La langue française

Irritabilité

Sommaire

  • Définitions du mot irritabilité
  • Étymologie de « irritabilité »
  • Phonétique de « irritabilité »
  • Citations contenant le mot « irritabilité »
  • Traductions du mot « irritabilité »
  • Synonymes de « irritabilité »
  • Antonymes de « irritabilité »

Définitions du mot irritabilité

Trésor de la Langue Française informatisé

IRRITABILITÉ, subst. fém.

A. − BIOL., PHYSIOL.
1. Propriété des tissus et des organes vivants de réagir à une excitation interne ou, le plus souvent, externe. Irritabilité des fibres musculaires, des fibres nerveuses. Chez les animaux à sang froid (grenouilles), les muscles perdent moins vite leur irritabilité que chez les animaux à sang chaud (Cl. Bernard, Princ. méd. exp.,1878, p. 153):
1. Dans cette période de la lèpre, la peau a déjà perdu de sa sensibilité; et si l'activité du virus n'est point ralentie par un régime ou un traitement approprié, les parties engorgées ne tardent pas à perdre leur irritabilité et sensibilité absolue... Voy. La Pérouse,t. 4, 1797, p. 16.
2. ,,État pathologique d'un tissu ou d'un organe qui réagit à l'excès à une faible stimulation`` (Méd. Biol. t. 2 1971). Il était normal [le comportement du voyageur], mais il finit par s'avérer être celui d'un cyclothymique paranoïaque légèrement hypotendu dans un état d'irritabilité hypergastrique (Queneau, Exerc. style,1947, p. 80).
B. − Cour. Disposition à s'irriter. Il est d'une grande irritabilité (Ac.). L'irritabilité qui accompagne un extrême épuisement (Constant, Journaux,1805, p. 215).Hans Ulric, jadis la patience même, devint irritable et nerveux (Bourges, Crépusc. dieux,1884, p. 133):
2. ... à la première occasion, il éclatait de plus belle; et cette extrême irritabilité, augmentant avec l'âge, finit par rendre sa position difficile. Rolland, J.-Chr., Aube, 1904, p. 28.
Irritabilité nerveuse. Depuis quinze jours, ma petite mie souffrant trop de maux de dents, j'évitai tout ce qui pouvait augmenter l'irritabilité nerveuse (Michelet, Journal,1849, p. 48).Le docteur Lambrou, le médecin d'ici, m'a conseillé de moins fumer, afin de diminuer mon irritabilité nerveuse (Flaub., Corresp.,1872, p. 396).
PSYCHOL. ,,Trait caractériel désignant une propension aux réactions coléreuses`` (Piéron 1973). Les autres phénomènes que M. Freud ajoute : l'irritabilité générale, (...) se rapportent plutôt aux troubles psychologiques (Janet, Obsess. et psychasth.,1903, p. 218).Le sentiment de porter ses pensées à vif, sans pouvoir les cacher aux regards d'autrui, est un aspect essentiel de l'irritabilité paranoïaque (Mounier, Traité caract.,1946, p. 647).
Prononc. et Orth. : [iʀitabilite]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. 1755 physiol. (Condillac, Traité des animaux, p. 447, note ds Gohin, p. 272 : une dissertation de M. Haller sur l'irritabilité); 1756 (S. Tissot [trad. de A. de Haller], Diss. sur l'irritabilité d'apr. le Catal. gén. des impr. de la Bibl. nat.); cf. 1769 (L'Année littér., t. 7, p. 239 ds Mack. t. 1, p. 176b : Mais il [Glisson] n'a pas désigné ce phénomène par une expression claire. Le mot irritabilité ne l'explique pas et il a été diversement interprété); 2. ca 1778 (Abbé Royou ds Fér. Crit. 1787 : d'une irritabilité peut-être trop grande [de J.-J. Rousseau]). 2 empr. au lat. imp. irritabilitas « irritabilité, susceptibilité ». Le terme de physiol. (1) : lat. sc. irritabilitas, forgé par le médecin angl. Fr. Glisson dans son Tractatus de natura substantiae energica, 1672, a été utilisé par les médecins suisses A. von Haller (1708-77), cf. supra et J.G. Zimmerman (1728-95), v. NED; le terme apparaît en 1755 à la fois en fr., supra, et en angl. chez l'anatomiste R. Whytt (1714-66) en réf. à Haller, NED. Fréq. abs. littér. : 282. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 767, b) 682; xxes. : a) 91, b) 123.

Wiktionnaire

Nom commun

irritabilité \i.ʁi.ta.bi.li.te\ féminin

  1. Caractère de celui qui s’irrite facilement.
    • Il est d’une grande irritabilité.
    • L’irritabilité du caractère.
  2. Qualité de ce qui est irritable.
    • L’irritabilité des fibres, des muscles.
    • L’irritabilité du système nerveux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IRRITABILITÉ. n. f.
Caractère de celui qui s'irrite facilement. Il est d'une grande irritabilité. L'irritabilité du caractère. Il signifie aussi Qualité de ce qui est irritable. L'irritabilité des fibres, des muscles. L'irritabilité du système nerveux.

Littré (1872-1877)

IRRITABILITÉ (i-rri-ta-bi-li-té) s. f.
  • 1Disposition à s'irriter. Il est d'une grande irritabilité. L'irritabilité du caractère. De sa vanité chatouilleuse La prompte irritabilité D'une exigence pointilleuse Fatigue la société, Delille, Convers. II.
  • 2 Terme de physiologie. Nom donné aux degrés divers de l'activité vitale, c'est-à-dire de l'activité des propriétés élémentaires dont jouissent les éléments anatomiques, et, spécialement, de l'activité des propriétés animales dont jouissent certains tissus.

