ralentissement dû à une sorte de freinage dans les champs atomiques (M. de Broglie, Rayons X,1922, p. 73):
1. Un soudain ralentissement s'impose à la marche. On n'avance plus que pas à pas, emboîtés les uns dans les autres. La tête de la colonne doit être engagée dans une passe difficile. Barbusse, Feu,1916, p. 335.
b) Action, fait de ralentir, de réduire la vitesse d'un véhicule. Frein de ralentissement; signal de ralentissement. On exige seulement un léger ralentissement des conducteurs de tramways au moment où la voiture aborde un changement de voie (Soulier, Gdes applic. électr.,1916, p. 150).
2. LITT., MUS., THÉÂTRE. Action, fait d'exécuter plus lentement, de retarder l'exécution, la prononciation, la présentation de quelque chose. Synon. ralenti.Son art de présenter la chose en augmente le prix, un ralentissement scandé, mesuré, qui prolonge l'attention, excite la curiosité, retarde volontairement la malice finale (Montesquiou, Mém.,t. 2, 1921, p. 245).V. agogique ex. 2.
3. Fait d'être moins actif, efficace ou productif.
a) [En parlant d'une activité socio-écon.] Synon. baisse, contraction, diminution.Ralentissement de la croissance, du développement, de la production, des ventes; ralentissement dans la production. Un ralentissement des affaires, nuisible (...) à l'exploitation commerciale (Pineau, S.N.C.F. et transp.,1950, p. 23).La crise économique des années 30 eut pour conséquence un ralentissement dans les dépenses d'immobilisation en travaux neufs ou de grand renouvellement (Industr. fr. engrais chim.,1956, p. 8).
b) [En parlant d'une fonction intellectuelle, physiol., d'un comportement] Ralentissement psychique. Je constate et accepte mon ralentissement dans le travail (Martin du G., Souv. autobiogr.,1943, p. cxxii).Les insuffisances thyroïdiennes s'accompagnent d'un ralentissement considérable de l'activité intellectuelle (Delay, Psychol. méd.,1953, p. 216):
2. J'aime cette vie appauvrie, plus simple, où l'offre d'une cigarette, d'une tasse de café, un compliment écouté et jamais interrompu, sont des témoignages, une petite joie (...). Quel repos pour l'esprit, quel aimable ralentissement. Durant les heures trop chaudes j'écoute couler le temps. Barrès, Cahiers,t. 10, 1914, p. 341.
B. − [Corresp. à ralentir II] Fait d'être moins fréquent, plus espacé. Lorsque celui-ci (...) qui est assez irrégulier dans ses lettres, tarde un peu trop à lui répondre, Vauvenargues s'alarme, il suppose que le souvenir de l'argent prêté entre pour quelque chose dans ce ralentissement (Sainte-Beuve, Caus. lundi,t. 14, 1857, p. 10).Le ralentissement, en attendant l'arrêt probable des achats d'uranium à l'étranger par les États-Unis, est un événement de première importance dans l'évolution de la politique atomique internationale (Goldschmidt, Avent. atom.,1962, p. 167).
C. − [Corresp. à ralentir III] Fait d'être moins intense. Synon. relâchement.Ralentissement de l'ardeur, du zèle. Je ne pense pas que ce ralentissement en moi du désir de dicter des journaux ait rien à voir avec le fait qu'un jour ou l'autre ils seront publiés (Du Bos, Journal,1927, p. 368).Si ce que je viens d'écrire devait être cause de trébuchement ou de ralentissement de ferveur pour tel jeune homme qui me lirait, je déchirerais ces pages aussitôt (Gide, Ainsi soit-il,1951, p. 1165).
Prononc. et Orth.: [ʀalɑ ̃tismɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. 1. 1584 « diminution de l'intensité d'une activité, d'un sentiment » (J. de Barraud, trad. de Guevarre, Epistres dorées, IV, 165b d'apr. H. Vaganay ds Rom. Forsch. t. 32, p. 142: notre ralentissement et paresse); 1585 (Dampmart., Merv. du monde, fol. 127 r ods Gdf. Compl.: rallentissement de leur vigueur); 2. 1690 « diminution de la vitesse d'une progression, d'un mouvement » (Fur.). Dér. du part. prés. de ralentir*; suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér.: 104.

Wiktionnaire

Nom commun

ralentissement \ʁa.lɑ̃.tis.mɑ̃\ masculin

  1. Diminution de vitesse, de mouvement, d’activité.
    • Je tombai cependant dans cette sorte de somnolence que provoquent les trépidations régulières d’un train en marche, entremêlées de coups de sifflet déchirants, de bruits de serrage avant les ralentissements de vitesse, […]. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. II, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Le manque d’argent a amené un ralentissement des travaux.
    • (Figuré) Le ralentissement de son zèle, de son ardeur.
  2. (Automobile) File de véhicules qui circulent à faible vitesse.
  3. (Physique des réacteurs nucléaires) Ralentissement des neutrons.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RALENTISSEMENT. n. m.
Diminution de vitesse, de mouvement, d'activité. Le ralentissement d'une marche, d'une progression. Le manque d'argent a amené un ralentissement des travaux. Il s'emploie aussi figurément. Le ralentissement de son zèle, de son ardeur.

