La langue française

Décroissance

Sommaire

  • Définitions du mot décroissance
  • Étymologie de « décroissance »
  • Phonétique de « décroissance »
  • Évolution historique de l’usage du mot « décroissance »
  • Citations contenant le mot « décroissance »
  • Traductions du mot « décroissance »
  • Synonymes de « décroissance »
  • Antonymes de « décroissance »

Définitions du mot « décroissance »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCROISSANCE, subst. fém.

Action de décroître, résultat de cette action.
A.− [À propos d'un inanimé, d'un processus autonome] Diminution, affaiblissement progressif (du point de vue de la hauteur, du volume, de l'intensité, etc.). Être en décroissance. La décroissance d'une pile d'écus faisait chanter à des banquiers la Marseillaise (Hugo, Misér.,t. 2, 1862, p. 451).La campagne verte a reconquis sur le fleuve en décroissance sa vraie rive (Fromentin, Voy. Égypte,1869, p. 64).
En partic. [À propos d'un astre; gén. p. réf. à la luminosité] Les novæ rapides (...) à montée brusque et à décroissance rapide; seule la partie décroissante de la courbe de lumière est connue (Schatzman, Astrophys.,1963, p. 90).
P. métaph. [Gén. p. réf. à une situation] L'étoile entre en décroissance. Cruelles désillusions de Micheline (Courteline, Linottes,Amit. fém., 1921, IV, p. 207):
Non, mon cher! vous ne sacrifierez pas votre avenir à une liaison d'un jour, à une liaison qui commence à vous peser, je le sais (...). Qu'on fasse un pareil sacrifice au premier quartier d'une lune de miel, soit; mais la vôtre est en pleine décroissance. É. Augier, Jean de Thommeray,1874, VI, p. 443.
Spécialement
EAUX ET FORÊTS. Diminution progressive du diamètre d'un tronc en fonction de sa hauteur. Tarifs de cubage (...) en fonction de la circonférence à hauteur d'homme et avec un certain choix de décroissances (Cochet, Bois,1963, p. 125).
PHYS. NUCL. (Loi de) décroissance radioactive. Affaiblissement de l'activité des radioéléments avec le temps. Ces types de radioactivité ont été soigneusement étudiés; le nombre de rayons émis est toujours proportionnel au nombre de noyaux radioactifs présents, d'où une décroissance exponentielle avec une période caractéristique (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 353).
B.− [À propos d'un animé]
1. [Gén. à propos d'un ensemble, d'une collectivité]
a) Diminution en nombre. Croissance ou décroissance d'une population, prospérité ou décadence de la cité (Le Corbusier, Charte Ath.,1957, p. 7).
b) Diminution en intensité, en qualité. Le dix-neuvième siècle, ce siècle de stérilité, ce siècle de décroissance, ce siècle de décadence, ce siècle d'abaissement, comme disent les pédants, les rhéteurs (Hugo, Nap. le P.,1852, p. 236).
2. En partic. [À propos d'une pers.] Vieillesse, déclin. Le dix-huitième siècle (...) est marqué par la décroissance du sultan et par la croissance du czar (Hugo, Actes et par.,2, 1875, p. 70).Je suis guérie, et ce qui me satisfait encore plus, c'est que mon Aurore, très fatiguée par sa croissance, comme je l'étais par ma décroissance, a retrouvé sa force et sa gaieté (Sand, Corresp.,t. 6, 1812-76, p. 371).
Prononc. et Orth. : [dekʀwasɑ ̃:s]. Cf. croître. Admis ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. Ca 1265 (Brunet Latin, Trésor, éd. F.-J. Carmody, CXXIV, 6); 1353 (Miracle de un enfant que Nostre Dame resucita ds Mir. de N.-D., éd. G. Paris et U. Robert, t. 2, p. 346). Dér. de croissance*; préf. dé-*. Fréq. abs. littér. : 74.

Wiktionnaire

Nom commun

décroissance \de.kʁwa.sɑ̃s\ féminin

  1. Action de décroître ou résultat de cette action.
    • La mortalité est en décroissance.
    • Depuis quelques années, et en particulier à l’occasion de la crise récente et de ses manifestations intenses dans le secteur immobilier, le phénomène des Shrinking Cities, ou villes en décroissance, a fait l’objet d’un intérêt croissant, à la fois sur le plan médiatique et dans la recherche urbaine. — (Manuel Wolff, Sylvie Fol, Hélène Roth et Emmanuèle Cunningham-Sabot, Shrinking Cities, villes en décroissance : une mesure du phénomène en France, Cybergeo : revue européenne de géographie, décembre 2013)
  2. Concept politique, économique et social qui remet en question l'idée selon laquelle la croissance économique est un bienfait à long terme pour l'humanité.
    • Fondateur des communautés de l’Arche, disciple de Gandhi, héros de la lutte du Larzac, et chantre de la non-violence, Lanza del Vasto fut un père fondateur de la simplicité volontaire et de la décroissance, explique Frédéric Rognon dans son bref livre « Lanza del Vasto ou l’expérimentation communautaire ».
    • La décroissance matérielle de la production et de la consommation, la réorganisation de l’économie selon des critères écosociaux, le potentiel nouveau de technologies et de formes organisationnelles alternatives, impliquent des effets contradictoires sur le PNB. Mais vu qu’il exprime une valeur n'ayant que peu à voir avec la qualité de la vie, la question est en tout cas secondaire. — (Rolf Steppacher, Impératifs et limites de la croissance, Articulo : Journal of Urban Research, 2/2006)
  3. (Foresterie) Réduction du diamètre d’un arbre à mesure que l’on remonte son tronc.
    • Le rendement en scierie est également corrélé à la décroissance des fûts. Les itinéraires du présent guide, en préconisant des premières éclaircies plus tardives qu’auparavant, devraient aboutir à des décroissances bien inférieures à celles données dans les tableaux de classement des bois ronds. Dans les plantations où cette décroissance peut être forte, elle sera corrigée par des élagages artificiels sous certaines conditions […]. — (Thierry Sardin, Massif Vosgien : sapin, épicéa et pin sylvestre, Office national des forêts, 2012, ISBN 978-2-84207-356-5)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCROISSANCE. n. f.
Action de décroître ou Résultat de cette action. La fièvre est en décroissance. La mortalité est en décroissance.

Littré (1872-1877)

DÉCROISSANCE (dé-kroî-san-s') s. f.
  • État de ce qui est décroissant. Ils répètent entre eux, en voyant ce génie opiniâtre et inflexible lutter contre l'impossibilité, que, parvenu au faîte de sa gloire sans doute, il pressent que de son premier mouvement rétrograde datera sa décroissance, Ségur, Hist. de Napol. VIII, 11.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « décroissance »

Dérivé de décroissant avec le suffixe -ance → voir croissance et croissant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Décroissant.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « décroissance »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
décroissance dekrwasɑ̃s

Évolution historique de l’usage du mot « décroissance »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « décroissance »

  • Tout journal qui n'augmente pas sa masse d'abonnés, quelle qu'elle soit, est en décroissance. De Honoré de Balzac / Monographie de la presse parisienne
  • Depuis le confinement, il crispe les débats et les repas de famille. Et pour cause : le terme malheureux de « décroissance » revient souvent dans les scénarios explorant le fameux « monde d'après ». D’où vient ce mot, et que véhicule-t-il ? Est-il incompatible avec notre logiciel ? Dans quelle mesure peut-il devenir sexy ? Après les Trente Glorieuses, serions-nous sur le point de vivre des Trente Heureuses ? Telles ont été les questions abordées lors de la 13e rencontre organisée par l’équipe d’Happy Hour ? (Cap Sciences, Curieux! et Usbek & Rica) en présence de la sociologue Anne de Rugy et de l’auteur militant Julien Vidal, qui s'accordent à dire que la décroissance peut aussi faire grandir. , La décroissance, une réponse à a crise sociale liée au Covid-19 ?
  • Pour mieux comprendre cette problématique, il faut remonter à une question qui n'a cessé de faire réfléchir les économistes depuis des siècles et encore plus aujourd'hui, à savoir : Comment faire de la croissance infinie dans un monde fini ? En effet, dans la mesure où la terre est ronde et où nous vivons dans un monde à l'horizon spatiotemporel limité, la croissance infinie ou durable ne peut a priori pas exister. Cette dernière ne serait donc qu'une illusion qui devient une bulle et qui finit forcément par exploser. Dans ce cadre, la seule solution possible semble résider dans ce que l'on appelle la décroissance. Celle-ci signifie simplement qu'après avoir trop crû, nous devons désormais décroître et baisser notre niveau de PIB, donc de richesses. Capital.fr, “Non à la décroissance, mais oui à la croissance verte, pour notre économie !” - Capital.fr
  • A 1.400 kilomètres de Paris, à l'est de Budapest, Vincent Liegey anime Cargonomia, un laboratoire d'expérimentation sur la décroissance. « Un espace pour se poser des questions, approfondir la théorie et tester des applications concrètes autour de la décroissance », explique-t-il. Chaque année, il accueille des étudiants français venus se confronter à leurs envies de « moins ». Les Echos Start, Le nouveau poids du lobby de la « décroissance » | Les Echos Start
  • S’agissant de décroissance, la Covid 19 s’est chargée de l’engager sans aménités, et, à l’évidence, elle ne revêt pas les atours heureux dont ses tenants la parait volontiers ; quant à la couleur verte, ses adeptes n’ont pas tardé à vouloir repeindre, dans la nuance, toutes les mesures destinées à relancer la machine économique, quitte à la « plomber » d’entrée par des injonctions paradoxales. Le Monde de l'Energie, Une décroissance verte pour sauver la planète ? (Tribune)
  • La décroissance critique habituellement l’intensivité en ressources et la destruction de l’environnement induits par nos économies actuelles. La pandémie oriente maintenant ces débats vers les secteurs non-essentiels à la préservation de la vie. Notre approche rejoint le défi radical de la gestion des économies politiques en l’absence de croissance pendant et après la pandémie : comment diminuer les ressources de l’économie capitaliste tout en sécurisant l’approvisionnement en biens et services de base, en expérimentant des manières sobres de nous faire plaisir, et en trouvant ensemble du sens pour nos vies. Club de Mediapart, Pandémie: un plaidoyer pour la décroissance | Le Club de Mediapart
  • A l'inverse, la décroissance renvoie à un choix de société. Ses partisans, souvent des économistes de gauche et/ou des altermondialistes, souhaitent sortir d'une logique de croissance du PIB à tout prix, en particulier pour répondre aux enjeux climatiques et éviter l'épuisement des ressources. Par ailleurs, pour les décroissants, l'augmentation de la production et des richesses ne conduit pas à une hausse du bien-être des populations. Les Echos Start, Récession/décroissance : quelle différence ? | Les Echos Start
  • Nous sommes ravis de voir que, tout à coup, les médias dominants se mettent à parler de décroissance, mais ils le font hélas avec une certaine impréparation. Ils invitent des néo-convertis, certes enthousiastes mais parfois maladroits, ainsi que des faux amis qui décrédibilisent plutôt le projet. L’objection de croissance n’est, en effet, pas l’opposé de l’obsession de croissance : face au "plus de tout" nous ne défendons pas le "moins de tout" mais des choix rationnels définis sur base de ce qui est souhaitable et de ce qui ne l’est pas, voir même nocif, si pas criminel. La pensée des décroissants favorise évidemment la qualité plus que la quantité mais souhaite aussi réintroduire dans les décisions collectives des valeurs bien trop oubliées : la morale compte et pas seulement l’utilité ; la sincérité prime sur la vente d’illusions ; non, la décroissance ne signifie pas la fin de l’économie mais une autre économie où la mesure l’emporte sur le gaspillage, où la prudence est préférée à la fuite en avant technologique. , Non, la décroissance ne signifie pas la fin de l’économie mais un retour collectif à certaines valeurs oubliées - La Libre
  • Sans entrer dans le détail d’orientations et de politiques dont la diversité et les divergences promettent autant de problèmes que de retards qui pourront s’avérer fatals, trois grandes tendances se partageront le paysage politique français. Non dénuées d’arrière-pensées idéologiques, elles réclament le maintien de la croissance, son gel, ou contradictoirement la décroissance. Or, ni l’une ni l’autre de ces options ne sera praticable, précisément parce qu’elles sont toutes trois dépourvues de leur dimension démographique, voire humaine. AgoraVox, Et maintenant : Croissance ? No-croissance ? ou décroissance ? - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « décroissance »

Langue Traduction
Anglais decrease
Espagnol disminución
Italien diminuire
Allemand verringern
Chinois 减少
Arabe تخفيض
Portugais diminuir
Russe снижение
Japonais 減少
Basque beherakada
Corse diminuite
Source : Google Translate API

Synonymes de « décroissance »

Source : synonymes de décroissance sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « décroissance »

Partager