Près : définition de près


Près : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PRÈS, adv.

A. − À une petite distance (d'un point, d'un lieu, à proximité).
1. [Précédé d'un adv. d'intensité] Anton. loin (v. ce mot I A).Tout près, très près. Demeure-t-il loin? Non, il demeure tout près (Ac.1878-1935).Tout près un couple de sarcelles se promenait (Guèvremont,Survenant, 1945, p.190).V.gigantesque ex. 3.
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Ce qui est près. Le loin et le près sont aussi très particuliers. Un membre éloigné semble obéir sans intermédiaire, et être par là, plus proche qu'un lieu non éloigné non docile ou non mobile (Valéry,Tel quel II, 1943, p.247).La profondeur et la grandeur viennent aux choses de ce qu'elles se situent par rapport à un niveau des distances et des grandeurs, qui définit le loin et le près, le grand et le petit (Merleau-Ponty,Phénoménol. perception, 1945, p.308).
MAR., p.ell. de au plus près (infra B 1 c α).Près du vent (d'apr. Gruss 1978).
2. Empl. prép.
a) Vieilli. Dans le voisinage de, à proximité de. Synon. mod. près de (infra C 1).À George Sand. Neuville, près Dieppe, vendredi, 31 mars 1871 (Flaub.,Corresp., 1871, p.215).Ce soir, dîner (...) dans un restaurant (...) près la fontaine Gaillon (Goncourt,Journal, 1894, p.656).
b) Dans le domaine admin., jur.En délégation auprès de. Expert près les tribunaux; procureur près la Cour. Le 22, le général a donné à déjeuner à l'adjudant-commandant Delord, employé près le général Moncey (Stendhal,Journal, t.1, 1801, p.5).Jean, Alfred, Hyacinthe Legruyère, huissier près le tribunal de première instance séant à Paris (Courteline,Article 330, 1900, p.266).
c) Vx. Dans le temps de. Synon. près de (infra C 3).C'est un soir, près Noël (Corbière,Amours jaunes, 1873, p.193).
B. − [Dans des loc. adv.]
1. [Dans l'espace]
a) De (bien, plus) près. À une (bien, plus) petite distance. Il entend aussi bien de loin que de près (Ac.1835, 1878).Mettez-vous là pour voir de plus près (Ac.1835-1935).Le chien sans doute devait le serrer de près, il s'apprêtait peut-être à le saisir et Renard croyait à chaque instant sentir un croc aigu lui traverser la peau (Pergaud,De Goupil, 1910, p.37).
Rasé, tondu de près. Rasé, tondu avec soin. Synon. rasé, (tondu) à ras.Un troupeau de moutons maigres, de près tondus (Florian,Fables, 1792, p.39).Il était extrêmement soigné dans sa tenue, toujours rasé de près (Martin du G.,Thib., Épil., 1940, p.766).
b)
α) Vieilli. Ici près. Dans le voisinage immédiat. Synon. près d'ici.Il se promène ici près (Ac.1798, 1878-1935).Mon fils, viens avec moi, ma grotte est ici près (Chênedollé,Génie homme, 1807, p.51).Votre chambre, qui est ici près au rez-de-chaussée (Ségur,Auberge ang. gard., 1863, p.58).
β) Vx, rare. Près à près. Côte à côte, très rapproché(e)s (l'un(e) de l'autre). Plantez ces arbustes près à près (Ac.1835, 1878).Bulles rondes rangées près à près à la suite les unes des autres, comme des jetons comptés sur une table (Bern. de St-P., Harm. nat., 1814, p.372).Elle avait des bas de fil vert, relevés près à près, de raies noires (Bourges,Crépusc. dieux, 1884, p.237).
c) MARINE
α) Au plus près. ,,Se dit de la direction la plus rapprochée du lit du vent`` (Gruss 1978). Un navire est au plus près, ou sous l'allure du plus près, lorsqu'il veut gagner ou s'élever dans la direction d'où vient le vent (Gruss1978).V. allure ex. 27.
Au plus près serré. Le plus près possible de la direction d'où vient le vent. La bouline a pour but de permettre de haler vers l'avant la ralingue de chute du côté du vent, quand on navigue au plus près serré, de manière à diminuer l'effet du ballonnement de la voile (Galopin,Lang. mar., 1925, p.71).
Prendre le plus près. Diminuer autant que possible l'angle d'incidence du vent sur les voiles orientées (d'apr. Littré).
β) Près et plein. Dans la position d'un navire (déterminée par rapport au vent) ,,lorsqu'il navigue de près, de manière à ne pas chicaner le vent, ni avoir trop de largue dans les voiles`` (Gruss 1978). Gouverner* près et plein. Le Commandant: N'arrivez pas, serrez près et plein! (Jarry,Ubu, 1895, v, 4, p.91).
2. Au fig. De près
a) [Avec un verbe désignant l'observation ou la réflexion] Attentivement, minutieusement. Observer, voir de près. Il faut examiner tout ça de près (Romains,Hommes bonne vol., 1932, p.232).Boxeur qui s'entraîne en portant des coups à son ombre sur le mur, qui redouble de vitesse tout en s'étudiant de près et qui corrige méthodiquement sa technique (Cendrars,Bourlinguer, 1948, p.186).V. paradoxiste rem. s.v. paradoxisme ex.
Y regarder de près. Accorder une grande importance à ses biens, au moindre profit, être parcimonieux, économe. [Le duc de Montpensier] généralement détesté (...) pour regarder de trop près à ses boeufs et à ses moutons en Andalousie, où il a de grands biens (Mérimée,Lettres Panizzi, t.2, 1868, p.341).
Ne pas y regarder de si près, de trop près. Ne pas être exigeant, se contenter de ce qu'on a, de ce qu'on peut faire. Sandoval: Votre bourse paraît mieux garnie que la mienne. Don Juan: Oh! entre gentilshommes, on n'y regarde pas de si près (Dumas père, Don Juan, 1836, iii, 4, p.59).Le langage sort d'un fond populaire (...) Usons-en comme d'un précieux héritage. Et n'y regardons pas de trop près (A. France,Mannequin, 1897, p.117).
b) [Indiquant l'idée de proximité dans une relation avec qqn ou qqc.] Surveiller qqn de près; veiller de près sur qqn. Une statue a pour objet d'imiter de tout près un homme vraiment vivant (Taine,Philos. art, t.1, 1865, p.15).Ils ont dit que le gars qui avait volé les faisans, tu devais le connaître de près (Genevoix,Raboliot, 1925, p.153).
