Louveteau : définition de louveteau


Louveteau : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

LOUVETEAU, subst. masc.

A. − Petit du loup. De ses chers louveteaux la louve approche seule Et, pour les mieux cacher, souvent avec sa gueule Déménage ses nourrissons (Pommier,Océanides,1839, p. 190).[Je] n'ai pu me résoudre À poursuivre sa louve et ses fils, (...) Sans ses deux louveteaux, la belle et sombre veuve Ne l'eût pas laissé seul subir la grande épreuve (Vigny,Destinées,1863, p. 129).
Rem. Dans la lang. de la vén., le louveteau est un loup de moins d'un an, plus jeune que le louvart.
P. métaph. Jeune personne avide, ambitieuse, malfaisante ou considérée comme telle:
Nous avons souri, au passage, des règles austères qu'il imposait à un fils de vingt ans, comme si ne l'eussent pas embarrassé les souvenirs du jeune loup vorace qu'il avait été à cet âge. Mais c'est que l'image de ce louveteau lui fait horreur... Mauriac,Vie Racine,1928, p. 240.
[Avec une valeur adj.] Subst. + de louveteau.Qui évoque un jeune loup. Notre table se chargeait de mets fort délicats (...); ma chère friponne les attaquait pour l'ordinaire à belles dents happantes de louveteau affamé (Milosz,Amour. initiation.,1910, p. 78).
B. − [Au xixes.] Fils de franc-maçon. Fils de maçon et simple louveteau, je m'amusais à couvrir les murs de figures cabalistiques (Nerval,Corresp.,1853, p. 209).
C. − Jeune boy-scout. Mes «louveteaux» m'attendent. Je serais en retard, et un chef d'équipe ne doit pas être en retard (Bourget,Enf. morte,1928, p. 73).Baden-Powell les invite [les «louveteaux»] à revivre l'histoire du jeune Mowgli, élevé par une famille de loups (Rudyard Kipling, Le livre de la Jungle). Les louveteaux sont réunis en meutes, ordinairement dirigées par une cheftaine, et divisées en sizaines (Foulq.1971).
Prononc.: [luv̭to]. Martinet-Walter 1973 ont séparément [luvto, lufto]. Étymol. et Hist. 1. 1331 «petit de la louve» (L. Delisle, Actes, norm. de la Chambre des Comptes, p. 21); 2. 1642 techn. «petit fer servant à retenir la louve» (A. Oudin, Seconde part. des Recherches ital. et françoises, p. 344b); 3. a) 1840 «fils de franc-maçon» (Ac. Compl. 1842); b) 1907 «apprenti» (France); c) 1928 «jeune boy-scout» (P. Bourget, loc. cit.). Dér. du m. fr. louvet* «petit loup», v. louvet; suff. -eau*; cf. l'a. fr. lovel «petit du loup» (1174-77 ds T.-L.; suff. -el, -eau*). Fréq. abs. littér.: 26. Bbg. Lenoble-Pinson (M.). Le Lang. de la chasse. Bruxelles, 1977, p. 297-302.

louveteau .« Petit du loup »

Louveteau : définition du Wiktionnaire

Nom commun

louveteau \luv.to\ masculin

  1. Petit du loup et de la louve.
  2. (Scoutisme) Scout âgé de 8 à 12 ans.
    • Les louveteaux composent la meute dans une unité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Louveteau : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LOUVETEAU. n. m.
Petit loup qui est encore sous la mère. Prendre la louve et ses louveteaux.

Louveteau : définition du Littré (1872-1877)

LOUVETEAU (lou-ve-tô) s. m.
  • 1Petit loup qui est encore sous la mère. Le temps de la gestation est d'environ trois mois et demi, et l'on trouve des louveteaux nouveau-nés depuis la fin d'avril jusqu'au mois de juillet, Buffon, Quadrup. t. II, p. 190.

    Fig. Gens de race violente et rapace. Les millions qu'ils [les Carignans] y ont pris [à Turin] à toutes mains, ne se peuvent ni expliquer ni nombrer ; tout le monde l'a vu et senti ; on n'y a que trop reconnu les louveteaux du cardinal d'Ossat, Saint-Simon, 485, 25.

