La langue française

Cagoule

Définitions du mot « cagoule »

Trésor de la Langue Française informatisé

CAGOULE, subst. fém.

A.− Vieilli. Vêtement de religieux, d'une seule pièce, ample et sans manches, dont le capuchon couvre parfois entièrement la tête en laissant apparaître les yeux, éventuellement la bouche ou le nez :
1. ... on en remarquait quatre [des vieilles femmes] qu'à leur cagoule grise, sorte de soutane, on devinait attachées à quelque confrérie dévote. Hugo, Notre-Dame de Paris,1832, p. 166.
P. méton. Personne portant une cagoule :
2. Ce mort qu'ils avaient vu passer à la course, emporté par les cagoules, il était tranquille, quelque part dans un petit cimetière fleuri... A. France, Le Lys rouge,1894, p. 231.
B.− Usuel
1. Capuchon enveloppant complètement la tête, généralement percé d'ouvertures laissant apparaître les yeux, éventuellement la bouche ou le nez. Cagoule de pénitent; bandit en cagoule :
3. On compléta mon costume par l'apport d'une cagoule en toile bleue destinée à cacher le visage des prisonniers dans leurs passages par les corridors pour les promenades dans les préaux... Verlaine, Mes prisons,1893, p. 395.
P. métaph. :
4. Certaines figures sous la cagoule de leurs cheveux blancs avaient déjà la rigidité, les paupières scellées de ceux qui vont mourir, et leurs lèvres, agitées d'un tremblement perpétuel, semblaient marmonner la prière des agonisants. Proust, Le Temps retrouvé,1922, p. 938.
P. anal., rare. Ornement de parade, couvrant la tête d'un cheval, percé à l'endroit des yeux. Les six chevaux noirs battaient de l'œil sous leurs cagoules (Druon, Les Grandes familles,t. 1, 1948, p. 105).
Arg. des casernes, vx. Masque à gaz utilisé pendant la première guerre mondiale :
5. ... Bouffioux ne voulait plus quitter son masque, (...). Pendant une heure on l'avait entendu bredouiller : « Ça sent la pomme... Ça sent la moutarde... Ça sent l'ail... » Et chaque fois, il remettait peureusement sa cagoule. Dorgelès, Les Croix de bois,1919, p. 282.
2. P. ext. Passe-montagne, porté surtout par les enfants (Pt Rob. et Lar. Lang. fr.).
Prononc. et Orth. : [kagul]. Ds Ac. 1878-1932. Étymol. et Hist. Ca 1175 cogole « vêtement de moine » ([B. de Ste Maure], Ducs Normandie, éd. C. Fahlin, 13539); 1552 cagoulle (Rabelais, Quart Livre, chap. XI). Du lat. chrét. cuculla « vêtement de moine » (v. aussi cucul(l)e) qui est la forme fém. correspondant au masc. cucullus « voile, capuchon couvrant la tête » (Columelle ds TLL s.v., 1280, 70); en tant que terme d'Église et parce qu'originaire de la zone sud-ouest de la langue d'oïl (cf. a. prov. cogola), a conservé, sous la forme -g-, le -c- intervocalique; passage de o initial à a par dissimilation. Fréq. abs. littér. : 36.
DÉR.
Cagoulard, subst. masc.Membre de la Cagoule (appellation cour. du Comité secret d'action révolutionnaire − C.S.A.R. −, organisation française d'extrême droite [1932-1940] dont les membres portaient une cagoule à l'occasion de certaines manifestations). ... la plupart avançaient que j'étais candidat à la dictature; que mon entourage, noyauté de fascistes et de cagoulards, me poussait à instituer en France, lors de la libération, un pouvoir personnel absolu (De Gaulle, Mémoires de guerre,1956, p. 86). [kagula:ʀ], fém. [-aʀd]. 1reattest. 1937 (Fac-similés de journaux et photographies de l'époque ds Ph. Bourdrel, La Cagoule, Paris, 1970, p. 192); de cagoule (la Cagoule), suff. -ard*. Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Sain. Sources t. 1 1972 [1925], p. 109, 199; t. 2 1972 [1925], p. 95.

