La langue française

Intarissable

Sommaire

  • Définitions du mot intarissable
  • Étymologie de « intarissable »
  • Phonétique de « intarissable »
  • Citations contenant le mot « intarissable »
  • Traductions du mot « intarissable »
  • Synonymes de « intarissable »
  • Antonymes de « intarissable »

Définitions du mot intarissable

Trésor de la Langue Française informatisé

INTARISSABLE, adj.

A. − Qui coule sans arrêt, ne peut se tarir ou être tari.
1. [Appliqué à l'eau] Eau, fleuve, flot, ruisseau, source intarissable. La vasque intarissable d'où l'eau s'écoule (Pesquidoux, Livre raison,1928, p. 44):
1. Les pentes de ces montagnes, qui versent vers la mer, sont fertiles, arrosées de fleuves nombreux et de cascades intarissables... Lamart., Voy. Orient, t. 2, 1835, p. 101.
P. exagér. Qui coule en abondance. Ce gros homme fondait aisément en larmes, en larmes douces, intarissables, qui coulaient de ses yeux sans efforts (Zola, Fortune Rougon,1871, p. 267).L'intarissable ruissellement de la pluie (Claudel, Échange,1894, I, p. 682).
P. ext. [Appliqué à tout autre liquide] Son lait jaillissait, riche, intarissable (Van der Meersch, Empreinte dieu,1936, p. 173).Hémorragie intarissable (cf. QuilletMéd.1965, p. 134).
Rare, p. anal. L'image (...) d'une chute incessante, d'un chaos de pierres, d'une avalanche intarissable de rochers (Lamart., Voy. Orient, t. 1, 1835, p. 240).
2. [Dans un contexte métaph.] La faiblesse humaine, source intarissable des émotions les plus fortes (Delacroix, Journal,1824, p. 84).Une soif inextinguible de nous-mêmes que nous étancherions en commun et sans cesse à cette coupe intarissable d'amour (Hugo, N.-D. Paris,1832, p. 380):
2. Ton cœur est une source intarissable, tu m'y fais boire à flots, il m'inonde, il me pénètre, je m'y noie. Flaub., Corresp.,1846, p. 233.
B. − Au fig. et souv. p. exagér. Qui, comme l'eau d'une source, ne s'épuise pas, jaillit de manière ininterrompue, paraît n'avoir pas de fin.
1. Usuel. [Appliqué au lang., parlé ou écrit] Babil, bavardage, conversation, discours, parole, sujet intarissable. Talent naturel, langue excellente, plume intarissable (Sainte-Beuve, Caus. lundi, t. 9, 1853, p. 138).Sa verve était intarissable, il parlait avec force, avec éloquence (Gracq, Beau tén.,1945, p. 67).
[P. méton., appliqué à une pers.] Ceux qui n'ont rien à dire sont (...) intarissables (Mauriac, Mém. intér.,1959, p. 104):
3. « Prends-moi ce sauvage, disait mon père. Tu peux lui augmenter son vocabulaire et il se changera en intarissable bavard. Tu peux lui emplir le cerveau de la totalité de tes connaissances, et ce bavard se fera clinquant et prétentieux. Et tu ne pourras plus l'arrêter. Et il s'enivrera de verbiage creux (...) » Saint-Exup., Citad.,1944, p. 822.
2. [Appliqué à un inanimé abstr.] Qui dure ou paraît devoir durer indéfiniment. Synon. inépuisable, éternel.Imagination intarissable (Taine, Nouv. Essais crit. et hist.,1865, p. 287).Leur amour pour leur enfant était (...) intarissable (Kahn, Conte or et sil.,1898, p. 29).Émotion intarissable (cf. Du Bos, Journal,1928, p. 84).
Prononc. et Orth. : [ε ̃taʀisabl̥]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. « (Source) qui ne peut être tarie, qui coule sans arrêt » [1586 d'apr. FEW t. 17, p. 393b]; 1611 (Cotgr.); 2. 1677 « (personne) qui écrit, qui parle sans cesse » (Mmede Sévigné, Corresp., éd. R. Duchêne, t. 2, p. 489 : vous écrivez trop (...) Vous êtes intarissable). Dér. de tarissable*; préf. in-1*. Fréq. abs. littér. : 320. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 523, b) 468; xxes. : a) 523, b) 348.
DÉR.
Intarissablement, adv.De manière intarissable, ininterrompue. a) [Correspond à intarissable A] Il commence à pleurer, doucement, intarissablement (Martin du G., J. Barois,1913, p. 433).J'écoutais la pluie battre les vitres intarissablement (Arnoux, Suite var.,1925, p. 77).P. ext. Des camions qui remontent intarissablement vers le front (Claudel, Feuilles Saints,1925, p. 631).P. métaph. En eux [les Français] jaillissent intarissablement les sources de l'adaptation au progrès (Arnoux, Roi,1956, p. 341).b) [Correspond à intarissable B] Jean-François (...) parlait de ses affaires intarissablement, se vantait, étalait son argent (Rolland, C. Breugnon,1919, p. 285).Un grand diable noir à lunettes parlait intarissablement (Morand, Eau sous ponts,1954, p. 154).[ε ̃taʀisabləmɑ ̃]. Att. ds Ac. 1935. 1reattest. 1834 « de manière intarissable » (Boiste); de intarissable, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 37.

