La langue française

Irréductible

Sommaire

  • Définitions du mot irréductible
  • Étymologie de « irréductible »
  • Phonétique de « irréductible »
  • Citations contenant le mot « irréductible »
  • Traductions du mot « irréductible »
  • Synonymes de « irréductible »
  • Antonymes de « irréductible »

Définitions du mot « irréductible »

Trésor de la Langue Française informatisé

IRRÉDUCTIBLE, adj.

A. − CHIR. Qu'on ne peut réduire, remettre en place. Fracture, luxation irréductible. Lorsque cette véritable hernie hémorroïdaire est irréductible elle constitue un étranglement hémorroïdaire (QuilletMéd.1965, p. 171).
B. −
1. [En parlant de deux ou plusieurs choses mises en relation] Qu'on ne peut ramener, assimiler l'une à l'autre ou les unes aux autres. Chose irréductible à une autre chose; choses irréductibles les unes aux autres, mutuellement irréductibles; données, catégories, faits irréductibles. Si d'aventure il y avait deux ou plusieurs emplois [d'un mot] prépondérants et irréductibles, c'est qu'on aurait affaire à deux mots différents (Vendryes, Langage,1921, p. 233).Ce composé [de l'âme et du corps], du fait même que la matière qui en est partie substantielle est incommunicable à titre d'étendue, est par définition un exemplaire unique en soi, donc original et irréductible à tout autre (Gilson, Espr. philos. médiév.,1931, p. 205):
1. ... distinguer nettement la notion de la probabilité philosophique d'avec celle de la probabilité mathématique, telle que les géomètres l'entendent ou doivent l'entendre; faire voir ce que ces notions ont de commun et en quoi elles diffèrent, au point d'être essentiellement irréductibles l'une à l'autre. Cournot, Fond. connaiss.,1851, p. 125.
[Qualifiant un subst. au sing. et employé absol.] Qu'on ne peut assimiler à quoi que ce soit d'autre; qui a sa nature propre, spécifique, foncièrement originale. L'intérêt diffère du bien, car le bien est de soi-même irréductible (Flaub., Bouvard, t. 2, 1880, p. 168).Dans les sciences expérimentales (...) la quantité n'y est de mise que pour faire ressortir ce que la qualité a toujours de propre et d'irréductible (Blondel, Action,1893, p. 75):
2. ... si nous avions le bonheur d'aborder aux époques lointaines, ce serait justement grâce à tout ce qui est dans notre œuvre irréductible, à ce qui nous appartient en propre, et jusqu'aux défauts qui nous limitent et nous empêchent d'arriver à la cheville de nos prédécesseurs. Mauriac, Journal 2,1937, p. 155.
2. [En parlant d'une chose]
a) Que l'on ne peut ramener à un état plus simple; qui ne peut être décomposé, divisé, analysé. Propositions, propriétés irréductibles. Prenez le mot je ou moi. Ce mot, au moins dans toutes les langues qui me sont connues, est irréductible, indécomposable, primitif (Cousin, Hist. philos. xviiies., t. 2, 1829, p. 300):
3. Cette analyse (c'est l'anatomie) a amené les biologistes à reconnaître que les êtres vivants sont, comme les corps bruts, constitués par des éléments, c'est-à-dire par des parties irréductibles, fixes dans leurs caractères que l'on ne peut plus décomposer. Cl. Bernard, Princ. méd. exp.,1878, p. 291.
Emploi subst. Il serait intéressant de pouvoir noter ce qu'il [Corot] n'indique pas dans ses paysages aussi bien que ce qu'il y indique, car son choix est réduit à l'irréductible (Green, Journal,1931, p. 35).Quel que soit le mode de production dont ils sont la résultante, la saveur d'un fruit, le bouquet d'un vin, le parfum d'une rose sont des irréductibles; et cette odeur de fumée et d'herbes rôties (...), elle est elle aussi une spécificité indivisible et un indéfinissable (Jankél., Je-ne-sais-quoi,1957, p. 43).
Spécialement
CHIM. Qui ne peut être décomposé, ramené à ses éléments. Oxyde métallique irréductible. L'oxyde d'antimoine (...) est irréductible par la chaleur (Bouillet1859).
MATH. Qu'on ne peut ramener à une expression plus simple. Équation, polynome irréductible. Ayant constaté que les nombres algébriques irrationnels ne sont approchés qu'assez grossièrement par des fractions irréductibles dont le dénominateur ne dépasse pas une certaine limite, il [Liouville] put construire des nombres qui, approchés de beaucoup plus près, sont nécessairement transcendants (Gds cour. pensée math.,1948, p. 111).
b) Qu'on ne peut diminuer, restreindre, qu'on ne peut ramener à une quantité plus faible. Si je rentre en servitude, n'est-ce-pas pour arriver plus tôt à une pleine et irréductible liberté? (M. de Guérin, Corresp.,1836, p. 252).On peut imaginer des êtres plus étranges encore, et la partie commune entre les deux systèmes d'énoncés se rétrécira de plus en plus. Se rétrécira-t-elle ainsi en tendant vers zéro, ou bien restera-t-il un résidu irréductible qui serait alors l'invariant universel cherché? (H. Poincaré, Valeur sc.,1905, p. 244).
FIN. Rente irréductible. Rente dont on ne peut diminuer le taux d'intérêt. (Ds DG; dict. xxes.). Souscription (à titre) irréductible. Souscription des actionnaires anciens dont les demandes sont intégralement satisfaites lors d'une augmentation de capital. Les souscriptions à titre irréductible pour la récente augmentation de capital ont atteint 29 650 actions sur les 30 000 offertes (Le Monde,19 janv. 1952, p. 11, col. 2).
C. − Dont on ne peut venir à bout.
1. [Appliqué à une chose] Qu'on ne peut résoudre, surmonter, faire disparaître. Synon. insoluble, insurmontable, invincible.Antinomie irréductible; différences, oppositions, conflits, contradictions irréductibles; difficulté, obstacle irréductible; haine irréductible. Mais tout à coup je me le rappelai [un vers], les irréductibles aspérités d'un monde inhumain s'anéantirent magiquement (Proust, Guermantes 1,1920, p. 38).Il se pourrait en effet que les philosophes s'abstinssent d'aborder les sujets dangereux en les jugeant irréductibles, réfractaires au maniement par la pensée (Nizan, Chiens garde,1932, p. 112):
4. D'autres, au contraire, pensent qu'il y a un antagonisme irréductible entre l'instinct de vérité d'où émane la science et l'instinct de beauté, source première de la poésie. Bourget, Nouv. Essais psychol.,1885, p. 99.
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Quelle proposition de toutes les énigmes à la fois! L'irréductible est là (Hugo, Travaill. mer,1866, p. 303).
2. [Appliqué à une pers. ou à une faculté de la pers.] Que l'on ne peut soumettre, vaincre ou convaincre. Synon. indomptable, inflexible, intraitable.Adversaire, opposant irréductible; caractère, volonté irréductible. L'inflexible, l'irréductible Arnauld en revenait toujours à son point et à sa ligne mathématique de vérité (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 4, 1859, p. 64).Ainsi donc me vint ce litige dominant d'admirer pour moi l'homme soumis et l'homme irréductible qui montre ce qu'il est (Saint-Exup., Citad.,1944, p. 601).
Emploi subst. Nous restions une poignée d'irréductibles au milieu d'une bande de malins décidés à tirer jusqu'au bout sur la ficelle (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 289):
5. Mais dans nos grandes villes elles-mêmes manque-t-il aussi de sauvages, c'est-à-dire d'irréductibles, engagés dans la protestation, − est-elle complètement illégitime? − de l'individu contre la règle? Claudel, Échange,1954, p. 727.
Prononc. et Orth. : [iʀ(ʀ)edyktibl̥]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. a) 1672 [3eéd.] chim. mercure irréductible en corps métallique (Glaser, Traité de chymie, Paris, J. Dhoury, p. 70); b) 1690 math. (Journ. des sav., 578 d'apr. FEW t. 10, p. 183a); c) 1820 méd. (Nysten Suppl.); d) 1829 « qu'on ne peut ramener à une forme plus simple » mot ... irréductible (Cousin, loc. cit. ); 1851 irréductible à (Cournot, Fond. connaiss., p. 125); 2. a) 1851 « qu'on ne peut résoudre, faire cesser » contradictions irréductibles (Id., op. cit., p. 600); b) 1859 « qui n'admet pas de compromis, qu'on ne peut faire fléchir » (Sainte-Beuve, loc. cit.). Dér. de réductible*; préf. in-1*. Fréq. abs. littér. : 461. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 9, b) 357; xxes. : a) 692, b) 1 344.
DÉR.
Irréductiblement, adv.a) D'une manière irréductible. Du moment que le corps est donné à la conscience de deux façons irréductiblement différentes, une réduction de la réalité du corps à un ensemble purement spatial (mécanique) doit être regardée comme ne présentant qu'un caractère phénoménal (G. Marcel, Journal,1914, p. 20).Unies pour revendiquer la liberté, l'aristocratie et la bourgeoisie se trouvaient irréductiblement en conflit sur l'égalité des droits (Lefebvre, Révol. fr.,1963, p. 82).b) D'une manière inévitable; immanquablement, invariablement. Ayant admis que le virus était une molécule vivante, il sied cependant de lui décerner certains caractères qui l'accompagnent irréductiblement (P. Morand, Confins vie,1955, p. 160).[iʀ(ʀ)edyktibləmɑ ̃]. 1reattest. 1914 (G. Marcel, loc. cit. ); de irréductible, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 20.

Wiktionnaire

Adjectif

irréductible \i.ʁe.dyk.tibl\ masculin et féminin identiques

  1. (Chimie) Se dit d’un oxyde métallique qu’on ne peut ramener à l’état de métal.
  2. (Chirurgie) Se dit des luxations, des fractures ou des hernies qui ne peuvent être réduites.
  3. (Arithmétique) Qui ne peut pas être simplifiée, en parlant d’une fraction.
    • La fraction 4/6 n'est pas sous forme irréductible car 4 et 6 ont en plus de 1 le nombre 2 comme diviseur commun. Cette fraction est donc simplifiable et on a : 4/6 = 2×2/2×3 = 2/3 en simplifiant par 2 en haut et en bas. — (Marie-Virginie Speller, Se préparer au test d'aptitude : Tremplin 2, Passerelle 2, AST2, HEC, Essec, […], éd. Dunod, 2012, page 17)
  4. (Algèbre) Ce qui ne peut être réduit sous une autre forme plus simple.
    • Équation irréductible.
  5. (Finance) Rente irréductible: dont on ne peut abaisser le taux d'intérêt.
  6. Qu'on ne peut assimiler ou ramener l'un à l'autre en parlant de choses mises en relation.
    • Ce sont deux notions irréductibles l'une à l'autre.
  7. (Figuré) Qu’on ne peut vaincre ou faire fléchir.
    • Toutefois la pacification des villes ne va pas sans réactions parfois violentes et soudaines de fanatiques irréductibles. — (Michel Droit, De Lattre, maréchal de France, Pierre Horay, éditions de Flore, 1952, page 21)
    • Le village en Armorique des irréductibles Gaulois d’Astérix

Nom commun

irréductible \i.ʁe.dyk.tibl\ masculin et féminin identiques

    • Ce sont deux notions irréductibles l'une à l'autre.
  1. Personne qu’on ne peut vaincre ou faire fléchir.
    • Hier encore, alors que les démantèlements de camps de manifestants se poursuivaient aux quatre coins du pays, plusieurs centaines d’irréductibles s’employaient à réinvestir les points de blocages (autoroutes, péages, carrefours…) qui avaient été évacués. — (journal CNEWS, 21 décembre 2018, page 12)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IRRÉDUCTIBLE. adj. des deux genres
. T. de Chimie. Il se dit d'un Oxyde métallique qu'on ne peut ramener à l'état de métal. Il se dit aussi, en termes de Chirurgie, des Luxations, des fractures, des hernies qui ne peuvent être réduites. Il se dit, en termes d'Algèbre, de Ce qui ne peut être réduit sous une autre forme plus simple. Équation irréductible. Il signifie figurément Qu'on ne peut vaincre. Une opposition irréductible. Une volonté irréductible.

Littré (1872-1877)

IRRÉDUCTIBLE (i-rré-du-kti-bl') adj.
  • 1 Terme de chirurgie. Qui ne peut être réduit, remis en sa place. Luxation, fracture, hernie irréductibles.
  • 2En algèbre, terme irréductible, celui qu'on ne peut pas ramener à une expression plus simple.
  • 3 Terme de chimie. Oxyde métallique irréductible, celui qu'on ne peut ramener à l'état de métal.
  • 4 Terme de physiologie. Propriété irréductible ou élémentaire, propriété organique ou vitale dont on a reconnu qu'elle ne peut être expliquée par des actes plus simples et de même ordre.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

IRRÉDUCTIBLE (Cas), Géom. Voyez Cas irréductible.

