La langue française

Communément

Sommaire

  • Définitions du mot communément
  • Étymologie de « communément »
  • Phonétique de « communément »
  • Évolution historique de l’usage du mot « communément »
  • Citations contenant le mot « communément »
  • Traductions du mot « communément »
  • Synonymes de « communément »
  • Antonymes de « communément »

Définitions du mot « communément »

Trésor de la Langue Française informatisé

COMMUNÉMENT, adv.

Suivant l'usage commun; couramment, ordinairement. Il a de l'esprit plus que l'on ne pense communément (Napoléon 1er, Lettres à Joséphine,1807, p. 153).On disait communément, au commencement du siècle, que l'Écosse abonde en sites romantiques (P. Bourget, Essais de psychol. contemp.,1883, p. 101).
Prononc. et Orth. : [kɔmynemɑ ̃]. Ds Ac. 1894-1932. Étymol. et Hist. 1. 1160-74 cumunalment « ensemble » (Wace, Rou, éd. H. Andresen, II, 1470) − xves. ds Gdf.; 2. mil. xiiies. commun(i)elment « généralement » (Aubery, p. 92, Tarbé ds Gdf.); 1539 communément (Est.). Dér. de l'adj. communal* « commun »; suff. -ment2* (cf. EWFS2). Fréq. abs. littér. : 459. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 837, b) 293; xxes. : a) 261, b) 923. Bbg. Bastin (J.). Adv. de manière. In : Nouv. glanures gramm. Riga, 1907, p. 29.

Wiktionnaire

Adverbe

communément \kɔ.my.ne.mɑ̃\

  1. Le plus ordinairement.
    • On les trouve communément dans les rues. — (Vincent Voiture, Lett. 30.)
    • L'oxalide petite oseille, oxalis acetosella, Lin., porte vulgairement les noms de surette, alléluia, etc. Elle croit assez communément dans les bois et les lieux couverts de presque toute la France. — (Encyclopédie du dix-neuvième siècle: répertoire universel des sciences, des lettres et des arts, édité par Ange de Saint-Priest, tome 18, Paris, 1848, p. 266)
  2. D’après l’usage commun.
    • La psychorigidité forme un couple bien assorti avec l’égocentrisme qui peut se définir comme un rapport privilégié, voire univoque à soi, à ses préoccupations, différent de ce que l'on entend communément par égoïsme. — (Roland Coutanceau , Les Blessures de l’intimité, Odile Jacob, 2010)
    • Ces dépenses injustifiées et excessives sont communément appelées, reprenant ainsi le terme de la jurisprudence des juridictions du contentieux de la tarification, abusives. — (Jean-Pierre Hardy, Financement et tarification des établissements et services sociaux et médico-sociaux, Éditions Dunod, 5e éd., 2018, p. 101)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COMMUNÉMENT. adv.
D'après l'usage commun. On dit communément. Cela se pratique communément. Telle est l'idée qu'on s'en fait communément. À parler communément, communément parlant, Selon l'opinion commune, ou Selon la façon de parler ordinaire.

Littré (1872-1877)

COMMUNÉMENT (ko-mu-né-man) adv.
  • Le plus ordinairement. Cela se dit communément. On les trouve communément dans les rues, Voiture, Lett. 30.

    Communément parlant, à parler communément, selon l'opinion ou la façon de parler commune. Toutefois, communément parlant, semblables entreprises produisent semblables événements, Guez de Balzac, le Prince, chap. 12. Communément parlant et eu égard à l'ordre du monde, Guez de Balzac, liv. IV, Lett. 13.

REMARQUE

Cet adverbe devrait être communement ; mais il y a longtemps que la prononciation y met un accent aigu (abus autorisé par l'usage, dit Chifflet au XVIIe siècle).

HISTORIQUE

XIe s. Et li Franceis fierent [frappent] comunement [tous ensemble], Chr. de Rol. CIX. Jusque il viennent au champ cumunement, ib. CXXVI. Cumunement [tous ensemble] li prometent leur feiz, ib. CCXLVIII.

XIIe s. Hylaires de Cicestre le greva durement, Gilebert Foliot de Lundres ensement ; Li cardenal se tindrent al rei communement ; Si qu'en tute la curt n'out nul maintienement, Th. le mart. p. 100.

XIIIe s. Tous li païs i ert [était] venus communement, Berte, CXXXIII. Ensi furent communement li Grieu et li François ensemble de toutes choses et de marcheandises et d'autres biens, Villehardouin, LXXXVII.

XVe s. Cils chevaliers et cils escuyers de Bigorre se recueillirent tous ensemble et firent leur amas à Tournay par où leur passage estoit communement, Froissart, II, III, 9. Les Anglois sont communement envieux sur toutes estranges gens, quand ils sont à leur dessus, Froissart, I, I, 16. Et se deslogerent [tous les seigneurs] tout communement, Froissart, I, I, 84. Messire Bouciquaut avoit esté en sa jeunesse communement en voyage avec le bon duc de Bourbon, Bouciq. part. I, ch. 16.

XVIe s. L'office de gouverner le monde lui compete communement [en commun] avec le Pere, Calvin, Instit. 81. La fortune qu'on appelle communement, est possible conduite par un gouvernement caché, Calvin, ib. 141. L'on appelle communement ces mottes les testes de chien, Amyot, Pélop. 58. Les courtisans, qui n'ont communement pas l'authorité de la justice agreable, D'Aubigné, Hist. I, 84. Je treuve que les premiers sieges sont communement saisis par les hommes moins capables, Montaigne, I, 168. À l'encontre de cette violente ordonnance, il fut veu communement des peres et meres se desfaisants eulx mesmes, et d'un plus rude exemple encores, precipitants, par amour et compassion, leurs jeunes enfants dans des puits, pour fuyr à la loi, Montaigne, I, 297.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « communément »

Selon d’anciens lexicographes, dérivé de commun, par son féminin commune, avec le suffixe -ment. Une dérivation régulière produisant communement, l’accent aigu sur le e serait un abus consacré par l’usage [1].
Selon des lexicographes plus récents, dérivé de communal, « commun », et du suffixe -ment [2] [3].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Commune, et le suffixe ment ; espagn. comunmente ; ital. comunemente.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « communément »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
communément kɔmynemɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « communément »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « communément »

  • Depuis l’interdiction des néonicotinoïdes fin 2018, les producteurs d’asperge se trouvent démunis face au criocère. Les deux matières actives les plus efficaces contre ce ravageur, l’acétamipride et le thiaclopride, ne peuvent plus être utilisées. L’unique alternative est constituée par les pyréthrinoïdes, ce qui entraîne des risques d’apparition de résistance, en plus d’une moindre efficacité générant une augmentation du nombre de traitements. Le criocère est ainsi devenu le ravageur des parties aériennes de l’asperge le plus problématique. Jusqu’à la fin de l’utilisation des néonicotinoïdes, le stade larvaire était communément considéré comme le plus vorace et le plus dommageable pour l’aspergeraie. Mais l’été 2019 a prouvé que dès l’arrivée des adultes (forme d’hibernation du ravageur), les dégâts constatés sont très importants. Réussir fruits & légumes | FLD, Asperge : des pistes contre le criocère | Réussir fruits & légumes | FLD
  • Le groupe L’Oréal, leader dans le domaine des cosmétiques de luxe, a annoncé lors d’une conférence de presse digitale ses nouvelles ambitions en matière de développement durable d’ici 2030. L’usine stratégique du groupe à Caudry, appelée communément « Sicos », est évidemment concernée. La Voix du Nord, Comment l’usine L’Oréal de Caudry s’engage avec son groupe pour le développement durable
  • Au sortir du déconfinement post Covid, avec une union de la gauche largement réalisée autour d’Antoine Maurice et de la liste Archipel Citoyen, Jean-Luc Moudenc et sa majorité municipale ont vu fondre sur eux les fantômes qui avaient emporté, il y a six ans de cela, l’ancien maire socialiste Pierre Cohen. Lui aussi donné comme, a priori, "imbattable" et pourtant défait… Aussi, quand trois sondages successifs ont tour à tour donné le maire sortant battu, certes d’une courte tête, tous les clignotants sont passés au rouge au Capitole. Et s’il est toujours de bon ton pour tous les candidats de ne pas croire les enquêtes d’opinion, elles ont eu le mérite, ici, de sonner l’alarme. À l’arrivée, si l’on peut dire que les sondages se sont trompés à Toulouse en surévaluant la dynamique de la vague verte qui a tout emporté chez nos voisins, à Bordeaux et Montpellier notamment, ils n’en ont pas moins donné une image plutôt précise des rapports de force dans un contexte d’abstention massive. "Nous avons toujours souligné, qu’il n’y avait rien de gagné pour l’un comme pour l’autre, que l’incertitude était grande et que l’élection allait se jouer à rien, se défend Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’Ifop, l’institut de sondage qui a fourni deux études. La première, une dizaine de jours avant le scrutin, donnait Antoine Maurice vainqueur avec 52 % des suffrages, la seconde à trois jours du vote, pointait un fort resserrement et un avantage encore plus mince (50,5 %) pour la liste citoyenne. Entre les deux, c’est un sondage de l’institut BVA qui affichait lui aussi la liste Archipel gagnante avec 51 % des intentions de vote. Mais cette fois la marge d’erreur, communément et mathématiquement admise, de plus ou moins 3 points a basculé en faveur de Jean-Luc Moudenc. Pour Frédéric Dabi, c’est clairement "le vote des personnes âgées, chez qui il fait un bon score, qui a été déterminant". Elles ont été plus nombreuses à se déplacer ou a remplir une procuration qu’au premier tour, comme en attestent les 8 points de participation en plus, 36,6 % en mars contre 44,8 %, dimanche. "Comme Douste-Blazy en 2001, Jean-Luc Moudenc a réussi à les mobiliser en agitant le chiffon rouge des extrêmes et des Gilets jaunes au Capitole, poursuit Frédéric Dabi. Dans un contexte de crise sanitaire et économique, sa défense de l’aéronautique et des emplois a été aussi jugée plus crédible que celle de ses adversaires". Pour l’anecdote Jean-Luc Moudenc se souvient qu’en 2014, alors challenger, la plupart des sondages prédisaient sa défaite. Mais lui avait gagné… "Il n’y a que nous qui avions donné Cohen battu", sourit Frédéric Dabi. Tout le monde y retrouve son compte. ladepeche.fr, Municipales à Toulouse : ces sondages qui ont donné Moudenc perdant… - ladepeche.fr
  • Les policiers du commissariat de Soissons ont découvert neuf cartons contenant, 5 352 cartouches de protoxyde d’azote communément appelé « gaz hilarant », dans le local technique d’un immeuble du quartier de Presles dans ladite ville. L'Aisne nouvelle, La police trouve 5000 cartouches de protoxyde d’azote dans un local technique à Soissons
  • Les visons sont des animaux timides et solitaires qui ont peur des humains et aiment disposer d'un vaste habitat dans lequel ils peuvent fourrager, grimper et nager. Les enquêtes diffusées par PETA ont révélé que les élevages d'animaux à fourrure confinent ces animaux dans des cages grillagées minuscules, souvent encombrées de déchets. Les animaux montrent fréquemment des signes de détresse psychologique extrême, comme des mouvements circulaires frénétiques et de l'automutilation, et souffrent d'infections, de plaies béantes et d'autres maladies et blessures qui ne sont généralement pas traitées. Les éleveurs de visons utilisent communément les méthodes de mise à mort les moins chères disponibles, notamment le gazage, l'électrocution et le brisement du cou, avant de décoller la peau de leur corps. , Lilly Lashes et Velour trompent les clients au sujet de la fourrure de vison – agissez maintenant ! | PETA France

Traductions du mot « communément »

Langue Traduction
Anglais commonly
Espagnol comúnmente
Italien comunemente
Allemand häufig
Chinois 通常
Arabe عادة
Portugais comumente
Russe обычно
Japonais 一般的に
Basque normalean
Corse cumunimenti
Source : Google Translate API

Synonymes de « communément »

Source : synonymes de communément sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « communément »

Partager