  • 2Se dit, dans les loges maçonniques, du fils d'un franc-maçon.
  • 3Sorte de coins de fer à l'usage des maçons, et servant à serrer de chaque côté la louve.

HISTORIQUE

XIIIe s. Quatre loviax gisent enmi, Et ma dame Hersent la love, Qui ses loviax norrist et cove, Ren. 360. S'il a gaires de tex loviaus Entre ces apostres noviaus, Eglise, tu es mal baillie, Se ta cité est assaillie, la Rose, 11173.

XVIe s. Si n'est-il loup, louve, ne louveton… Qui jamais eust sur moy la dent boutée, Marot, II, 50.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Louveteau : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

LOUVETEAU, s. m. (Pelleterie.) petit engendré d’un loup & d’une louve. La peau du louveteau garnie de son poil, est une assez bonne fourrure quand elle est bien préparée par le pelletier. On l’emploie à en faire des manchons & autres fourrures semblables, qui sont plus ou moins estimées, suivant la beauté & la finesse du poil. Voyez Loup.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « louveteau »

Étymologie de louveteau - Littré

Wallon, leûton. Louveax, de l'ancien français, dérive directement de loup ; louveteau dérive de louvet, jeune loup, qui se trouve dans ce dicton : Mort du louvet, santé de l'aignelet.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de louveteau - Wiktionnaire

Dérivé du moyen français louvet (« petit loup »), avec le suffixe -eau.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « louveteau »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
louveteau luvto play_arrow

Citations contenant le mot « louveteau »

  • Finalement, ils ont préféré faire appel aux internautes pour choisir le nouveau nom du petit louveteau gris. Parmi les plus de 700 commentaires, la grande majorité a opté pour « Rainbow ».  , Courzieu, près de Lyon : alors qu'il a failli s'appeler "Qovid", le louveteau est baptisé Rainbow | Actu Lyon
  • Un louveteau a été capturé le 2 novembre 2019 à Guillaumes, à la station de ski de Valberg, dans les Alpes-Maritimes. Il s’approchait « des habitations dans la station de ski », rapporte le réseau loup-lynx sur le site Loupfrance.fr. La France Agricole, Prédateur en détresse : Opération de sauvetage d’un louveteau
  • Des louveteaux sont capables de présenter le même comportement domestique que les chiens : jouer à aller chercher la balle. Et ce, sans avoir été entraînés. Sciences et Avenir, Les louveteaux savent eux aussi jouer à rapporter la balle - Sciences et Avenir
  • Un louveteau malade a élu domicile dans les Alpes-Maritimes, à Valberg. L'animal a pu être filmé par des habitants. Franceinfo, Alpes-Maritimes : un louveteau a élu domicile dans une station de ski
  • Un autre louveteau attend un prénom , Culture - Loisirs | Courzieu : né en plein confinement, le louveteau a été baptisé Qovid
  • Alors qu'il se promenait dans le massif de l'Oisans (Isère), un randonneur a filmé sa rencontre "magique" avec ce qui pourrait bien être... un louveteau. L'endroit est tenu secret. France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, En Isère, un randonneur filme sa rencontre avec ce qu'il pense être un louveteau
  • Le couple de loups August et Noëlla a eu quatre louveteaux, a annoncé l'Agence flamande pour la Nature et les Forêts (Agentschap Natuur en Bos - ANB) sur Twitter mardi. Les quatre petits ont déjà été rebaptisés 'Daltons du Bosland' par la ministre flamande de l'Environnement, Zuhal Demir. Les louveteaux ont été filmés par des caméras de surveillance de la faune à proximité de la tanière. "C'est un moment historique pour le patrimoine naturel en Flandre", a réagi Zuhal Demir. "C'est la première fois depuis 150 ans que les loups assurent une descendance dans notre pays. Cela fait chaud au coeur de voir les images de ces quatre petits". LaLibre.be, Noëlla et August ont eu quatre louveteaux: "C'est historique" - La Libre

Images d'illustration du mot « louveteau »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « louveteau »

Langue Traduction
Corse cub
Basque cub
Japonais カブ
Russe детеныш
Portugais filhote
Arabe الشبل
Chinois 幼兽
Allemand cub
Italien cucciolo
Espagnol cachorro
Anglais cub
Source : Google Translate API

Synonymes de « louveteau »

Source : synonymes de louveteau sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires