La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « loup »

Loup

[lu]
Ecouter

Définitions de « loup »

Loup - Nom commun

  • (Zoologie) Canidé sauvage (Canis lupus lupus), de grande taille, au pelage généralement gris jaunâtre, caractérisé par ses yeux obliques et ses oreilles dressées. Appartient à la même espèce que le chien domestique (Canis lupus).

    C’est ainsi que je sortis, après avoir remercié M. Goulden, qui m’avertit de ne pas rentrer trop tard, parce que le froid augmente à la nuit, et qu’une grande quantité de loups devaient avoir passé le Rhin sur la glace.
    — Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813
  • (Familier) Expression affectueuse utilisée pour désigner une personne aimée.

    Ils étaient évidemment des amoureux et sans doute des néoconjoints.Bientôt, je m’endormis au roucoulement de cette pseudo-ménagerie disparate, et au petit jour, je fus éveillé par des mon petit loup et des mon gros canard sans fin.
    — Alphonse Allais, Le petit loup et le gros canard
  • (Pêche) Dénomination commune du bar européen (Dicentrarchus labrax), poisson apprécié pour sa chair.

    Les poissons qu'on y pêche sont d'un goût excellent; ceux qu'on estime le plus et qu'on rencontre le plus fréquemment, sont : le rouget, le maquereau, le loup, la sole, deux espèces de sardines enfin et sur-tout le mulet (vulgairement muge), dont nos pêcheurs distinguent aussi deux variétés.
    — M. de Rivière, « Mémoire sur la Camargue »
  • (Costume) Masque couvrant uniquement les yeux porté lors des bals masqués ou comme accessoire déguisé.

    "Le loup avec voilette en dentelle doublée constitue la touche finale du déguisement."
    — Isabelle Hidair, Anthropologie du carnaval cayennais : une représentation en réduction de la société créole cayennaise
  • (Protection) Masque protecteur utilisé par certains ouvriers pour sauvegarder leur visage contre diverses nuisances.

    De place en place quelque casseur cailloux se redressait regardait travers son fil fer cette carriole hurlante emportee poussiere.
    Guy Maupassant La maison Tellier.
  • (Technique) Défaut majeur dans une pièce qui nécessite son élimination ; imperfection grave dans une œuvre.

    Les loups sont la maladie la plus fréquente des fours à puddler. La fonte blanche bien travaillée donne rarement des loups, mais les meilleurs ouvriers peuvent obtenir des loups en travaillant sur fonte grise, […].
    — Benoit Valérius, Traité théorique et pratique de la fabrication du fer
  • (Jeux) Activité ludique où un joueur, désigné comme le loup, doit toucher un autre participant qui prendra alors ce rôle.

    « Mais je veux jouer au loup », objecta Gérald. « Il veut jouer au loup », cria Géraldine, prenant soudain la part de son frère. « On veut jouer au loup ! » crièrent-ils de concert.
    — Lucy Maud Montgomery, Anne au Domaine des peupliers
  • (Industrie textile) Appareil destiné à battre la laine équipé d’un grand nombre de dents et fonctionnant à haute vitesse.

    Le louvetage termine l’épuration de la laine ; il est analogue à l’opération précédente ; seulement, le loup est armé d’un beaucoup plus grand nombre de dents, et il est animé d’une plus grande vitesse : il fait 6 à 800 tours par minute […]
    — Jean Baptiste Dumas, Traité de chimie appliquée aux arts
  • (Pêche) Dispositif de capture composé d'un filet tendu par trois perches.

    Dans les lumières matinales, les pêcheurs préparent méticuleusement leur loup, ce dispositif de capture composé d'un filet tendu par trois perches, outil indispensable à leur quête quotidienne.
    (Citation fictive)
  • (Orfèvrerie) Pièce d'ivoire naturel utilisée comme instrument de polissage.

    Dans l'atelier, le maître orfèvre saisit le loup, cette pièce d'ivoire naturel, véritable outil de finition qui allait donner à la création son éclat final.
    (Citation fictive)
  • (Technique) Instrument à deux branches destiné à extraire les clous.

    Dans l'atelier du menuisier, le loup se révèle un outil indispensable, libérant avec aisance les planches des clous indésirables.
    (Citation fictive)
  • (Héraldique) Figure représentant cet animal dans les blasons, souvent illustré en mouvement avec la queue relevée.

