Inextinguible : définition de inextinguible


Inextinguible : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

INEXTINGUIBLE, adj.

A. − Qu'il est impossible d'éteindre. Feu, flamme inextinguible. Sans cesse se rallumaient les brasiers; les brûlots au calcium étaient inextinguibles (Malraux, Espoir,1937, p. 767):
Avec les Turcs, et en même temps qu'eux, l'incendie inextinguible et la peste perpétuelle s'étaient installés à Constantinople. Hugo, Rhin,1842, p. 428.
[P. anal. avec le feu qui brûle avec ardeur] Vengeance inextinguible. Qu'est-ce donc que cette haine profonde, cuisante, inextinguible, que vous avez pour notre race? (Sand, Lélia,1833, p. 9).Rabelais se sentit brûlé d'une soif inextinguible de savoir, de cette soif qui dévorait alors les plus vastes esprits (France, Rabelais,1909, p. 8).
B. − Au fig. Qui ne s'éteint pas; qu'il est ou qu'il semble impossible d'étouffer, de faire cesser. Besoin, remords, sentiment inextinguible. Les enfants, les domestiques, tout le monde fut pris d'un rire inextinguible, immense, effroyable (Sand, Corresp., t. 2, 1837, p. 70).Cela rendait le désir inextinguible, toujours renaissant et disant toujours : encore! (Michelet, Journal,1856, p. 312).
REM.
Inextinguiblement, adv.D'une manière inextinguible, intarissablement. Dans le ciel paisible de juin, la lune tremble inextinguiblement belle (Maurois, Ariel,1923, p. 272).
Prononc. et Orth. : [inεkstε ̃gibl̥], [-ne-]. Prononc. [-gɥi-] ds Nod. 1844, Littré, DG, Barbeau-Rodhe 1930, Dub. (var.), Pt Rob. (var.), Warn. 1968, Lar. Lang. fr. Martinet-Walter 1973 : [-gi-], [-gɥi-] (13/4). Att. ds Ac. dep. 1694; Ac. 1798-1878 : ,,gui fait diphtongue``. Étymol. et Hist. 1447 « que rien ne peut éteindre » inextinguible charité (Internelle consolation, éd. A. Pereire, p. 258); 1542 « qu'on ne peut calmer » inextinguible soif (A. Sevin, trad. de Boccace, Le Philocope, L. III, 58 vods Hug.). Empr. au b. lat.inexstinguibilis de mêmes sens, dér. à l'aide du préf. in- négatif de exstinguibilis « que l'on peut anéantir », lui-même dér. de exstinguere « éteindre, faire disparaître, effacer ». Fréq. abs. littér. : 167.

Inextinguible : définition du Wiktionnaire

Adjectif

inextinguible \i.nɛk.stɛ̃.ɡibl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui ne peut s’éteindre.
    • Un feu inextinguible.
  2. (Figuré) Qui ne s’éteint pas, ne peut disparaître, s’oublier, cesser, se réprimer.
    • Le public ne s’y trompe pas, et lui offre une immense, inextinguible ovation. — (Laurent de Wilde, Monk, 1996, collection Folio, page 288)
    • N’éprouvent-ils pas, comme moi, cette inextinguible soif de beauté ? — (Amélie Nothomb, Attentat, Albin Michel, Paris, 1997, p. 77)
    • Cette thèse est dédiée au souvenir de notre mère, […], envers qui nous avons une dette inextinguible et sans qui rien de tout ce qui suit n’aurait jamais été possible. — (Alain Deyber, Les Gaulois en guerre : Stratégies, tactiques et techniques, Paris, édition Errance, 2009, Hommages, page 13)
    • Soif inextinguible, soif que rien ne peut apaiser.
    • Rire inextinguible, rire éclatant et prolongé.
    1. (Alchimie) Éternel.
      • Lumière inextinguible.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Inextinguible : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INEXTINGUIBLE. adj. des deux genres
. Qui ne peut s'éteindre. Un feu inextinguible. Fig., Soif inextinguible, Soif que rien ne peut apaiser. Rire inextinguible, Rire éclatant et prolongé.

Inextinguible : définition du Littré (1872-1877)

INEXTINGUIBLE (i-nèk-stin-gui-bl' ; ui se prononce comme dans huile) adj.
  • 1Qui ne peut s'éteindre. Quand tout ce nombre infini d'étoiles se lève au soir, et que tant de flambeaux inextinguibles s'allument en toutes les parties du ciel, qui est le stupide que la beauté d'un tel spectacle n'élève à la contemplation ? Malherbe, Le Traité des bienf. de Sénèque, IV, 23. Nous disons que l'âme de l'homme est un feu inextinguible et perpétuel, Guez de Balzac, Socrate, Disc. 1.
  • 2 Fig. Il se dit de choses comparées à un feu. Soif inextinguible. Crois-tu que cette fièvre inextinguible, ardente, Qui jusque dans tes bras me sèche et m'épouvante, Soit l'effet passager d'un caprice ou d'un jour ? Ducis, Oscar, IV, 2. Cris du sang, voix des morts, plaintes inextinguibles, Montez, allez frapper les voûtes insensibles Du palais des destins, Lamartine, Harm. I, 7.