Tenir qqn de près. Surveiller quelqu'un attentivement (d'apr. Ac.).
Toucher qqn de près. Avoir avec lui un lien de parenté rapproché.
Cette chose le touche de près (Ac. 1835-1935). Cette chose est pour lui d'une grande importance.
Loc. De près ou de loin; ni de près ni de loin. V. loin II B 2.
3. [Dans une loc. marquant l'approximation] À... près
a) À peu près. Synon. approximativement.Heureux de vous connaître. Vous êtes sans doute dans les affaires? À peu près? Excellente réponse! Judicieuse aussi; nous ne sommes qu'à peu près en toutes choses (Camus,Chute, 1956, p.1478).V. peu I B 3:
1. ... au lieu de dire: «Les mêmes causes mettent le même temps à produire les mêmes effets» (...) dire: «Des causes à peu près identiques mettent à peu près le même temps pour produire à peu près les mêmes effets.» Poincaré,Valeur sc., 1905, p.42.
[Dans l'évocation d'une mesure, d'une quantité] Dubois: (...) Son âge? Oven: Quarante-cinq ans, à peu près (Dumas père, Fille du régent, 1846, i, 4, p.162).
Empl. subst. masc. Résultat approché; souvent péj., ce qui est imparfait, sommaire, approximation grossière. Il est plus facile, en effet, de concilier par des à-peu-près métaphysiques les antinomies d'une spéculation paradoxale et volage que de chercher à pénétrer les antinomies de notre nature (Massis,Jugements, 1923, p.111).L'imitation est un à peu près (Sartre,Imaginaire, 1940, p.42).
Rare. Un à peu près de (+ subst.). Quelque chose qui ressemble à. Ne trouverai-je pas, sur toute la grande terre, un à peu près de paradis pour une petite créature comme moi? (Colette,Cl. s'en va, 1903, p.318).
b) [Marque le plus ou moins grand degré d'exactitude d'une estimation] Excepté, sauf, mis à part. À quelque chose près; à une légère différence près; à quelques détails près; à un cheveu* près (fam.), à un poil près (pop.). Nous nous portons tous fort bien, à la lassitude près (Lamart.,Corresp., 1832, p.301).Ces appartements (...) sont malheureusement occupés, à de très rares exceptions près, par de richissimes Français (Fargue,Piéton Paris, 1939, p.220).
À peu de choses près. V. chose2II B.
À beaucoup près. Il s'en faut de beaucoup. Le sol n'est pas à beaucoup près aussi fertile que celui des autres parties de la Louisiane (Baudry des Loz.,Voy. Louisiane, 1802, p.26).V. beaucoup I B 2 a:
2. ... il n'est plus jeune, à beaucoup près. (...) il a atteint l'âge où l'on supporte malaisément un changement dans les habitudes, et c'était, cette laisse, tout un bouleversement dans sa petite existence de chien. Courteline,Gend. sans pitié, 1899, 2, p.164.
À cela près
Cela mis à part. Ne laissez pas de conclure votre marché, à cela près (Ac.).
N'être pas à cela près, ne pas en être à cela près. Ne pas se laisser arrêter par si peu, ne pas faire cas de cela. Il vous donnera les deux cents francs que vous demandez, il n'est pas à cela près (Ac.1835-1935).
[Avec un subst. ou un pron. suivi d'une sub. en appos.] À ce/cette... près que. Vos deux lettres, mesdames, qui m'arrivent par le même courrier, me posant la même question à cette différence près que l'une s'intéresse à une toilette déjà lointaine de MlleDelaporte (...) et l'autre à la toilette visible encore de MmeGravier (Mallarmé,Dern. mode, 1874, p.776).
À ceci, à cela près que. Si on ne tient pas compte de ce que. Synon. excepté que, sauf que.Cette femme est belle, à cela près qu'elle est fort pâle (Ac.1835, 1878).Il arrive que le vocabulaire, la syntaxe, le corps du langage paraissent intacts, à ceci près que les propositions principales y prédominent (Merleau-Ponty,Phénoménol. perception, 1945, p.228).
c) MATH. [Marque la valeur maximale que peut prendre la différence entre la valeur approximative et la valeur exacte] Approximation à ε près (Bouvier-GeorgeMath.1979).
C. − [Dans la loc. prép. près de]
1. [Dans l'espace] À une petite distance de. Anton. loin de (v. loin III A).Croquebol (...) marquait le pas sur place, les coudes balancés près des hanches (Courteline,Train 8 h 47, 1888, 2epart., 1, p.94).Je ne t'apprendrai sans doute rien en te disant que je suis de retour à Paris, car je crois bien que tu m'as aperçu ce matin près de la Sorbonne (Gide,Faux-monn., 1925, p.1175).Je ne crois pas qu'au fond deux peuples aient jamais été aussi près l'un de l'autre (De Gaulle,Mém. guerre, 1954, p.460).
a) Locutions
α) Près du corps. ,,Ajusté, moins que collant`` (Giraud-Pamart Nouv. 1974). Ce tee-shirt très près du corps est si agréable à porter (Vogue, 1971,ds Giraud-Pamart Nouv. 1974).
β) Loc. fig.
Avoir la tête près du bonnet. Être près de ses intérêts, être intéressé. V. bonnet B 2.
Fam. Être près de ses sous. Être parcimonieux, avare. [On proposait un prix] au-dessous du tarif quand le client se montrait près de ses sous (Simonin, J. Bazin,Voilà taxi!1935, p.33).
b) Littér. [Indique une compar.] Synon. à côté de, comparé à.L'art des dix-huitième et dix-neuvième siècles (...) semble un peu grêle et tourmenté (...), près de celui des âges précédents (Faure,Hist. art., 1912, p.225).
c) Près de + nom de pers.Auprès de (v. auprès (de) I B)
Vieilli. Il se procurerait facilement des habits [propres à une évasion] près d'un condamné à la double chaîne (Vidocq,Mém., t.1, 1828-29, p.262).Je t'excuserai près de ces messieurs; je leur dirai que tu es souffrante (Scribe,Bertrand, 1833, iii, 7, p.185).
Vieilli ou littér. [Marque une fonction, une relation de caractère officiel] Mon frère est, depuis six mois, capitaine près de la reine Marguerite (Dumas père, Tour Nesle, 1832, i, 2, p.7).Princesse, il y a tout près d'ici un voyageur étranger qui sollicite l'honneur d'être introduit près de vous (Duhamel,Suzanne, 1941, p.245).
2. Au fig.
a) Proche de. Il m'a causé plus de sentimens délicieux que tous ceux que les passions les plus tendres m'ont fait éprouver. Il me passe avec sa mère bien près du coeur (Chênedollé,Journal, 1815, p.75).Nous avons à discerner ce qu'il y a de nouveau en fait de morale dans le monde. Je viens de chercher péniblement à le faire en me tenant très près des faits (Tocqueville,Corresp.[avec Gobineau], 1843, p.48).Schubert est plus près d'une conception beaucoup plus moderne de la poésie et de la nature (Béguin,Âme romant., 1939, p.111).
b) Rare. [Indique un degré proche de (qqc.)] Michel-Ange (...) intimide (...) La force de l'impression est allée jusque tout près de la douleur; à mesure qu'elle s'affaiblit, elle devient plaisir (Stendhal,Hist. peint. Ital., t.2, 1817, p.283).
3. [Dans le temps; indique la proximité par rapport à une date, un moment, un événement futur, un fait] Près du départ, de la retraite. Puis il tira sa montre, et comme il était tout près de huit heures: «Allons, Dominique, viens au collège, c'est ce que nous pouvons faire de plus sage» (Fromentin,Dominique, 1863, p.125).Une comédienne (...) doubla dans le rôle d'Hermione la Des OEillets, malade et près de sa fin (A. France,Génie lat., 1909, p.147).On se sentait tout près des larmes et du rire (Van der Meersch,Invas. 14, 1935, p.232).
Près de + infSur le point de + inf. Être près d'expirer, de défaillir, de mourir, de pleurer, de s'évanouir. C'était le croissant délié de la lune, déjà près de disparaître (Verne,Île myst., 1874, p.91).Elle dit à mi-voix: «Mon chéri...» mon coeur (cela t'étonne que je parle de mon coeur?) mon coeur était près d'éclater (Mauriac,Noeud vip., 1932, p.73).Je dois dire que je fus un instant tout près de partager cette opinion (Ambrière,Gdes vac., 1946, p.247).
Ne pas être près de. En avoir pour un (long) moment avant de. Le peuple avait vu les rois motiver leurs ordonnances par la formule: Car tel est notre plaisir; il voulut à son tour goûter le plaisir de faire des lois (...). Le divertissement n'est pas près de finir (Proudhon,Propriété, 1840, p.149).
4. [Suivi d'un numéral, indique qu'une mesure, une quantité, a une valeur voisine, quoique inférieure, de celle qui est exprimée (avec la même valeur augmentative que presque)] Synon. pas loin de, presque.Attendre qqn pendant près de deux heures. Cosette était maigre et blême. Elle avait près de huit ans, on lui en eût donné à peine six (Hugo,Misér., t.1, 1862, p.482).Près de cent victimes avaient péri (Villiers de L'I.-A., Contes cruels, 1883, p.226).La chambre bleue a sept mètres de long, six mètres de large et près de cinq mètres de haut (Jouve,Paulina, 1925, p.11).
Prononc. et Orth.: [pʀ ε]. Homon. prêt1, 2. Ac. 1694, 1718: prés; dep. 1740: près. Étymol. et Hist. A. Loc. prép. près de 1. ca 1050 indique la proximité dans l'espace près de Rome (Alexis, éd. Chr. Storey, 196); 1694 être près de ses pieces «n'avoir guère d'argent» (Ac.); 1822 être près de ses affaires «y veiller avec un soin jaloux» (Stendhal, Amour, p.9); 1935 être près de ses sous «être avare» (Simonin, J. Bazin, loc. cit.); 2. 1176-81 indique la proximité dans le temps Ja fu pres de nuit (Chrétien de Troyes, Chevalier Lion, éd. M. Roques, 3450); 3. déb. xiiies. indique un degré voisin quoique inférieur, une quantité proche (2eContinuation de Perceval, éd. W. Roach, 31425: Erra bien pres de quinze dis); 1767 indique un rapport de ressemblance (Volt., Triumv., IV, 1 ds Littré); 4. 1669 indique une comparaison (Molière, Tartuffe, I, 5). B. Adv. et loc. adv. 1. ca 1100 «à une petite distance» (Roland, éd. J. Bédier, 2259); ca 1100 ne loinz ne près (ibid., 1992); 2. ca 1140 pres a pres (Geoffroi Gaimar, Hist. des Anglais, éd. A.Bell, 1755); 3. a) 1160-75 de pres «d'un lieu peu éloigné» ici avec l'intention de surveiller (Wace, Rou, éd. A. J. Holden, III, 4454); 1690 regarder de près (Fur.); b) 1671 ne pas [y] regarder de si près (Pomey); 4. 1176-81 a bien pres «presque, à peu de chose près» (Chrétien de Troyes, op. cit., 19); 1487 a pou pres (Vocab. lat.-fr., Genève, Loys Garbin); 1670 à peu de choses près (Molière, Le Bourgeois gentilhomme, éd. R.Bray, IV, 5); 5. ca 1245 tout al plus pries (sens peu clair) (Philippe Mousket, Chron., 25102 ds T.-L.); 1255 au plus près de (Trésor des Chartes du Comté de Rethel ds Runk., p.84); en partic. 1718 mar. aller au plus près du vent, aller au plus près (Ac., s.v. vent); cf. 1797 gouverner au plus près (Voy. La Pérouse, t.2, p.22); 6. 1611 à un denier près (Cotgr.); 1651 à cela près (Corneille, Pertharite, III, 3, vers 869); 1718 ne pas être à telle chose près (Ac.). Continue l'adv. lat. presse, de pressus «pressé, serré» (issu de premere «presser, serrer» (d'où le sens à l'époque class. de «d'une façon serrée, dans un style précis», celui de «de près» apparaissant à l'époque impériale et surtout en b. lat., conservé dans le sarde logoudorien de presse, ad presse «en hâte» (FEW t.9, p.367a); le fr. près peut représenter soit presseī , soit une forme modifiée *presso qui est aussi à la base de l'ital. presso. Fréq. abs. littér.: 33181. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 48288, b) 51838; xxes.: a) 48521, b) 42951. Bbg. Clédat (C.). Près de et approcher de. R. Philol. fr. 1927, t.39, pp.140-141. _ Vandeloise (Cl.). L'Espace en fr. sém. des prép. spatiales. Paris, 1986, pp.33-38, 81-87.

Près : définition du Wiktionnaire

Adverbe

près \pʁɛ\ invariable adverbe de lieu ou adverbe de temps

  1. À petite distance, à proximité.
    • Demeure-t-il loin ? Non, il demeure tout près.
    • La Chapelle-près-Sées est une commune limitrophe de Sées.
  2. À peu de temps, avant ou après.
    • Je ne puis vous faire ce travail pour demain : c’est trop près.
  3. À peu de chose près.
    • Voilà qui est entendu : vous alliez à Agadès, vous irez à Agadem... Je vous nomme au commandement de la Section méhariste d'Agadem... Vous voyez, à une lettre près, votre destination n'a pas changé... — (Louis Alibert, Méhariste, 1917-1918, Éditions Delmas, 1944, page 21)
  4. (Administration) (Soutenu) En délégation auprès de.
    • Le ministre près le Premier ministre a annoncé la mise sur pieds d’une commission d’enquête sur la gestion des vice-présidents.

Nom commun

près \pʁɛ\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. (Marine) Allure permettant le gain au vent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Près : définition du Littré (1872-1877)

PRÈS (prê ; l's se lie : prê-z une égnse) adv.
  • 1Dans le voisinage de, en parlant de l'espace ou du temps. Il demeure tout près. C'est tout près. Qu'est ceci, Fabian, quel nouveau coup de foudre Tombe sur mon bonheur et le réduit en poudre ? Plus je l'estime près, plus il est éloigné, Corneille, Pol. IV, 6. Depuis qu'il est logé ici, je ne le vois plus ; et, quand on lui en demande la raison, il répond que je suis trop prés, Sévigné, 2 mars 1689.

    Ici près, dans cet endroit-ci, qui est voisin. Elle se promène ici près.

    Près est essentiellement un adverbe, comme le montrent et l'étymologie et l'emploi qu'on en fait.

  • 2Près à près, loc. adv. Non loin l'un de l'autre. Il renferme la ville d'une contrevallation d'arbres étendus tout de leur long et près à près avec toutes leurs branches entrelacées les unes dans les autres, Rollin, Hist. anc. Œuvr. t. III, p. 525, dans POUGENS. Les ennemis avaient disposé les batteries fort près à près sur le haut de leurs retranchements, Saint-Simon, 12, 135. Plusieurs nouvelles arrivèrent à Paris fort près à près, Saint-Simon, 86, 118. La nature a donné aux yeux des quadrupèdes… des cils dont les poils horizontaux et rangés près à près sont comme autant de palissades, Bernardin de Saint-Pierre, Harmon. livre II.
  • 3À beaucoup près, il s'en faut beaucoup. Il ne se trouve plus autant de lions en Afrique, à beaucoup près, qu'il y en avait autrefois.

    Voiture a dit à beaucoup près de : Quoique j'aie acheté bien cher votre connaissance, je ne crois pas l'avoir payée à beaucoup près de ce qu'elle vaut, Lett. 99.

  • 4À peu de chose près, presque, peu s'en faut. On lui a rendu tout son bien, à peu de chose près.
  • 5À peu près. loc adv. Presque. La terre est à peu près sphérique. Il en arrive [dans les affaires politiques] à peu près comme dans le jeu, où le plus habile l'emporte à la longue, Bossuet, Hist. III, 2.

    Il s'emploie substantivement. Il y a des choses qui ne demandent qu'un à peu près, que des à peu près.

  • 6à. .. près, approximativement, en plus ou en moins. On sent que ces époques ne peuvent être estimées qu'à quelques siècles près, Bailly, Hist. astr. anc. p. 86.
  • 7À cela près, à telle chose près, excepté cela, excepté telle chose. À une grande vanité près, les héros sont faits comme les autres hommes, La Rochefoucauld, Max. 24. Sévigné, de qui les attraits Servent aux Grâces de modèle, Et qui naquîtes toute belle, à votre indifférence près, La Fontaine, Fabl. IV, 1. Il ne manquait pas de capacité pour l'emploi de premier ministre, à la probité près, qui souvent n'est pas comptée pour beaucoup, Rollin, Hist. anc. Œuvr. t. X, p. 322, dans POUGENS. Ils étaient un peu ivrognes ; à cela près, fort honnêtes gens, Lesage, Diable boit. 12. Alors il [Périclès] ménagea moins le peuple, et fut roi, au titre près, Condillac, Hist. anc. II, 5.

    À cela près, loc. adv. Sans s'arrêter à. Je crains pour Garibalde une haine funeste, Je la crains pour Unulphe ; à cela près, parlez, Corneille, Perthar. III, 3. Tout ce qu'il vous plaira ; je ne suis pas à deux ou trois coups de bâton près, Le Grand, Galant coureur, sc. 15.

    Il n'est pas à cela près, il n'en est pas à cela près, se dit de considérations qui n'arrêtent pas un homme, de dépenses qui ne sont pas assez onéreuses pour qu'il n'y satisfasse pas.

  • 8De près, loc adv. À très peu de distance, soit dans l'espace, soit dans le temps. Et la mort suit de près ces fausses guérisons, Corneille, Rodog. III, 6. Il me semble qu'il lui parle de bien près, Molière, Am. méd. III, 6. Elle partit des ports d'Angleterre à la vue des vaisseaux des rebelles, qui la poursuivaient de si près qu'elle entendait presque leurs cris et leurs menaces insolentes, Bossuet, Reine d'Angl. C'était une de ses maximes qu'il fallait craindre les ennemis de loin, pour ne les plus craindre de près, et se réjouir à leur approche, Bossuet, Louis de Bourbon. Quand on les vit ainsi tous deux combattre de près, Fénelon, Tél. XX. Vous voyez les choses de plus près ; je m'en rapporte à vous, Voltaire, Lett. Damilaville, 4 juillet 1767. Quelquefois la persécution suit de près la calomnie, Voltaire, ib. 19 déc. 1766.

    De près, à ras. Couper les cheveux de près. Moucher de près une chandelle. Tondre la brebis de trop près.

    On supprime quelquefois de. Vous avez mouché la chandelle trop près, Dict. de l'Acad. au mot moucher.

    Serrer quelqu'un de près, le poursuivre vivement. Lewis chercha vainement une issue ; il trouva partout l'ennemi, et perdit d'abord deux bataillons ; il était pris tout entier s'il eût été serré de plus près, Ségur, Hist. de Nap. XII, 7. Serrer de près signifie aussi adresser des questions pressantes, gênantes.

    Menacer de près, être imminent. Peut-être ce malheur d'assez près te menace, Corneille, Agés. II, 7.

    Presser de près, presser vivement. Mais, sans mentir, ma sœur vous presse un peu de près, Corneille, Suite du Ment. III, 3.

    De près, de fort près, de très près, en communication très voisine. Il approche de fort près le ministre, le prince, le souverain.

    Voir de près, considérer en s'approchant de près, soit qu'il s'agisse du regard du corps ou de celui de l'esprit. Cela est assez ridicule que je dise tant de bien de ma fille ; mais c'est que j'admire sa conduite comme les autres, et d'autant plus que je la vois de plus près, Sévigné, 2. Hé bien ! il faut revoir cet enfant de plus près, Racine, Athal. II, 5. Nous vîmes de près toutes les horreurs de la mort, Fénelon, Tél. IV. J'ai vu de près le Styx, j'ai vu les Euménides ; Déjà venaient frapper mes oreilles timides Les affreux cris du chien de l'empire des morts, Chaulieu, à Lafare. Ils ont cru que je savais des choses particulières d'une cour que j'ai vue de près, Mme de Caylus, Souvenirs, p. 5. La flatterie vous déguisera tous les objets… vous verrez votre peuple de trop loin, et vos courtisans de trop près, Condillac, Étud. hist. III, 5.

    On dit de même : observer de près, examiner de près, veiller de près, garder de près. Et Socrate, l'honneur de la profane Grèce, Qu'était-il en effet, de près examiné, Qu'un mortel par lui-même au seul mal entraîné ? Boileau, Sat. XI. Mais peut-être qu'aussi… J'observe de trop près un chagrin passager, Racine, Bajaz. IV, 7. On avait bien de la peine à les retenir au dedans du camp, où ils étaient gardés de près, Fénelon, Tél. XVI. Je vous préviens que je vous veillerai de si près que je découvrirai le mystère que vous me cachez, Genlis, Théât. d'éduc. la Lingère, I, 3.

    Tenir quelqu'un de près, le surveiller avec soin, lui laisser peu de liberté.

    Ne pas y regarder de si près, ne pas être minutieux, sévère. Cette phrase m'a la mine d'être irrégulière ; mais nous n'y regardons pas de si près, Maintenon, Lett. au duc de Noailles, 14 janv. 1701. Il [l'abbé de Prades] a été tout ébahi d'être honni à la fois comme déiste et comme athée… on aurait pu considérer qu'athée est le contraire de déiste ; mais, quand il s'agit de perdre un homme, les bonnes gens n'y regardent pas de si près, Voltaire, Lett. Mme Denis, 19 août 1752.

    On dit de même : y prendre garde de près, y penser de près. Il a si mal rencontré en ce commencement, que je crois qu'il y pensera de plus près à l'avenir, Malherbe, Lett. II, 29. Si nous y prenons garde de près, Pascal, dans COUSIN.

    Il y regarde de près, il fait attention aux moindres objets de dépense ou de profit.

    On dit dans le même sens : Il est bien près regardant.

    Se voir de près, se battre en duel. Il m'a insulté, mais nous nous verrons de près.

    Je ne le connais ni de près ni de loin, je ne le connais pas.

    Ne vouloir entendre parler d'un homme, d'une chose, ni de près ni de loin, n'en vouloir entendre parler en aucune façon.

    On dit aussi : ni près ni loin. Cet écrit ne parle ni près ni loin de société, Patru, Plaid. 6, dans RICHELET.

    Ils se touchent de près, ils sont parents. C'est une personne Qui vous touche de près, Molière, le Dép. II, 2.

    On dit dans le même sens : être parent assez près, ou assez près parent. M. de Limours est parent assez près de M. de Blezac, Genlis, Ad. et Théod. t. II, p. 452, dans POUGENS.

    Il se dit aussi d'un bien moral, d'un intérêt moral. Votre santé est un point qui me touche de bien près, Sévigné, 75. Omar veut à l'instant par un serment terrible M'attacher de plus près à ce maître invincible, Voltaire, Mahomet, III, 1.

    On supprime quelquefois de. L'intérêt vif que je prends à ce qui vous touche près ou loin, Sévigné, 13 nov. 1689.

    De tant près que, quelque près que. Et vous, à qui la mort même, de tant près que vous l'ayez vue, n'a jamais pu faire peur, Voiture, Lett. 35.

  • 9 Terme de marine. Au plus près, dans la direction du vent. Faire route au plus près.

    Fig. Il me montra comment, dans un destin contraire, l'homme sage peut toujours tendre au bonheur, et courir au plus près du vent pour y parvenir, Rousseau, Conf. III.

    On dit dans le même sens : Le vent est près, bien près.

    On gouverne près, on peut tout juste gouverner à l'aide du vent prescrit.

    Le vent est trop près, on ne peut plus gouverner.

    Près et plein, dans la direction du vent, mais cependant de telle sorte que les voiles soient bien gonflées.

    Substantivement. Un navire fait le plus près, tient le plus près, quand la voilure en fait avec la direction du vent l'angle le plus étroit possible, Jal

    Prendre le plus près, diminuer l'angle d'incidence du vent sur les voiles orientées, autant qu'on le peut faire.

    On dit aussi : près du vent. Un navire est près du vent, ou se tient près du vent lorsque sa voilure reçoit le vent obliquement et sous un angle plus grand que douze degrés, Jal

  • 10Près de, prép. qui exprime la proximité. Près du temple. J'entendis crier au voleur, au feu ; et ces cris si près de moi et si redoublés, que je ne doutai point que ce ne fût ici, Sévigné, 20. Jamais un homme n'a été si près d'être parfait, Sévigné, 200. Chaque mortel en partage A son bonheur près de soi, Voltaire, Usag. vie. Enfin j'honore en eux jusques à la folie Qui place près des morts les besoins de la vie, Delille, Imag. VII. Que les vices sont près des vertus ! Graffigny, Lett. péruv. 27.

    Près est susceptible de degrés de comparaison. L'éternité me frappe un peu plus que vous ; c'est que j'en suis plus près, Sévigné, 30 juin 1680.

    Près de l'église et loin de Dieu, se dit d'une personne qui habite près d'une église et qui ne la fréquente pas ; et fig. qui néglige la morale et la religion pour les pratiques.

    Fig. Toute perfection est près d'un défaut… tout usurpateur est près de son cercueil, Voltaire, Triumv. IV, 1.

    Cet ouvrage est bien près de la perfection, il s'en faut bien peu qu'il ne soit parfait.

    Fig et familièrement. Avoir la tête près du bonnet, être d'une humeur prompte, se mettre facilement en colère.

    Être près de ses pièces, n'avoir guère d'argent.