Irréductible, (Chimie.) se dit de la partie des vraies chaux métalliques, tellement décomposée par la calcination, qu’il est impossible de la réduire par l’application la plus convenable du phlogistique. Voyez Chaux métalliques, & Réduction. (b)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « irréductible »

De réductible avec préfixe in- où le n a été remplacé par un r
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ir…, et réduire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « irréductible »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
irréductible iredyktibl

Citations contenant le mot « irréductible »

  • Alex Garett, irréductible, concède une présence « un peu évasive » : « Nous avons eu une discussion et j’ai décidé de retirer ma table. Je vais consolider mes pots de fleurs. Moi je ne bouge plus ». Chacun campe sur ses positions mais les deux parties devraient raisonnablement s’entendre, on l’espère. Dans les guerres des tranchées, mieux vaut se battre avec des fleurs. CharenteLibre.fr, Charente: c’est la guerre des fleurs entre le poète anglais et le maire de Saulgond - Charente Libre.fr
  • La structure narcissique a un caractère irréductible. De Jacques Lacan / Ecrits
  • Nous prenons acte de la naissance d'une irréductible volonté féminine de partager l'univers et les enfants avec les hommes. De Elisabeth Badinter / L'Amour en plus
  • Toute activité orientée selon l'éthique peut être subordonnée à deux maximes totalement différentes et irréductiblement opposées : l'éthique de responsabilité ou l'éthique de conviction. De Max Weber
  • La télévision publique a une spécificité irréductible. Sa participation à l'équilibre de la vie démocratique structure l'ensemble de son organisation. De Marc Tessier / Les Dossiers de l’Audiovisuel
  • La poésie est élément. Elle est irréductible, incorruptible et réfractaire. Comme la mer, elle dit chaque fois tout ce qu'elle a à dire. De Victor Hugo / William Shakespeare
  • Il y a trois écoles irréductibles en économie sociale : celle où l'on considère l'homme comme une chose ; celle où on le considère comme une bête ; et celle où on le considère comme un frère. De René de La Tour du Pin / Vers un ordre social chrétien
  • La violence est ce temps qui recouvre les blessures, l'enchaînement irréductible des jours, cet impossible retour en arrière. De Delphine de Vigan / No et moi
  • Les sacs-poubelle taxés, Vich les a eus avant tout le monde, en 1997. Avec une petite différence: les siens sont gris, contrairement aux autres localités de la région. Mais la commune ne sera bientôt plus «l’irréductible village gaulois», selon les termes d’un de ses conseillers généraux: d’ici à quelques mois, elle passera aux sacs blancs. , L’irréductible Vich passera aux sacs-poubelle blancs
  • « On m’a toujours dit que c’était une maladie dégénérative et que j’allais devoir m’habituer. Je n’ai pas eu le choix. J’ai dû accepter ma condition. C’est plus facile pour faire mes commissions et faire de plus longues distances », avoue Nicolas Claveau, qui aime se comparer avec les personnages d’Astérix et Obélix. « Ce sont les irréductibles Gaulois. Peu importe ce qui leur arrive, ils continuent de vivre en s’amusant et en profitant de la vie. » Le Soleil, Nicolas Claveau, atteint de l’ataxie Charlevoix-Saguenay, irréductible Jeannois | Le fil des régions | Actualités | Le Soleil - Québec
  • A l'issue de la période de souscription, la demande globale (irréductible et réductible) s'est élevée à 12.734.919 Actions Nouvelles, représentant un taux de souscription d'environ 81,53% de l'offre, répartie comme suit : Bourse Direct, Pixium Vision : 7,3 ME levés pour financer l'étude pivot PRIMAvera du Système Prima
  • Toute la ville est occupée ? bien sûr que non, puisqu’une bande d’irréductibles composée de trois chiens, un hibou et un vieux pigeon dirigés par un certain Idéfix, résistent aux envahisseurs romains. Une entreprise à haut risque, d’autant que le général romain Labienus, armé d’une sévère meute de chiens, se charge de maintenir la Pax Romana dans la cité occupée. , Ouaf, Ouaf ! Idéfix revient en dessins animés en 3D et... en BD (...) - ActuaBD
  • Béatrice est avant tout une personne entière, intègre, généreuse, puissante, drôle et fragile. Elle affirme au monde une nature irréductible. Une humanité debout. Une réalité que je rêve de mettre en scène, d’étudier passionnément, de côtoyer, de présenter amoureusement au public. David Bobée, directeur du CDN et metteur en scène de Lucrèce Borgia France 3 Normandie, [#Le spectacle continue] VOIR Lucrèce Borgia Victor Hugo/David Bobée : les débuts de Béatrice Dalle au théâtre !

Traductions du mot « irréductible »

Langue Traduction
Anglais irreducible
Espagnol irreducible
Italien irriducibile
Allemand irreduzibel
Chinois 不可约的
Arabe غير القابل للاختزال
Portugais irredutível
Russe неприводимым
Japonais 既約
Basque murriztezineko
Corse irreducibile
Source : Google Translate API

Synonymes de « irréductible »

Source : synonymes de irréductible sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « irréductible »

Partager