La langue française

Intolérant

Sommaire

  • Définitions du mot intolérant
  • Étymologie de « intolérant »
  • Phonétique de « intolérant »
  • Citations contenant le mot « intolérant »
  • Traductions du mot « intolérant »
  • Synonymes de « intolérant »
  • Antonymes de « intolérant »

Définitions du mot intolérant

Trésor de la Langue Française informatisé

INTOLÉRANT, -ANTE, adj.

Qui manque de tolérance.
A. −
1. Qui ne peut supporter certaines choses, certaines personnes. Je ne suis pas intolérante. Il y a nombre de petits manquements que je tolère, sur lesquels je ferme les yeux (Gide, Faux-monn.,1925, p. 1154):
1. Il n'y a que seul que je ne souffre plus. Les meilleures affections m'irritent souvent démesurément. J'ai beau me retenir, il en sort trop. Je trouve que le monde a raison de me trouver intolérant; mais il ne sait pas, en revanche, tout ce que je tolère sans rien dire. Flaub., Corresp.,1847, p. 28.
Intolérant à + subst.L'enfant à tendances paranoïdes se reconnaît vite à des traits plus ou moins marqués. Dans les cas les plus nets, il se plaît très tôt à dominer et à brimer ses camarades; il leur prend leurs jouets, se fait servir par eux, assume d'autorité la direction de leurs jeux et, dans chacun, la position la plus avantageuse, intolérant à toute résistance (Mounier, Traité caract.,1946, p. 554).
MÉDECINE
a) Qui ne supporte pas certaines substances, qui réagit anormalement à certaines agressions. Intolérant au lait, à l'aspirine. Si l'infection survient chez un sujet déjà tuberculisé et plus ou moins intolérant vis-à-vis du bacille, l'invasion du sac pleural provoque des efforts naturels d'expulsion (Calmette, Infection bacill. et tubercul.,1920, p. 177).
b) Incompatible. Ils ne peuvent recevoir que du sang de leur propre groupe, ces donneurs banaux ont comme receveurs les plus strictes exigences. Le sang le plus largement toléré est aussi le plus intolérant (Cuénot, J. Rostand, Introd. génét.,1936, p. 91).
2. En partic.
a) Exclusif. Oh! que l'amour humain est intolérant, injurieux, dès qu'il s'abandonne sans frein à lui-même! (Sainte-Beuve, Volupté, t. 1, 1834, p. 233):
2. Mon père se réjouissait fort de ce don inné [d'horloger] qu'il avait remarqué et qui présageait un génie peu commun dans l'art dont l'intolérante passion dévorait sa vie. Arnoux, Écoute,1923, p. 30.
b) Intransigeant, sévère. Soyons intolérants pour nous-mêmes! (Renard, Journal,1903, p. 852).
B. − [Surtout en matière de relig. et de pol.] Qui ne supporte, qui n'admet aucune autre opinion que la sienne. Doctrine, philosophie, religion intolérante. Plus de religion positive pour éviter de devenir intolérant et persécuteur; plus de mariage pour n'avoir plus d'adultère (Gobineau, Nouv. asiat.,1876, p. 17).Des disciples pieux, intolérants, volontiers agressifs (Rolland, J.-Chr., Foire, 1908, p. 694):
3. Souvent j'écoute en moi ce dialogue de deux intellectuels également insatisfaits, également intolérants, également insupportables et que je ne parviens pas à accorder. Guéhenno, Journal « Révol. »,1937-38, p. 174.
Emploi subst. Il n'y a pas de principes, selon les intolérants ou les hypocrites de toutes les croyances, là où il n'y a pas d'aveuglement ou de poltronnerie (Sand, Hist. vie, t. 4, 1855, p. 53).
Qui trahit l'intolérance. Des exclamations intolérantes avaient déjà haché le discours; il y eut ici une huée, puis la curiosité domina (Barrès, Déracinés,1897, p. 471).Je passe même, poursuivit-il d'une voix intolérante, sur les fils de fer des pelouses (Colette, Sido,1929, p. 149).
REM.
Intolérantisme, subst. masc.,,Doctrine qui érige en principe l'intolérance religieuse`` (DG).
Prononc. et Orth. : [ε ̃tɔleʀ ɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. 1609 (P. Camus, Diversitez, I, fo433 vo: Ils sont intollerans du travail, de la faim, de la soif); av. 1702 domaine relig. (P. Jurieu ds Fur. 1701). Dér. de tolérant* (préf. in-1*) d'apr. le lat. intolerans « qui ne peut pas supporter ». Fréq. abs. littér. : 128.

Wiktionnaire

Adjectif

intolérant \ɛ̃.tɔ.le.ʁɑ̃\

  1. Qui manque de tolérance, qui ne veut souffrir aucune autre opinion que la sienne. Note : — Il se dit surtout en matière de religion et de politique.
    • Affichant non sans panache un athéisme militant, il appelle à en finir avec une certaine tolérance envers les religions monothéistes, intrinsèquement intolérantes et pétries de haine. — (Basile de Koch, Histoire universelle de la Pensée: de cro-Magnon à Steevy, 2005)
  2. (Figuré) Qui n'accepte pas de concurrent, de rival.
    • Dans le Jardin-du-Haut, deux sapins jumeaux, un noyer dont l’ombre intolérante tuait les fleurs, des roses, des gazons négligés, une tonnelle disloquée… — (Colette, La maison de Claudine, Hachette, 1922, coll. Livre de Poche, 1960, p. 5)

Nom commun

intolérant \ɛ̃.tɔ.le.ʁɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : intolérante)

  1. Personne qui refuse de tolérer les autres.
    • Les intolérants ne sont pas toujours les plus sincèrement religieux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INTOLÉRANT, ANTE. adj.
Qui manque de tolérance, qui ne veut souffrir aucune autre opinion que la sienne. Il se dit surtout en Matière de religion et de politique. On ne peut être fanatique sans être intolérant. Secte intolérante. Par analogie, Religion, doctrine intolérante. Substantivement, Les intolérants ne sont pas toujours les plus sincèrement religieux.

