La langue française

Perfectionner

Définitions du mot « perfectionner »

Trésor de la Langue Française informatisé

PERFECTIONNER, verbe trans.

Rendre parfait ou plus proche de la perfection.
A.− Vieilli. Poursuivre jusqu'à son terme, porter à sa plénitude, parfaire (v. ce mot A et B). Synon. achever, compléter, couronner, épanouir, finir, terminer; anton. amorcer, attaquer, commencer, démarrer, entamer.Ce second âge (...) que la nature emploie à perfectionner l'individu et à le mettre en état de se reproduire (Laclos, Éduc. femmes,1803, p. 434).Francon de Cologne (...) la perfectionna [la doctrine du « premier Francon »] et lui mit son dernier sceau (Gastoué, Primit. mus. fr.,1922, p. 52).
Empl. pronom. Synon. s'épanouir.L'union différencie. Les parties se perfectionnent et s'achèvent dans tout ensemble organisé (Teilhard de Ch., Phénom. hum.,1955, p. 291).
B.−
1. Développer, augmenter les qualités de quelqu'un ou de quelque chose dans un sens positif.
a) Domaine physique, matériel
[Le compl. d'obj. dir. désigne un animal, parfois un végétal ou le corps/une partie du corps, etc.] Faire acquérir les qualités permettant d'approcher ou d'atteindre la perfection physique. Ces mêmes terres sont, pour la plupart très-propres à hâter et à perfectionner la végétation (Cabanis, Rapp. phys. et mor.,t. 2, 1808, p. 253).Les sensations, à force de se répéter et de se réfléchir, ont perfectionné l'organe et étendu la sphère de ses pouvoirs (Brillat-Sav., Physiol. goût,1825, p. 50).
Empl. pronom. passif. Les insectes se sont perfectionnés. Ils ont suivi l'évolution du règne végétal (Boule, Conf. géol.,1907, p. 119).À mesure que les fonctions nerveuses se perfectionnent (...) la sensibilité aux agents toxiques devient de plus en plus grande (Rogerds Nouv. Traité Méd.fasc. 61925, p. 13).
[Le compl. d'obj. dir. désigne gén. une chose] Donner à quelque chose les dernières finitions, doter quelque chose des dernières améliorations du progrès technique. Synon. polir; (fam.) fignoler, lécher, peaufiner; anton. abîmer, bâcler, ébaucher, esquisser.Perfectionner l'/les instrument(s), la/les méthode(s), les moyens, les procédés, le système, la technique; moyen(s) de perfectionner. Un instrument perfectionné par lui et destiné à remplacer l'ancien clavicorde, dont la construction défectueuse ne permettait pas certaines combinaisons de notes (D'Indy, Compos. mus.,t. 2, 1, 1897-1900, p. 85).Ce précieux tubercule (...) qui a été si favorablement acclimaté, répandu, sélectionné et perfectionné (Brunhes, Géogr. hum.,1942, p. 144):
1. Un homme passe dix ans de sa vie à chercher un secret d'industrie (...) il prend un brevet, il se croit maître de sa chose, il est suivi par un concurrent qui, s'il n'a pas tout prévu, lui perfectionne son invention par une vis, et la lui ôte ainsi des mains. Balzac, Illus. perdues,1847, p. 619.
Empl. pronom. passif. À mesure que les produits céramiques se sont perfectionnés (...) ils ont demandé (...) des secours aux sciences (Al. Brongniart, Arts céram.,t. 1, 1844, p. xi).
b) Domaine esthét., intellectuel, affectif, éthique, soc.
[Le compl. d'obj. dir. désigne une pers., son aspect extérieur, sa vie psychique, etc.] Porter au sommet de son accomplissement. Synon. enrichir.Perfectionner les facultés. M'appliquer uniquement à ce qui peut perfectionner mon être intellectuel, me faire bien vivre (Maine de Biran, Journal,1817, p. 90).J'aime les personnes dont la jeunesse annonce la vieillesse (...). La vie les sculpte et les perfectionne. D'ébauche elles deviennent ce qu'elles doivent être et s'y fixent solidement (Cocteau, Diff. d'être,1947, p. 107).