SYNONYME

IRRITABILITÉ, CONTRACTILITÉ. À l'origine on a désigné et on désigne encore souvent, bien qu'abusivement, par irritabilité la faculté qu'ont les muscles de se contracter ; mais il faut distinguer et donner exclusivement le nom de contractilité à la faculté de contraction des muscles, réservant le nom d'irritabilité pour l'augmentation d'activité, en quelque élément qu'elle survienne. Cette confusion se trouve dans les passages suivants, pris à des auteurs déjà anciens : M. de Haller entendait par irritabilité une propriété qu'ont certaines parties des corps vivants de se contracter lorsqu'on les blesse ou même lorsqu'on les touche, indépendamment de la volonté de l'animal soumis à l'expérience et sans qu'il éprouve de douleur, Condorcet, Haller. Je ne connaissais pas alors l'irritabilité qui a joué depuis un si grand rôle en physiologie, et j'attribuais à l'élasticité ce qui ne lui appartenait pas, Bonnet, Obs. vers. Œuvr. t. I, p. 176, dans POUGENS. L'irritabilité est cette propriété de la fibre musculaire, en vertu de laquelle elle se contracte d'elle-même à l'attouchement de tout corps soit solide, soit fluide, Bonnet, Consid. corps org. t. VI, p. 105. L'irritabilité végétale est excitée par un stimulant comme l'irritabilité animale, Bonnet, Contempl. nat. I, 33, note 10.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

IRRITABILITÉ, s. f. (Physiologie.) terme inventé par Glisson, & renouvellé de nos jours par le célebre M. Haller, pour désigner un mode particulier d’une faculté plus générale des parties organiques des animaux, dont il sera traité sous le nom de sensibilité. (b)

Irritabilité. Voyez Sensibilité.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « irritabilité »

(Siècle à préciser) Du latin irritabilitas.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. irritabilitatem, de irritabilis, irritable.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « irritabilité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
irritabilité iritabilite

Citations contenant le mot « irritabilité »

  • Organisme qui offre des thérapies en relation d’aide à prix abordable aux populations de Laval et des Laurentides. Pour difficultés relationnelles, solitude, mal de vivre, peurs, stress, fatigue, manque d’estime, difficulté d’affirmation, deuil, séparation, irritabilité, amour de soi, quête de bonheur, etc. Renseignements: 514 990-2619, [www.srall.ca] ou [email protected] Nord Info - Journal de la ville de Blainville, Ste-Thérèse et les environs sur la rive-nord, Agenda d'ici - Semaine du 15 juillet 2020
  • Vingt-quatre heures après sa naissance, le petit garçon a développé des symptômes sévères, dont une irritabilité, des difficultés à ­boire et une rigidité musculaire. Ces signes neurologiques, confirmés par IRM, ont toutefois disparu naturellement en quelques jours sans traitement médical. Le Figaro.fr, Covid-19: un premier cas de contamination intra-utérine confirmé en France
  • La nervosité, l’irritabilité : la Lavande... Doctissimo, 10 huiles essentielles pour apaiser les émotions débordantes
  • La plupart des études analysées dans l'article de « The Lancet » concluent en effet à des « effets psychologiques négatifs », dont des troubles émotionnels, des dépressions, du stress, des insomnies, des symptômes de stress post-traumatique, de la colère et le plus souvent, une humeur maussade et de l'irritabilité. Les Echos, Coronavirus : les risques psychologiques du confinement en 5 questions | Les Echos
  • Toute une série de symptômes peut se développer lorsqu'un sujet manque de lumière : une baisse d’énergie, une fatigue plus importante, une sensibilité au stress plus grande, une irritabilité... On peut ressentir ces choses-là sans rentrer dans une maladie comme la dépression. Quand les personnes présentent des critères de dépression avec un ralentissement de l’activité du cerveau et du corps, des troubles du sommeil et de l’appétit, une perte de plaisir, l’incapacité à faire les activités de la vie quotidienne, l’anxiété, et qu’ils répondent aux critères de saisonnalité, c'est-à-dire qu'ils apparaissent en hiver mais pas en été, on parle de "dépression saisonnière". , Magazine Lifestyle | Fatigue, irritabilité... Quand la luminothérapie peut nous aider à surmonter l'hiver
  • La recherche sur les personnes en prison et à l’isolement offre des leçons dont les astronautes de l’espace lointain pourraient tirer des leçons. Les personnes en prison développent des symptômes similaires à ceux rapportés par ceux stationnés pendant de longues périodes sur la Station spatiale internationale: hallucinations, stress, dépression, irritabilité et insomnie, le tout aggravé lorsque l’activité physique est difficile à réaliser. Vous n’avez pas la liberté de sortir dehors pour une promenade paisible pour vous vider l’esprit ou pour visiter et être encouragé par de vieux amis. En isolement cellulaire, l’isolement social, la solitude et la monotonie affectent votre état mental et votre activité cérébrale après seulement quelques semaines, et certaines personnes ne se remettent jamais totalement de l’épreuve. Vivez l'actualité avec Repha.fr, Comment atteindre le bon état d'esprit avant une mission sur Mars, selon un astrophysicien - Vivez l'actualité avec Repha.fr

Traductions du mot « irritabilité »

Langue Traduction
Anglais irritability
Espagnol irritabilidad
Italien irritabilità
Allemand reizbarkeit
Chinois 易怒
Arabe التهيج
Portugais irritabilidade
Russe раздражительность
Japonais 苛立ち
Basque suminkortasuna
Corse irritabilità
Source : Google Translate API

Synonymes de « irritabilité »

Source : synonymes de irritabilité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « irritabilité »

Partager