Littré (1872-1877)

INTOLÉRANT (in-to-lé-ran, ran-t') adj.
  • Qui manque de tolérance, qui ne peut ou ne veut supporter ; il se dit surtout en matière de religion, et des personnes comme des choses. Doctrine intolérante. L'instituteur divin du christianisme, vivant dans l'humilité et dans la paix, prêcha le pardon des outrages ; et sa sainte et douce religion est devenue, par nos fureurs, la plus intolérante de toutes et la plus barbare, Voltaire, Mœurs, 7. Il n'y a pas aujourd'hui un ex-jésuite ou un ex-janséniste qui ose dire : Je suis intolérant, Voltaire, Dict. phil. Tolérance, 3.

    Substantivement. Les philosophes doivent vous chérir, et les intolérants mêmes doivent vous estimer, Voltaire, Lett. Thiroux, mars 1763. Je défie tous les intolérants du monde de répondre à cela, Rousseau, Ém. IV.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

INTOLÉRANT, s. m. (Morale.) L’intolérant ou le persécuteur, est celui qui oublie qu’un homme est son semblable, & qui le traite comme une bête cruelle, parce qu’il a une opinion différente de la sienne. La religion sert de prétexte à cette injuste tyrannie, dont l’effet est de ne pouvoir souffrir une façon de penser différente de la sienne, tandis que sa véritable source vient de l’aveuglement, de la présomption, & de la méchanceté du cœur humain. Elle est si grande cette méchanceté, que tout homme de lettres, qui cherche ici bas le repos, doit sans cesse prier Dieu de lui faire trouver grace auprès des intolérans ; ceux de cet ordre ne sont pas d’ordinaire les plus habiles, & les plus zelés ne sont pas toujours les plus gens de bien ; mais les gouverneurs des états doivent tenir pour bons sujets tous les habitans pacifiques. Un seul est notre docteur, savoir Jesus-Christ, & nous sommes tous freres, dit l’Ecriture. (D. J.)

L’intolérant doit être regardé dans tous les lieux du monde comme un homme qui sacrifie l’esprit & les préceptes de sa religion à son orgueil ; c’est le téméraire qui croit que l’arche doit être soutenue par ses mains ; c’est presque toujours un homme sans religion, & à qui il est plus facile d’avoir du zele que des mœurs. Voyez Intolérance & Tolérance.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « intolérant »

 Dérivé de tolérant avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. intolerantem, de in… 1, et tolerare, tolérer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « intolérant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
intolérant ɛ̃tɔlerɑ̃

Citations contenant le mot « intolérant »

  • Le théâtre est toujours polémique, et l'artiste intolérant. De Antoine Vitez
  • La plupart des intolérants se recrutent parmi les ignorants de soi. De Malcolm de Chazal / Sens plastique
  • Il y a des appels pour plus de protestations contre le président Mnangagwa, qui semble de plus en plus intolérant aux critiques, rapporte le rédacteur régional de BBC World Service Africa Will Ross. News 24, Le Zimbabwe arrête 100 000 personnes pour «violations» des mesures - News 24
  • Ce matin, on parle consommation d’alcool. Et vous nous dites qu’il faut savoir faire la différence entre "avoir un coup dans le nez" et "être carrément intolérant" à l’alcool. Nous connaissons tous quelqu’un qui ne tient pas l’alcool, comme on dit. RTL.fr, Michel Cymes : comment savoir si l'on est intolérant à l'alcool
  • Mais alors, si les allergies sont rares, comment expliquer que de nombreux adultes se plaignent de troubles gastro-intestinaux lorsqu’ils avalent du lait? C’est tout simplement parce qu’ils ne sont pas allergiques, mais intolérants au lactose, le principal sucre du lait. L’aliment en cause et les symptômes sont identiques, mais les mécanismes en jeu n’ont rien à voir avec ceux de l’allergie. «Dans l’intolérance au lactose, vous ne supportez pas le lait en raison d’un déficit en lactase, enzyme digestive qui dégrade ce sucre», explique le Pr Gisèle Kanny. , Intolérance au lactose, allergie au lait: quelles différences? 
  • 650.000 Français seraient intolérants au gluten. Entre 80 et 90% des personnes concernées ignorent qu’elles sont atteintes de cette maladie cœliaque, d’après de récents chiffres dévoilés par l’AFDIAG. Pour encourager les personnes à se faire dépister, l’association a organisé ce samedi 7 septembre une opération de dépistage dans la capitale. Le Huffington Post, Êtes-vous intolérant au gluten? Ce test vous permet de le savoir | Le Huffington Post LIFE
  • Comment savoir si votre bébé souffre d’intolérance au lactose ? Quels sont les symptômes ? Comment soulager votre enfant? Quel lait pour un bébé intolérant au lactose? Toutes les réponses à vos questions avec le Dr Etienne Bidat, pédiatre et allergologue. PARENTS.fr, Intolérance au lactose chez le bébé : symptômes et traitements. | PARENTS.fr

Traductions du mot « intolérant »

Langue Traduction
Anglais intolerant
Espagnol intolerante
Italien intollerante
Allemand intolerant
Chinois 不可忍耐
Arabe غير متسامح
Portugais intolerante
Russe нетерпимый
Japonais 不寛容な
Basque intoleranteak
Corse intollerante
Source : Google Translate API

Synonymes de « intolérant »

Source : synonymes de intolérant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « intolérant »

Partager