    Sur l'éclatant blason de la famille royale, le loup, symbole de force et d'audace, est représenté en mouvement, avec la queue fièrement relevée.
    (Citation fictive)
  • (Sylviculture) Arbre présentant une croissance anormale et une forme inappropriée, souvent retenu pour sa capacité potentielle à redresser sa structure au fil du temps.

    Un chêne dominant n’est éliminé pour une question de forme que s’il s’agit d’un véritable « loup » (arbre flexueux, fourchu ou très branchu à moins de 5 m, sans dominance apicale…). En cas de doute sur le fait qu’il s’agisse bien d’un loup irrécupérable, il est conservé, les chênes ayant en effet une forte capacité à améliorer leur forme avec le temps.
    — Thierry Sardin, Chênaies continentales
  • (Fig.) Difficulté ou danger non apparent.

    Mais les syndicats ont vu le loup, caché derrière cette rationalisation de bon sens : la volonté de sortir les usines allemandes du système de cogestion qui donne aux syndicats un droit de regard sur la gestion et l’emploi dans les sites.
    — Philippe Escande, Automobile : « En danger de mort
  • (Vieilli) Personne à qui l'on doit de l'argent.

    Dans la tourmente de ses dettes, il était devenu le loup de trop nombreux débiteurs.
    (Citation fictive)