Wiktionnaire

Nom commun

cagoule \ka.ɡul\ féminin

  1. Sorte de vêtement de moine, ample et sans manches.
    • Au premier rang et les plus inclinées sur le lit, on en remarquait quatre qu’à leur cagoule grise, sorte de soutane, on devinait attachées à quelque confrérie dévote. — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1831)
  2. Capuchon percé d’ouvertures à la place des yeux et à celle de la bouche, ou au niveau du visage.
  3. (Parfois) Sorte de capuchon pour couvrir entièrement la tête et en aveugler le porteur.
    • Il avait enfin trouvé un semblant de sommeil lorsqu'il fut réveillé et embarqué de force par un groupe d'hommes qui le cagoulèrent et lui lièrent les mains. Lorsqu'il lui retirèrent sa cagoule, après un voyage dans un véhicule, il reconnut le conseiller, […]. — (Christophe Tabard, La Polka des mandibules: Recueil de nouvelles, Iggybook, 2015, chap. 5)
  4. (Industrie) Protection faciale utilisée pour la soudure.

Forme de verbe

cagoule \ka.ɡul\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de cagouler.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de cagouler.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de cagouler.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de cagouler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de cagouler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CAGOULE. n. f.
Sorte de vêtement de moine, ample et sans manches. Il se dit aussi d'un Capuchon percé d'ouvertures à la place des yeux et à celle de la bouche.

Littré (1872-1877)

CAGOULE (ka-gou-l') s. f.
  • Sorte de vêtement de moine, ample et enveloppant tout le corps, mais qui est sans manches, à la différence du froc qui a des manches.

HISTORIQUE

XVIe s. Inclination naturelle, aux frocs et cagoulles adherente, Rabelais, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cagoule »

Probablement de cuculla, cucullus, sorte de vêtement des moines.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIIe siècle) Du latin cuculla, lui-même issu du gaulois cucullos (capuchon).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cagoule »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cagoule kagul

Évolution historique de l’usage du mot « cagoule »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cagoule »

  • Quand tu colles un jeune au mur, qu’il vit le chômage, il ne faut pas s’étonner qu’il se rebelle, mette une cagoule et casse tout. De Demis Roussos / Paru Vendu, 28 janvier 2010
  • On trouve tantôt un lieu de résidence tantôt un fétiche: «beau bottom de Repentigny / qui aime porter des sous-vêtements sexy / cherche des baises avec des hommes plus vieux». Ou encore: « j’aime crissement dominer / poppers cagoule et menottes / je rêve de baiser un mec dans son bureau». l-express.ca, L’intimité d’hommes anonymes - l-express.ca
  • Un Américain est allé faire ses courses, samedi dernier, en portant une cagoule du Ku Klux Klan.  , Coronavirus | Coronavirus : en guise de masque, il porte... une cagoule du Ku Klux Klan
  • Le 24 août dernier, la police d’Aurora, dans le Colorado, a reçu un appel à propos d’une «personne suspecte» portant une cagoule de ski et agitant ses mains. Aussitôt, trois agents se sont déplacés sur place et ont entrepris d’arrêter le jeune Elijah McClain, qui n’était pourtant ni armé, ni en train de commettre aucun délit. Les trois policiers ont malgré tout décidé de le confronter, et, voyant qu’il résistait, ont tenté de l’interpeller. Une arrestation fatale. Au total, le jeune homme a été retenu au sol durant 15 minutes par les officiers. Il a été victime d’une crise cardiaque sur le chemin de l’hôpital et s’est éteint quelques jours plus tard, après avoir été déclaré en état de mort cérébrale. , "Il est au sol, il implore" : en 2019, Elijah McClain, arrêté par la police, a perdu la vie

Traductions du mot « cagoule »

Langue Traduction
Anglais hood
Espagnol capucha
Italien passamontagna
Allemand maske
Portugais capuz
Source : Google Translate API

Synonymes de « cagoule »

Source : synonymes de cagoule sur lebonsynonyme.fr

Cagoule

Retour au sommaire ➦

Partager