La langue française

Avance

Définitions du mot « avance »

Trésor de la Langue Française informatisé

AVANCE, subst. fém.

I.− Action d'avancer ou son résultat; le fait d'être en avant de quelqu'un ou de quelque chose.
A.− Action d'avancer, d'aller en avant, de progresser sur le terrain; résultat de cette action :
1. La Dépêche, mal renseignée sur les positions véritables des Allemands, ayant l'air de croire à une avance que l'armée de Châlons n'avait plus, exigeait la marche en avant, malgré tout, avec une fièvre de passion extraordinaire. Zola, La Débâcle,1892, p. 119.
2. Emploi des réserves, non pas contre des centres de résistance qui exigent des sacrifices inutiles, mais sur les points où l'attaque progresse et où son avance peut être facilitée. Foch, Mémoires,t. 2, 1929, p. 6.
Vx, rare. Allez à l'avance de qqn. Aller au devant de quelqu'un, aller à sa rencontre :
3. Une foule enivrée l'attendait bien sur le port [le Messie], mais le Vizir que le Sultan avait envoyé à son avance, l'accueillit par un grand soufflet. J. et J. Tharaud, La Jument errante,1933, p. 60.
Au fig., au plur. Avances. Premières démarches en vue de nouer ou renouer des relations :
4. Héritier de sa vaste clientèle, le jeune homme repoussa toujours les avances de César, et ne cessa, dans les assemblées, dans les fêtes religieuses, d'animer ses compatriotes contre les Romains. Michelet, Hist. romaine,t. 2, 1831, p. 247.
Absol. (souvent avec une coloration péj.). Faire des avances. Avoir recours à des approches, à des manœuvres par lesquelles on cherche à séduire :
5. Les hommes de la sorte ont un défaut et un ridicule. Au fond, ils aiment les femmes, mais ils ne le leur disent jamais. Ils voudraient que les femmes leur sautassent au cou, leur fissent des avances. Ils consentent à être aimés d'elles. Renan, Drames philosophiques,L'Eau de jouvence, 1888, V, 1, p. 502.
Rem. Plus rarement au sing. :
6. ... en ne faisant rien, en ne disant rien, elle [Charlotte] avait l'air d'accepter son avance, de devenir sa complice, de répondre « oui » à cette pression de main. Maupassant, Mont-Oriol,1887, p. 196.
B.− Fait de précéder quelqu'un ou quelque chose; distance qu'on a parcourue avant quelqu'un. Avoir, prendre de l'avance sur qqn, perdre son avance :
7. Il y a ici un chat qui, dans les décombres, attrape des souris dans l'herbe, de petits mulots. Il les griffe un peu, puis les laisse courir. La bête attrapée se sauve; il la rattrape, après l'avoir laissée aller; il lui laisse de l'avance, la souris se croit sauvée; en deux bonds, il est dessus; ... E. et J. de Goncourt, Journal,sept. 1862, p. 1137.
8. ... comme Colosse avait pris de l'avance, son père le rejoignit à grands pas. Maupassant, Mont-Oriol,1887, p. 59.
Prendre l'avance. Partir en avant, prendre les devants :
9. Le matin du départ de la forêt de Frosinone il avait suivi Carlini dans l'obscurité, avait entendu le serment qu'il avait fait, et, en homme de précaution, il avait pris l'avance. A. Dumas Père, Le Comte de Monte-Cristo,t. 1, 1846, p. 445.
1. P. anal. Fait de précéder quelqu'un ou quelque chose dans le temps. Avoir (un certain temps) d'avance (sur qqn ou qqc., pour qqc.); avoir une avance de (indication de temps) sur qqn ou qqc. :
10. Il l'avertit ensuite que dès six heures le préfet avait fait partir un courrier pour Paris, lequel avait par conséquent une avance d'une heure et demie sur celui de Leuwen. Stendhal, Lucien Leuwen,t. 3, 1836, p. 133.
