La langue française

Rarement

Sommaire

  • Définitions du mot rarement
  • Étymologie de « rarement »
  • Phonétique de « rarement »
  • Citations contenant le mot « rarement »
  • Traductions du mot « rarement »
  • Synonymes de « rarement »
  • Antonymes de « rarement »

Définitions du mot rarement

Trésor de la Langue Française informatisé

RAREMENT, adv.

Peu souvent. Anton. souvent, fréquemment.
A. − [Dans un syntagme verbal] Les premiers mots de Cottard à sa femme furent: − J'ai rarement vu MmeVerdurin aussi en verve que ce soir (Proust, Swann, 1913, p. 264).Comme Lamartine, il riait rarement (A. France, Pt Pierre, 1918, p. 9).Le petit entrepreneur a rarement les moyens de connaître les plans de production de ses multiples concurrents (Univers écon. et soc., 1960, p. 12-2).
[Avec l'adv. si] C'est grand dommage que cet oiseau privilégié se voie si rarement à Paris (Brillat-Sav., Physiol. goût, 1825, p. 88).
[Avec l'adv. assez] Cela m'arrive assez rarement pour qu'on ne me garde pas rancune (Dumas père, Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 87).
En partic. [Dans un segment sans verbe exprimé] Quelques concerts classiques. Du Beethoven, du Schumann. Du Berlioz rarement (L. Febvre, La Vie, cette enquête continue, [1935] ds Combats, 1953, p. 45).− Elle lisait beaucoup? − Je l'ai presque toujours vue avec un livre... − Elle sortait? − Rarement sans Monsieur... ou alors avec sa belle-mère (Simenon, Vac. Maigret, 1948, p. 79).
B. − [En tête de phrase ou de prop.] J'étais faible de corps, le pouls battait mal, je souffrais de la poitrine, je flottais d'esprit. Rarement je me sentis si bas (Michelet, Journal, 1842, p. 401).Rarement, la production d'un compositeur a pu paraître aussi achevée (Samuel, Art mus. contemp., 1962, p. 216).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɑ ʀmɑ ̃], [ʀa-]. V. rare. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. xives. raremant « peu souvent » (Moamin et Ghatrif, éd. H. Tjerneld, p. 264), attest. isolée; à nouv. 1555 rarement (Ronsard, Hymne de l'or, 624 ds Œuvres, éd. P. Laumonier, t. 8, p. 205); 2. 1544 « remarquablement, exceptionnellement » (M. Scève, Délie, éd. E. Parturier, dizain 424, p. 288). Dér. de rare*; suff. -ment2*. Cf. l'a. fr. relment « peu souvent » (ca 1170, Rois, éd. E. R. Curtius, p. 9 [I Sam. 3, 1]), rerement (fin xiies., Sermons St Grégoire sur Ezéchiel, éd. K. Hofmann, p. 62) formes limitées à l'a. fr., dér. de l'a. fr. rer (rare*). Fréq. abs. littér.: 2 092. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 3 817, b) 2 453; xxes.: a) 2 191, b) 3 007.

Wiktionnaire

Adverbe

rarement \ʁaʁ.mɑ̃\

  1. Peu souvent ; peu fréquemment.
    • Et ce petit univers grouille de cancans, d'intrigues, de projets, d'ambitions, qui dépassent rarement le cadre de la sous-préfecture. Vous croyez que la Chine existe, vous ? Comment peut-on être Chinois ? — (Pierre Hervé, La Libération trahie, éd. Grasset, 1945, p. 93)
    • J'avais été beaucoup plus rarement bombardé du haut des airs, et je me trouvai, devant ce danger-là, presque aussi béjaune que mes conscrits. — (Marc Bloch, L'étrange défaite : La déposition d'un vaincu, 1940, FolioHistoire Gallimard, 1990, p.86)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RAREMENT. adv.
Peu souvent, peu fréquemment. Il arrive rarement que le travail n'ait pas sa récompense. Il va rarement à la campagne. Vous venez trop rarement. Cela se rencontre fort rarement.

Littré (1872-1877)

RAREMENT (ra-re-man) adv.
  • Peu souvent. Qui veut mourir ou vaincre est vaincu rarement, Corneille, Hor. II, 1. Les événements plus rares qui nous étonnent, sont-ils moins dans la nature, parce qu'ils arrivent rarement et que nous en ignorons la cause ? Dumarsais, Œuv. t. V, p. 370. Les grands, les gens en place ont des intérêts, et rarement des opinions, Condorcet, Vie de Voltaire.

