La langue française

Brouillerie

Sommaire

  • Définitions du mot brouillerie
  • Étymologie de « brouillerie »
  • Phonétique de « brouillerie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « brouillerie »
  • Citations contenant le mot « brouillerie »
  • Images d'illustration du mot « brouillerie »
  • Traductions du mot « brouillerie »
  • Synonymes de « brouillerie »
  • Antonymes de « brouillerie »

Définitions du mot brouillerie

Trésor de la Langue Française informatisé

BROUILLERIE, subst. fém.

A.− Vx. ,,Troubles civils`` (Littré) :
1. La France avoit successivement recueilli quelque chose des libertés aristocratiques féodales, du mouvement communal... de l'indépendance de la pensée pendant les troubles de la Ligue et les brouilleries de la Fronde... Chateaubriand, Études historiques,1831, p. CXLIX.
B.− Altération survenant dans les rapports d'affection ou d'amitié entre deux ou plusieurs personnes. Synon. brouille :
2. À quoi bon faire part aux autres de nos petites brouilleries? Ce sont quelques légers nuages qui passent un instant dans le ciel, pour le laisser plus tranquille et plus pur. Musset, Le Chandelier,1840, I, 1, p. 17.
Prononc. : [bʀujʀi]. Étymol. et Hist. 1. 1418 « désordre, confusion » (Capit. de S. Sauveur, ap. Delisle, Hist. de S. Sauv., Preuv., p. 335 dans Gdf. Compl.); d'où 2. début xviies. « désunion » (Balzac, liv. IV, lett. 5 dans Littré). Dér. de brouiller*; suff. -erie*. Fréq. abs. littér. : 33.
BBG. − Lew. 1960, passim.

Wiktionnaire

Nom commun

brouillerie \bʁuj.ʁi\ féminin

  1. Désunion, mésintelligence.
    • Je trouve cette espèce de brouillerie d’une absurdité quasi révoltante entre deux vieux amis. — (Henri Frédéric Amiel, Philine: pages du Journal intime, 1985)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BROUILLERIE. n. f.
Voyez BROUILLE.

Littré (1872-1877)

BROUILLERIE (brou-lle-rie, ll mouillées, et non brou-ye-rie) s. f.
  • 1Désunion entre des personnes liées, unies. Je prévois une brouillerie entre nous, Sévigné, 150. Il connaît le fond et les causes de la brouillerie des deux frères, La Bruyère, 2. Je suis assuré que lui-même, dans toutes les brouilleries qui se sont passées, vous avait toujours conservé son inclination, Guez de Balzac, liv. IV, lett. 5.
  • 2Troubles civils. Ce prince, attiré par les brouilleries du royaume d'Israël, venait l'envahir, Bossuet, Hist. univ. I, 6. Durant les brouilleries de la Grèce, Épaminondas, thébain, se signala par son équité et par sa modération autant que par ses victoires, Bossuet, ib. I, 8. Manassès excita des brouilleries parmi les Juifs, Bossuet, ib. I, 8. Sur quelque brouillerie en la ville excitée, Corneille, Pompée, IV, 2. Lorsqu'on voit paraître quelque signe de changement de temps et le moindre présage de brouillerie…, Guez de Balzac, Le prince, 17.
  • 3Difficulté, contradiction. En faisant comparaison des lettres, je trouvais de la brouillerie avec les autres, Bossuet, Lett. abb. 137.

HISTORIQUE

XVe s. Par cela vous pouvez veoir et congnoistre quelz sont les brouillys es royaulmes aux mutations, Commines, I, 5. Se dressa de grans brouilliz entre les serviteurs du roy de Castille, Commines, II, 8.

XVIe s. De leurs seigneurs la rapine notoire, Les cruaultez, traysons et brouilliz, Marot, J. V, 148. Il reprendra à tous coups de choses petites et legeres, comme qu'il sera un peu subject à jouer, ou à faire bonne chere, ou quelques telles brouilleries, Amyot, Comment disc. le flatt. 60. Marius s'alla attacher [attaquer] sur son vieil aage à de jeunes hommes en brouillis de gouvernement, Amyot, Lucull. 77. Vous desiriez acheter quelques brouilleries [bagatelles], Sully, Mém. t. III, p. 12, dans LACURNE SAINTE-PALAYE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BROUILLERIE. Ajoutez :
4Bagatelle, chose de peu d'importance (sens vieilli). Saint Grégoire, évêque de Naziance… se promenant sur le rivage de la mer, considérait comme les ondes, s'avançant sur la grève, laissaient des coquilles et petits cornets, tiges d'herbes, petites huîtres et semblables brouilleries, Saint François de Sales, Introd. à la vie dévote, II, 13.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « brouillerie »

Brouiller. Brouillis se disait aux XVe et XVIe siècles, au lieu de brouillerie, pour troubles civils.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « brouillerie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
brouillerie brwijri

Évolution historique de l’usage du mot « brouillerie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « brouillerie »

  • Pendant le match, aucune insulte, juste quelques « fâcheries » avec l’arbitre, sur une décision mal interprétée…Parfois une « brouillerie » sur un joueur qui plaqué trop haut…Mais après l’accrochage, point de barouf ou de chamaillis… , Lit-et-Mix. La plaine des sports, un joyau protégé des sangliers | Ohvalie
  • Une amie me faisait remarquer que la moitié des invités présents à son mariage, il y a quelques années, sont retournés dans l’Abitibi de ses affections. Pourquoi ? Difficile à dire, et chaque cas remporte la palme, soit de la trahison, de la brouillerie, de l’indifférence, de l’éloignement physique, de l’oubli ou de la négligence. Peu importe. Le beigne est resté et la noce est loin derrière. L’écrivain français Montherlant disait qu’il y avait ceux à qui nous pardonnons et ceux à qui nous ne pardonnons pas. Ceux à qui nous ne pardonnons pas sont nos amis. Voilà qui résume assez bien les attentes. Le Devoir, L’amitié: du p’tit contact au parrain | Le Devoir
  • 18La fille de Diderot rapporte à propos de la rupture entre Rousseau et son père que « le sujet réel de leur brouillerie est impossible à raconter ; c’est un tripotage de société où le diable n’entendrait rien. »2 Ce livre est une tentative de rivaliser avec le diable, et mérite bien d’attarder un moment le lecteur avide des histoires impossibles à raconter. L’entreprise, en effet, est méritoire pour la finesse du propos et la fluidité avec laquelle il est traité. La plupart des contributions ont réussi à percer le voile des allusions et des implicites, voire des réminiscences et des nuances, pour confronter de manière explicite et convaincante les idées des deux hommes et proposer ainsi un tableau clair et lisible des convergences et des différences de leur pensée. , Les frères ennemis (Acta Fabula)

Images d'illustration du mot « brouillerie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « brouillerie »

Langue Traduction
Anglais scramble
Espagnol lucha
Italien corsa
Allemand gerangel
Chinois 争夺
Arabe تزاحم
Portugais passeio
Russe свалка
Japonais スクランブル
Basque scramble
Corse scarti
Source : Google Translate API

Synonymes de « brouillerie »

Source : synonymes de brouillerie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « brouillerie »

Partager