Empl. pronom. réfl. Développer ses qualités (dans tel domaine). Synon. faire des progrès.Pietro Vannucci, dit le Pérugin (1446-1524), eut pour premier maître Alluno, et vint ensuite se perfectionner à Florence (Ménard, Hist. Beaux-Arts,1882, p. 94).Tu te perfectionnes (...) te voilà une faculté de plus (Renard, Poil Carotte,1894, p. 56).Ceux qui comme nous ont profondément cherché pour obtenir un résultat relativement minime, savent combien il est agréable de se perfectionner, afin de pouvoir réaliser les aspirations contenues dans leur âme (Capet, Techn. sup. archet,1916, p. 11).
Perfectionner qqn ou se perfectionner dans (+ subst. désignant une matière).Se perfectionner dans une langue étrangère. Les actrices allemandes ont étudié l'art des attitudes, et se perfectionnent dans cette sorte de grâce (Staël, Allemagne,t. 3, 1810, p. 226).Quelque nabab venu à Paris pour perfectionner son fils unique dans la vie mondaine (Dumas père, Monte-Cristo,t. 2, 1846, p. 73).
[Le compl. d'obj. dir. désigne une chose] Accroître les qualités, la valeur de (quelque chose), rapprocher du modèle idéal. Synon. affiner, bonifier, épurer, parachever, raffiner; anton. dégrader, détériorer, endommager, gâter, ruiner.Perfectionner l'art/les arts. Les Grecs, habiles à perfectionner les inventions du dehors, en modifiant avec un goût exquis la rigidité du canon qui leur venait d'une race svelte et mince [égyptienne] (Ch. Blanc, Gramm. arts dessin,1876, p. 47).Un vrai médecin doit (...) se donner pour but de la perfectionner [la médecine], de concourir à des progrès scientifiques, en même temps qu'on soulage les malades (Cl. Bernard, Princ. méd. exp.,1878, p. 184).L'incroyable pot-pourri de toutes les modes du XVIIIesiècle, travaillées, renouvelées sans cesse, raffinées, perfectionnées, maniées, remaniées tous les jours, par l'imagination de 600 coiffeurs de dames (Stéphane, Art coiff. fém.,1932, p. 128).V. exorde ex. 1 :
2. Ne vaut-il pas mieux essayer (...) de perfectionner pour l'adapter à de nouvelles recherches un instrument qui, perfectionné à son tour par des hommes nouveaux, leur permettra de décrire de façon plus convaincante, avec plus de vérité et de vie des situations et des sentiments neufs... Sarraute, Ère soupçon,1956, p. 117.
Empl. abs. Ce second travail qui consiste à revoir, à perfectionner, et n'a guères pour objet qu'une correction que j'estime peu nécessaire (Senancour, Rêveries,1799, p. 10).Les intelligences élaboratrices, qui trouvent elles aussi des combinaisons nouvelles, mais à partir de créations déjà acquises; ce sont des intelligences qui perfectionnent (Mounier, Traité caract.,1946, p. 655).V. perfectible ex. 2.
Empl. pronom. passif. À mesure que les signes se perfectionnent, et même à chaque nouveau degré de perfection qu'ils acquièrent, ils sont cause du perfectionnement des idées qu'ils représentent (Destutt de Tr., Idéol. 1,1801, p. 382).Le métier se transmet, certes, se perfectionne, s'affirme, se complique, se gâte, se perd (Faure, Espr. formes,1927, p. 34).
2. Avec une nuance iron. [Le compl. d'obj. dir. implique un jugement négatif ou est interprété dans un sens péj.] Donner une plus grande intensité ou le maximum d'intensité à des caractères (considérés comme) négatifs. Le progrès (...) perfectionne la douleur à proportion qu'il raffine la volupté (Baudel., Nouv. Hist. extr.,1857, p. 9).Ma vilaine trogne (...) dont (...) les ans perfectionnent comiquement la laideur (Gautier, Fracasse,1863, p. 55).La vie est organisée pour cela. On a l'uniformité en tout et l'on travaille à la perfectionner sans cesse (Veuillot, Odeurs de Paris,1866, p. 139).
Empl. pronom. passif. On vit se perfectionner l'art de tromper les hommes pour les dépouiller (Condorcet, Esq. tabl. hist.,1794, p. 23).