    Il peut se mettre en tête d'un membre de phrase. Rarement l'amitié désarme sa colère, Racine, Mithr. I, 5. Rarement les Anglais haïssent sans conspirer, Voltaire, Mœurs, 115.

    En ce cas on met quelquefois le sujet après le verbe, quand le sujet est un pronom. Trop occupés à multiplier les fonctions de nos sens, rarement faisons-nous usage de ce sens intérieur qui sépare de nous tout ce qui n'en est pas, Buffon, De l'homme.

HISTORIQUE

XVIe s. Le millet de Turquie veut estre semé rarement, un grain loin d'autre, De Serres, 110.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rarement »

 Dérivé de rare avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Rare, et le suffixe ment ; Berry, ralement, rasement ; provenç. rarament ; espagn. et ital. raramente.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « rarement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rarement rarmɑ̃

Citations contenant le mot « rarement »

  • Ce qui est nouveau est rarement vrai ; ce qui est vrai est rarement nouveau. De Georg Christoph Lichtenberg
  • Sagesse et grand avoir sont rarement en un manoir. De Proverbe français
  • On acquiert rarement les qualités dont on peut se passer. De Pierre Choderlos de Laclos
  • Nous nous consolons rarement des grandes humiliations ; nous les oublions. De Vauvenargues / Réflexions
  • Un méfait est rarement perdu. De Gilbert Cesbron
  • Sans pensées va rarement sans mots. De Howard Newton
  • La justice immanente est rarement imminente. De Pierre Dac
  • Les tyrans ont rarement besoin de prétextes. De Edmund Burke / Lettres
  • La paix est rarement refusée aux pacifiques. De Johann Friedrich von Schiller / Guillaume Tell
  • Le sage sourit souvent, et rit rarement. De Johan Caspar Lavater / Souvenirs pour des voyageurs chéris
  • La raison et la politique suivent rarement le même chemin. De Stefan Zweig / Marie Stuart
  • Ce qui est grand mérite rarement d'être aimé. De Julie de Lespinasse / Lettres
  • Le coeur sent rarement ce que la bouche exprime. De Jean-Galbert de Campistron / Pompeia
  • Les êtres extraordinaires ont la vie courte et vieillissent rarement. De Martial / Livre VI
  • Un hélicoptère afghan a été attaqué dans le sud du pays cette semaine par ce que les autorités américaines et afghanes disent être un missile rarement vu entre les mains des talibans, ce qui soulève de nouvelles inquiétudes pour une armée afghane assiégée et des questions sur qui a fourni l’arme. News 24, En Afghanistan, une arme antichar rarement vue détruit un hélicoptère - News 24
  • Les foetus sont rarement infectés par le nouveau coronavirus car le placenta produirait de très faibles quantités du récepteur que le virus utilise pour pénétrer dans les cellules humaines, conclut une étude menée aux Etats-Unis. Sciences et Avenir, Pourquoi le coronavirus passe rarement de la mère au foetus - Sciences et Avenir
  • Les fœtus sont rarement infectés par le nouveau coronavirus car le placenta produirait de très faibles quantités du récepteur que le virus utilise pour pénétrer dans les cellules humaines, selon une étude menée aux États-Unis  SudOuest.fr, Covid-19 : pourquoi le coronavirus se transmet rarement de la mère au fœtus
  • Aaron Dessner s’est émerveillé de la créativité de Taylor Swift: «J’ai rarement été aussi inspiré par quelqu’un et j’ai encore du mal à croire que ça m’est arrivé. Ces chansons se sont faites dans une période tellement difficile.» , Aaron Dessner: «J’ai rarement été aussi inspiré par quelqu’un» - Le Matin
  • En ce 24ème jour de quarantaine, Aurélien Bellanger se lance dans la confection d'une cabane en tentant d'éviter les résultats rarement beaux, souvent tordus, quelquefois dangereux – mais solides, en général, et ingénieux, toujours – de son grand-père bricoleur. France Culture, Jour 24 : Génie du bricolage

Traductions du mot « rarement »

Langue Traduction
Anglais rarely
Espagnol raramente
Italien raramente
Allemand selten
Chinois 很少
Arabe نادرا
Portugais raramente
Russe редко
Japonais めったに
Basque gutxitan
Corse raramenti
Source : Google Translate API

Synonymes de « rarement »

Source : synonymes de rarement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « rarement »

Partager