La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « indispensable »

Indispensable

Variantes Singulier Pluriel
Masculin et féminin indispensable indispensables

Définitions de « indispensable »

Trésor de la Langue Française informatisé

INDISPENSABLE, adj. et subst.

A. −
1. Dont on ne peut être dispensé ou se dispenser, qui est obligatoire (en vertu d'une loi, d'une règle). Les devoirs indispensables de la religion. Le code civil est donc un code de facultés, souvent tristes et fâcheuses, et non un code de devoirs sacrés et indispensables (Bonald, Législ. primit., t. 1, 1802, p. 153).Qu'il [l'ouvrier] regarde l'obligation de porter ses épargnes à la caisse de l'association, comme aussi indispensable que le paiement de son loyer ou de ses impositions (Say, Écon. pol.,1832, p. 378):
1. Je suis bien réellement et bien doctoralement docteur. Quand j'ai vu mes méthodes confirmées par l'expérience, je n'ai eu qu'une hâte, c'est de les appliquer sur la terre ferme, et en grand. Je n'ignorais pas que le doctorat est une formalité indispensable. Romains, Knock,1923, I, p. 5.
[En parlant d'une obligation sociale] À laquelle on ne peut se soustraire (en vertu de certaines conventions). D'indispensables réunions de famille. Elle faisait et recevait les visites indispensables, qu'exigeait l'intérêt de son mari (Rolland, J.-Chr., Buisson ard., 1911, p. 1367).Elle se serait même laissée aller avec Guy à des imprudences telles que le mariage devenait indispensable (Grousset, Croisades,1939, p. 219):
2. Duveyrier, ainsi que Bachelard, jugeait le duel indispensable; il s'en montrait fort ému, à cause du sang (...) mais l'honneur le voulait, et l'on ne transigeait pas avec l'honneur. Zola, Pot-Bouille,1882, p. 312.
2. P. ext. Nécessité indispensable. À laquelle on ne peut échapper. Synon. inéluctable, contraignant.L'indispensable nécessité qui préside à nos destinées, en vous forçant à rester ici malgré vous et même malgré moi, nous apprend qu'elle ne nous permet plus de nous quitter (Cottin, Mathilde, t. 1, 1805, p. 268).Messe. − Il faut la célébrer tous les jours, et ne l'omettre que par indispensable nécessité (Dupanloup, Journal,1876, p. 54).
3. P. exagér.
[En parlant d'une chose] Qui ne saurait manquer (puisqu'elle appartient inévitablement à l'image qu'on se fait de quelque chose). Les cailloux blancs (je ne sais s'il y en a là-bas, mais mon imagination les juge indispensables) (Du Bos, Journal,1923, p. 313).Une figure très française [le lieutenant Trallard] (...). Pas une belle barbe, mais une barbe, je sais très bien ce que je veux dire, une barbe, nécessaire, obligée, indispensable (Giono, Roi sans divertiss.,1947, p. 12).
[En parlant d'une pers.] Qu'on ne peut éviter. Nous n'étions pas seuls. Les indispensables cousines que je dispenserais très bien étaient là, bloquées par la pluie ruisselante (Barb. d'Aurev., Memor. 1,1837, p. 168).
B. − Dont on ne peut se passer.
1. [En parlant d'une chose]
a) Adj. Qui est absolument nécessaire (objectivement ou subjectivement) pour répondre à une certaine fin, au besoin de quelqu'un.
Indispensable à, pour + compl. indiquant la destination.Le pauvre garçon manque absolument de chic, qualité indispensable pour réussir à Paris (Flaub., Corresp.,1846, p. 329).L'oxygène est indispensable à la vie (C. Bernard, Notes,1860, p. 68):
3. Les points et virgules ne donnent en effet qu'une articulation de la phrase grossière et purement logique. Sans nécessité grammaticale, il y a dans le discours des pauses et des arrêts qui sont absolument indispensables au sens. Claudel, Corresp. [avec Gide], 1907, p. 71.
Absol. Mon nécessaire d'argent est un meuble indispensable. Qui dit nécessaire, dit chose dont on ne saurait se passer (About, Roi mont.,1857, p. 158).De tout le personnel d'une école maternelle, c'est la femme de service qui assume le rôle le plus indispensable (Frapié, Maternelle,1904, p. 34).Je lus l'indispensable livre de Hébert, l'Education physique féminine (Montherl., Olymp.,1924, p. 279).V. colleur ex. 2.
SYNT. a) Complément, élément, outil, matériaux indispensable(s); mesures, moyens, renseignement indispensable(s); condition, précaution, qualité, soin indispensable; connaissances, notions indispensables. b) Être, paraître, devenir indispensable; apparaître comme indispensable; considérer, regarder qqc. comme indispensable; estimer, juger qqc. indispensable; estimer, juger indispensable de (+ inf.).
[Dans des tournures impers.] Plus encore qu'une bonne adresse, il est indispensable qu'un gentleman ait un bon club (Morand, Londres,1933, p. 198).Raymond, voulez-vous demander une paille au garçon? C'est indispensable avec les oranges pressées (Sagan, Bonjour tristesse,1954, p. 145):
