Jubilation : définition de jubilation


Jubilation : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

JUBILATION, subst. fém.

Action de jubiler, manifestation d'une joie vive et expansive qui se traduit le plus souvent par des signes extérieurs. Accent, clameurs, état, mine de jubilation; jubilation enfantine; mettre en jubilation; parler avec jubilation; vivre dans la jubilation. Le médecin d'accourir : aha! s'écria-t-il en se frottant les mains avec un air de jubilation, nous ne nous y laisserons plus prendre! (J.-R. Bloch, Dest. du S.,1931, p. 181).Il ferma les yeux dans un accès de jubilation extraordinaire (Vercel, Cap. Conan,1934, p. 118):
Le sentiment de cette plénitude intérieure, d'une vie illimitée, le jetait dans un état de bonheur exubérant et indiscret. Jubilation de tous les instants. Elle n'avait pas besoin de la joie, elle pouvait s'accommoder de la tristesse : sa source était dans sa force, mère de tout bonheur et de toute vertu. Vivre, vivre trop! Rolland, J.-Chr., Révolte, 1907, p. 398.
[Dans un cont. relig.] Atmosphère de jubilation. Moi, qui me disperse si facilement d'habitude, je n'ai été qu'avec vous, qu'avec elle dans cette journée de jubilation liturgique (Huysmans, Oblat, t. 2, 1903, p. 165).
P. anal. J'entendais de loin la jubilation des cloches, je regardais les tours de la cathédrale, témoins séculaires de cette cérémonie toujours la même [le sacre] (Chateaubr., Mém., t. 3, 1848, p. 266).La voie lactée se répand sur la jubilation du rossignol (Jouve, Trag.,1922, p. 102).
Fam. Être dans la jubilation. Être dans un état de joie débordante. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth. : [ʒybilasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1remoitié du xiies. jubilaciun « chant d'allégresse » (Psautier Oxford, éd. F. Michel, p. 127 [= Psaume 88, 16]); 2. fin xives. « réjouissance, joie vive » (Roques t. 2, 6319 : iubilacio, cionis jubilacion. c'est chançon joieuse. grant joie). Empr. au lat.jubilatio « cris », lat. chrét. « cris, chants, retentissement d'un instrument de musique (exprimant la louange, la joie, le triomphe; Vulgate, Psaumes 88, 16 et 150, 5) », dér. de jubilare (jubiler*). Fréq. abs. littér. : 153.

Jubilation : définition du Wiktionnaire

Nom commun

jubilation \ʒy.bi.la.sjɔ̃\ féminin

  1. (Familier) Réjouissance, joie expansive.
    • […] : il attendait, près du portant de gauche, le moment de se diriger du pas d'un homme qui rêve dans la direction de Jimmy, son partenaire, dont la mimique exprimait aussitôt une singulière jubilation. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Puis, il se renversa sur sa chaise, épanoui, les prunelles chargées de jubilation, le ventre ballotté de remous. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 12)
    • J’éprouvais une jubilation intellectuelle quasi-permanente, cette forme de jouissance en vérité supérieure à toutes les autres et qui, fort heureusement, nous reste accessible jusqu’au bout de la vie. — (Antoine Bello, Les Falsificateurs, 2007)

Nom commun

jubilation \ˌdʒuː.bə.ˈleɪ.ʃən\ généralement indénombrable

  1. Jubilation, allégresse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Jubilation : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

JUBILATION. n. f.
Réjouissance, joie expansive. Il y avait grande jubilation dans cette maison. Avoir un air de jubilation. Il est familier.

Jubilation : définition du Littré (1872-1877)

JUBILATION (ju-bi-la-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • Joie expansive et se manifestant par des signes extérieurs. Je suis fort aise qu'il ait conservé sa gaieté et son visage de jubilation, Sévigné, 24 mai 1676. Un air de jubilation se répandit sur son visage, Marmontel, Mém. III.

    Frère de la jubilation, s'est dit pour un homme ami des plaisirs, un Roger-Bontemps.

HISTORIQUE

XVe s. À ce tympan ou bedon se joignent toutes manieres de gesticulations ou jubilations, Gerson, dans le Dict. de DOCHEZ.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « jubilation »

Étymologie de jubilation - Wiktionnaire

Du latin jubilatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de jubilation - Littré

Lat. jubilationem, de jubilare, jubiler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « jubilation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
jubilation ʒybilasjɔ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « jubilation »

  • Mais plus qu'une critique sociale, Kim Yong-hoon a à cœur de livrer un polar. Comme souvent dans ce genre lorsqu'il vient de la péninsule coréenne, un grain de folie se met parfois à souffler, et une séquence peut soudain faire sombrer l'ensemble dans l'absurde ou la violence. Au bout d'une grosse heure, le spectateur comprend néanmoins où on veut l'emmener. Il faut bien avouer que c'est désormais avec une certaine jubilation qu'on assiste à l'accélération de l'histoire et à quelques coups de théâtre pas piqués des hannetons, jusqu'au dénouement un rien capillotracté. leparisien.fr, «Lucky Strike» : un polar sud-coréen plaisant, mais un peu tiré par les cheveux - Le Parisien
  • Moi, je vais au cinéma. Enfin. Évidemment cette chanson de Fernandel date de bien, bien, bien avant le confinement et la fermeture des cinémas, mais on aime tellement sa jubilation, sa gourmandise, qui collent parfaitement à la joie des Français qui, depuis lundi dernier, ont pu enfin retrouver le cinéma. Franceinfo, Ces chansons qui font l'actu. Enfin, retourner au cinéma
  • - Oh, moi. Moi, je suis encore tout jeune. Je me jubilerai dans quarante-deux ans. A 64 ans j’aurai le droit de jubiler. Enfin, je suis pas sûr. Dans mon pays on n’appelle pas ça jubilation. Dans quarante-deux ans j’aurai le droit de prendre ma retraite. Libération.fr, Pour un droit à jubiler avant 64 ans - Libération
  • Pas d’euphorie, ni de sentiment de victoire. La réaction du Raja a été plutôt sobre. «Le Raja a appris avec soulagement la décision de la Commission centrale de discipline de la FRMF qui a décidé de faire rejouer ce match comptant pour la neuvième journée. Le club respecte les décisions prises par les institutions footballistiques nationales surtout juridictionnelles», lit-on dans le communiqué du club casablancais. Une réaction plus que diplomatique, loin de toute jubilation ou victoire. Autrement dit, le Raja a fait profil bas pour ne pas, d’un côté, froisser les sentiments des Jdidis et, de l’autre, parce qu’il sait qu’il ne s’agit pas d’un jugement définitif. Ce match a fait couler beaucoup d’encre depuis janvier dernier. Et ce premier jugement n’est en fait que le début d’un long feuilleton, à moins que le DHJ  accepte le fait accompli. Le Matin, Le Matin - Le Raja de Casablanca satisfait du jugement
  • Pourtant, même si le spectacle dépeint Jefferson comme une prima donna, il est aussi attachant, drapé de fils violets intentionnellement modelés sur Prince et une jubilation de Diggs qui est contagieuse. Betanews.fr, Disney + : Hamilton-la controverse de Thomas Jefferson expliquée - Betanews.fr
  • Zizi Jeanmaire, la plus atypique des ballerines françaises, décédée ce vendredi, a promené ses jambes gainées de noir, ses plumes et ses paillettes sur les scènes du monde entier, bouleversant les frontières traditionnelles de la danse, de la chanson et du music-hall. Malicieuse, enthousiaste et travailleuse acharnée, elle a tout exploré : ballet, comédie musicale, théâtre, récital, télévision, revue, mêlant les genres avec jubilation, sans jamais perdre sa rigueur de danseuse de formation classique, chevillée au corps. Les Echos, Décès de la ballerine et chanteuse de music-hall Zizi Jeanmaire | Les Echos
  • Un artiste doit se rapprocher de ce qu’il a dans la tête. Ce qui me fait avancer, c’est ça. J’ai toujours la jubilation et l’excitation d’un gosse. De Jean-Michel Jarre / Nord Éclair du 15 mai 2010
  • Quand vous êtes submergés par le chagrin, regardez à nouveau dans votre coeur, et vous vous apercevrez que ce que vous déplorez n'est que cela qui vous fut jubilation. De Khalil Gibran / Le Prophète

Traductions du mot « jubilation »

Langue Traduction
Corse giubilazione
Basque jubilation
Japonais 歓喜
Russe ликование
Portugais júbilo
Arabe ابتهاج
Chinois 欢腾
Allemand jubel
Italien giubilo
Espagnol jubilación
Anglais jubilation
Source : Google Translate API

Synonymes de « jubilation »

Source : synonymes de jubilation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « jubilation »



mots du mois

Mots similaires