Wiktionnaire

Adjectif

intarissable \ɛ̃.ta.ʁi.sabl\ masculin et féminin identiques

  1. (Figuré) Qui ne peut être tari.
    • C’est pour nous un sujet de conversation intarissable.
    • Salut à toi, puisque tu as le succès, puisque tu fait de tes vignerons des multimillionnaires, ô Hérault rouge, ô Hérault vainqueur, source intarissable du vin populaire, métropole de ce pinard démocratique, devenu indispensable aux citoyens conscients. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Le geek est généralement une source intarissable de connaissances et il adore répondre aux questions, ce qui le rend très amusant et compatible avec les enfants. — (Nicolas Kalogeropoulos, Toi, le (futur) papa geek, Éditions Tut-Tut, 2016, page 17)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INTARISSABLE. adj. des deux genres
. Qui ne peut être tari. Source intarissable. Larmes, pleurs intarissables. Fig., Une imagination intarissable. Une érudition intarissable. Une source intarissable d'érudition. La veine de ce poète est intarissable. C'est pour nous un sujet de conversation intarissable.

Littré (1872-1877)

INTARISSABLE (in-ta-ri-sa-bl') adj.
  • 1Qui ne peut être tari, épuisé. Source intarissable.

    Fig. Ces plaies [de Jésus-Christ] étaient des sources intarissables où il ne tenait qu'à toi de puiser les eaux de ma grâce, Bourdaloue, Myst. Pass. de J. C. t. I, p. 240.

  • 2 Fig. Qui, semblable à une source, ne s'épuise pas. Une imagination intarissable. Sujet intarissable de conversation.
  • 3Qui abonde en paroles. Il est intarissable sur ce sujet. Les mêmes hommes… ont une bile intarissable sur les plus petits inconvénients, La Bruyère, XI. Leur cœur [aux amis] intarissable et l'un à l'autre ouvert, Lamartine, Joc. III, 104.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* INTARISSABLE, adj. (Gram.) qu’on ne peut tarir. Ce mot est emprunté de l’amas des eaux. Il se prend au simple, comme dans cet exemple ; cette source est intarissable. Les plus grandes chaleurs de l’été, les sécheresses les plus longues ne diminuent point la quantité de son produit. Au figuré, comme dans celle-ci : le fond des idées de cette homme est intarissable.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « intarissable »

In… 1, et tarir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de tarissable avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « intarissable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
intarissable ɛ̃tarisabl

Citations contenant le mot « intarissable »

  • Des savanes africaines à la jungle sud-américaine, de la steppe asiatique aux sous-bois de nos contrées, le photographe animalier traque depuis plus de quarante ans la faune dans toute sa diversité. Il a ramené de ses voyages sur la planète bleue des milliers de clichés, une source intarissable d’images où le Charentais-Maritime est allé puiser pour réaliser un nouveau livre, « La Vie sauvage dans le viseur » (Escourbiac), au format « à l’italienne », jalonné de ses propres poèmes, de citations d’auteurs et illustré d’aquarelles de Gabrielle Lavoir, alias Lulu d’Ardis. SudOuest.fr, La Rochelle : la beauté sauvage 
en 70 photographies
  • Marine crée de vrais chefs-d’œuvre beaux à l’œil et délicieux à manger : ainsi les gâteaux de mariage à base de génoise sont finement décorés de petites fleurs, de rubans, de figurines entièrement faites à la main en pâte à sucre. Mais un gâteau d’anniversaire peut tout aussi bien reproduire des personnages de dessins animés, de sagas télévisées, qu’une véritable petite ménagerie. "En réalité je ne compte pas mes heures, car la réalisation de ces petites figurines est un travail minutieux qui demande l’utilisation des mêmes outils fins que les décors pour les céramiques, mais c’est un travail qui me plaît : j’essaye de m’imaginer la joie de la personne qui viendra chercher le gâteau terminé ! Je ne travaille qu’avec des produits locaux et des fruits frais de saison. Je m’enquiers des allergies possibles et je peux proposer des pâtisseries sans gluten", précise-t-elle, intarissable. Marine organise aussi des ateliers, car elle aime partager son savoir-faire. Marine est une véritable artiste doublée d’une pâtissière remarquable même si elle dit que "pour faire un beau et bon gâteau, il faut 5 % de talent, le reste n’est que du travail". ladepeche.fr, Pamiers. Institutrice en Arménie, "Madi" est devenue pâtissière - ladepeche.fr

Traductions du mot « intarissable »

Langue Traduction
Anglais inexhaustible
Espagnol inagotable
Italien inesauribile
Allemand unerschöpflich
Chinois 取之不尽,用之不竭
Arabe لا ينتهي
Portugais inesgotável
Russe неисчерпаемый
Japonais 無尽蔵
Basque agortezina
Corse inesgotabile
Source : Google Translate API

Synonymes de « intarissable »

Source : synonymes de intarissable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « intarissable »

Partager