Expressions liées

  • Aller queue à queue comme les loups
  • Appétit de loup
  • Au loup!
    Des personnes notables n'hésitaient pas à leur jeter à la face le terrible «Au loup! Au loup!» qui les mettait hors la loi
    — Barrès, Colline inspirée
  • Avoir vu le loup (avoir affronté des dangers en partic., fam., avoir perdu sa virginité.)
    Il est 11 h 30, l’exploitante assure avoir vu le loup en train d’attaquer ses brebis. Au final, une seule brebis sera tuée, les autres ont été épargnées grâce à la présence de l’éleveuse.
    — midilibre.fr, Lozère : une éleveuse assure avoir vu un loup attaquer ses brebis à Saint-Sauveur-de-Peyre - midilibre.fr
  • Bande de loups
  • Brebis comptées, le loup les mange
  • Chasser les loups
  • Chien-loup
    Dimanche 3 avril, les races du groupe 1 (berger allemand, bobtail, berger australien, chien-loup tchécoslovaque…), du groupe 3 (yorkshire, terrier staffordshire, terrier américain, cairn terrier, airedale terrier…), du groupe 6 (basset hound, beagle, porcelaine…), du groupe 7 (grand épagneul de Münster, braque hongrois, épagneul breton…) du groupe 10 (galgo espagnol, lévrier afghan, whippet…) ainsi que le reste du groupe 11 (épagneul de Saint-Usage, ratonero) seront jugées à leur tour avec également une spéciale de race.
    Colmar​. Chiens et chats bientôt réunis pour une manifestation inédite au parc expo
  • Crier au loup (avertir d'un danger.)
    À cette occasion, ont refleuri les raccourcis, les jugements à l’emporte-pièce, les conclusions hâtives, afin de transformer cette éruption populaire en un mouvement néo-poujadiste, raciste, voire préfasciste. Les « Gilets jaunes » ont aussitôt été assimilés au Rassemblement national, étant entendu que la percée de ce dernier n’est pas davantage analysée, sauf pour crier au loup d’extrême droite, sans jamais se demander comment enrayer son OPA sur une frange importante des couches populaires.
    Élections américaines : l’angoisse de Léa Salamé au moment du retour sur terre
  • De loup (qui évoque un loup.)
    La gueule de loup est
    — Robinot, Vérification, métré et pratique des travaux du bâtiment
  • De louve (qui évoque une louve.)
    Sous le chapeau [de Nadine], les yeux de louve, luisants et ardents, jetaient des étincelles de peur
    — Morand, Champions du monde
  • Dent de loup
  • Dévorer, manger comme un loup (dévorer, manger avec avidité.)
  • Enfant loup
  • Enfant-loup
  • Enfermer le loup dans la bergerie
    Il ne faut pas enfermer le loup dans la bergerie.
    Proverbe français
  • Entre chien et loup
    Patron-Minette, tel était le nom qu’on donnait dans la circulation souterraine à l’association de ces quatre hommes. Dans la vieille langue populaire fantasque qui va s’effaçant tous les jours, Patron-Minette signifie le matin, de même que Entre chien et loup signifie le soir. Cette appellation, Patron-Minette, venait probablement de l’heure à laquelle leur besogne finissait, l’aube étant l’instant de l’évanouissement des fantômes et de la séparation des bandits.
    — Victor Hugo, Les Misérables
  • Faim de loup
    « Au Japon, les onomatopées ne servent pas seulement à reproduire un son à l'écrit », s'enthousiasme Mohamed Lamri, passionné par l'art de vivre à la japonaise depuis qu'il a croisé la route de Misa, la mère de ses deux enfants, Maceo et Maïté. A tel point que le langage courant en compte près de 4 000 pour évoquer aussi bien une faim de loup (Peko-peko), un style pimpant (Pichi-pichi) ou une lumière vive (Pika-pika).
    — leparisien.fr, Les onomatopées japonaises d'une famille de Rouen - Le Parisien
  • Froid de loup (froid rigoureux.)
    Encore chauds du foie gras des fêtes, ils ont des chances de passer l’hiver. Quand on a compris que les mots sont beaucoup plus grands que les maux, eh bien, ça va, même par un froid de loup qui n’est qu’un froid de canard.  
    — Louis Pauwels, Le Droit de parler
  • Gueule-de-loup
    Populaire sous le nom de « gueule-de-loup », Antirhinum majus est une plante rustique et vivace. Il existe de nombreuses variétés que l’on cultive par fréquences annuelles ou bisannuelles, mais qui restent vivaces.
    — ladepeche.fr, Jardinage : pourquoi ne pas tenter le pâtisson pour remplacer les courgettes ? - ladepeche.fr
  • Hurler avec les loups
    Faut-il hurler avec les loups et rappeler que cette peine de mort s'est installée en Arabie saoudite ? Elle demeure encore en Russie, dans beaucoup de pays qui ne sont pas à l'avant-garde de l'humanisme. Demander à la France, parce qu'on aurait des sondages favorables autour de la peine de mort, que cette dernière prononce à nouveau la peine de mort, tout ceci est de la démagogie. D'abord, c'est impossible dans la mesure où la fin de la peine de mort est inscrite dans le marbre européen. On ne peut pas revenir en arrière légalement.
    — Franceinfo, La peine de mort abolie il y a 40 ans : la France doit être "le porte-drapeau de la chasse à la barbarie", plaide maître Georges Catala
  • Il est comme les loups, il n'a jamais vu son père
  • Il fait noir comme dans la gueule du loup (il fait très noir.)
  • Jeune loup (jeune homme dynamique et ambitieux qui, parfois, n'hésite pas à employer des moyens peu recommandables pour réussir.)
    M'épouvantant, par un appétit de jeune loup
    — Mallarmé, Correspondance
  • L'homme est un loup pour l'homme (l'homme est impitoyable pour son semblable.)
    L'homme est un loup pour l'homme sans la charité chrétienne
    — Cendrars, Lotissages du ciel
  • La faim chasse fait sortir le loup du bois
  • La lune est à l'abri des loups (les personnes haut placées n'ont rien à craindre.)
  • Le loup mourra dans sa peau (l'homme mauvais ne peut pas s'amender.)
  • Les loups ne se mangent pas entre eux (les scélérats ne s'attaquent pas mutuellement.)
    Les loups ne se mangent pas entre eux, mon petit, murmura le bandit
    — Théophile Gautier, Le Capitaine Fracasse
  • Loup (masse minérale mal fondue qui risque de provoquer une obstruction.)
    Veste en loup blanc
  • Loup aboyeur/américain, loup de(s) prairies
  • Loup de mer (marin endurci et expérimenté.)
    Loup de mer coton belle qualité. Rayé blanc et marine clair
  • Loup de satin, de soie
  • Loup doré
    Il est aussi important de rappeler qu’aujourd’hui on parle de loup doré (Canis anthus) et non plus de chacal (Canis aureus) en Tunisie et en Afrique du Nord suite à des études génétiques réalisées en 2015.
    — Gnet news, Tunisie : Une battue au loup à Kasserine, l’ATVS conteste - Gnet news
  • Loup marin, loup de mer (phoque de diverses espèces.)
  • Loup peint/tacheté
  • Loup rouge
    Lorsque le Patagon prononça le mot «aguara», Glenarvan reconnut aussitôt le nom donné au loup rouge par les Indiens de la pampa. Ce carnassier, le «canis-jubatus» des naturalistes, a la taille d'un grand chien et la tête d'un renard; son pelage est rouge cannelle, et sur son dos flotte une crinière noire qui lui court tout le long de l'échine.
    — Verne, Enfants du capitaine Grant
  • Meneur de loups
  • Mon pauvre loup
  • Pied-de-loup
  • Piège à loups
  • Prendre, tenir le loup par les oreilles (se trouver dans une situation critique être prêt à s'emparer d'un malfaiteur, à écarter un danger.)
  • Quand on parle du loup, on en voit la queue (quand on parle d'une personne redoutable, elle apparaît.)
  • Qui se fait brebis, le loup le mange
  • S'enrhumer, être enrhumé comme un loup
  • Saut-de-loup
  • Savoir la patenôtre du loup, la prière aux loups (connaître les paroles susceptibles de conjurer la menace du loup.)
  • Se fourrer, se jeter dans la gueule du loup
  • Soleil des loups
    Dans la nuit large et fraîche où brillait le soleil des loups
    — Genevoix, Raboliot
  • Tête-de-loup
  • Ventre de loup
    Ventre de loup! comme il était en colère!
    — Prosper Mérimée, Chronique du règne de Charles IX
  • Vesse-de-loup
    Le scléroderme aréolé, communément nommé avec ses cousins « boule de terre », ressemble de loin à une Vesse-de-loup mais à la peau dure, coriace, écaillée et aréolée.
    — auJardin.info, Scléroderme commun, Scléroderme vulgaire, Scléroderme citron, Scleroderma citrinum
  • Vieux loup (personne d'expérience, habile, rusée.)
    L'angoisse du vieux loup étreint son coeur obscur,
    — Leconte de Lisle, Poèmes tragiques
  • Vivre comme un loup, vivre en loup (vivre en sauvage, à l'écart.)
  • À la queue du loup
    Se suivant à la queue du loup, deux longues files d'hommes et de femmes
    — Flaubert, Champs et grèves
  • À pas de loup
    Quand le soldat français sorti à pas de loup de la jungle lui a posé la main sur l'épaule, le garimpeiro, accroché au jet haute pression qui ravage la terre rouge de Guyane, a compris qu'il avait tout perdu.
    — Le Point, Guyane : soldats et gendarmes contre garimpeiros, au coeur de la forêt - Le Point
  • Être connu comme le loup blanc

Étymologie de « loup »

Du wallon leu, du Berry loube, du picard leu, du provençal lup, lop, du catalan llop, de l'espagnol lobo, de l'italien lupo, du latin lupus, du grec λύϰος, du lithuanien vilka, du slave vlŭkŭ, de l'ancien persan varka, du sanskrit vrĭka. Du proto-indo-européen *wĺ̥kʷos par métathèse en proto-italique *lukʷos, en osco-ombrien, puis en latin lupus. En ancien français leu. Le féminin lupa a donné louve par l’intermédiaire de l’ancien français love. La forme lou(p) est dialectale ou analogique de louve.

Usage du mot « loup »

Évolution historique de l’usage du mot « loup » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « loup » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « loup »

Citations contenant le mot « loup »

  • Il ne faut pas enfermer le loup dans la bergerie.
    Proverbe français
  • Amitié de cour, foi de renards et société de loups.
    Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de Chamfort — Maximes et pensées
  • Le loup attaque de la dent, le taureau des cornes.
    Horace en latin Quintus Horatius Flaccus — Satires, I, 1, 52
  • Madame, il fait grand vent et j'ai tué six loups.
    Victor Hugo — Ruy Blas, II, 3, billet du roi à la reine
  • Amants agneaux deviennent maris loups.
    Isaac de Benserade — Poème sur l'accomplissement du mariage de Leurs Majestés
  • La pire débauche est celle des femmes froides. Les apathiques sont des louves.
    Edmond et Jules de Goncourt
  • Ce loup ne savait pas encor bien son métier.
    Jean de La Fontaine — Fables, le Loup et le Chien maigre
  • Chair de loup, sauce de chien.
    Proverbe français

Traductions du mot « loup »

Langue Traduction
Anglais wolf
Espagnol lobo
Italien lupo
Allemand wolf
Chinois
Arabe ذئب
Portugais lobo
Russe волк
Japonais
Basque otso
Corse lupo
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

SOMMAIRE

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.