Loc. adv. À l'avance, d'avance, par avance. Par anticipation. Merci d'avance. En avance. Avant le temps fixé ou prévu :
11. Ce méthodique itinéraire tenait ainsi compte de tout, et Mr Fogg savait toujours s'il était en avance ou en retard. Verne, Le Tour du monde en 80 jours,1873, p. 30.
Être en avance sur son temps. Le devancer par le modernisme, par le caractère d'avant-garde de ses idées.
2. Au fig. [Avec une idée de supériorité, d'avantage] :
12. Les Cointet prirent ainsi l'avance dans cette branche lucrative et calomnièrent David Séchard en l'accusant de libéralisme et d'athéisme. Balzac, Les Illusions perdues,1843, p. 21.
13. Selon que la mesure est moindre de ces apports dus à l'histoire naturelle, ou que celle-ci fournit elle-même plus d'hypothèses que de faits, là où ils seraient invoqués, l'histoire proprement dite, c'est-à-dire ici celle des croyances et des systèmes de l'homme, intervient dans une plus forte proportion. Il n'en saurait être autrement quand les questions d'origine et de finalité prennent l'avance sur la simple recherche de ce qui est. Renouvier, Essais de crit. gén.,3eessai, 1864, p. 116.
14. Mais les services réguliers échoueraient la nuit. « C'est pour nous, avait répliqué Rivière, une question de vie ou de mort, puisque nous perdons, chaque nuit, l'avance gagnée, pendant le jour, sur les chemins de fer et les navires. » Saint-Exupéry, Vol de nuit,1931, p. 111.
Iron. La belle avance! La belle, c'est-à-dire l'inutile avantage; à quoi cela sert-il? :
15. − Marraine, vous vous plaignez de ne jamais voir un chat, dans votre trou... mais en voilà, du monde! Elle ne comprit pas d'abord, étonnée. − Où çà, du monde? ... Ah! oui, ces gens qui passent. La belle avance! On ne les connaît pas, on ne peut pas causer. Zola, La Bête humaine,1890, p. 34.
3. Emplois spéc.
a) ASTRON. ,,Correction qui doit être ajoutée à l'heure locale pour avoir l'angle horaire du soleil`` (Le Clère 1960). Avance séculaire. Avance que les astres prennent dans leur mouvement au cours des siècles (d'apr. Muller 1966).
b) AUTOMOB. Avance à l'allumage* :
16. ... on réalise l'avance à l'allumage des moteurs à explosions, ..., pour tenir compte de la lenteur relative de la propagation, dans le mélange carburé, de l'inflammation produite en un point par la bougie. P. Dumanois, Moteurs à combustion interne,1924, p. 187.
Rem. Noter dans l'ex. suiv. l'emploi par antiphrase de la loc. une avance à l'allumage :
17. ... à l'époque ... on continuait de bat'le grain au fléau, quant on le foulait pas simp'ment sur l'aire... T'parles d'une avance à l'allumage, alors, comme routine! M. Stéphane, Ceux du trimard,1928, p. 197.
c) BOURSE. Progression des titres dans leur cotation en bourse :
18. De nombreuses prises de bénéfice ont légèrement entamé la nouvelle avance des titres enregistrée aux premiers cours; ... Le Figaro,19-20 janv. 1952, p. 7, col. 2.
II.− P. méton., dans certains emplois spéc. Ce qui s'avance dans l'espace par rapport à autre chose, ce qui est en avant de quelque chose; ce qui précède, ce qui devance quelque chose dans le temps.
A.− ARCHIT. Toute partie de bâtiment qui fait saillie et sort de l'alignement du reste du bâtiment (cf. Jossier 1881). Faire, former, abattre une avance :
19. Le fait est qu'au moment où, pendu à la corde, il [Fabrice] passa devant les fenêtres, par bonheur à quatre ou cinq pieds de distance à cause de l'avance du toit, elles étaient hérissées de baïonnettes. Stendhal, La Chartreuse de Parme,1839, p. 365.
P. ext. Tout ce qui fait saillie :
20. ... la chute fut si forte que je croyais le terme arrivé, mais un bassin assez profond me reçut. Je ne sais comment j'en sortis : il me semble que les dents, à défaut des mains, saisirent quelque avance de roche. Senancour, Obermann,t. 2, 1840, p. 241.
B.− Prêt ou versement anticipé d'une somme d'argent. Faire une avance à qqn, verser une somme à titre d'avance :
21. ... ce sera quelque chose comme soixante-quinze francs par mois. Peut-être désirez-vous une avance? dit le marchand de billets en revenant à son secrétaire et tirant sa caisse pleine d'écus. Balzac, Les Illusions perdues,1843, p. 437.
Faire l'avance (d'une somme). La verser en attendant qu'elle soit remboursée.
Spéc., BANQUE, FIN. ,,Prêt d'un montant déterminé remboursable dans un délai fixé et productif d'intérêt à un taux convenu`` (Romeuf t. 1 1956).
Rem. Parmi les diverses opérations bancaires et boursières on distingue : les avances en compte; avances sur titres, sur marché, sur marchandises, sur caution, sur différé; avance de fonds pure et simple; avance forfaitaire; avance à découvert, sur lettre de voiture, sur polices d'assurances, sur lingots et monnaies; avances au Trésor.
PRONONC. : [avɑ ̃:s].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. xives. « avancement, avantage » (Troilus, Nouv. fr. du xives., p. 304 ds Gdf. : Et ay esperance que cest petit livre sera beaucoup plus eureux que nul autre ne pourroit estre, car il sera encore en la main de telle de qui seulement l'acointance mieulx vault que toute l'avance du monde ensemble); 2. 1478 « payement anticipé » (Lettres de Louis XI, éd. Von Vaësen et Chavary, VII, 158 d'apr. Bartzsch, p. 110 : faire faire quelques avances par les grenetiers); 1587, 14 oct., « id. » (Ord. aux tres. des fin., A.B.-Pyr. ds Gdf. Compl.); 1580 loc. adv. d'avance (Montaigne, Essais, II, 37 ds Dict. hist. Ac. fr. : Si j'estoy de ceux à qui le monde peut devoir louange, je l'en quitteroy pour la moitié, et qu'il me la payast d'avance); cf. 1766 au plur. (Turgot, Réflexions, § LIX, 2, 565 [Schelle] in Hauser, Débuts du capitalisme, 311 ds Quem. : tous les travaux, soit de la culture, soit de l'industrie, exigent des avances); 3. 1468 « fait d'aller de l'avant, action d'avancer » (Chastellain, Chron. III, 242, 24 d'apr. K. Heilemann, Der Wortschatz von G. Chastellain nach seiner Chronik, Leipzig, 1937, p. 33 : plus esperoit avance, plus alloit en recullon); d'où 1662 plur. fig. « ce qu'on fait pour parvenir à qqc. » (La Rochef., II, 45 − Mém. ds Ch.-L. Livet, Lex. de la lang. de Molière, Paris, Imprimerie Nationale, t. 1, 1895, p. 175). Déverbal de avancer*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 5 534. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 7 744, b) 7 787; xxes. : a) 7 166, b) 8 444.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Banque 1963. − Barb.-Cad. 1963. − Barr. 1967. − Baudr. Chasses 1834. − Boud.-Frabot 1970. − Bruant 1901. − Canada 1930. − Cap. 1936. − Chabat t. 1 1875. − Chesn. 1857. − Darm. Vie 1932, p. 62. − Dul. 1968. − Forest. 1946. − Num. 1969. − Gruss 1952. − Guerber 1967. − Jossier 1881. − Kuhn 1931, p. 108. − Lacr. 1963. − Lamb. 1970. − Lar. comm. 1930. − Lauzel-Muss. 1970. − Le Clère 1960. − Lemeunier 1969. − Muller 1966. − Pt vocab. technol. Actual terminol. 1972, t. 5, no8, p. 4. − Pierreh. 1926. − Pierreh. Suppl. 1926. − Poignon 1967. − Privat-Foc. 1870. − Romeuf t. 1 1956. − Soé-Dup. 1906. − Suavet 1963. − Vinc. 1910. − Will. 1831.