    On dit quelquefois sans la préposition de : Près l'église, près la maison, Passy près Paris ; mais on ne le dit jamais que quand il s'agit d'un lieu ; par conséquent on ne peut jamais dire : Près lui, près moi, etc. La suppression de la préposition de est encore autorisée dans ces phrases consacrées par l'usage : ministre, ambassadeur du roi près la cour de…

  • 11Être près de, suivi d'un infinitif, être sur le point de. Nous sommes plus près d'aimer ceux qui nous haïssent, que ceux qui nous aiment plus que nous ne voulons, La Rochefoucauld, Réfl. mor. n° 321. Un vieillard près d'aller où la mort l'appelait, La Fontaine, Fabl. IV, 18. Comme on ne connaît l'importance d'une action que quand on est près de l'exécuter, La Fontaine, Psyché, I, p. 82. Croyez-moi, plus j'y pense, et moins je puis douter Que sur vous son courroux [d'Athalie] ne soit près d'éclater, La Fontaine, Ath. I, 1.
  • 12En comparaison de. Et près de vous ce sont des sots que tous les hommes, Molière, Tart. I, 6. …Seigneur, je cherche, j'envisage Des monarques persans la conduite et l'usage ; Mais à mes yeux en vain je les rappelle tous ; Pour vous régler sur eux, que sont-ils près de vous ? Racine, Esth. II, 5. Près de leurs passions [des rois] rien ne me fut sacré, Racine, Athal. III, 3. Il est si prodigieusement flatté dans toutes les peintures que l'on fait de lui, qu'il paraît difforme près de ses portraits, La Bruyère, VIII.
  • 13Presque. Il y a près de deux heures que je l'attends. Près de mille barques chargées de vivres et de tout ce qui est nécessaire à une armée, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. VII, p. 216, dans POUGENS.

REMARQUE

Pour se rendre compte des locutions à beaucoup près, à peu près, à cela près, il faut considérer à… près comme une préposition composée signifiant manquant. Je ne suis pas aussi riche que vous, à beaucoup près (beaucoup manquant) ; je suis à peu près aussi riche que vous (peu manquant) ; il fut roi, au titre près (le titre manquant).

SYNONYME

1. PRÉS DE, AUPRÈS DE., Près de exprime la proximité aussi bien dans l'espace que dans le temps. Auprès de n'exprime la proximité que dans l'espace.

2. PRÉS, PROCHE. Près est l'expression ordinaire, celle qui a la signification la plus étendue ; c'est la seule qui se dise du temps aussi bien que du lieu. Proche est, proprement, un adjectif ; aussi ne s'emploie-t-il qu'avec le verbe être. On arrive près d'un lieu ; on est proche d'un lieu, ou un lieu est proche d'un autre, Lafaye.

HISTORIQUE

XIe s. Cist [ceux-ci] nous sont près, mais trop nous est loin Charles, Ch. de Rol. LXXXV. Ne loin ne près ne peut vedeir [voir] si clair, ib. CXLVII. Ce sent Rolanz que la mort li est près, ib. CLXV. Plus près d'ici pourrez trover les Frans, ib. CXCII.

XIIe s. Près sont païen le trait à un archier, Ronc. p. 57. Près est de mort. n'en aura garison, ib. p. 200. Le sang [il] lui trait du cors près de demi bassin, ib. p. 195. Près [ils] ne m'ont mort [ils m'ont tué presque], Couci, XI. Et quant je plus sui loinz de sa contrée, Tant est mes cuers plus près et ma pensée, ID. ib. XVII.

XIIIe s. D'ilec à douze liues près, seoit la cité de Rodesta, Villehardouin, CLVIII. [Les Allemands] Surent près d'aussi bien le françois de Paris [que les gens du lieu], Berte, V. Onque mais de si près [ils] ne purent aprocher, ib. XI. En a-il ja passé près huit ans et demi, ib. LXXI. Et maint autre baron qui de près l'ont suivi, ib. LXXXIX. Sauriez-vous ci près maison ne casement ? ib. CX. Aiderai vous à grant bosoing, Ou seit de près ou seit de loing, Lai del desiré. Les cambres près à près estoient, Fl. et Bl. 2369. Si doit on siuir [suivre] le [la] volenté du mort au plus près qu'on pot, Beaumanoir, XII, 50.

XIVe s. Il sont venu bien près de leur entencion, Bibl. des chart. 3e série, t. II, p. 262. Mais ma chemise m'est plus prez certainement Que ma cote ne fait, Guesclin. 17227.

XVe s. Ils assiegerent le chasteau au plus près qu'ils purent, Froissart, I, I, 21. [Le duc d'Anjou] s'en vint mettre le siege devant la ville et le chastel de Lourdes ; adonc se douta grandement le comte de Foix du duc d'Anjou, pour ce que il le vouloit voir de si près, Froissart, II, III, 9. Ma lettre escrivi et scellay, Et à mon amy l'enveai, Qui la lut et trois jours après, Petit loing ou petit plus près, Me rescrivi en tel maniere, Deschamps, Poésies mss. f° 491. Nous estions près les ungs des autres comme de quatre lieues au moins, Commines, IV, 8.

XVIe s. L'homme près mort a [le remede] quelquefois remis En sa santé, le gardant de ruyne, Marot, J. V, 269. Laissans leurs cappes sus une treille, au plus prez, ils commencearent…, Rabelais, Garg. I, 27. Ainsi, peu près, au juge devisay, Marot, I, 260. …on void mainte qui brague, Qui beaucoup près n'est point si bonne bague, Marot, I, 405. Gaillards et fiebvreux, la mort nous est egualement prez, Montaigne, I, 78. À peu prez, Montaigne, I, 190. Qui regardera de bien prez à ce genre de gents, il trouvera…, Montaigne, I, 147. En credit prez de l'empereur, Montaigne, II, 36. Ils ont esté bien prez de veoir son vray et naturel visage [de la mort], Montaigne, II, 51. C'est une chose quy vous touche de près, Marguerite de Navarre, Lett. 124. Quand elle fut à quatre ou cinq jours près [quand il n'y eut plus à passer que quatre ou cinq jours], La Boétie, Bradam. 486. En execution et hard esse Caius n'approcha point à beaucoup près de Cleomenes, Amyot, les Gracq. et Agis et Cléom. 10. Chascun estant habile à remarquer les fautes d'autruy, et, suivant le proverbe, voyant beaucoup de loin, et rien estant près de la chose, Bouchet, Serées, II, p. 223, dans LACURNE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PRÈS.
10Ajoutez :