C.− Domaine moral, relig.[Le compl. d'obj. dir. désigne une pers., un aspect de la vie intérieure, du comportement, etc.] Faire progresser spirituellement, développer la vertu de. Synon. purifier; anton. avilir, corrompre.Les mysteres d'Éleusis, et en général tous les mysteres, avaient pour but d'améliorer notre espece, de perfectionner les mœurs (Dupuis, Orig. cultes,1796, p. 474).Les souffrances sont pour l'homme vertueux ce que les combats sont pour le militaire : elles le perfectionnent et accumulent ses mérites (J. de Maistre, Soirées St-Pétersb.,t. 2, 1821, p. 114).Infliger un châtiment qui l'amende, l'élève, l'éclaire, et la perfectionne [la créature] (P. Leroux, Humanité,1840, p. 333).
Empl. abs. La vérité ne punit point, elle améliore et perfectionne (Saint-Martin, Homme désir,1790, p. 26).
Empl. pronom. réfl. ou réciproque. Synon. de s'améliorer.Se perfectionner chaque jour. V. aimer ex. 91 :
3. Un saint ne travaille pas à se perfectionner, c'est-à-dire en somme à se peindre et à se blanchir, à devenir plus grand, mais plus petit. Si l'amour de Dieu devait ôter de lui les sentiments de componction et d'humilité d'un cœur pénitent, il vaudrait presque mieux qu'il restât dans le péché. Claudel, Corresp.[avec Gide], 1909, p. 102.
D.− PHILOS., MÉTAPHYS., rare. [Le compl. d'obj. dir. désigne l'homme, la nature, etc.] Faire tendre au bien absolu, à l'idéal. Perfectionner l'humanité. Vous l'acceptez [la nature] sans en être pourtant satisfaits et vous prétendez la corriger et la perfectionner suivant un type supérieur que vous avez en vous ou que vous démêlez en elle (P. Leroux, Humanité,1840p. 46):
4. La science ne peut jouer le rôle d'humanisme (...). C'est autre chose d'exercer la puissance de combinaison de son cerveau comme appareil à connaître et à comprendre, ou de perfectionner l'homme tout entier, de le civiliser ou de l'humaniser. Ruyer, Esq. philos. struct.,1930, p. 361.
Empl. pronom. réfl. ou passif. (Se) rapprocher de la perfection. V. bien3ex. 3 et perfectible ex. de P. Leroux :
5. ... tel bien particulier doit l'être [désiré] en vue du bien suprême. Pour tout être purement physique, par conséquent, se perfectionner c'est se rendre plus semblable à Dieu. À bien plus forte raison en est-il ainsi pour une créature intelligente telle que l'homme, car c'est surtout son intelligence qui lui confère à la fois sa perfection propre et son analogie propre à Dieu. Gilson, Espr. philos. médiév.,1932, p. 83.
REM.
Perfectionnant, -ante, part. prés. en empl. adj.Qui perfectionne. Perfectionner un homme, d'autorité, par force majeure et arrêt de la cour, c'est une entreprise neuve (...) mais il n'y a rien de moins perfectionnant (Musset, Lettres Dupuis Cotonet,1836, p. 609).
Prononc. et Orth. : [pε ʀfεksjɔne], (il) perfectionne [pε ʀfεksjɔn]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1454 perfectionné en « qui est très habile pour (quelque chose) » (Erec en prose, éd. W. Foerster Chrétien de Troyes, Erec, p. 272); 1610 se perfectionner en Geometrie (P. Coton, Institution catholique, II, p. 816 d'apr. H. Vaganay ds R. Philol. fr. t. 43, p. 131); 2. 1611 perfectionner « rendre parfait, mener à la perfection; accomplir, achever totalement » (Cotgr.); 3. av. 1622 se perfectionner « devenir meilleur » (François de Sales, Lettre, Œuvres, V, 429 ds Gdf. Compl.). Dér. de perfection*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 722. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 927, b) 745; xxes. : a) 628, b) 645.
DÉR.
Perfectionneur, -euse, subst.Personne qui perfectionne (quelque chose). Les perfectionneurs du « métro » (Céline, Mort à crédit,1936, p. 463). [pε ʀfεksjɔnœ:ʀ], fém. [-ø:z]. 1reattest. 1771 (Baudeau, Première Introduction à la Philos. Économique, D, II, p. 724 ds Brunot t. 6, p. 109, note 16); de perfectionner, suff. -eur2*.