Wiktionnaire

Nom commun

avance \a.vɑ̃s\ féminin

  1. Fait d’avancer.
    • L’avance rapide d’un magnétophone.
  2. Ce qu’on a mis en avant.
  3. Partie de bâtiment qui anticipe sur une rue, sur une cour, et qui sort de l’alignement du reste du bâtiment.
    • L’agent voyer fera abattre cette avance.
  4. Espace de chemin qu’on a devant quelqu’un.
    • Il a tant de lieues, tant de journées d’avance sur nous.
    • Il court mieux que lui, il lui donnera dix pas d’avance sur cent.
    • Prendre de l’avance.
  5. Ce qui se trouve déjà fait dans une affaire, dans un ouvrage.
    • C’est une grande avance, quand on veut composer un livre, que d’avoir des matériaux préparés.
    • Si vous avez les mémoires qu’il vous faut pour écrire cette histoire, c’est autant d’avance.
  6. Sommes que l’on prête, d’un paiement anticipé, d’un déboursé que l’on fait pour quelqu’un.
    • Faire une avance de mille francs.
    • Il a fait pour eux des avances considérables.
    • C’est moi qui ai fait toutes les avances, tous les frais de cette entreprise.
    • Fournir une somme à titre d’avance.
    • Être en avance, Avoir fait une avance de quelque somme.
    • Je suis avec eux en avance de deux mille francs.
  7. (Vieilli) (Économie) Somme que l'on investit à court et moyen terme dans une activité économique.
    • On a remarqué plus haut (note 2, page 13) que les avances primitives étoient d'environ cinq fois plus fortes que les avances annuelles : dans l'hypothèse actuelle où les avances annuelles sont de deux milliards, les avances primitives sont donc de dix milliards, …. — (François Quesnay, Analyse de la formule arithmétique du tableau économique de la distribution des dépenses annuelles d'une nation agricole, 1766)
  8. (Belgique) (Familier) (Surtout dans des locutions interrogatives ou négatives) Avantage, intérêt.
    • Quelle avance de travailler dur toute sa vie ?
    • Tu n'as pas d'avance à te brouiller avec tes parents.
    • Il n'y a pas d'avance de le punir, il recommencera.

Forme de verbe

avance \a.vɑ̃s\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe avancer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe avancer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe avancer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe avancer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe avancer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

AVANCE (a-van-s') s. f.
  • 1Tout ce qui est en avant par rapport à autre chose.

    Partie de bâtiment qui est en saillie. Faire ou former une avance. Une petite avance Qu'avait un toit, La Fontaine, Orais.

  • 2Espace de chemin qu'on a parcouru avant quelqu'un. L'ennemi qui avait tant d'avance. Prendre ou gagner de l'avance. A peine séparés par une courte avance, Les fuyards n'avaient plus qu'une faible espérance, Lamartine, Joc. III, 7.

    Ils ont pris l'avance, ils sont partis en avant. Une lettre en avance Avait divulgué…, Molière, l'Étour. IV, 1.

    Fig. Prendre l'avance sur ses camarades, être plus avancé qu'eux dans ses études.

  • 3Ce qui, déjà fait ou acquis, sert ultérieurement. Avoir rassemblé ses matériaux est une véritable avance. C'est une grande avance que d'avoir l'esprit en repos, Sévigné, 254.
  • 4 Au plur. Premières démarches auprès de quelqu'un, recherche de sa société. Répondre aux avances d'amitié qu'on nous fait. Je veux faire les premières avances pour nous réconcilier. Il est dangereux à la cour de faire les avances, La Bruyère, 8. Il n'a pas dédaigné de faire toutes les avances, Bossuet, II, Annonc. 1. Jamais les Sacramentaires n'avaient fait de si grandes avances envers les Luthériens, Bossuet, II, Var. 14. Abaissons-nous à faire des avances, Molière, Psy. I, 1. Il trouva mauvais qu'elle ne lui eût point fait d'avances, Hamilton, Gramm. 6. Elle avait fait toutes les avances pour s'emparer de sa confiance, Hamilton, ib. 9. J'ai fait toutes les avances de cette amitié, Sévigné, 8. Louis XIV avait déjà fait quelques avances pour la paix, Voltaire, Louis XIV, 21. L'impératrice [Marie d'Aragon, femme d'Othon III] ayant fait des avances à un jeune comte italien qui les refusa par vertu, Voltaire, Mœurs, 45. Lorsque l'on aime une déesse, Elle fait ces avances-là, La Fontaine, Nic. Je n'aime point qu'on me fasse d'avance, La Fontaine, Court.
  • 5Somme prêtée, payement anticipé. Faire une avance. Qu'il fallait que l'État fît des avances à ceux… Ayant reçu une faible avance. Les avances nécessaires pour cette spéculation.

    Terme de change. Avance pour le tireur, somme que le tireur d'une lettre négociée reçoit au-delà du pair. Avance pour le donneur, somme que le tireur reçoit en moins.