Au plus près de, s'est dit, en dehors du langage de la marine, pour signifier qu'on est le plus qu'il est possible fidèle à. Nous avons cherché à remplir notre mandat au plus près de notre conscience, Proclamation du conseil des États suisses du 8 avril 1872, dans Journ. offic. 12 mai, p. 3166, 1re col.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Près : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

PRÈS, (Gramm.) préposition qui marque proximité de tems ou de lieu.

Près du vent, (Marine.) Voyez Vent.

Près & plein, c’est un commandement que l’on fait au pilote ou au timonnier d’aller au plus près du vent, mais en sorte que les voiles soient toujours pleines.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « près »

Étymologie de près - Littré

Prov. près ; ital. presso ; du lat. pressum. pressé (voy. PRESSER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « près »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
près prɛ play_arrow

Citations contenant le mot « près »

  • Le parquet russe a requis mercredi 29 juillet près de 10 ans de prison contre un ex-marine américain accusé d'avoir agressé deux policiers russes, a indiqué un tribunal de la capitale russe où se déroule le procès. Trevor Reed, 28 ans, originaire du Texas, est accusé d'avoir violenté en août 2019 deux policiers appelés sur les lieux d'une fête alors qu'il était en état d'ébriété. Le Figaro.fr, Russie: près de 10 ans de prison requis contre un ex-marine américain
  • L'URSSAF de Basse-Normandie a contrôlé la situation de 335 entreprises depuis mi-mai. L'organisme a notamment pour mission de vérifier si les salariés ont bien une couverture sociale. France Bleu s'est invité à un contrôle sur un chantier près de Caen ce mercredi. France Bleu, Immersion pendant un contrôle de l'URSSAF sur un chantier près de Caen
  • Une femme d'une vingtaine d'années a été mise en examen et écrouée mercredi 29 juillet après avoir blessé lundi à l'arme blanche quatre personnes, dont une grièvement, dans un foyer près de Strasbourg, a-t-on appris mercredi auprès du parquet. Le Figaro.fr, Agression dans un foyer près de Strasbourg: une jeune femme écrouée
  • Domicilié dans le quartier de Châteauneuf à Châtellerault depuis six ans, Davy Zylberfajn a acquis il y a un an un terrain potager en rive gauche, près de la Vienne, dans le prolongement du Pré de l'Assesseur. Centre Presse, Centre Presse : Châteauneuf: le voisin du garage cible une « décharge » près de
  • D’après les informations de BFMTV, la conductrice est originaire de la région parisienne. À bord de la voiture, se trouvaient son fils de 11 ans ainsi que les trois enfants de sa sœur, âgés de 9, 11 et 13 ans qui habitaient près de Laon. Ils sont morts carbonisés. ladepeche.fr, Ce que l'on sait de l'accident sur la RN2 près de Laon qui a coûté la vie à 4 enfants - ladepeche.fr
  • Mais quelques minutes à peine après sa conférence de presse au Pentagone, Donald Trump a expliqué que ce retrait était dû au refus de l’Allemagne de « payer plus ». Le Monde.fr, Les Etats-Unis annoncent le retrait de près de 12 000 soldats d’Allemagne
  • Quand orgueil chevauche devant, Honte et dommage suivent de près. De Proverbe français
  • Ceux qui désirent le moins de choses sont les plus près des dieux. De Socrate
  • Tout près du renoncement est la béatitude. De Shrî Aurobindo / Bhagavad Gîtâ
  • En compétition, l’à-peu-près n’existe pas. De Anonyme
  • Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir. De Confucius
  • Nous sommes liés de plus près à l'invisible qu'au visible. De Novalis
  • Qui va loin revient près De Proverbe africain
  • Il est bon de nager près du bateau. De Proverbe allemand
  • Quand l'oiseau est près de mourir, son chant devient triste ; quand l'homme est près de mourir, ses paroles portent l'empreinte de la vertu. De Confucius
  • Mieux vaut vivre enchaîné près de celui que l'on aime, que libre au milieu des jardins près de celui que l'on hait. De Proverbe persan
  • La femme a été tirée d'une côte d'Adam, près de son bras pour être protégée, près de son coeur pour être aimée. De Matthew Henry
  • Elle était près de ses sous et moi, encore plus près des siens. De José Artur / Pensées
  • Près de l'église, près de l'enfer. De Proverbe guadeloupéen
  • Ton il ne peut pas apercevoir ses propres cils. Tu n'es pas capable de voir ta propre faute. Tu distingues ce qui est loin et tu ignores ce qui est près de toi. Wang Anshi,

Images d'illustration du mot « près »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « près »

Langue Traduction
Corse vicinu
Basque gertu
Japonais 近く
Russe возле
Portugais perto
Arabe قريب
Chinois
Allemand in der nähe von
Italien vicino
Espagnol cerca
Anglais near
Source : Google Translate API

Synonymes de « près »

Source : synonymes de près sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « près »



mots du mois

Mots similaires