La langue française

Maussaderie

Sommaire

  • Définitions du mot maussaderie
  • Étymologie de « maussaderie »
  • Phonétique de « maussaderie »
  • Citations contenant le mot « maussaderie »
  • Images d'illustration du mot « maussaderie »
  • Traductions du mot « maussaderie »
  • Synonymes de « maussaderie »
  • Antonymes de « maussaderie »

Définitions du mot « maussaderie »

Trésor de la Langue Française informatisé

MAUSSADERIE, subst. fém.

Caractère maussade de quelqu'un ou de quelque chose. L'épée, l'habit, le chapeau (...) reluisaient d'or parmi l'éclat des fleurs nouvelles qui disaient la date printanière malgré la maussaderie du ciel (A.Daudet, Nabab, 1877, p.105).La bonne, cependant restait revêche et comme hébétée, depuis la mort de madame Chanteau. Il semblait se produire en elle un nouveau travail, un retour d'affection vers la morte, tandis qu'elle redevenait d'une maussaderie méfiante devant Pauline (Zola, Joie de vivre, 1884, p.260).
P. méton. Germinie n'eut plus ses maussaderies, ses humeurs farouches, ses rébellions, ces mâchonnements de mots où grognait son mécontentement (Goncourt, G. Lacerteux, 1864, p.182).
Prononc. et Orth.: [mosadʀi]. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. 1740 «humeur maussade» (Ac.). Dér. de maussade*; suff. -erie*. Fréq. abs. littér.: 50.

Wiktionnaire

Nom commun

maussaderie \mɔ.sad.ʁi\ féminin

  1. Mauvaise humeur, manières désagréables.
    • Les grâces de madame Bonaparte montraient que nous n'avions dès lors aucune prédilection pour la maussaderie et la morgue des Anglais. — (Stendhal, De l'Amour, 1822, 3e préface du 15 mars 1843)
    • Ce coup de vent qui balayait sans cesse le couloir, la fatigue des treize heures de travail qui les jetait au lit sans un souffle, achevaient de changer les combles en une auberge traversée par la maussaderie éreintée d’une débandade de voyageurs. — (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
    • Mon grand-père souriait dans sa barbe quand je traînais ma maussaderie dans son bureau : il se disait sans doute que sa politique portait ses premiers fruits. — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, pages 141-142)
  2. (Figuré) Caractère maussade.
    • Dans sa chambre familière, où les murs avaient, par ses soins, perdu leur maussaderie, Mathieu l’ordonnance aurait allumé la chanson crépitante du poêle à essence. — (Joseph Kessel, L’équipage, Gallimard, 1969, page 92)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MAUSSADERIE. n. f.
Mauvaise humeur, manières désagréables. Cet enfant est d'une maussaderie insupportable.

Littré (1872-1877)

MAUSSADERIE (mô-sa-de-rie) s. f.
  • Qualité de ce qui est maussade, de celui qui est maussade. Mais c'est un air si gauche, une maussaderie. - Tout comme il vous plaira ; finissons, je vous prie, Gresset, le Méchant, I, 4. Je ne conçois pas comment Mme N*** ne se rebuta pas de ma maussaderie, et ne me congédia pas avec le dernier mépris, Rousseau, Confess. VI. Elle s'arma d'une amabilité improvisée, capable d'émousser les traits qu'allait lui darder la farouche maussaderie de son amant, Ch. de Bernard, la Femme de quarante ans, § VI.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « maussaderie »

 Dérivé de maussade avec le suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Maussade ; mais on ne s'explique pas d'où vient dans ce mot la syllabe er ; il devrait être maussadie. Dans le XVIe siècle on trouve maussadeté.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « maussaderie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
maussaderie mɔsadri

Citations contenant le mot « maussaderie »