Wiktionnaire

Verbe

perfectionner \pɛʁ.fɛk.sjɔ.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se perfectionner)

  1. Rendre meilleur ; corriger les défauts ; faire progresser.
    • La génération actuelle, en effet, ne se contente pas d'utiliser tels quels les procédés légués par le devanciers ; elle les perfectionne. — (Chanoine Kir, Le problème religieux à la portée de tout le monde, Paris : imp. des Orphelins d'Auteuil, 1923, rééd. 1950, p.19)
    • Perfectionner les procédés d’un art, la méthode d’une science.
    • Perfectionner son goût, son style par l’étude, par le travail, par la lecture.
  2. (Pronominal) S’améliorer, faire des progrès.
    • Cet ouvrier s’est perfectionné dans son art.
    • Ce jeune homme s’est bien perfectionné par la fréquentation de la bonne société.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PERFECTIONNER. v. tr.
Rendre meilleur, corriger des défauts, faire faire des progrès. Perfectionner un ouvrage, une industrie. Ce peuple perfectionne ce que les autres ont inventé. Perfectionner les procédés d'un art, la méthode d'une science. Perfectionner son goût, son style par l'étude, par le travail, par la lecture.

SE PERFECTIONNER signifie S'améliorer, faire des progrès. Cet ouvrier s'est perfectionné dans son art. Ce jeune homme s'est bien perfectionné par la fréquentation de la bonne société.

Littré (1872-1877)

PERFECTIONNER (pèr-fè-ksio-né ; en vers, de cinq syllabes) v. a.
  • 1Rendre parfait, plus parfait. Je me promettais de perfectionner de plus en plus mes jugements, Descartes, Méth. III, 2. Le vin est très fort et très bon cette année ; les grandes chaleurs l'ont extrêmement perfectionné ; mais elles en ont de beaucoup diminué la quantité, Patin, Lettres, t. II, p. 598. Je suis ravie de votre bonne santé ; elle me donne du courage pour perfectionner la mienne, Sévigné, 8 mars 1676. La fin de l'histoire est de perfectionner la vie civile, Fléchier, Vie de Commendon, Préface. Je ne sais rien de plus utile pour se perfectionner le goût que la comparaison des grands génies qui se sont exercés sur les mêmes matières, Voltaire, Dict. phil. Rochester. L'homme reçoit l'éducation de tous les siècles, recueille toutes les institutions des autres hommes, et peut, par un sage emploi du temps, profiter de tous les instants de la durée de son espèce pour la perfectionner toujours de plus en plus, Buffon, Ois. t. XI, p. 93.
  • 2Se perfectionner, v. réfl. Devenir plus parfait. On ne se perfectionne que bien peu, à moins que d'être aidé par un ami intelligent et sincère, ou à moins qu'on ne s'observe soi-même et bien sévèrement, Méré, dans le Dict. de RICHELET. Demandons à Dieu humblement quel est ce dessein, quel est ce mystère : pourquoi a-t-il ordonné que la force [vertu] se perfectionne dans l'infirmité [le péché] ? Bossuet, 3e sermon, Pâques, 3. La physique, la médecine, les mathématiques sont composées d'un nombre infini de vues, et dépendent de la justesse du raisonnement, qui se perfectionne avec une extrême lenteur, et se perfectionne toujours, Fontenelle, Œuvr. t. IV, p. 181, dans POUGENS. Alors ces expressions familières étaient tolérées ; elles ne sont devenues des fautes que quand la langue s'est perfectionnée, Voltaire, Comm. Corn. Rem. Hor. III, 3.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PERFECTIONNER, v. act. (Gramm.) corriger ses défauts, avancer vers la perfection ; rendre moins imparfait. On se perfectionne soi-même ; on perfectionne un ouvrage. L’homme est composé de deux organes principaux ; la tête organe de la raison, le cœur, expression sous laquelle on comprend tous les organes des passions ; l’estomac, le foie, les intestins. La tête dans l’état de nature, n’influeroit presque en rien sur nos déterminations. C’est le cœur qui en est le principe ; le cœur d’après lequel, l’homme animal feroit tout. C’est l’art qui a perfectionné l’organe de la raison ; tout ce qu’il est dans ses opérations est artificiel ; nous n’avons pas eu le même empire sur le cœur ; c’est un organe opiniâtre, sourd, violent, passionné, aveugle. Il est resté, en dépit de nos efforts, ce que nature l’a fait ; dur ou sensible, foible ou indomptable, pusillanime ou téméraire. L’organe de la raison est comme un précepteur attentif, qui le prêche sans cesse ; lui, semblable à un enfant, il crie sans cesse ; il fatigue son précepteur qui finit par l’abandonner à son penchant. Le précepteur est éloquent, l’enfant au contraire n’a qu’un mot qu’il répete sans se lasser, c’est oui ou non. Il vient un tems où l’organe de la raison, après s’être épuisé en beaux discours, & instruit par expérience de l’inutilité de son éloquence, se moque lui-même de ses efforts ; parce qu’il sait qu’après toutes ses remontrances, il n’en sera pourtant que ce qu’il plaira au petit despote qui est-là. C’est lui qui dit impérieusement, car tel est notre bon plaisir. C’est un long travail que celui de se perfectionner soi-même.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « perfectionner »