  • 6Par avance, loc. adv. Par anticipation. Il a payé par avance. Du trouble de mon cœur jouissant par avance, Racine, Baj. I, 3. L'ingrat, de mon départ consolé par avance, Racine, Bérén. IV, 5. Mes entrailles pour toi se troublent par avance, Racine, Phèd. IV, 3. Mes larmes par avance avaient su la toucher, Racine, Iphig. II, 5. Je vous réponds assez souvent par avance, Sévigné, 232. Pouvons-nous ne les pas plaindre par avance ? La Bruyère, Disc. s. Théophr. Ce n'était pas le moyen d'obtenir l'enregistrement qu'ils demandent, que de montrer ainsi par avance à quoi ils s'en veulent servir, Pascal, Prov. 19. Bénissez par avance la sagesse miséricordieuse de celui qui saura tirer de vos passions un nouvel avantage pour sa gloire, Massillon, Car. Lazare.
  • 7D'avance, loc. adv. Avant le temps où une chose doit ou peut se faire. L'arrêt qui l'a condamné était prononcé d'avance.

REMARQUE

On dit fréquemment : je vous payerai à l'avance. Cela n'est pas conforme au bon usage, qui ne reconnaît que par avance ou d'avance.

HISTORIQUE

XVe s. Dictes moy, dame noble et bonne, L'avance, si ferez l'aumosne, La Fontaine, 872.

XVIe s. Les quelques capitaines eurent soin de la faire habiller et armer, il mit au bout de la cedulle qu'il fit pour cette avance : à la charge que…, D'Aubigné, Vie, X. Il prit le chemin de Monterau-fautYonne, qui estoit celui de l'avance vers ses Allemans, D'Aubigné, Hist. I, 118. Il n'eut pas fait 400 pas qu'il part du corps-de-garde un homme qui faisoit les mesmes arrests et avances que lui, et toutesfois l'outrepassa de peur de lui donner l'allarme, D'Aubigné, ib. II, 342.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

AVANCE. - REM. Ajoutez : Mme de Sévigné se sert de la locution à l'avance, au lieu de d'avance ; mais elle la signale comme un provincialisme : Je vous écris un peu à l'avance, comme on dit en Provence, Sévigné, 7 oct. 1676.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AVANCE, s. f. (Commerce.) se prend pour anticipation de tems. Payer un billet, une promesse d’avance ; c’est en compter la valeur avant le tems de son échéance, ce qui se fait ordinairement en escomptant. Voyez Echéance & Escompter.

Avance, signifie aussi prêt d’argent ou fourniture de marchandises : je suis en avance avec un tel, c’est-à-dire, je lui ai prêté des sommes considérables, je lui ai fourni beaucoup de marchandises.

Avance, on dit en termes de lettres de change, avance pour le tireur, lorsque d’une lettre négociée, celui qui la négocie en reçoit plus que le pair, c’est-à-dire, plus que la somme portée par la lettre : on appelle au contraire avance pour le donneur & perte pour le tireur, lorsque par la négociation, celui à qui appartient la lettre, n’en reçoit pas l’entiere valeur. (G)

Avance ou Saillie, en Architecture ; c’est ordinairement la ligne ou la distance qu’il y a entre l’extrémité d’un membre ou d’une moulure, & la partie découverte de la colonne ou de toute autre partie d’où l’avance se fait.

Cependant il y a des auteurs qui regardent l’avance, ou la saillie, comme venant de l’axe de la colonne, & ils la définissent une ligne droite comprise entre l’axe & la surface extérieure d’un membre ou d’une moulure. Voyez Saillie. (P)

* (cap d’) cap du Magellan, dans l’Amérique méridionale, ainsi nommé de ce qu’il est le plus avancé dans le détroit de Magellan.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « avance »

Voy. AVANCER ; provenç. avansa.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

→ voir avancer
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « avance »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
avance avɑ̃s

Citations contenant le mot « avance »