  • Ouvrons donc un dictionnaire des synonymes pour nous rendre compte de la négativité qui tourne autour de la tristesse : abandon, abattement, accablement, amertume, aigreur, angoisse, austérité, chagrin, consternation, découragement, dégoût, dépression, désabusement, désenchantement, désespoir, désolation, deuil, douleur, ennui, idées noires, inquiétude, mal, malheur, maussaderie, mélancolie, morosité, peine, serrements de cœur, sévérité, souci, souffrance, spleen, vague à l’âme, bourdon, cafard, papillons noirs, laideur, pauvreté, platitude, uniformité… Entreprendre.fr, Les émotions cachées en entreprise : la tristesse
  • Cela fait déjà plus d’un demi-siècle que Mister Swing s’ingénie à lâcher la bride au support jazzy afin de sa voix chaude, enveloppante et passeuse de sentiments dignes de ce nom, décerner à la variété française des lettres de noblesse réitérées à de multiples reprises. En la circonstance n’a-t-il pas évolué avec son orchestre, mais uniquement avec son alter ego Jean-Yves d’Angelo pour un spectacle piano-voix dont l’origine remonte à presque sept ans. Cette ambiance intimiste à l’élégance raffinée, aux ondulations toutes de velours, aura conduit à une configuration extatique, l’instrument à cordes se voulant bien davantage que l’épaule compatissante par son côté subjuguant. Car lors de ce tour de chant si les chansons bouleversent, tourneboulent, voire deviennent carrément larmoyantes en raison de leur puissance de feu pointée sur l’affect, blues aidant, Michel Jonasz ne se départit jamais d’un humour irrésistible, et même à l’occasion d’une autodérision dédramatisant davantage la maussaderie envahissante de tel ou tel titre. Certains offrent leur corps à la science, l’auteur-compositeur-interprète et infatigable narrateur, lui, a légué depuis des lustres son âme aux dieux musique et chant, au profit de morceaux d’anthologie toujours prêts à ressortir leur arsenal de choses indéfinissables, prenant toutefois terriblement aux tripes. La connivence entre les deux artistes a sauté aux yeux et paré de leurs plus beaux atours les grands classiques du répertoire de l’un des monstres sacrés de la chanson française. Avec qui plus est des valeurs interchangeables aux moments opportuns : Michel au piano ou au mélodica, le pianiste Jean-Yves au chant ou à la guitare.  « Lucille», « La famille », « La boîte de jazz », Super Nana », « Dites-moi », « « Les vacances au bord de la mer », « En v’là du slow en v’là », « Joueurs de blues », «Je voulais te dire que je t’attends »…Un égrainage très significatif de tubes retentissants. Un peu ? Absolument pas. Beaucoup ? Affirmatif. Passionnément ? Oui, sans conteste.  A la folie ? Nullement impossible…Pour sûr, les passions ont été attisées, et c’est tout à l’honneur de ces deux artistes complémentaires à l’efficience éprouvée, sur la même longueur d’onde.    Info Chalon, Chalon-sur-Saône | Michel Jonasz tout en somptuosité avec Jean-Yves d'Angelo pour le bien commun à Chalon Info Chalon l'actualité de Info Chalon
  • À force d’exaspération (scènes hilarantes, jouées avec énergie), Marianne éjecte du domicile conjugal ce rabat-joie pour vivre une histoire d’amour passablement bancale avec son amant (Denis Podalydès), l’homme qui a autrefois licencié son mari. Épatant sac de nœuds, pain bénit pour l’analyse et l’amorce du scénario. Le fils du couple contacte un de ses potes (Guillaume Canet), producteur et metteur en scène de ces soirées historiques. À charge pour lui d’arracher son père à sa maussaderie. À quelle époque aimerait-il vivre ? Réponse : le 16 mai 1974, le jour où il a rencontré Marianne dans un bouchon lyonnais. Ils avaient 25 ans. La Croix, « La Belle Époque », dans le café de la jeunesse perdue

Images d'illustration du mot « maussaderie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « maussaderie »

Langue Traduction
Anglais gloom
Espagnol oscuridad
Italien oscurità
Allemand düsternis
Chinois 愁云
Arabe كآبة
Portugais melancolia
Russe мрачность
Japonais 憂鬱
Basque iluntasun
Corse penombra
Source : Google Translate API

Synonymes de « maussaderie »

Source : synonymes de maussaderie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « maussaderie »

Partager