(Date à préciser) Dénominal de perfection.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Perfection.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « perfectionner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
perfectionner pɛrfɛksjɔne

Citations contenant le mot « perfectionner »

  • Qui sait jusqu'à quel point l'homme pourrait perfectionner sa nature, soit au moral, soit au physique ? Georges Louis Leclerc, comte de Buffon, Histoire naturelle, Les Époques de la nature
  • Obligation à l’esprit de choisir, entre perfectionner l’existence ou l’oeuvre. De William Butler Yeats
  • J’essaie de perfectionner mes points forts et de cacher mes faiblesses. De Billie Jean King
  • Pour peu qu'on tâche de se perfectionner, on voit les autres rapetisser, comme s'ils s'enfonçaient dans le sable. De Jules Renard / Journal 1893 - 1898
  • Un grand défi est proposé à l’homme : celui de perfectionner tout ce qui est créé, que ce soit lui-même ou le monde. De Jean-Paul II / Entrez dans l’espérance
  • On se sert de la raison comme d'un instrument pour acquérir les sciences, et on devrait se servir, au contraire des sciences comme d'un instrument pour perfectionner sa raison. De Arnauld et Nicole / La logique ou l'art de penser
  • La fortune est aveugle et l'argent n'a pas d'odeur, disent des communs proverbes. C'est pourquoi les financiers s'efforcent de perfectionner le toucher. De Paul Laffitte / Jéroboam ou la finance sans méningite
  • Oxbotica, une entreprise britannique spécialisée dans les logiciels pour véhicules autonomes, a une réponse toute trouvée face à ce problème. Elle a conçu et développé une technologie deepfake capable de générer des milliers d’images photo-réalistes en seulement quelques minutes. Ainsi, il n’est plus systématiquement nécessaire de procéder à des essais en situation de conduite réelle pour développer et perfectionner les systèmes de conduite. Presse-citron, Quand les deepfakes permettent de perfectionner les véhicules autonomes
  • Ira Khan, fille de la superstar de Bollywood Aamir Khan, est en pleine forme! Dans sa dernière vidéo partagée sur Instagram, Ira peut être vue en train d’essayer de perfectionner le Shirshasana ou la posture de yoga du poirier. News 24, Ira Khan tente de perfectionner le `` Shirshasana '', voir la vidéo - News 24
  • L’actrice Miss Doherty avait précédemment déclaré dans une interview à Town and Country que perfectionner les cheveux de la princesse royale pouvait «  prendre deux heures  » et les surnommait «  sa propre bête  ». CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU, La princesse Anne se moque de l'actrice de The Crown qui la joue pour avoir pris deux heures pour perfectionner sa coupe de cheveux - News 24 - CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
  • Comme chaque été, l’association l’Écume de Saint-Renan, agréée par l’Éducation nationale, organise des stages de théâtre pour les enfants et les ados de 5 à 18 ans. La première session, à laquelle 25 stagiaires ont participé, s’est achevée samedi 25 juillet. Des jeunes finistériens et des touristes enthousiastes ont ainsi pu découvrir le théâtre ou se perfectionner. Inscrits dans la démarche d’éducation à la citoyenneté et à la fraternité, ces stages se déroulent, en partie, en extérieur, dans le jardin de l’association, situé au quartier du Vizac. Myriam Mekouar dirige ce stage, dans le respect des mesures sanitaires. Elle qui anime ce type d’ateliers depuis 35 ans, et qui cite Victor Hugo : « Une pièce de théâtre, c’est quelqu’un. C’est une voix qui parle, c’est un esprit qui éclaire, c’est une conscience qui avertit ». Le Telegramme, Des stages de théâtre proposés par l’association l’Écume de Saint-Renan - Saint-Renan - Le Télégramme

Images d'illustration du mot « perfectionner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « perfectionner »

Langue Traduction
Anglais perfect
Espagnol perfecto
Italien perfetto
Allemand perfekt
Chinois 完善
Arabe في احسن الاحوال
Portugais perfeito
Russe идеальный
Japonais 完璧な
Basque perfektua
Corse perfetta
Source : Google Translate API

Synonymes de « perfectionner »

Source : synonymes de perfectionner sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « perfectionner »

Perfectionner

Retour au sommaire ➦

Partager