  • La foi, semelle inusable pour qui n’avance pas. De Henri Michaux
  • Foi, semelle inusable pour qui n'avance pas. De Henri Michaux
  • Dire qu'on aime n'avance à rien. De Jean Giraudoux / Tessa
  • La science avance par degrés et non par bonds. De Thomas Macaulay / Essays
  • Qui écrit pour se sauver est foutu d'avance. De Georges Perros / Echancrures
  • Dans l’obscurité j’avance au clair de ma plume. De Grand Corps Malade / Midi 20
  • Plus on avance, plus on a de doutes. De Pétronille de Saint-Rapt / Evene.fr - Février 2006
  • L’amour est un combat perdu d’avance. De Frédéric Beigbeder / L’Amour dure trois ans
  • L'impossible recule devant celui qui avance. De Anonyme
  • Dans un bateau qui navigue à contre-courant, qui n’avance pas recule. De Proverbe chinois
  • A mesure qu'avance la civilisation, la poésie, presque nécessairement, décline. De Thomas Macaulay / Essais littéraires
  • Le centre est immobile : la roue avance, son centre ne bouge pas. De Jacques Chaban-Delmas
  • La vérité recule, mais le savant avance. De Henri Poincaré
  • Je m'avance vers celui qui me contredit. De Michel de Montaigne
  • Tout avance et grandit, rien ne s’effondre. De Walt Whitman
  • La décision du gouvernement se prend en concertation avec les acteurs locaux et les négociations n’avancent pas de manière homogène dans tous les départements. Vendredi soir, des élus des Bouches-du-Rhône de tous bords s'étaient vigoureusement opposés à cette mesure dénonçant une décision "verticale" et s'interrogeant sur son utilité. Mais la découverte d'un cluster de porteurs du variant britannique du virus à l'origine du Covid-19 a notamment poussé le préfet à officialiser cette décision samedi après-midi.  Europe 1, Covid-19 : les huit départements où le couvre-feu est avancé à 18h à partir de dimanche
  • On a mis trois buts, cette victoire va au-delà des faits de jeu. La performance et l'efficacité de Boulaye Dia montrent bien qu'on est beaucoup plus forts avec lui : douze buts en seize matches, c'est une sacrée demi-saison, imaginez ce qu'il peut faire par la suite. On avance bien en restant sur trois victoires et deux matches nuls. L'équipe progresse avec une nouvelle façon de jouer. Je suis persuadé qu'on peut faire mieux que 21 points sur cette deuxième partie de saison. » L'Équipe, David Guion (entraîneur de Reims) : « On avance bien » - L'Équipe
  • C'est la fin d'un suspense qui n'en était plus vraiment un : la Côte-d'Or avance son couvre-feu à 18 heures à compter de ce dimanche 10 janvier 2021. La préfecture vient de le confirmer dans un communiqué. France Bleu, Le couvre-feu avancé à 18 heures en Côte-d'Or, annonce de la préfecture
  • Le gouvernement de la principauté monégasque a décidé d'avancer son couvre-feu à 19 heures dès le lundi 11 janvier, entraînant la fermeture le soir des restaurants, face à des signaux épidémiques qui ont "viré à l'orange" ces derniers jours. France Bleu, Coronavirus : couvre-feu avancé à 19 heures dès lundi à Monaco
  • Si en 2020, vous avez bénéficié de réductions ou crédits d’impôt pour vos dépenses effectuées en 2019, les services fiscaux vont vous verser une avance de 60% de votre crédit d’impôt de 2019. 60%, sauf si vous l’avez évidemment modifié en 2020. Vous aviez jusqu’au 10 décembre 2020 afin de moduler cette avance de crédit d’impôt. Le versement de cet acompte de crédit/réduction d’impôt concerne les réductions et les crédits d’impôt suivants : Guide Epargne, 👉 Impôt : votre avance de crédit d'impôt de 60% sera versée le 15 janvier 2021 : Actualités socio-économiques
  • Au pointage de 18h00 samedi, Yannick Bestaven possédait 231 milles d’avance sur son premier poursuivant Charlie Dalin, contre près de 400 à la même heure la veille. Maître CoQ navigue dans des vents faibles au large du Brésil, à environ 9 nœuds de moyenne sur les quatre dernières heures, contre 22 nœuds à Apivia. 3e, Thomas Ruyant (LinkedOut) filait à 17 nœuds, à 291 milles de retard du leader. Sport24, Vendée Globe : L’avance de Bestaven diminue toujours - Fil infos - Vendée Globe - Voile

Traductions du mot « avance »

Langue Traduction
Anglais advanced
Espagnol avanzado
Italien avanzate
Allemand fortgeschritten
Chinois 高级
Arabe المتقدمة
Portugais avançado
Russe продвинутый
Japonais 高度な
Basque aurreratua
Corse avanzatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « avance »

Source : synonymes de avance sur lebonsynonyme.fr

Avance

Retour au sommaire ➦

Partager