Littré (1872-1877)

RALENTISSEMENT (ra-lan-ti-se-man) s. m.
  • Action de ralentir ; état de ce qui est ralenti. Le ralentissement du mouvement. Il y a un air de ralentissement dans tout le mouvement de la guerre qui a paru d'abord, Sévigné, 22 sept. 1688.

    Fig. Le ralentissement du zèle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ralentissement »

Ralentir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Mot dérivé de ralentisse avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ralentissement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ralentissement ralɑ̃tismɑ̃

Citations contenant le mot « ralentissement »

  • Despote conquérant, le progrès technique ne souffre pas l'arrêt. Tout ralentissement équivalant à un recul, l'humanité est condamnée au progrès à perpétuité. De Alfred Sauvy / Théorie générale de la population
  • Un feu sur le bas-côté cause un ralentissement sur l'A7... LaProvence.com, Trafic en direct | Un feu sur le bas-côté cause un ralentissement sur l'A7 à la sortie de Marseille | La Provence
  • Autant dans un sens que dans l'autre, l'autoroute A75 a été le théâtre d'un important ralentissement ce dimanche 26 juillet, en milieu d'après-midi, tout près de l'aire de repos La Fayette, sur la commune de Lorlanges, en raison d'un feu de végétation en bordure de la voie express. www.leveil.fr, Un feu de végétation provoque un important ralentissement sur l'A75 à hauteur de Lorlanges (Haute-Loire) - Brioude (43100)
  • Cet accident a provoqué un très fort ralentissement dans le sens Laval vers Rennes.  , Près de Vitré, deux enfants blessés dans un accident | Le Journal de Vitré
  • Des équipes de la Direction interdépartementale des routes ouest ont alors mis en sécurité les véhicules et leurs occupants, puis réduit le trafic sur une voie. Provoquant ainsi un fort ralentissement à la fois sur la voie express, et au niveau de l’embranchement de la RN176, pour les véhicules arrivant de Dinan. Le Telegramme, Plestan : deux voitures en panne provoquent un ralentissement sur la RN12 - Lamballe-Armor - Le Télégramme
  • Deux épidémies pour le prix d’une. À La Réunion, l’épidémie de dengue se superpose à celle de coronavirus. Une épidémie qui a touché bien plus de malades puisque 16 000 cas ont été identifiés depuis le début de l’année avec 19 décès et 622 hospitalisations. Petite lueur d’espoir dans la lutte contre cette maladie infectieuse qui s’est désormais endémisée, le ralentissement notable de patients diagnostiqués entre les 13 et les 19 juillet avec seulement 39 nouveaux cas. Le Quotidien de la Réunion, La dengue en phase de ralentissement - Le Quotidien de la Réunion
  • "Nous avons terminé le deuxième trimestre avec une performance solide et une trajectoire améliorée, malgré l'impact de la crise du Covid-19 sur des secteurs tels que les revenus issus de l'itinérance, les ventes d'équipements ou un ralentissement significatif de l'activité médias", a détaillé le fondateur d'Altice, Patrick Drahi, cité dans un communiqué. Dans l'Hexagone, principal marché du groupe, les ventes ont très légèrement progressé, de 0,2%, profitant de la progression de sa base de clients, tant sur le fixe que sur le mobile et d'une amélioration de son revenu mensuel moyen par abonné (ARPU) mais aussi d'une bonne tenue du marché entreprises. Capital.fr, SFR a gagné des abonnés en mobile comme en fixe - Capital.fr
  • Le duo de véhicules se suivaient vers 13 h 30 lorsqu’un ralentissement a provoqué l’accident. Un couple ainsi qu’un enfant ont été légèrement blessés et transportés au centre hospitalier d’Abbeville (Somme). , Saint-Valery-sur-Somme. Deux véhicules se percutent suite à un ralentissement | L'Éclaireur du Vimeu

Images d'illustration du mot « ralentissement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ralentissement »

Langue Traduction
Anglais slow-down
Espagnol ve más despacio
Italien rallenta
Allemand langsamer
Chinois 慢一点
Arabe ابطئ
Portugais desacelere
Russe помедленнее
Japonais 速度を落とす
Basque lasaitu
Corse rallenta
Source : Google Translate API

Synonymes de « ralentissement »

Source : synonymes de ralentissement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « ralentissement »

Ralentissement

Retour au sommaire ➦

Partager