4. Je me suis bien dupé moi-même en me persuadant qu'il était indispensable de mieux organiser ma vie professionnelle... au lieu de stimuler le travail, toutes ces facilités matérielles ne faisaient que le paralyser! Martin du G., Thib., Épil., 1940, p. 820.
b) Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Ce qui est absolument nécessaire. Se procurer l'indispensable. Il fit des recommandations nombreuses (...) conseillant de coudre l'argent dans la doublure des vêtements et de ne garder dans la poche que l'indispensable (Maupass., Une Vie,1883, p. 244).Il avait réduit la correspondance au strict indispensable (Martin du G., Thib., Épil., 1940p. 767):
5. ... la plupart des adolescents traversent la classe de philosophie, sans aucun autre souci que celui d'emprunter à ces ratiocinations l'indispensable pour être reçus bacheliers aux jours chauds. Mauriac, Trois récits,1929, p. 110.
2. [En parlant d'une pers.]
a) Adj. Dont on ne peut se passer, qui a un rôle essentiel.
Indispensable à + compl. indiquant la destination.Se croire indispensable à qqn, qqc. Il se rendrait indispensable aux appétits débauchés de sa maîtresse (Zola, M. Férat,1868, p. 119).Un petit sous-marin apparaissait, mais pas un de ses trois hommes qui ne fût indispensable à la manœuvre (Giraudoux, Suzanne,1921, p. 71):
6. ... apportez-moi moins de fruits et confectionnez-moi moins de vos délicieux sabayons. Vous pouvez m'être utile par votre intelligence, votre goût, votre culture. Ne cherchez pas à vous rendre indispensable où vous ne l'êtes pas. Montherl., Celles qu'on prend,1950, I, 2, p. 785.
Absol. Je devenais plus indispensable à mesure qu'on perdait des élèves... On me faisait mille avances (Céline, Mort à crédit,1936, p. 287).Philippe (...) prétend que la secrétaire est devenue indispensable, qu'elle pourrait, sans scrupule, signer de son nom les derniers bouquins (Bernanos, Mauv. rêve,1948, p. 880).
b) Emploi subst. [P. ell. de personne, personnage...] Faire l'indispensable. Elle était la troisième, une quatrième nourrice aurait tué l'enfant, ce qui faisait d'elle l'indispensable, la providentielle (Zola, Fécondité,1901, p. 316).Il n'était pas fâché de jouer un peu, lui-même, à l'indispensable en présentant au Directeur les rédactions de Chavarax parsemées de larges traits d'encre (Courteline, Ronds-de-cuir,1893, III, p. 92).
Prononc. et Orth. : [ε ̃dispɑ ̃sabl̥]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1585 « pour lequel il n'y a pas de dispense, d'exception » peché indispensable (Du Fail, Contes d'Eutrapel, 2 (I, 94) ds Hug.); 2. 1654 « dont on ne peut se dispenser, qui a un caractère obligatoire » nécessité indispensable (Sorel, Discours de l'Ac., G. Matoré ds Fr. mod. t. 16, p. 216); 3. 1754, 19 mai « dont on ne peut se passer, absolument nécessaire » (Voltaire, Corresp., éd. Th. Besterman, Genève, 1971, t. 15, p. 137). Dér. de dispenser*; préf. in-1*; suff. -able*. Fréq. abs. littér. : 2 190. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 845, b) 2 445; xxes. : a) 2 459, b) 4 096.
DÉR. 1.
Indispensabilité, subst. fém.Caractère indispensable d'une chose, d'une personne. Quant à l'indispensabilité de ma donzelle, tout ce que tu en penses est faux. Elle est indispensable parce que je me suis habitué à travailler exclusivement à ma littérature (Balzac, Lettres Étr., t. 3, 1850, p. 372).Nous le guérirons tous les ans (...) cela vaut mieux et prouvera la nécessité du traitement annuel, l'indispensabilité du retour (Maupass., Mt-Oriol,1887, p. 168).[ε ̃dispɑ ̃sabilite]. 1reattest. 1641 (J.-P. Camus, Les Debvoirs du bon parroissien, p. 70 ds Quem. DDL t. 20); de indispensable, suff. -(i)té*.
2.
Indispensablement, adv.D'une manière indispensable. a) [Correspond à indispensable A] Je me crois encore indispensablement obligé de présenter une observation à Votre Majesté (J. de Maistre, Corresp., t. 1, 1804, p. 271).Tous ceux qui amassent beaucoup d'argent et avec facilité, sont presque indispensablement obligés d'être gourmands (Brillat-Sav., Physiol. goût,1825, p. 155).b) [Correspond à indispensable B] Cette somme commençait à nous être indispensablement nécessaire (Restif de La Bret., M. Nicolas,1796, p. 112).Je ne bougeais pas, je me faisais humble et petit, rétrécissant mon volume avec déférence, ne respirant que juste ce qu'il fallait indispensablement (Arnoux, Visite Mathus.,1961, p. 98).[ε ̃dispɑ ̃sabləmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694.1reattest. 1604 (Charron, Discours chrét., Redemption, 4, p. 243 ds Hug.); de indispensable, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. 14.
BBG.Gohin 1903, p. 296. - Quem. DDL t. 2 (s.v. indispensabilité).