    Rire inextinguible, rire éclatant que rien ne peut arrêter (expression empruntée au 1er chant de l'Iliade). En étouffant de ce rire inextinguible qui, selon Homère, est le partage des dieux, Voltaire, Micromégas, ch. 7.

HISTORIQUE

XVIe s. La pierre dicte asbeste n'est plus inextinguible que la soif de ma paternité, Rabelais, Garg. I, 5.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Inextinguible : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

INEXTINGUIBLE, adj. (Gram.) qu’on ne peut éteindre. Voyez Éteindre.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « inextinguible »

Étymologie de inextinguible - Littré

Lat. inextinguibilis, de in… 1, et exstinguere, éteindre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de inextinguible - Wiktionnaire

Du latin inexstinguibilis → voir in- et extinguible.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « inextinguible »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inextinguible inɛkstɛ̃gibl play_arrow

Citations contenant le mot « inextinguible »

  • « On pouvait comprendre le buzz sur la victoire électorale volée, sur le procès à l’OUA, sur la mort de Biya, sur son remplacement par son fils Franck, sur le gré à gré, sur l’interpellation de l’Assemblée au sujet de la vacance du pouvoir, etc. On pouvait à la limite comprendre le saccage des ambassades, les agressions du Chef de l’Etat, le défi permanent à l’autorité. Tout cela avait au moins un rapport évident avec leur inextinguible obsession de mettre la main sur le pouvoir d’Etat pour supprimer l’équilibre régional et distribuer les terres des Communautés camerounaises à la Tribu Dynamique », indique-t-il. CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU, Cameroun-Triste fin: Dieudonné Essomba annonce la douloureuse agonie de la ' meute' Kamto voici les details - CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
  • « Toï Toï » est bientôt là. C’est un disque qui risque de faire date. Rarement une artiste aura aussi bien décrypté son époque, sans slogan ni drapeau. Avec une générosité pas dupe et une soif inextinguible d’aventure sans filet. Suzane est prête. Toulouseblog.fr, Suzane en concert à Toulouse cet automne ! - Toulouseblog.fr
  • Pour tout acteur, c’est un rêve et un défi : jouer dans la Cour d’honneur du Palais des papes, affronter les éléments, faire entendre une voix sous les étoiles. Isabelle Huppert l’a fait, en 2000. Et sa Médée a résonné comme un cri. Cri d’une femme et d’une mère abandonnée, cri d’une douleur sans fond et d’un inextinguible désir de vengeance. Le Monde.fr, De 2000 à 2016, six spectacles d’Avignon à voir ou à revoir
  • Des guerres intestines s’accroissent et souvent les rixes sont laissées à elles-mêmes. Sans défense. Le génocide rwandais n’est-il pas le meilleur exemple ? Les Tutsis avaient les faveurs du colonisateur. Une situation qui a généré une haine inextinguible et provoqué le génocide le plus rapide de l’Histoire, huit cent mille morts en cent jours. La Gazette Mag, Requiem africain
  • Cette année, les Reds ont écrasé la Premier League avec une soif de victoires inextinguible qui leur a permis de souvent faire sauter les verrous les plus coriaces dans les toutes dernières minutes. Liverpool est, après 31 journées, le champion le plus précoce de l’histoire, puisqu’il en avait fallu 33 à Manchester United en 2001 et à City en 2018. Journal L'Union, Football. Liverpool champion d’Angleterre pour la première fois depuis 30 ans
  • De sa scolarité ruthénoise, la Millavoise a gardé cette soif inextinguible d’entreprendre. Aujourd’hui installée à Sydney, elle lance Olala, sa société qui apporte sur un plateau, la gastronomie française aux Australiens. centrepresseaveyron.fr, Avec Olalabox, Mégane Bories veut convertir les Australiens à l’aligot - centrepresseaveyron.fr
  • L’existence n’est qu’un éternel tribunal nous condamnant à la pénible sentence du supplice inextinguible, immuable et impérissable qu’est la vie. De Benoît Gagnon
  • Parcelle de Dieu, chaque âme dispose d'une lumière inextinguible, comparable seulement à celle des étoiles. De Marcel Jouhandeau / Réflexions sur la vieillesse et la mort
  • Le désir est inextinguible. De Jacques Lacan / Ecrits

Traductions du mot « inextinguible »

Langue Traduction
Corse inextinguishable
Basque inextinguishable
Japonais 消えない
Russe неугасимый
Portugais inextinguível
Arabe متعذر إطفائه
Chinois 不可熄灭的
Allemand unauslöschlich
Italien inestinguibile
Espagnol inextinguible
Anglais inextinguishable
Source : Google Translate API

Synonymes de « inextinguible »

Source : synonymes de inextinguible sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires