La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « propriété »

Propriété

[prɔpriete]
Ecouter

Définitions de « propriété »

Propriété - Nom commun

  • Prérogative juridique attribuant à une personne la possession exclusive d'une chose.

    La propriété individuelle était encore très peu développée. Il y a cinquante ans, les rares propriétaires fonciers étaient de chorfa, des zaouïas, des dignitaires du makhzen qui avaient obtenu leurs terres par dahir chérifien.
    — Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne
  • Ensemble des biens matériels appartenant à un individu ou une entité.

    Les proscrits avaient le droit d'emporter leurs biens meubles. Mais leurs biens de mainmorte (immeubles, champs, vignobles, caves greniers) furent décrétés propriété royale et confisqués.
    — Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours
  • (Dans un sens absolu) Ensemble immobilier tel que terres et bâtiments.

    Le général annamite mit le comble au mécontentement du peuple en ordonnant que l'on cadastrât les propriétés et que l'on fît le recensement de la population.
    — Jean Moura, Le Royaume du Cambodge
  • Attribut distinctif inhérent ou caractéristique spécifique faisant différencier une entité d'une autre.

    Si une partie de la propriété édulcorante du sucre lui est enlevée pendant la pulvérisation, elle lui est rendue pendant sa transformation en sirop.
    — Jean-Baptiste Deschamps (d’Avallon), Compendium de pharmacie pratique: guide du pharmacien établi et de l'élève en cours d'études
  • (En programmation orientée objet) Variable définie au sein d'un objet pour stocker ses informations essentielles.

    Une propriété est une variable contenue dans l'objet, elle contient des informations nécessaires au fonctionnement de ce dernier.
    — Sébastien De La Marck, Johann Pardanaud

Expressions liées

  • Accès, accession à la propriété (accès à un bien meuble ou immeuble.)
  • Acte de propriété (acte notarié reconnaissant la possession d'un bien.)
  • Attenter à la propriété
  • Avoir l'instinct de propriété
  • Avoir la propriété de (avoir le pouvoir particulier de.)
  • C'est ma (sa) propriété (c'est mon (son) bien, cela m'(lui) appartient.)
  • Certificat, titre de propriété (attestation des droits de propriété ou de jouissance d'un bien.)
  • Corps doués de propriétés
  • Division de la propriété
    Issue de la pratique, la division en volumes d’un ensemble immobilier a connu un bel essor à partir des années 60-70. Avec le soutien de quelques opérations emblématiques, ce mode de division de la propriété s’est affirmé au fil du temps comme répondant à un vrai besoin pour les constructions complexes ou combinant propriétés privées et domaine public.
    — lemoniteur.fr, Division en volumes : remède aux ensembles immobiliers à la dérive ?
  • Droit de propriété (droit exclusif de posséder un bien corporel, meuble ou immeuble.)
    Le droit de propriété, ainsi que le définissent les jurisconsultes, est le droit d'user, et même d'abuser
    — Say, Économie politique
  • En toute, en pleine propriété (en possession entière et exclusive.)
  • Impôt sur les propriétés
  • La propriétés des plantes
  • Les propriétés de quelqu'un
  • Les propriétés divines, de dieu (qualités propres à Dieu dans la Sainte Trinité et dans ses relations avec chacune des Personnes qui la composent.)
  • Nu(e)-propriété
  • Parler avec propriété (avec rigueur et précision dans le choix des termes.)
  • Propriété artistique, littéraire (ensemble des droits garantissant la protection des auteurs, compositeurs et artistes pour l'exploitation de leurs oeuvres.)
  • Propriété commerciale (droit d'un commerçant locataire de conserver l'usage du local qu'il utilise à l'issue du bail signé avec le propriétaire.)
    La loi sur la propriété commerciale lèse gravement les intérêts des propriétaires d'immeubles
    — Meynaud, Groupes pression France
  • Propriété d'un produit à
  • Propriété de campagne
  • Propriété foncière (droit de disposer d'un bien-fonds.)
    De nos jours, l'amour du paysan pour la propriété foncière est extrême, et toutes les passions qui naissent chez lui de la possession du sol sont allumées
    — Tocqueville, Ancien Régime et la Révolution
  • Propriété immobilière (droit de disposer de biens immeubles.)
    Mais le mode de vie du consommateur flexible va plus loin : il constitue un nouvel écart par rapport aux trajectoires de vie établies de la société de consommation industrielle, où la stabilité professionnelle et la propriété immobilière représentaient des marqueurs de réussite et d’identité.
    — Le Monde.fr, « Pourquoi et comment un nombre croissant de consommateurs optent délibérément pour l’instabilité ? »
  • Propriété indivise
    L’action en revendication de la propriété indivise et en contestation d’actes conclus sans le consentement des indivisaires a pour objet la conservation des droits de ceux-ci et entre dans la catégorie des actes conservatoires que chacun d’eux peut accomplir seul.
    Gestion des biens indivis : rappel des majorités requises pour agir - Bien - Propriété | Dalloz Actualité
  • Propriété industrielle (ensemble des droits exclusifs permettant l'exploitation d'une marque, d'un brevet, d'un dessin, d'une appellation.)
    Sans doute la propriété industrielle a de grands avantages
    — Constant, Principes de politique
  • Propriété mobilière (droit de disposer de biens meubles.)
    [Les chartes] fixent le montant de la propriété mobilière et immobilière que ces sociétés peuvent posséder
    — Crèvecoeur, Voyage
  • Propriété à vendre
  • Propriétés communes, générales
  • Synt atteinte, attaque à la propriété
  • Étude des propriétés
    Dans le cadre de leur étude des propriétés physicochimiques de la glace cosmique et des divers processus astrochimiques associés, des chercheurs du Cosmic Ice Lab ont voulu en apprendre un peu plus sur l'effet des rayons cosmiques sur les molécules organiques pouvant se trouver dans cette glace. Des résultats d'expériences réalisées avec des acides aminés viennent d'être publiés dans le journal Icarus.
    — Futura, Origine de la vie : la Nasa étudie la glace cosmique
  • Étudier, connaître les propriétés

Étymologie de « propriété »

Du latin prōprietās « caractère propre ; appartenance ; chose possédée ».

Usage du mot « propriété »

Évolution historique de l’usage du mot « propriété » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « propriété » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « propriété »

Antonymes de « propriété »

Citations contenant le mot « propriété »

  • La propriété est un piège : ce que nous croyons posséder nous possède.
    Alphonse Karr
  • La propriété est odieuse dans son principe et meurtrière dans ces effets.
    Gracchus Babeuf
  • La propriété littéraire est une propriété.
    Alphonse Karr — Les guêpes
  • La plupart des hommes ont, comme les plantes, des propriétés cachées que le hasard fait découvrir.
    François, duc de La Rochefoucauld — Maximes
  • Plus de propriété individuelle, la Terre n'est à personne, les fruits sont à tous le monde.
    Gracchus Babeuf
  • En amour, la possession n'est pas la propriété.
    Monseigneur Ghika
  • La nature a engendré le droit de communauté ; l’abus a fait le droit de propriété.
    Saint Ambroise de Milan
  • La propriété est un droit antérieur à la loi, puisque la loi n'aurait pour objet que de garantir la propriété.
    Frédéric Bastiat

Traductions du mot « propriété »

Langue Traduction
Anglais property
Espagnol propiedad
Italien proprietà
Allemand eigentum
Chinois 属性
Arabe خاصية
Portugais propriedade
Russe свойство
Japonais 財産
Basque jabetza
Corse pruprietà
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

SOMMAIRE

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.