Wiktionnaire

Nom commun - français

indispensable \ɛ̃.dis.pɑ̃.sabl\ masculin

  1. Ce qui est nécessaire pour vivre.
    • Cet homme n’est pas riche, mais il a l’indispensable.
    • Ne vous chargez pas de bagages, ne prenez que l’indispensable.
    • Ici seul l’indispensable compte. — (Roger Macchi, L’histoire du vieil homme et du Ghouhl, 2011)

Adjectif - français

indispensable \ɛ̃.dis.pɑ̃.sabl\ masculin et féminin identiques

  1. Dont on ne peut se dispenser.
    • Nous sommes si éloignés de connaître tous les agens [sic] de la nature, et leurs divers modes d’action ; qu’il ne serait pas philosophique de nier les phénomènes, uniquement parce qu’ils sont inexplicables dans l’état actuel de nos connaissances. Seulement, nous devons les examiner avec une attention d’autant plus scrupuleuse, qu’il paraît plus difficile de les admettre ; et c’est ici que le calcul des probabilités devient indispensable, pour déterminer jusqu’à quel point il faut multiplier les observations ou les expériences, afin d’obtenir en faveur des agens [sic] qu’elles indiquent, une probabilité supérieure aux raisons que l’on peut avoir d’ailleurs, de ne pas les admettre. — (Pierre-Simon de Laplace, Essai philosophique sur les probabilités, Mme Ve Courcier, Paris, 1814 (2e édition))
    • Le coton brut contient 8% de matières grasses qu’il est indispensable de séparer par un traitement en autoclave qui dure quatre heures. — (D. de Prat, Nouveau Manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  2. Qui est très nécessaire ; dont on ne peut se passer.
    • Il n’est pas nécessaire à un prince d’avoir toutes les bonnes qualités, mais il lui est indispensable de paraître les avoir. — (Machiavel, Maximes et pensées, traduction de Toussaint Guiraudet, Éditions André Silvaire, Paris, 1975)
    • Chez tous les animaux dont il a été question précédemment, le concours de deux individus de sexe différent est indispensable pour donner naissance à une nouvelle génération. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, Les Métamorphoses et la généagénèse, Revue des Deux Mondes, 2e période, tome 3, 1856 (pp. 496-519))
    • Elle était désormais indispensable. Elle seule emplissait la maison de sa discrète présence. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans « Trois Contes de l’Amour et de la Mort », 1940)
    • L’avènement du féminisme, mais d’un féminisme sérieux et familial, sera de toute manière indispensable à la rénovation de nos manières de vivre. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Dans toute la zone des hautes plaines, l’irrigation du sol est indispensable à sa mise en valeur agricole. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 221)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INDISPENSABLE. adj. des deux genres
. Dont on ne peut se dispenser. Une obligation, un devoir indispensable. Engagement indispensable. Il signifie aussi Qui est très nécessaire, dont on ne peut se passer. Ces objets me sont indispensables. Il faut que vous veniez, cela est indispensable. Ce mot est indispensable pour rendre en français cette idée. Corrections indispensables. Substantivement, Cet homme n'est pas riche, mais il a l'indispensable. Ne vous chargez pas de bagages, ne prenez que l'indispensable.

Littré (1872-1877)

INDISPENSABLE (in-di-span-sa-bl') adj.
  • 1Dont on ne peut avoir dispense. La défense d'épouser la femme de son frère est indispensable, Bossuet, Var. 7. La loi de Dieu indispensable…, Bourdaloue, Domin. IV, Restit. 372. Des chrétiens, qui sont des disciples de son humilité, et qui, par un engagement indispensable, en devraient être les sectateurs, Bourdaloue, Av. sur l'Évang. 414.
  • 2Dont on ne peut se dispenser, se passer. Ces objets me sont indispensables. Il est indispensable que vous veniez causer avec moi de votre affaire. Il faut que Mme d'Argental ne change pas d'avis sur les eaux : elles sont indispensables, Voltaire, Lett. d'Argental, 29 mai 1754.
  • 3 S. m. Espèce de petit sac dans lequel les femmes portaient leur bourse, leur mouchoir, etc.

    Un indispensable, se dit quelquefois d'une espèce de chevalier servant, de sigisbée.

    Ce qui est rigoureusement nécessaire. Il n'est pas précisément riche, mais il a l'indispensable. N'emportez pas tant d'effets, ne prenez avec vous que l'indispensable.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « indispensable »

In… 1, et dispenser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de dispensable, avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « indispensable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
indispensable ɛ̃dispɑ̃sabl

Fréquence d'apparition du mot « indispensable » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « indispensable »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « indispensable »

  • Le cigare est le complément indispensable de toute vie oisive et élégante.
    George Sand
  • Petite silhouette bleue parmi les passants, comme l’apparition d’un geai qui cours toujours au-delà des bornes dans la rue printanière ou même au Luxembourg derrière un ballon, une idée, une simple couleur goûte, ma chérie, à la pulpe de la vie tandis que nous gardons pour toi le souci des barrières en tout genre comme l’écorce amère, indispensable à sa conservation.
    Jean-Pierre Lemaire — Le chemin du Cap
  • La part du rêve est indispensable pour construire le réel.
    Anonyme
  • A force d'être insupportable, on finit par se rendre indispensable.
    Jean Dutourd
  • Le metteur en scène est l'indispensable regard de l'autre.
    Colette Godard
  • Voyez : même le vide est indispensable.
    Olivier Lockert — Hypnose
  • Un niais est aussi nécessaire au mélodrame qu'un tyran est indispensable.
    Pixerécourt
  • Sur terre, personne n’est indispensable, sauf l’ennemi.
    Amélie Nothomb — Le Sabotage amoureux
  • L'oubli est la condition indispensable de la mémoire.
    Alfred Jarry — Le Périple de la littérature et de l'art
  • L’obligation de porter le masque est, selon Anne-Claude Crémieux, infectiologue à l'hôpital Saint-Louis à Paris, une mesure importante, car une réaction extrêmement rapide est indispensable pour freiner la circulation du virus.
    Franceinfo — Port du masque obligatoire : "Il y a des signes inquiétants", "une réaction extrêmement rapide est indispensable", alerte une infectiologue
Voir toutes les citations du mot « indispensable » →

Traductions du mot « indispensable »

Langue Traduction
Anglais essential
Espagnol indispensable
Italien essenziale
Allemand wesentlich
Chinois 必要
Arabe أساسى
Portugais essencial
Russe существенный
Japonais 必須
Basque ezinbestekoa
Corse essenziale
Source : Google Translate API

Synonymes de « indispensable »

Source : synonymes de indispensable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « indispensable »

Combien de points fait le mot indispensable au Scrabble ?

Nombre de points du mot indispensable au scrabble : 18 points

Indispensable

Retour au sommaire ➦