La langue française

Exceptionnellement

Sommaire

  • Définitions du mot exceptionnellement
  • Étymologie de « exceptionnellement »
  • Phonétique de « exceptionnellement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « exceptionnellement »
  • Citations contenant le mot « exceptionnellement »
  • Traductions du mot « exceptionnellement »
  • Synonymes de « exceptionnellement »
  • Antonymes de « exceptionnellement »

Définitions du mot « exceptionnellement »

Trésor de la Langue Française informatisé

Exceptionnellement, adv.D'une manière exceptionnelle. a) [Détermine un procès] Contrairement à la règle générale, habituelle. Oh! de grâce! ayons ce soir, exceptionnellement, un banquet sans philosophies (Louÿs, Aphrodite,1896, p. 135).La Providence, pour une fois, faisait bien les choses; cela lui arrive, exceptionnellement; ses ratages ne se comptent plus (Arnoux, Roi,1956, p. 210).V. avenue ex. 7.b) [Détermine un adj.] D'une manière qui sort de la règle générale, habituelle (par sa haute valeur). Des esprits exceptionnellement remarquables (Meilhac, Halévy, Cigale,1877, I, 13, p. 35).Une place exceptionnellement agréable, comme on n'en rencontre pas beaucoup dans une existence de femme de chambre (Mirbeau, Journal femme ch.,1900, p. 54).Ce n'est pas facile de composer un jardin, surtout que mon terrain est exceptionnellement difficile avec sa déclivité, ses trous et ses bosses (Barrès, Cahiers,t. 10, 1913, p. 214). [εksεpsjɔnεlmɑ ̃], [e-] ou [ekse-]. Cf. é-1. Ds Ac. 1932. 1reattest. 1838 (Ac. Compl. 1842); de exceptionnel, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 162.

Wiktionnaire

Adverbe

exceptionnellement \ɛk.sɛp.sjɔ.nɛl.mɑ̃\ invariable

  1. D’une manière exceptionnelle.
    • Je l'ai déjà indiqué; un cyclothymique est soigné d'habitude par son médecin habituel; plus rarement il va consulter un médecin neurologique, et ce n'est qu’exceptionnellement qu'il s'adresse à un psychiatre. — (Armand Marie, Traité international de psychologie pathologique, Alcan, 1911, vol.2, page 721)
    • Tous deux conclurent que Rockall est constitué par une roche spéciale exceptionnellement sodique presque dépourvue de chaux et de potasse. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Il discernait qu’il avait affaire à un personnage exceptionnellement distrait, mais il n’était pas responsable d’une pareille balourdise chez cet hurluberlu qui visait à l’élégance. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • La germination de ces plantes exotiques dépend en effet d’un certain nombre de facteurs, les uns connus […] les autres impondérables. Ces conditions n’étant réalisées qu’exceptionnellement, ainsi s’explique la fugacité de la plupart des espèces introduites. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 185)
    • On en sort le plus souvent avec de gros pains d'un kilo ou des miches qu'on conserve. Pour nous, le luxe c'était la baguette ou la ficelle qu'on achetait exceptionnellement et qu'on ne trouvait pas d'ailleurs tout les jours, […]. — (Jacqueline Roux, Jhroe, Société des Écrivains, 2008, page 97)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXCEPTIONNELLEMENT. adv.
D'une manière exceptionnelle.

Littré (1872-1877)

EXCEPTIONNELLEMENT (è-ksè-psio-nè-leman) adj.
  • D'une manière exceptionnelle.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « exceptionnellement »

Exceptionnelle, et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1838) De exceptionnelle et du suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « exceptionnellement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
exceptionnellement ɛksɛpsjɔnɛlmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « exceptionnellement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « exceptionnellement »

  • Le choix initial en amour n'est pas réellement permis dans la mesure même où il tend exceptionnellement à s'imposer, il se produit dans une atmosphère de non-choix. De André Breton / L'Amour fou
  • L’école de rugby de l’US Dole fonctionne exceptionnellement durant ce mois de juillet. Les dirigeants et éducateurs du club ont pris cette initiative suite à la crise sanitaire. , Jura. L'école de rugby de l'US Dole exceptionnellement ouverte en juillet | Voix du Jura
  • En raison d’une opération de maintenance informatique, votre agence sera exceptionnellement fermée et nos conseillers indisponibles jeudi 18 juin 2020. , Les Pôle emploi de Châteaubriant et Blain seront, exceptionnellement, fermés ce jeudi | L'Éclaireur de Châteaubriant

Traductions du mot « exceptionnellement »

Langue Traduction
Anglais exceptionally
Espagnol excepcionalmente
Italien in via eccezionale
Allemand außergewöhnlich
Chinois 异常地
Arabe بشكل استثنائي
Portugais excepcionalmente
Russe исключительно
Japonais 例外的に
Basque salbuespen
Corse eccezionalmente
Source : Google Translate API

Synonymes de « exceptionnellement »

Source : synonymes de exceptionnellement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « exceptionnellement »

Partager